Premium
a boy and his blog
Signaler

lara-croft-and-the-guardian-of-light-2085

Lara Croft and the Guardian of Light est un petit jeu d'action en vue isométrique. Véritable épisode à part dans la longue série des Tomb Raider, ce nouvel opus, uniquement disponible en téléchargement, promettait un certain renouveau de la licence, qui en a vraiment besoin après des jeux tous identiques. Impressions sur un jeu qui ne paie pas de mine...

... mais qui est pourtant diablement efficace. On passe vite fait le scénario, que l'on pourrait écrire sur l'épaisseur d'une feuille de papier cul : y a un méchant, y a une héroïne et son copain, faut tuer le méchant. C'est pas pour le scénario qu'on joue à Tomb Raider et ce Lara Croft ne déroge pas à la règle.

(Ce test ne concerne que la partie solo)

Habitués à un style thrid person depuis le début de la série, Crystal Dynamics prend l'audace de nous proposer une vue isométrique ou 2.5D. Si ça peut paraître déroutant au début, il n'en est absolument rien. C'est lisible, parfaitement jouable et agréable à regarder.

Aussitôt plongé dans l'action, on remarque une chose : ça bouge vite et c'est très réactif. Rien que ce point méritait d'être souligné, puisque Lara Croft tient plus du semi-remorque qu'on peine à diriger habituellement. Ici, la progression dans les niveaux est beaucoup plus fluide, et ce sur tous les aspects du gameplay, que ce soit dans les phases de plate-forme ou dans les combat ainsi que dans la résolution d'énigmes. C'est nerveux, rapide et  ça se prend en main immédiatement. Le rythme du jeu est donc parfois assez intense, puisqu'on saute / tire / s'accroche / court / évite des pièges / grimpe en permanence, et c'est réellement plaisant à jouer. Les sensations de jeu sont donc vraiment excellentes et une fois les mécanismes de gameplay bien assimilés (et les touches reconfigurées, ahem) c'est du bonheur en barre.

Et d'autant plus que le level design se prête particulièrement bien à ce tout nouveau gameplay, puisque l'équilibre entre les phases d'exploration / plate-formes / énigmes et de combats est parfait. On enchaîne les niveaux sans lassitude, avec un gameplay qui sait se réinventer au travers des quelques énigmes très ludiques qui bordent les recoins des zones de jeu. De ce point de vue, le moteur physique fait ici des merveilles et même si le niveau global des énigmes n'est pas insurmontable, on se surprend à tester des trucs réellement ingénieux.

Au niveau de l'exploration, ce Lara Croft n'est pas en reste, et ce même si les niveaux sont linéaires et beaucoup moins "ouverts" que dans d'autres volets de Tomb Raider. Leur relief est très varié et de nombreux recoins sont à fouiller et à découvrir. Afin de pousser le joueur à l'exploration, les développeurs ont eu la bonne idée de placer divers items dans les décors  : armes à feu, améliorations, reliques et trésors divers auront de quoi récompenser les plus courageux d'entre vous.

Mais c'est surtout dans les combats que j'ai réellement pris mon pied : les nombreuses armes nous assurent des gunfights réussis et pêchus.  Le nombre d'ennemis à l'écran étant souvent assez important (comprendre plus d'une dizaine à la fois), ils vous faudra être mobile et précis, d'autant plus qu'ils attaquent tous en même temps et sans prévenir. On est constamment sous nos gardes et certains combats sont un peu difficiles mais le côté épique du jeu prend largement le dessus sur le joueur, nous poussant à jouer nos réflexes, et le plaisir de jeu en est décuplé. Même si le jeu commence doucement, le rythme des combats s'intensifie au fur et à mesure que l'on avance.

Avant chaque niveau, l'écran de chargement nous indique les quelques défis à relever : score à atteindre, objets à trouver, manipulations à tenter, temps à battre, etc. Ainsi, même s'il ne m'a fallu que 9 heures pour terminer le jeu (quoiqu'à 15€ le jeu, difficile de se plaindre), vous pouvez ajouter 3 / 4 heures si vous voulez trouver tous les objets et finir les niveaux à 100% (et je ne compte pas non plus le mode coop). Et c'est sans problème qu'on recommencera le jeu une fois terminé, puisque techniquement là encore le jeu tient parfaitement la route : c'est joli, c'est 60 fps TAF sur ma machine de pauvre et les décors sont vraiment chouettes.

Quelques petits détails bienvenus :

- parmi la tonne d'armes disponibles, seuls les pistolets de base et la lance ne consomment pas de munitions.

- on peut faire mumuse avec des mines à poser partout, à l'infini. Certains combats ressemblent à des combos : on place une mine, on attire le monstre, on explose le tout tout en courant partout et en tirant dans tous les sens, en utilisant X armes.

- les reliques et trésors améliorent vos capacités en jeu. C'est assez anecdotique, mais ça peut agrandir le rayon d'action d'une mine ou améliorer les dégâts causés par les armes.

- une jauge de... "furie" se remplie au fur et à mesure qu'on tue des ennemis et qu'on ramasse des objets sans se faire toucher. Lorsqu'elle est pleine, elle déclenche une action spéciale définie par une relique de votre choix, chacune possédant ses caractéristiques propres.

Pour ce prix là, difficile de ne pas recommander ce Lara Croft and the Guardian of Light. On a là un jeu peaufiné, à la progression délicieusement fluide et à l'action nerveuse bien sentie. L'interface, même si elle garde des traces de la version X360 pas bien gênantes, est très classe et parfaitement adaptée au support PC. C'est assez dingue de dire ça mais c'est un critère de vente en ce moment. Je n'ai pas pu tester le coop par contre, mais sachez que vous pouvez jouer à deux en local et en online et que vous formez un duo complémentaire à la résolution des énigmes et à la progression dans le jeu.

Le jeu n'est toutefois pas exempt de défauts :

- le scénario est complètement naze.

- la VF est insoutenable.

- les dialogues sont bidons.

- peut être un peu trop d'énigmes à base de boules à faire rouler.

- le jeu est globalement trop facile, et ce même en difficile. Commencez directement par ce mode.

- certains problèmes d'IA sont à signaler : ennemis immobiles, coincés contre un muret, etc.

- il y a un bug à la fin du jeu; lorsqu'on affronte le boss, si l'on meurt dans la première salle, on réapparaît dans cette même salle mais on meurt aussitôt, sans rien faire. Il faut relancer le niveau pour régler le problème.

- si la souris est bien plus efficace qu'un pad à la visée, ce n'est pas le cas pour les déplacements, plus gérables à la manette. C'est toutefois tout à fait jouable au clavier, j'ai fini le jeu au clavier / souris.

-------------------------------------

SCREENSHOTS

lcgol-2010-09-23-14-16-01-25 lcgol-2010-09-23-14-14-30-27 lcgol-2010-09-23-14-13-27-77 lcgol-2010-09-23-14-09-26-32 lcgol-2010-09-23-14-08-01-04 lcgol-2010-09-23-14-04-34-96 lcgol-2010-09-23-13-59-09-75 lcgol-2010-09-23-13-58-57-88 lcgol-2010-09-23-13-56-53-30 lcgol-2010-09-23-13-55-00-99 lcgol-2010-09-23-13-37-07-80 lcgol-2010-09-23-13-07-15-74

lcgol-2010-09-23-12-54-33-92 lcgol-2010-09-23-12-46-23-35 lcgol-2010-09-23-12-34-26-01 lcgol-2010-09-23-12-14-44-44 lcgol-2010-09-23-12-14-25-79 lcgol-2010-09-23-10-35-37-69 lcgol-2010-09-23-10-17-01-96


J'ai essayé de trouver une bonne vidéo de gameplay, mais il faut croire que les quelques joueurs x360 postant leurs vidéo sur le net ont la même réactivité qu'une moule sur son piquet.  Il y a une vidéo de présentation du jeu sur jv.com, le mec joue mal mais explique bien.

Le jeu est disponible sur le XBLA depuis le 18 aout, et sort le 28 septembre sur PC & PS3. Le mode coop en ligne n'est pas disponible encore mais sera inclus dans une mise à jour gratuite d'ici peu.

Vous pouvez pré-commander le jeu sur Steam, Tomb Raider Legend vous sera offert. Site officiel

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

a boy and his blog

Par nicozor Blog créé le 17/12/09 Mis à jour le 27/05/15 à 22h32

Ajouter aux favoris

Édito

Le blog d'un PCiste, sur un site de consoleux.

Archives

Favoris