Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 18/12/18 à 17h05

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris

Catégorie : De l'art et du cochon

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Netflix a tapé dans le mille avec sa dernière production, totalement incrustée dans les années 80. Le trentenaire que je suis, qui a grandi avec les Goonies, E.T, Alien, et tous ces films que je trouve aujourd'hui "cultes", est retombé en enfance l'espace de quelques épisodes. Mais attention, Stranger Things n'est pas qu'un trip rétro pour ex-ado en mal de nostalgie. Cette série a beaucoup, vraiment beaucoup de qualités. Et quelle que soit votre génération, il serait dommage de passer à côté.

Avec un casting sacrément réussi, une photographie respectueuse des productions de l'époque et une bande son à tomber par terre, Stranger Things relève le défi de nous plonger dans un univers sciemment inspiré des romans de Stephen King, des films de Steven Spielberg, avec moultes références à la clé. Mais si les clins d'oeil sont nombreux, le scénario comme la réalisation ne manquent pas de nous emporter dans cette histoire de disparition d'enfant teintée de surnaturel.

Mêlant intelligemment les scènes d'actions, les tensions précédant un Jump Scare et les moments de pure tendresse, Stranger Thing se veut systématiquement bienveillant avec ses personnages, cherchant toujours à présenter leurs parts de lumière et d'ombre, sans sombrer dans des clichés trop visibles, et retournant régulièrement des situations qui sembleraient jouées d'avance. C'est d'ailleurs probablement là qu'est le plus bel hommage de cette série aux films des années 80: avoir été capable de s'inspirer de toutes ces références d'époque tout en augmentant le niveau d'authenticité de ses personnages et de son histoire pour coller à un public habitué aux séries modernes.

Il n'y a donc pas d'hésitation à avoir. Stranger Things est une série qui se regarde facilement, pour peu que le surnaturel vous attire. Totalement accessible, avec plusieurs niveaux de lecture et juste ce qu'il faut de peur pour rester "tout public", il ne lui manque plus qu'une suite à la hauteur des espérances qu'elle suscite ... ce que le dernier épisode de cette première saison ne manque pas de nous suggérer. 

Olive.

Ajouter à mes favoris Commenter (23)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Merci Suzukube pour la découverte. je me suis abonné tellement j'ai ri. Vraiment, quand une pro te l'explique, tu comprends beaucoup mieux !

Profitez bien !

++

Olive.

Voir aussi

Jeux : 
Street Fighter V
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Un peu comme pour la table Nintendo 64 que je vous avais présentée l'été dernier, voici encore une réalisation de folie, preuve que certains ont des idées, du courage, du talent ... et probablement une femme compréhensive (bisous ma chérie).

Bref, ce post de Edgemeredrive apparu chez Reddit, présente la réalisation d'un meuble un peu particulier puisqu'il reprend le logo de la GameCube comme modèle.

 

L'idée étant de transformer ce dessin en pseudo 3D en un meuble pour ranger la console et les quelques jeux que le créateur possède. Voici d'ailleurs ce qu'il en dit:

I wanted a shelf for some of my games so I built one that's looks like the GameCube logo. It holds 180 games. I plan on putting my GameCube inside the square compartment and getting a tv to set on top. Overall this is 35"x35" I printed up the logo on a piece of paper and measured everything so the inside G could be a shelf for the games and went from there. It is built in two pieces so I can fit it through doorways. But made it so you can't see the seams. I currently have more than just GameCube games on it but whatever I like the way it turned out.

Traduction: "Je voulais une étagère (*un rayonnage) pour mes jeux donc j'en ai créé un qui ressemble au logo de la GameCube. Il contient 180 jeux. J'ai prévu de mettre ma GameCube dans le compartiment carré avec une télé dessus. En tout il fait 89 cm de côté. Je suis parti du logo sur une feuille et j'ai adapté l'ensemble pour que le "G" accueille des jeux. Il se sépare en deux pour pouvoir lui faire passer les portes, mais il est fait de telle sorte que les raccords ne se voient pas. Il y a actuellement d'autres jeux que ceux de la Gamecube mais peut importe, j'aime ce à quoi il ressemble."

Et voici deux images avec à gauche le cube fermé et à droite le cube sans son capot, ce qui laisse entrevoir l'espace pour placer la console.

Un meuble qui doit peser son poids tout de même, vu que le matériau utilisé semble être un contre-plaqué assez épais. En tout cas, le résultat est vraiment sympa. Chérie .... je peux essayer?

Olive Roi du Bocal

 

Voir aussi

Plateformes : 
GameCube
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Olive Roi du Bocal, toujours premier sur le sport. Enfin, surtout sur le Volley ... et particulièrement quand il est modélisé avec classe. Bref, Dead or Alive Xtrem 3, en digne successeur de Xtrem Beach Volley voit enfin sa date de sortie annoncée. Et on commence évidemment avec un Trailer qui nous montre enfin un peu de gameplay. Dynamique de balle, moteur physique avancé, gestion des équipes, tout ce que vous attendiez d'un grand jeu de volley est enfin là, sous vos yeux ébahis.

Bon, sinon, y a des filles, elles sont en maillot de bain, et les graphismes sont kawai mais pas tant photoréalistes que ce que les petits pervers que nous sommes pourraient l'espérer. On se rassasie quand même avec quelques images subtiles, où la candeur des paysages n'a d'égal que le bon goût général qui se dégage de cette oeuvre vidéoludique prévue pour février 2016 sur PS Vita et PS4 !

 

 

Sinon, tout ça c'est prévu pour le Japon et on attend toujours les infos pour l'Europe et les autres régions. En attendant, vous pouvez toujours regarder ce qui sera proposé en collector au pays du soleil levant:


Dead or Alive Xtreme 3: Fortune Collector’s Edition (PS4, 13,800 yen)

  • A copy of the game
  • Extreme Sexy Costume F-Set (9 outfits)
  • Gravure Photobook “Fortune” (48 pages)
  • “Fortune” Playing Cards
  • “Marie Rose” Extreme 3D Mouse Pad

Dead or Alive Xtreme 3: Venus Collector’s Edition (PS Vita, 12,800 yen)

  • A copy of the game
  • Extreme Sexy Costume V-Set (9 outfits)
  • Gravure Photobook “Venus” (48 pages)
  • “Venus” Playing Cards
  • “Honoka” Extreme 3D Mouse Pad

Strongest Package (29,800 yen, Amazon Japan and Gamecity-Exclusive)

  • Dead or Alive Xtreme 3: Fortune Collector’s Edition (PS4)
  • Dead or Alive Xtreme 3: Venus Collector’s Edition (PS Vita)
  • B2 Extreme Extreme Bath Posters (x9)

De belles informations, bien fraîches, histoire de vous remonter le moral après l'annonce de Playboy d'arrêter les photos de femmes nues. Donc à bientôt sur le terrain !

Olive Roi du Bocal

 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Salut,

Petit post pour vous faire baver avec une fête de geek qui se prépare dans ma région. Evidemment, ça se passe sur invitation et seuls 4 privilégiés seront invités. En plus, y aura des meufs...

Moi, je suis pas vraiment invité ... je suis plutôt, genre le mec de la sécurité, l'organisateur de la pêche aux canards et le cuisinier/serveur du goûter. Autant dire que je vais en baver. mais ça va être la teuf de l'année, pour sûr !

Olive Roi du Bocal

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Salut à tous,

Je partage rapidement le petit évènement du soir, à savoir la mise en bouteille de notre premier Rhum arrangé dit LeChuck's. Fabrication artisanale, recette facile à mettre en place et petit plaisir à réaliser l'étiquette.

Tout à commencé le 21 Aout, alors qu'avec mon pote Gilles, nous nous lancions dans la fabrication de 6 premiers Rhums arrangés:

Bon, il faut l'avouer, Gilles a beaucoup plus travaillé que moi sur ce coup puisqu'il s'est occupé de quasiment toute la découpe de fruits...Mais là n'est pas le sujet. Parmi nos chers petits, l'un d'entre eux avait une macération de 4 semaines seulement: Le Rhum Pamplemousse Menthe Carambole.

Et ce jeune mélange, nous avons décidé de le nommer LeChuck's, en prenant pour référence l'antagoniste de Monkey Island. J'ai donc réalisé l'étiquette (ou plutôt les étiquettes) qui allait avec, en récupérant une jolie illustration du personnage sur Qwertee. Et on a aussi commandé une quarantaine de bouteilles typiques pour y mettre nos rhums.

 

 

Le résultat est à la hauteur de nos attentes, puisque nous avons enfin pu mettre notre bébé en bouteille (dans deux types de bouteilles différentes!) et après 2 semaines d'accordage, pu gouter à sa version finale (avec le plaisir d'ouvrir une bouteille qu'on venait juste de sceller !).

LeChuck's est donc un Rhum arrangé assez doux, avec une menthe bien présente et un mélange d'amertume et de sucre offerts par le pamplemousse et la carambole. Un bijou.

  

Et puis nous, on est pas peu fiers devant le résultat ! (et moi je suis trop content de mes étiquettes et du rendu sur papier glacé !). Je partage les .psd avec plaisir pour ceux qui voudraient faire leur version!

  

Olive Roi du Bocal 

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Ouais, d'habitude je relaie pas ce genre de choses...mais là j'ai vraiment adoré. Et quel boulot, ne serait ce que pour trouver toutes ces scènes. Joli travail !!!

Olive Roi du Bocal

Voir aussi

Jeux : 
Just Dance 2015
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

J'ai fait avant hier l'acquisition de Metal Gear Solid 5 - The Phantom Pain. Ayant bien lu quelques tests et autres articles sur le sujet, je savais que le 4 ème mur était supposé exploser vers la fin du jeu. En fait, vers la vraie fin du jeu. Alors quelle ne fut pas ma surprise de retrouver une séquence rappelant incroyablement Metal Gear Solid 2 dès les premières minutes de jeu, juste après le prologue. Et j'avoue, je me suis fait avoir comme un bleu.

Je tiens à souligner que la séquence suivante est intégralement tirée de MGSV sur PS4, sans l'apport d'aucun trucage autre que le sous-titre. Cet épisode m'est arrivé hier soir, sans que je puisse imaginer que ce serait possible à ce point. J'en suis encore tout retourné. Garanti sans SPOIL !

 

Bravo Kojima, encore une fois tu m'as bien eu !

Olive Roi du Bocal

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Il y en a qui ont un sacré talent au bout des doigts. Ici une table Nintendo 64, avec intégration de la console dans la table, connecteurs déportés pour éviter les cables qui trainent et décor très Nintendo. Du grand art, qui n'est pas à vendre puisqu'on parle là d'un modèle unique, entièrement réalisé à la main.

 

Je vous laisse voir le travail d'ébénisterie, pas à la portée de tout le monde:

La console est incrustée sous le plateau, seule le port cartouche est accessible et les connecteur sont à l'autre bout de la table. Du coup, on se branche directement à sa table et la table se branche à la télé:

Cette table, réalisée par Mark Haggett est faite d'une ébénisterie custom, renfermant de nombreuses astuces pour que le résultat final soit à la fois sobre et plein de références à la console.

 

 

Le résultat final est carrément génial, simple en apparence mais bien compliqué à réaliser:

 

La classe !

Olive Roi du Bocal

Voir aussi

Plateformes : 
Nintendo 64
Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler
De l'art et du cochon (Art)

Voilà 2 ans bientôt que je joue avec, qu'elle est ma principale interface avec le jeu vidéo. Et si je lui trouve bien des qualités, j'avoue que quelques points m'agacent un peu. Voici lesquels.

1. Un bruit trop élevé

La PS4 ventile et pas qu'un peu. Au bout de quelques minutes, pendant un jeu un peu gourmand et même pendant un film, la PS4 met son ventilateur en mode rapide, ce qui créé un bruit de sêche cheveux assez agaçant, particulièrement quand on joue au calme et qu'on veut rester discret quand la maison dort. Le bruit est incomparable avec celui de la Xbox One, beaucoup plus discret. Même les PS3, toutes générations confondues sont plus silencieuses. Ce problème est récurrent chez les PS4 de 1ère génération et devrait être résolu avec les versions suivantes. Mais aujourd'hui il ne l'est pas.

2. Des manettes bien vite à plat

J'ai compté 5 à 6 heures pour vider entièrement une manette, moins de 4 heures si je branche un casque dessus. Un peu léger comparé aux 20 heures de batterie qu'offrent les Dualshock 3. Et comme en plus aucun câble n'est fourni avec une nouvelle manette (un cable de 1m est fourni avec la console), on est un peu obligé de posséder deux manettes, avec une constamment en charge. 

3. La barre lumineuse

S'il est désormais possible de baisser l'intensité lumineuse de la manette PS4, il est encore impossible de l'éteindre. Impossible de comprendre pourquoi le fabricant ne permet pas de désactiver une fonction qui n'est utilisée que si l'on possède un système de reconnaissance visuel comme la caméra. Surtout que cette LED doit bien participer au problème de durée de vie de la batterie.

4. Absence de rétrocompatibilité

Alors que mon PC, mon Mac et mon téléphone n'ont aucun problème pour lire les programmes et jeux de leurs prédécesseurs, ma PS4 bute sur la complexité de la PS3, de la PS2 et de la PS1. Pas une once de retrocompatibilité à l'horizon. Du coup, obligé de conserver ma PS3 et ma PS2 pour profiter de ma ludothèque chèrement acquise. Et à l'heure où la WiiU le fait très bien et la Xbox One annonce enfin une rétrocompatibilité Xbox 360, ça fait un peu tâche de la part de Sony de nier que cette fonctionnalité est importante. Alors OK, les difficultés techniques, OK les changements technologiques... en attendant, les autres le font, pas ma PS4.

5. Organisation des fichiers

Alors que je m'étais bien habitué au XMB des PSP et PS3, j'ajoute que la nouvelle interface de la PS4 me laisse perplexe. Ok, c'est plus simple, c'est plus visuel, mais c'est aussi le bordel. Quand on commence à cumuler les jeux, on aime bien ranger, classer, mettre un peu d'ordre, plutôt que de tout balancer comme ça, sans réelle logique. Du coup, s'il était possible d'avoir les jeux de bagnoles dans un dossier, les jeux de combat dans un autre, etc, ce serait bien agréable. Au lieu de ça, obligé de s'adapter puisque rien n'est prévu à l'heure actuelle.

6. Gestion des périphériques USB

Avec la PS4, on a perdu une partie de ce que savait faire la PS3, à savoir gérer un disque dur en USB. Bien sûr, c'était pas la folie non plus, mais on pouvait uploader et downloader toutes sortes de fichiers: images, vidéos, audio ou sauvegardes. Avec la PS4, c'est déjà beaucoup plus difficile. Déjà, on peut souligner que la PS4 peut, enfin, lire certains films ou autres contenus de votre disque dur. Mais sans pour autant permettre qu'on les place directement au coeur de la console, histoire de les avoir sous la main. Et puis tous ces périphériques de jeu qui ne sont plus compatibles (caméra, volants, casques, manettes ...).

7. Mises à jour omniprésentes

Je suis un joueur du weekend, parce qu'en semaine je ne suis pas souvent à la maison. Et comme j'aime bien me torturer, j'ai aussi fait le choix d'habiter à la campagne, là où les connexions à internet sont un peu ... molles. Du coup, du haut de mon 2Mb, j'ai souvent droit à des interminables téléchargements de patch et autres DLC, obligatoires pour la plupart et particulièrement si je veux jouer en ligne. Un exemple tout simple de cette semaine. J'ai téléchargé la semaine dernière un patch pour DriveClub, d'une taille de 2Go. Impossible d'y jouer pour moi avant la fin du weekend (ou alors je monopolise la connexion jour et nuit). Et ce matin, alors que je veux lancer le jeu ... youpi, un nouveau patch de 11Go, obligatoire. A l'évidence, quelqu'un ne veut pas que je remette les mains sur ce jeu. Parfois, la simplicité de mes anciennes consoles me manque vraiment.

8. Fonctions multi media

Si la PS4 a reçu récemment un petit patch pour lui permettre de lire les films et la musique sur un support externe, on est encore bien loin de ce que sait faire n'importe quel petit lecteur multimédia sous Androïd. Et à ce prix, c'est quand même bien dommage qu'aucun lecteur digne de ce nom ne soit présent. Encore une fois, la PS3 faisait mieux et la Xbox One aussi. Pas de classement de musique, pas de playlists, pas de gestion des sous-titres. Un petit effort serait le bienvenu, surtout qu'il s'agit du genre de fonctions que la console devrait proposer "de base".

9. Manque de certaines catégories

Pas de snowboard, pas de tennis, pas de rallye... Il ya du TPS, du FPS et de l'indé en pagaille, mais plusieurs catégories de jeux sont carrément oubliées. Et au bout de 2 ans, je trouve ça plus qu'étrange. Quitte a faire des remake HD en pagaille, vous ne pourriez pas financer ceux de SSX, de TopSpin, de Colin Mc rae Dirt ... histoire qu'on ait un peu de quoi manger cette année?

10. Le prix des jeux

Evidemment, tout est toujours trop cher, mais il y a une comparaison simple qui fait mal: PSN vs Steam. Et je ne parle que de Steam, je pourrais gratter un peu plus. En tout cas, les jeux sont généralement 20% à 50% plus cher sur le PSN. Même les promotions, assez énormes sur Steam, sont plutot décevantes sur le marché de Sony. Alors OK, le PS+ contrebalance un peu la donne et permet de jouer à moindres frais, mais il ne me permet pas de choisir mes promos. Alors après une augmentation des abonnements, un petit efforts sur les prix serait vraiment le bienvenu.

Conclusion

Cette petite liste ressemble à une demande au père noël. Jouer sur PS4 est globalement très agréable et je suis plutôt content des jeux présents, des possibilités techniques de la machine, mais il m'en manque toujours un peu. Mais maintenant que la majorité des joueurs ont choisi ce format et ont redonné à Sony une position de leader, j'aimerais vraiment qu'ils mettent le paquet sur ces 10 points.

Olive Roi du Bocal

Voir aussi

Plateformes : 
PC, Xbox One, PS4
Ajouter à mes favoris Commenter (127)

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris