Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 21/08/16 à 02h33

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Le journal du Hardware (Jeu vidéo)

Thrustmaster est partout, sur toutes les machines et à tous les niveaux de prix. Et sur Xbox One, c'est le TX qui tente de prendre la tête des volants grand public pour la marque en proposant un modèle modulaire, évolutif et équipé d'une motorisation haut de gamme. Avec sa version Leather Edition, ce modèle apporte une roue de volant en cuir cousu main et un pédalier 3 pédales sur chassis métal, corrigeant ainsi les principaux défauts de la version de base.

Fer de lance de la gamme Thrustmaster sur Xbox One et PC, le TX Racing Wheel est un volant qui se veut plutôt haut de gamme. Comptez 400¤ pour la version standard, équipée du pédalier 2 pédales et de la roue Ferrari 458 que j'ai aussi eu le plaisir de tester. Mais nous parlerons aujourd'hui de la version Leather Edition, qui coûte la bagatelle de 470¤. Et ce TX, quel que soit le modèle choisi, fait partie du nouvel éco-système de Thrustmaster permettant de changer à volonté de roue ou de pédalier et même d'ajouter le levier de vitesses TH8A pour créer le volant qui correspond à vos attentes et à votre budget. Reste que, contrairement à ce qui se fait chez Fanatec, c'est la base qui assure la compatibilité avec les différents systèmes. Et la base TX se cantonne à une compatibilité Xbox One et PC, tout comme celle du T300RS assure une compatibilité PS3, PS4 et PC.

Présentation

Au déballage, pas de surprise. On obtient exactement les mêmes résultats qu'avec le T300RS, à savoir un carton renforcé, compartimenté par des éléments en papier compressé. La roue, la base et le pédalier sont séparés dans leur emballage, ce qui oblige à désolidariser roue et base avant de les ranger. Une opération qui ne prend que quelques secondes. En plus de ces trois éléments, l'unique cable détachable fourni confirme que l'alimentation est gérée en interne, ce qui est extrêmement plus pratique (bien qu'il soit possible d'externaliser cette alimentation avec un boitier optionnel). A tout ça s'ajoute le système habituel de fixation en deux parties, une patte de déport de la pression et une tige filetée avec goupille.

La notice incluse est complète et multilangues. Comme à son habitude, Thrustmaster fait les choses correctement et propose tout le soutien en ligne que l'on est en droit d'attendre. Schémas, FAQ, drivers, tout y est bien présent, bien suivi et régulièrement mis à jour (et ça commence à faire un moment que je suis ça de près).

Design et Fabrication

Presque aussi sobre que son homolgue le T300RS, la version Leather Edition du TX nous présente un volant avec façade en métal, arborant fièrement le logo Thrustmaster en son centre. La roue de 28cm est gainée de cuir et au premier abord, l'équilibre entre souplesse et tenue me semble parfait. Sur la partie haute, le détrompeur se veut ultra visible grâce à l'utilisation d'un cuir (ou simili cuir) teint en jaune "poussin", donc tirant légèrement vers le orange.

Côté boutons, c'est la fête des couleurs avec 6 touches se répartissant sur 5 couleurs bien visibles, auquelles il faut ajouter une croix directionnelle noire assez ferme et un contacteur 2 positions avec retour au centre et fonction push. Ce dernier fonctionne exactement comme ceux des volants Ferrari 458 TX et Spider de Thrustmaster, à savoir une action quand on oriente le bouton vers le haut et une autre vers le bas. Ce n'est donc pas véritablement un sélecteur. Sur l'ensemble du volant, aucune sérigraphie n'est visible puisque ce modèle de roue peut être vendu séparément et donc utilisé avec la PS3/PS4, le PC ou la Xbox One.

Les palettes de vitesses métalliques sont plutôt fines et longues. Légèrement décentrées vers le haut, elles occupent près de la moitié de la hauteur totale du volant et sont très proches des bords comme de la roue du volant. Elles activent un contacteur très réactif et leur ressort de retour n'est pas des plus résistants. Quant au système de fixation sur la base, il se fait par une grande vis en plastique dur. Comptez 15 secondes en moyenne pour le montage/démontage et sans aucun outil nécessaire.

La base du TX est quasi identique à celle du T300RS. Seules différences visible, la LED d'appairage pour Kinect (vaste blague d'ailleurs puisque seul Forza 5 permet l'utilisation de cet accessoire) qui ressort sur le haut de la calandre et l'absence d'interrupteur PS3/PS4, évidemment. Pour tout le reste, que ce soit en termes de design ou de matériaux, rien ne change. On a donc à faire à une calandre bombée légèrement plus petite que celle du T500RS, en plastique noir de belle qualité.

 Le système de fixation est un classique de chez Thrustmaster. Il est composé d'une "patte" déportée, serrée par une vis qui vient se placer à l'avant du volant. Le système, assez efficace, se révèle néanmoins un peu moins stable que celui du G29/G920, particulièrement si vous aimez jouer avec le retour de force au maximum. Il se peut en effet que le volant se décale de quelques millimètres à chaque démonstration de puissance du volant. Il reste cependant parmi les meilleurs serrages qui soient et s'adapte à toutes les surfaces. De plus, le TX est équipé de deux embases pour vis M6 pour une fixation maximale sur votre cockpit habituel.

Le pédalier de ce bundle n'est autre que le T3PA, modèle sorti peu de temps après le T300RS et le TX et vendu séparément pour un peu plus de 100¤. Il possède un chassis métallique recouvert d'un support anti-dérapant pour les pieds, en plastique noir. Les trois pédales, toutes métalliques, peuvent être orientées et décalées latéralement. La pédale d'accélérateur est la seule qui puisse être décalée en hauteur. Ces positions ne sont pas progressives mais sélectionnables parmi les deux ou trois disponibles dans chaque cas. Avec le pédalier, on trouve un embout plastique pour durcir le frein dans sa deuxième phase de course (et ainsi obtenir un rendu beaucoup plus réaliste que sans l'accessoire).

Fonctionnalités:

Avant tout, il est important de rappeler qu'un volant tel que le TX est équipé d'un firmware modifiable et qu'il est donc conseillé de le mettre à jour dès la réception. Ce faisant, vous éviterez les défauts de jeunesse de votre accessoire et assurerez un comportement optimal. La mise à jour se fait exclusivement sur PC. Il n'existe pas de système d'update depuis la Xbox One, ni depuis un autre OS que Windows. A noter aussi que le driver du TX est identique à ceux des T300RS et T500RS. Il m'a semblé parfaitement stable et particulièrement pratique. Ne lui manque que le remapping pour assurer une compatibilité totale sur cette plateforme.

Puisque cet ensemble est compatible avec la Xbox One et le PC. Vous avez donc droit à deux schémas complets... petits veinards.

   

Comme on peut le remarquer, il y a plusieurs répétitions lorsqu'on joue sur Xbox One, à commencer par le bouton A qui est présent 3 fois. Les touches View et Menu sont elles présentes deux fois chacune. Une hérésie identique à celle du 458 Spider (ou du TX en version Ferrari 458) surement due à une limitation de la Xbox One puisque ces répétitions sont totalement absentes de l'utilisation sur PC (ou de la roue du volant sur PS4). Pendant le même temps, on remarque l'absence de touches LT et RT, ou LTB et RTB, comme sur le Fanatec P1.

La touche Mode sert appliquer une inversion du pédalier, dans le cas où vous voudriez le mettre en position GT sans le démonter (ce qui nécessite quand même un travail sur le support du volant puisque ce pédalier ne se met pas facilement en position GT, comme le T3PA Pro). En combinaison avec les direction, on peut aussi ajuster l'angle de braquage maximum, ce qui est très appréciable pour rectifier un calibrage, même en course. De même, cette touche Mode combinée à la touche A permet d'activer un auto-clutch (en mettant l'embrayage sur la touche A). On obtient alors une action automatique sur la touche A dès que l'on passe une vitesse. Dans certains jeux comme Forza 5 ou 6, cette fonction permet de gagner un peu de temps et de crédits sans se prendre la tête avec le véritable embrayage.

Côté connectique, on retrouve la prise d'alimentation qui, comme celle du T300RS, est un modèle loin d'être générique ou commun. A côté, la prise d'alimentation externe, celle du pédalier, et enfin le cable USB (non détachable) pour le brancher à votre machine. Celui ci fait environ 2m, ce qui implique forcément une rallonge si vous jouez face à la télé du salon mais suffit largement si vous jouez sur cockpit. Comme d'habitude, pas de prise pour un éventuel frein à main (à moins d'être du genre bricoleur puisque la touche A de la base est plutôt accessible) et le levier de vitesses en option se branche en USB (chez Thrustmaster, il s'agit du TH8A).

 Compatibilité PS3 :

Malheureusement, la PS3 ne reconnait pas le volant, ni dans ses menus, ni dans aucun de ses jeux.

Compatibilité PS4:

Malheureusement, la PS4 ne reconnait pas le volant, ni dans ses menus, ni dans aucun de ses jeux.

Compatibilité Xbox 360

Malheureusement, la XBOX 360 ne reconnait pas le volant, ni dans ses menus, ni dans aucun de ses jeux.

Compatibilité Xbox One:

Officiellement supporté par la Xbox One, le TX fonctionne avant tout comme une manette. C'est à dire qu'à part l'allumage de la console, il fonctionne aussi bien dans les menus du jeu que dans ceux de l'écran principal de la machine. Seules manquent à l'appel les fonctions des sticks analogiques et de leur clic ainsi que les deuxièmes gachettes.

Testé d'abord avec Forza 5 et 6, le TX se montre à la fois précis et source de bonnes sensations. Une mention particulière pour la conduite sous la pluie avec Forza 6, dont les flaques d'eau offrent des réactions assez proches de la réalité. Le niveau des vibrations est bon et bien géré mais le volant manque globalement de force (comme la plupart des volants testés avec la série Forza, exeption faite du Fanatec CS Base V2). Les résultats sont les mêmes avec Forza Horizon 2. J'ai pu lire à droite à gauche qu'il existait plusieurs petits bugs liés à Forza, sans pour autant les reproduire avec le modèle testé. L'embrayage est parfaitement bien géré et l'auto-clutch est bien fonctionnel.

Avec Project Cars sur Xbox One, les résultats sont tout aussi agréables, le niveau de force n'étant , en plus, pas aussi limité qu'avec Forza. Les 3 pédales sont tout aussi bien gérées et la foultitude d'options offertes par les réglages du jeu permettent de faire du TX un des musts de la console.

Dans WRC 5, pas de surprise. Si le volant est bien géré, ses réactions ne correspondent pas toujours à la réalité visuelle. On prend donc des petits coups en plein virage pour peu que le niveau de force soit trop élevé...et pour résoudre ce problème, il suffit de mettre cette valeur à moins de 50%, perdant du coup une bonne partie des sensations. Pas vraiment la faute du volant.

Sebastien Loeb Rally Evo offre lui aussi de très bonnes sensations avec ce modèle. Ici, c'est le réglage de l'angle de braquage qui fait mouche puisqu'il permet de corriger un léger défaut d'angle que le jeu possède de base.

Globalement, la compatibilité est excellente sur cette plateforme. Néanmoins et contrairement au T300RS, le TX ne possède pas de mode permettant d'émuler une manette Xbox One. Ca vaut ce que ça vaut (rien d'exceptionnel donc) mais sans cette option, impossible de jouer aux jeux ne prenant pas en charge le retour de force (comme les Need For Speed).

 Compatibilité PC:

La compatibilité PC est égale à celle de la gamme Thrustmaster actuelle et donc très bonne. La gestion des vibrations sur cette plateforme est largement supérieure à celle de la Xbox One. On a donc là la révélation de toute la puissance et toute la finesse dont le volant est capable. La comparaison sur Project Cars est sans appel. Ainsi, il est clair que le driver PC est supérieur à celui utilisé par la Xbox One.

Testé avec Dirt Rally, Assetto Corsa et F1 2015, le TX se montre au niveau du T300RS, sans différence notable. Il est très facile d'ajuster ses réactions depuis le driver PC, en plus des réglages indépendants de chaque jeu, pour un résultat optimal.

Sensations et Utilisation :

Pour être clair, la force du TX est de savoir se faire oublier en tant qu'accessoire. Pour peu que la gestion soit bien programmée, les sensations sont exceptionnelles tant au niveau des vibrations (qui s'expriment finement) qu'au niveau des différents retours de forces. Et comme la direction comme les pédales sont précises, les performances sont là aussi. Reste que sur Xbox One, le niveau de puissance semble bridé par rapport au PC, et particulièrement dans la série Forza qui n'exploite pas le TX à son juste niveau (bien que ça reste très agréable). On regrette aussi, même si c'est un peu pour la guerre des chiffres, que le volant ne monte pas en 1080° comme son petit frère le T300RS. Je n'explique pas cette différence.

Du côté de l'ergonomie, si la roue de 28 centimètres est assez grande pour offrir confort et précision, on peut regretter que les boutons les plus utilisés soient un peu trop vers le centre (ce qui oblige à dégager sa main de la roue), mais c'est là le seul défaut notable. Car pour le reste, cette Leather Edition du TX est vraiment confortable et complète. J'ai particulièrement apprécié la texture du cuir, suffisamment épais pour jouer plusieurs heures sans désagrément mais aussi suffisamment tendu pour éviter l'impression de flottement. De même, le pédalier T3PA s'avère très efficace en termes de confort, de performances et de sensations, particulièrement au niveau du frein (pour peu qu'on ait installé la cale fournie). Encore au tableau des regrets, la répétition des touches sur Xbox One limite l'utilisation de certaines fonctions, particulièrement dans Project Cars. Bizarre quand même d'avoir omis les gachettes supplémentaires et les clics de sticks pour multiplier les touches A, Menu et View.

Verdict

Dans sa catégorie, le TX est clairement ce qui se fait de mieux et cette Leather Edition surclasse la version Ferrari en tous points. La qualité de fabrication est au rendez vous, l'ergonomie est bonne et le plaisir de jeu est systématiquement présent. Le moteur brushless fait des merveilles en termes de sensations et démontre clairement la supériorité de cette technologie sur les moteurs classiques, que ce soit en termes de puissance de retour de force ou de précision des vibrations. En outre, la possibilité d'acheter séparemment la base du T300RS pour accéder à toutes les plateformes actuelles en fait un ensemble cohérent au sein d'une gamme incontournable. 

Restent quelques petits défauts comme la multiplication des touches, ou les limitations de la Xbox One en termes de gestion de volant. Des défauts qui disparaissent dès qu'on se retrouve sur PC. En clair, à part la gamme Fanatec (qui coute grosso modo deux fois plus cher), rien n'égale ce TX Leather Edition sur la console de Microsoft. Quand aux joueurs PC, ils auront simplement à choisir entre ce modèle et le T300RS, avec à la clé une compatibilité soit Xbox One, soit PS3/PS4.

  Les points forts:

  • Des sensations au top
  • Une bonne ergonomie et un vrai confort
  • Une finition de belle qualité
  • Compatible XboxOne/PC
  • Un modèle évolutif à plusieurs niveaux

 

Les points faibles:

  • La répétition de certaines fonctions sur Xbox One
  • Mise à jour sur PC seulement
  • Touches A et X un peu trop au centre

 

Test réalisé par Olive Roi du Bocal

Note: J'essaie d'améliorer mes tests en fonctions de vos remarques. S'il vous manque des détails, des comparatifs, des tests avec un jeu particulier, signalez le moi en commentaire que je puisse y répondre. Je reste aussi super ouvert à toutes critiques ou conseils constructifs!

Vos commentaires sont les bienvenus! Et si vous n'êtes pas inscrit sur Gameblog, vous pouvez me laisser vos messages sur Facebook ou sur Twitter... ou simplement vous inscrire ici, ça ne prend qu'une minute!

Retrouvez tous mes tests de volants en une seule page :

 

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

powertaff
Signaler
powertaff
Ben je suis en train de le tester là et c'est clair que ça déchire à mort :-)
Merci de ta réponse ;-)
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal

Salut, j'ai l'occasion d'en avoir un qui a été utilisé pendant 1 semaine pour 350€. Ca vaut le coup tu penses? J'ai l'occasion de le tester chez moi à mon aise. Y-a-t'il des points que je devrais auxquels je devrait faire plus attention pour être sur de son état? Suis sûrement chiant avec mes questions mais je préfère être sûr :-)
Un grand merci :-)

 

1 semaine ... autant dire qu'il est neuf. En fait, je ne vois pas de points de faiblesses sur ce volant. Fait attention à ce que le cable USB soit bien fixé et que le volant fonctionne bien ... le reste, c'est surtout l'état général. ;)

powertaff
Signaler
powertaff
Salut, j'ai l'occasion d'en avoir un qui a été utilisé pendant 1 semaine pour 350€. Ca vaut le coup tu penses? J'ai l'occasion de le tester chez moi à mon aise. Y-a-t'il des points que je devrais auxquels je devrait faire plus attention pour être sur de son état? Suis sûrement chiant avec mes questions mais je préfère être sûr :-)
Un grand merci :-)
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal

Bon, c'est ce volant qu'il faudra que le père Noël m'apporte, un jour. Enfin le volant parfait serait celui qui permette de jouer aussi sur PS4, mais Microsoft n'a pas l'air très motivé.
Quoique, avec le récent "deblocage" du jeu online, on peut se poser la question.

Merci m'sieur Zitoune!

 

Il existe: http://www.gameblog....-ps4-xboxone-pc

Zecchi
Signaler
Zecchi
Bon, c'est ce volant qu'il faudra que le père Noël m'apporte, un jour. Enfin le volant parfait serait celui qui permette de jouer aussi sur PS4, mais Microsoft n'a pas l'air très motivé.
Quoique, avec le récent "deblocage" du jeu online, on peut se poser la question.

Merci m'sieur Zitoune!
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal

Toujours aussi complet ... MAIS ...
Euh ... C'est normal 3 fois cette phrase "Malheureusement, la XBOX 360 ne reconnait pas le volant, ni dans ses menus, ni dans aucun de ses jeux" ;)

 

Je ne vois pas du tout de quoi tu parles ....  :guitar:  :guitar:  :guitar:

(C'est corrigé).

Donald87
Signaler
Donald87
Toujours aussi complet ... MAIS ...
Euh ... C'est normal 3 fois cette phrase "Malheureusement, la XBOX 360 ne reconnait pas le volant, ni dans ses menus, ni dans aucun de ses jeux" ;)

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris