Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 18/12/18 à 17h05

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris
  
Signaler

The Witcher 3 est très certainement un grand jeu. Il est beau, long, profond, varié et tout plein d'autres trucs qui font qu'il est bien. Sauf que voilà, je n'aime pas The Witcher 3. Et j'ai de très bonnes raisons d'être déçu par ce qui aurait pu être mon jeu de l'année mais qui rejoindra finalement le placard et la poussière.

Moi et le sorceleur.

Geralt est un ami qui a tout mon respect. J'ai même suivi ses aventures littéraires depuis quelques mois. Tenté dès le départ par The Witcher 3, je me suis dit qu'il serait bien de lire avant de jouer, poussé par les conseils de Plume lors d'un Live. J'ai donc lu l'intégralité de la saga du Sorceleur, dans l'ordre chronologique de l'histoire, et j'ai adoré. Comme souvent, ce type de grande épopée sur plusieurs tomes perd parfois un peu de sa substance, mais l'expérience globale est très bonne. A la manière du Pacte des Marchombres de Pierre Bottero ou de l'Assassin Royal de Robin Hobb, on s'installe petit à petit dans un monde dont les personnages deviennent familiers et dont on apprécie de vivre encore un petit bout d'histoire, même si seule la première partie reste vraiment grandiose.

...bref, quand j'arrive dans The Witcher 3, je ne suis pas perdu. Je n'ai certes pas joué aux deux précédents opus, mais je reprends le fil de l'histoire comme si de rien n'était. Et puis le jeu est magnifique, tant dans sa réalisation que dans sa direction artistique. Geralt est bien modélisé et son attitude correspond bien à ma vision du personnage. Je suis même très enthousiasmé par les premiers dialogues et leur impressionnante synchronisation labiale, même en Français.

Progression de jeu de rôle oblige, le personnage commence l'aventure avec pas mal de faiblesse et bien peu de force en lui, mais ça ne me fait pas peur; je crois avoir l'habitude des RPG. Il va donc me falloir progresser, apprendre, m'équiper. Ainsi commence l'aventure et la promesse d'une grande partie de jeu vidéo. Je pars donc sur le dos d'Ablette avec le coeur léger et sans le moindre a priori négatif. Le kif!

Un monde de chevalerie et de fantaisie, des monstres et de la magie, un héros qui combine les armes et les pouvoirs dans une longue quête, des choix omniprésents. Par bien des aspects, The Witcher 3 et Fable partagent certaines routes de l'aventure. Par bien d'autres ils s'opposent comme deux adversaires. Le premier impose sa profondeur quand le second clame son accessibilité. Et j'avoue que j'ai cru, avant de toucher The Witcher 3, avoir à faire avec un nouvel épisode de Fable, la profondeur, la grandeur et les possibilités en plus.

Il faut dire que j'ai beaucoup aimé Fable et sa première suite sur Xbox 360. Le joli voyage manquait surement un peu de possibilités, de réelle puissance et de challenge, la stratégie n'étant pas vraiment au coeur du gameplay. Mais comme on aime parfois les choses simples, Fable m'a juste emmené là où il fallait, au moment où il fallait. Je ne mets pas pour autant ce jeu sur un piédestal, mais lui trouve juste certaines qualités qui m'avaient attiré.

Sauf que dès les premières heures avec The Witcher 3, j'ai compris qu'il n'en serait rien. Prendre Geralt en main n'a rien de commun avec le Héros d'Oakvale. La profondeur du jeu de CD Projekt impose une certaine complexité à tous les niveaux. On est sur un jeu typé, moins accessible et dans lequel il faut rentrer, s'investir, pour pouvoir réellement en apprécier la richesse. Malheureusement pour moi, l'alignement des étoiles et quelques défauts de conception ont gravement impacté mon expérience. The Witcher 3 m'a demandé de souffrir. Non pas par son manque de qualités, mais parce que je m'y suis ennuyé, agacé, pour finir dans un état de désintéressement total. Il faut dire que je lui en ai trouvé des tares.

Les déplacements d'abord, plus lourds, trouvent plus d'obstacles que dans n'importe quel autre jeu de cette génération. Si Geralt est bien capable de passer certaines variations du terrain voire de grimper un peu, il peut se retrouver bloqué par un rocher plus bas que son genou, coincé par une chaise ou arrêté par un petit groupe de passants. Qu'il soit à pied ou à cheval, les blocages sont nombreux et gâchent l'immersion tant on est loin des normes actuelles mises à jour par Assassin's Creed, Batman ou Uncharted (lesquels me gonflent déjà parfois avec cette maniabilité assistée). La faute à plein d'éléments gênants partout, la faute à un univers immense et ouvert, rempli d'arbres, de cailloux, de chevaux, de barrières, de passants.

Et je ne parle pas des monstres, parce que les combats dans The Witcher 3 n'ont rien d'une sinécure. Alors OK, être tout puissant dans un monde dans lequel on débarque n'est pas forcément une bonne chose, mais là je me suis retrouvé frustré à plusieurs reprises et à un point que je ne m'imaginais pas. Il faut savoir que les combats sont très présents dans The Witcher 3, redondants même. Quand bien même la plupart ne sont pas obligatoires, il faut aimer le genre sinon c'est l'indigestion. Vous pouvez traverser une forêt, rencontrer des bandits de grand chemin ou des monstres des marais, et continuer de l'avant en n'ayant pris que quelques flèches dans le dos ou quelques coups de griffe sur la jambe. Mais il arrive fréquemment que l'on vous désarçonne pour mieux vous attaquer comme vous pouvez aussi décider de tenter l'affrontement. Normal pour un sorceleur, mais pas tant que ça pour qui a lu les livres, dans lesquels les combats de base sont rares. Après, c'est tellement mieux fait que dans un Red Dead Redemption, plus vicieux, moins "téléphoné" et visible, que ça n'a rien de choquant. Par contre, vous pouvez oublier les paisibles voyages. Une zone que vous venez de soigneusement de nettoyer se remplit de ses immondices au prochain passage. Et puis notez que vous serez toujours à la merci du pas de chance... ou plutôt du "Ah zut, j'étais pas si bien préparé"

Parce que la préparation, dans The Witcher 3, c'est la base essentielle pour votre survie. Sauf que c'est compliqué. Déjà au niveau des objets de soutien, j'avoue que c'est à n'y rien comprendre. Les regains de vie sont plutôt accessibles, denrées alimentaires assez faciles à reconnaitre (malgré la complexité du menu et de l'inventaire), bien qu'il soit vraiment difficile de savoir quelle quantité est nécessaire pour telle ou telle mission. Je suis resté bloqué un moment face à un boss parce que ma sauvegarde voulait absolument me faire revenir au début du combat alors que la traversée du "donjon" ne m'avait pas laissé assez de ces soutiens. 20 tentatives plus tard et donc 20 loadings dans les pattes, j'ai réussi à m'en dépêtrer...en rechargeant une vieille sauvegarde. Mais en attendant j'ai un peu eu l'impression de vivre un GIF avec temps de chargement d'une minute entre chaque diffusion. 

Quant aux autres types d'objets, comme les huiles, les potions ou même les armes, c'est juste un capharnaüm impressionnant de complexité. Déjà, il faut posséder les bons éléments pour l'alchimie, ce qui n'arrive que très rarement par hasard. Et alors que le nombre des possibilités dans ce domaine est juste énorme dès le début, il nous manque toujours une bonne partie des objets pour réaliser la potion nécessaire à l'affrontement qui approche. Donc, il faut mémoriser ou noter avant chaque passage chez le marchand, pour ne pas oublier de les acheter. Sinon, au petit bonheur la chance...ou la galère puisqu'il faudra multiplier les aller-retours avant chaque rendez vous important. Et ça, devoir repartir vers un magasin à 5 minutes de cheval, alors que la bestiole à occire est juste là... mais quelle plaie.

Et puis sincèrement, je n'apprécie pas de devoir gérer un tel inventaire, de stocker, de rationner, de répartir telle ou telle ressource pour telle ou telle potion... Surtout, Geralt étant un sorceleur, il affronte des monstres de types différents, demandant l'utilisation de magie et d'objets précis. Bon, vous pouvez tenter de la jouer Fangio, mais il est vivement conseillé d'utiliser les bons sorts et surtout les bonnes huiles pour vos armes. En gros, il est quasi obligatoire d'en comprendre l'utilisation, la réalisation et d'en stocker en quantités suffisantes en cas de surprise...sans non plus abuser sur les quantités.

Ah oui c'est vrai, si on est trop chargé, on est moins efficace en combat ... Surtout qu'à tous les articles communs viennent s'ajouter les objets de quêtes, de protection et de combat. De quoi devenir complètement barjot. Les armes par exemple, s'usent à une vitesse affolante et possèdent en plus des caractéristiques d'usure différentes après rénovation. On peut en ramasser après un combat, en trouver dans des coffres, chez des marchands, et même en fabriquer/rénover/enduire d'huile. Sachant qu'on a deux armes de poing sur soi, une arbalète, une armure complète avec plein d'éléments et encore pas mal d'autres petites choses, ça fait encore plus de détails à gérer. Et ces détails apparaissent minuscules sur mon grand écran. Peu d'explications, des chiffres et des pourcentages difficiles à comprendre au premier coup d'oeil, j'ai l'impression de jouer à un jeu pour initié, trop pointu pour moi, alors que je joue quand même depuis un petit moment maintenant. Mais là, c'est la migraine assurée, pire qu'Excel !

Clairement, dès la première journée de jeu, j'ai compris que The Witcher 3 ne me serait pas facilement accessible. Magie, arme de poing n°1, arme de poing n°2, arbalète, gestion des objets, et le tout en gérant parfois 3 à 4 ennemis plus vicieux les uns que les autres. Ils vous tournent autour, offrent peu d'indices quand à leur future attaque et vous défoncent la barre de vie à coup de dents ou de griffes. Si on compare à Assassin's Creed ou Batman Arkham Knight, où l'on est souvent pris en embuscade entre plusieurs ennemis, les combats dans The Witcher 3 se veulent moins lisibles, moins accessibles et bien qu'ils ne manquent pas de dynamisme, moins bien rythmés. Pourtant, les affrontements contre des monstres uniques sont carrément épiques et très très très réussis, mais dès que le nombre d'adversaires augmente un peu (et c'est ce qui arrive le plus souvent), c'est juste l'horreur (comme dans la vraie vie tu vas me dire...).

Mais la faute ne revient pas juste au nombre. La maniabilité est aussi fautive! Le sorceleur sait faire pas mal de choses. De la magie rudimentaire, des passes d'arme blanche, quelques cabrioles et un peu de tir. De quoi largement s'adapter aux différentes missions qui lui tombent sur le nez. Sauf que voilà, l'ensemble n'est pas "pratique". La connaissance des différentes magies (et des monstres qui y sont sensibles) est essentielle. De même que le choix d'une arme en argent ou en fer. Du coup, on s'emmêle les pinceaux rapidement, surtout quand on joue de façon sporadique... On brouillonne et c'est clairement fatal pour le joueur lambda. Alors oui, j'aurais pu démarrer le jeu en mode facile, histoire de me simplifier un peu cet aspect du jeu... sauf que ce n'est pas un problème de difficulté qui m'embête, mais de gestion. Comme pour l'inventaire, il y a trop de choses à gérer simultanément, pour un résultat vraiment trop complexe! Et puis... il y a .... la caméra.

Oui parce que la caméra en combat fait de son mieux, mais ne réussit pas à suivre le dynamisme des combats. Ennemis rapides et vicieux, volumineux, nombreux, dans les 3 cas elle vous oblige à redresser constamment la barre... ce qui n'est pas toujours efficace. Je m'en suis rendu compte dès le premier combat contre un griffon. La bête était très vive et assez volumineuse (genre 5 fois le poids du héros), elle courait, sautait et volait dans tous les sens, à plusieurs centaines de mètres parfois. Alors bien sûr, il y a le lock, mais celui-ci n'est efficace que si l'adversaire en face de nous est seul et proche...ce qui n'arrive pas très souvent. En cas d'attaque d'adversaires en nombre, attendez vous à recevoir des coups que vous ne pouvez pas voir venir. On en revient aux systèmes d'Assassin's Creed ou Batman qui "indiquent" l'attaque imminente...et pour lesquels ça se passe à peu près bien. The Witcher 3 ne fait pas aussi bien. C'est certes plus naturel au niveau du visuel, mais ça ne favorise pas l'exploitation du gameplay.

Autre point qui m'a complètement sorti de l'histoire, le nombre affolant de quêtes annexes. Clair que pour beaucoup de gens, c'est un avantage, surtout qu'elles sont bien scénarisées et mises en scène. Mais la quantité a, chez moi, débordé sur la qualité. J'ai l'impression d'être dépendant de dizaines de quêtes en simultané. C'en est à un point qui m'empêche de suivre l'histoire principale. OK, Geralt est un sorceleur, il faut bien qu’il vive, mais là c’est beaucoup trop à mon gout. Surtout qu’une bonne partie de ces quêtes n’est qu’une perte de temps. Bon, d’accord, l’épisode la chèvre m’a fait sourire, mais son principe se répète trop souvent. On nous demande d’être l’esclave de personnages qui n’ont sincèrement pas toujours besoin de nous, mais qui nous prennent un temps précieux, alors qu’on est quand même toujours censé être à la poursuite de quelque chose de sacrément important. Je vais pas vous spoiler l'histoire, mais le but de la quête de Geralt varie au fur et à mesure que l'aventure avance, et c'est légèrement plus "pressant" qu'aller glaner 3 infos bidons auprès d'un mec relou à coup de quêtes à la mord-moi-le-noeud !

Voilà, c'est exactement ça! Mais combien de temps on a perdu avec ce Baron sanglant? Il t'embrouille, il te manipule, tu vas récupérer la chèvre et t'obtient une info à moitié pourrie sur un truc que t'aurais trouvé 10 fois plus vite en questionnant l'assistant de l'ex-chaperon rouge alcoolique. Et en plus tu te tapes une course de cheval moisie, où évidemment mon canasson a bugué sur un caillou parce que j'ai pris à droite au lieu de prendre à gauche !!!! Nan mais c'est trop! Je déteste The Witcher 3 !!! Ca me gave au plus haut point ! J'ai essayé, j'ai forcé, je ne me suis pas amusé, point! On peut passer à autre chose maintenant? Parce que OK, y a des jeux qui me plaisent pas, les gouts et les couleurs ... mais là, j'ai l'impression que le jeu a tout me séduire mais qu'il fait exprès de m'en dégouter. Un comble quand même.

Ok, je me suis un peu emballé sur le dernier paragraphe. The Witcher 3 est beau, surement très sympa pour ceux qui ont le temps de s'y plonger... Parce qu'il faut vraiment s'y tenir, s'y engager, s'y concentrer. Mais j'ai beau faire l'effort, réessayer, ça ne passe pas. Il faut dire, je suis devenu un "petit" joueur. Quelques heures de libre par semaine pour y jouer...pour moi il faut que ça avance et assez vite. Oui, je suis le client idéal pour les jeux qui durent 10 heures parce que j'ai déjà trop de choses à faire à côté. Aussi et surtout parcequ'étant papa d'un petit de 3 ans, je ne peux pas trucider du monstre dans le salon à volonté. Il faut qu'il soit couché ou absent. Et puis j'ai peut être 10 ans de trop pour apprécier.... mais en fait je cherche des excuses plutôt qu'autre chose. Ce qui m'énerve et me blesse profondément, c'est que The Witcher a tout pour être mon jeu de l'année. Et j'enrage que ça ne passe pas. Je m'agace qu'il ne me fasse aucun effet autre que l'ennui. C'est clair, net et précis... JE N'AIME PAS THE WITCHER 3 ! Voilà !

 Olive Roi du Bocal

Note: Pour la petite anecdote, j'ai écrit cet article en voyage d'affaires, entre Varsovie, Lodz et Poznan ... 3 villes importantes pour Andrzej Sapkowski, l'auteur de la saga du Sorceleur. J'ai pas vraiment fait exprès. Le hasard a juste bien fait les choses. :)

 

Voir aussi

Jeux : 
The Witcher III : Wild Hunt
Plateformes : 
PC, Xbox One, PS4
Ajouter à mes favoris Commenter (91)

Commentaires

burnferl
Signaler
burnferl
Je suis d'accord avec toi sur plusieurs choses: l'histoire du baron, les quêtes annexes qui auraient pu être plus sporadiques, les déplacements de geralt et du cheval (tu meurs d'une ''chute'' de 2m, difficulté à aller à certains endroits), le système de charge (comme si 1kg de plus te ralentit un sorceleur de moitié!)...

par contre, je ne suis pas d'accord sur le fait qu'on doit m'avertir quand un ennemi m'attaque...la caméra aurait pu être mieux géré certes, mais je préfère de beaucoup avoir des ''surprises'' en combat.
Pour ce qui est de la difficulté de gestion, tu aimes ou tu aimes pas. Je crois qu'il aurait pu être légèrement plus accessible en effet, du moins au début, puis augmenter en difficulté au cours de l'aventure...par contre, je ne veux pas d'un jeu qui me prend par la main constamment, je veux une certaine difficulté et une variété de manières d'aborder le jeu.

Bref, un jeu prenant, pour ceux qui ont le temps et l'énergie de s'y attaquer!
Kim Spyman
Signaler
Kim Spyman
Salut super articles même si on est pas d'accord sur tous,mais je me suis super marré avec les tofs.
gx424
Signaler
gx424
J ai été extrêmement déçu par ce jeu que j attendais de longue date. Les graphismes, la maniabilité, le rythme et l ergonomie des menus, tout m'a laissé un goût d'insatisfaction. Bref, la magie tant attendue n'a pas du tout opéré. Le jeu est donc rangé définitivement et ca me fait bien suer ! :(
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Nan mais déjà, jouer un mec albinos avec des cicatrices qui s'appelle Geralt de Riv, c'est pas possible.
C'est comme s'ils avaient voulu faire rentrer tous les clichés de la Fantasy Occidentale dans un même personnage. :lol:
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal

Salut à tous,

Merci pour vos commentaires argumentés.

Je peux pas répondre à tous, mais effectivement, mon investissement y est pour beaucoup. J'y ai joué une vingtaine d'heures, réparties sur 3 à 4 semaines... alors ça n'a pas aidé évidemment. ;)

 

Quant aux updates qui ont corrigé des trucs... ce sera sans moi. :( Désolé mais j'ai déjà mis ce jeu de côté pour passer à autre chose. OK, c'est mieux pour ceux qui vont y jouer prochainement, mais moi je l'ai eu en day one... et ces défauts je les ai bien vécus. Je compte pas recommencer l'expérience pour vérifier :D

 

Pour la postérité, je me permets de remettre en avant deux commentaires merveilleux. 

 

Tous le mondes a droits a des avis de merde :)

Et après on se demande pourquoi les développeurs sortent des jeux assistés au possible, vu que quand il faut se démerder un peu par soi-même et rentrer dans l'histoire "c tro kompliké".
Affolant, mais représentatif.

 

J'espère que je peux compter sur vous pour les encourager !!! Vu le niveau duquel ils partent, ils ne peuvent que progresser !!!

Bon courage, la route est longue ;)

AchAcho
Signaler
AchAcho
aaaaaaaaaaaaah. tuez cet hérétique. brulez le dans le feu eternel. L’Ordre de la Rose-Ardente a parlé. non je rigole, j'ai pris trop d potions. serieux le jeu est terrible, j'ai failli pleuré en le finissant. enfin quel jeu peut se targuer d'une absence de defauts. et comme dirait ce cher vesemir : Espèce de citadin va ! La viande pourrie, le fumier, la pisse ... Tout ça ce sont les bonnes odeurs de la campagne...
tehofil
Signaler
tehofil
mon experience sur ce jeu a du mal a s'envoler faute au gameplay. j'aime les gameplay précis et celui ci ne l'est pas. c'est flou. on en arrive à une période où un jeu au gameplay plutot moyen peut pretendre au GOTY !!! désolé mais non, un univers, des graphismes et une histoire ça ne fait pas un jeu . puisqu'un jeu est un jeu.
Max Vincenzi
Signaler
Max Vincenzi
J'entends bien toutes ces critiques, c'est vrai quand même^^ mais moi qui peut être frustré assez rapidement sur un open world avec des quêtes redondantes, etc... The Witcher 3 ne m'a pas tant fait péter une durite que ça par rapport à tout ce que tu dis (bien sûr, j'en ai eu des sueurs froides un peu... tout de même mais le plus chiant pour moi à été le fait que pour un maître d'armes, Géralt n'a pas beaucoup "d'assurance" à l'épee donc tu te fais souvent détruire contre les monstres^^).
Pour finir, ce qui m'a le plus dépité sur l'ensemble du jeu, c'est la fin que j'ai eu x).... -___- la plus mauvaise fin tout simplement ! Alors que j'ai essayé de faire de mon mieux.
dalkar
Signaler
dalkar
On voit surtout que ton expérience de jeu a été ruinée par toi même en fait... Tu as éprouvé pas mal de difficultés ou d'autres n'en ont pas rencontré
Angelus69
Signaler
Angelus69
Tres bon article perso je suis souvent pris du moment dissociatif le cas le plus récent c'est sur MGSV et sur witcher s'est a la fin
Nonomaltese
Signaler
Nonomaltese
Un point sur lequel je suis bien d'accord, c'est la gestion des collisions qui m'a franchement gonflée durant tout le parcours du jeu. En dehors de ça, ce titre reste pour moi le meilleur RPG jamais parcouru, et j'ai de la bouteille (du jeroboam je dirai même) dans le domaine
synuster gate
Signaler
synuster gate
Je suis d'accord j'y ai joué 5minutes.
Plus globalement je n'arrive plus à jouer aux jeux vidéos.
Est ce l'âge (j'approche de la trentaine),où le manque d'originalité (j'ai l'impression d'avoir fait le jeu avant de le commencer)
Même MGS 5 je n'y touche pas,pourtant je suis fan de la série......
Il est bien le temps de ma nes et super nes oú je dévorais chaque et me prenant claques sur claques.........
GrisburT
Signaler
GrisburT
Ca :ontre surtout que tu manque de skill dans le jeu video, et oser parler de fable quand on parle de Witcher c'est comme melanger les torchons et les serviettes.
Bref tu passes surtout a côté du jeu de la décénie
hello_my_name_is_cookie
Signaler
hello_my_name_is_cookie
Excellente critique ! Très drôle et bien argumenté.
Tout comme toi, j'ai un avis assez nuancé sur The Witcher 3. Les combats sont souvent bordéliques dés qu'on affronte plus de 3 ennemis, il est toujours difficile d'obtenir les ingrédients nécessaires à l'alchimie, la répétitivité des quêtes qui consiste souvent à activer le sens de sorceleur, chercher des indices et passer à l'indice suivant. Je pourrais également évoqué le gwint qui ne m'a pas du tout intéressé.
Ceci dit, malgré ses défauts, je le considère comme un très bon jeu même s'il ne s'agira pas de mon GOTY 2015.
Nirtug
Signaler
Nirtug
Très bon papier, comme toujours. Pour ma part j'ai vraiment adoré ce jeu et sa narration. Même si depuis j'ai une envie démesurée de manger du cheval. Je ne saurais pas dire pourquoi :)
Yoann Shepard
Signaler
Yoann Shepard
Excellent article ! J'ai pas pu m'empêcher de me marrer avec ton image de Yennefer et a la fin avec Geralt et le paysan. Tu va te faire démonter, mais d'une force ! Mais c'est tellement bien argumenté que ton avis est intéressant et rejoint un peu le mien. The Witcher 3 est un bon jeu, la je crois que nous sommes tous d'accord mais du fait qu'il demande de l'investissement à son joueur, il doit être irréprochable. Hors il est pas. En plus, au moment d'y jouer, j'ai été victime du fameux bug d'expérience. Comment continuer à jouer et à s'impliquer quand ton jeu est bugué ? De plus, son scénario est d'une simplicité éhontée. C'est jusque qu'entre le début et la fin, Geralt a du jouer les larbins pour tout les paysans ... Alors que je suis sûr qu'il aurait pu trouver les réponses autrement et réussir sa quête plus rapidement qui se finit très vite ... Bref, je crois que je viens de signer mon arrêt de mort :D
Zecchi
Signaler
Zecchi
J'avoue que la plupart des arguments que tu avances me font un peu peur Olive... Comme dit plus bas, c'est logique qu'autant de jeux nous prennent par la main, voire jouent à notre place, si même un action rpg est considéré comme trop pointu.

Perso je déteste whitcher parce que l'ambiance ne me plaît pas. La DA est à mon goût degueu, la rigidité des commandes et la faiblesse des animations me sortent totalement du jeu.

Mais heureusement qu'il subsiste des jeux comme lui! Sinon on n'aurait plus que des assassin's creed, des batman et des nfs à se mettre sous la dent.
Alasthor
Signaler
Alasthor
Je suis plutôt d'accord avec la critique s'il s'agit de la partie technique (le cheval qui s'arrête face au cailloux bien qu'amelioré depuis par un patch, ou l'inventaire fouillis là encore amélioré mais pas encore parfait, toujours après patch, ou la récolte parfois fastidieuse.)
La surcharge à était amélioré par l'ajout d'un coffre banque.

Là où je suis moins d'accord c'est à peu prêt sur tout le reste. Le fond du problème étant que tu cité du assassin's ou du Batman à titre de comparaison. Hors ce sont deux actions rpg et pas des rpg comme the Witcher (en tout cas le 3 est plus Rpg que action.)

C'est plus un problème de goût qu'autre chose je pense. Pas mal d'éléments pénibles que tu cites sont des éléments de rpg (donc de réalisme) qui ne sont pas plaisants si tu ne veux pas les gérer. Mais commun depuis... Un bout de temps je dirais: gestion du poids de l'inventaire, combat compliqué si tu te laisse entourer, connaître un peu l'univers pour être efficace. Tant d'éléments qui s'oppose à un action ou tu rentres parfois un peu dans le t'as et où on se contente de faire confiance au gameplay.

Ce genre de jeu s'oppose également à un temps de jeu irrégulier. C'est comme un film dont on verrait 10min une fois par semaine. On fini par oublier la trame du début et à trouver que c'est un film de merde.

Au détail de la technique ou tu as raison, je pense qu'une partie de tes problèmes viennent de là (et d'un goût plus prononcé pour l'action rpg, au vu des comparaisons)

Amicalement
Hinata
Signaler
Hinata
Je suis d'accord sur certains points de gameplay problématique que tu cite.

Mais quand j'ai lus le passage à la fin concernant le fait que tu te dis "petit joueur" à présent, et que tu n'a plus le temps d'y passer des heures par semaines, il est normal de ne plus vraiment apprécier se genres de jeux qui ne se termine pas en 6h environ. On n'avance pas dans se jeu (et autres), si on ne met pas quelques heures dans chaque parties. Sinon l'immersion et le plaisir de jeu en prend un coup^^

Après c'est ton point de vue, et je le respect^^
kube
Signaler
kube
"surement très sympa pour ceux qui ont le temps de s'y plonger..." A chaque allumage c'est 10h dans ma face, et du coup faut trouver le bon créneau parceque 1h de jeu c'est pas las peine; tu fais rien, t'avances pas, t'es saoulé... Par contre j'adore le jeu depuis le 2, surtout pour les intrigues et les persos, mais j'ai pas lu les livres.
Musimon
Signaler
Musimon
Je lirais ton article au calme, il semble passionnant et les images sont réussies ^^
Perso, c'est Skyrim, après avoir joué, j'ai trouvé ce jeu plutôt mauvais, même si techniquement il était au top.
Julink
Signaler
Julink
D'accord avec toi sur tout les points et surtout ces putain d'obstacle qui te bloque mon rendu fou ! Dans MGS 5 que je viens de finir il y a un peu le même genre avec Snake qui est pas foutu de grimper une roche de 10cm de haut et qui est tout le temps entrain de glisser... l'homme surentraîné mais handicapé des pieds.
auldur
Signaler
auldur
Tous le mondes a droits a des avis de merde :)
Broken Panda
Signaler
Broken Panda
Rien a voir avec la complication .. Avant je jouais 20/24h a Wow qd il est sorti, puis, j'ai eu qq'un , puis j'ai eu un boulot demandant du temps , puis ... etc .
Ce qui fait que tout ça bout a bout, je ne peu plus m'impliquer autant ds un jeu et je suis content qd j'arrive a en finir 1 :D.
Geekounet
Signaler
Geekounet
Et après on se demande pourquoi les développeurs sortent des jeux assistés au possible, vu que quand il faut se démerder un peu par soi-même et rentrer dans l'histoire "c tro kompliké".
Affolant, mais représentatif.

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris