Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 03/02/17 à 10h20

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris
Signaler
De l'art et du cochon (Art)

 

Bonjour,

Comme vous le savez probablement, une guerre faisant couler sang, eau et argent liquide, fait rage dans nos contrées lointaines de l'occident. Et dans cette guerre, les gagnants ne sont pas toujours ceux qui le croient. Aussi, aujourd'hui j'affirme avoir fait une meilleure affaire qu'un certain blogueur aux membres manquant de rondeur. J'affirme haut et fort que, fier de sa trouvaille merveilleuse lui rappelant aigrement sa jeunesse bourgeoise, puisqu'il semble qu'il ait eu à l'époque la chance de recevoir une certaine cinquième chaine, il ne se retrouve aujourd'hui que face à une vieille madeleine, si désuette et risible, que ma victoire totale n'en est que plus belle, plus grande et plus profonde surtout.

En effet, voici quelques mois que, dans une bêtise qui m'apparaît aujourd'hui comme évidente, je convoitais une figurine en plastique, n'ayant aucun autre but que de la poser sur mes étagères sobres et bien dépoussiérées, devant de quelconques jeux pseudo retro que toute bonne collection finit par avoir, ne serait-ce que par la loi habituelle des probabilités , que les amasseurs de cochoneries numériques achèvent de vérifier à force de remplir leur historique paypal de factures ebay. Cette figurine a donc eu l'audace de me passer sous le nez, non sans me laisser un dernier gout amère au fond de cette gorge qui avait pourtant l'habitude d'en voir passer des cochonneries, avec tous les Mac Do que je me suis enfourrés, alors que ma patience à mettre chaque centime sous le matelas ne faisait au final qu'aggraver la douleur ambigue qui touchait mon fondement, habitué lui aussi à voir passer les fameux repas pseudo-modernes prémachés avec une vitesse qui aurait pu prouver à Einstein que son histoire de vitesse maximale n'était en fait qu'une supercherie du siècle dernier si seulement nous avions eu les instruments capables, non seulement de mesurer une telle vélocité, mais aussi de résister aux attaques bactériennes systématiques qui caractérisent ces lieux exigus et sales. Il fallait qu'un autre blogueur fasse le malin ... évidemment!

Mais si vous avez encore le coeur à lire ces lignes, c'est que j'ai peut être éveillé en vous cette curiosité maligne face à l'injustice que mes doigts se préparent à vous faire découvrir puisque, vous l'aurez évidemment compris, cette relique pétrolifiée du passé s'est vu affublée d'une terrible rupture de stock définitive, due tant à sa rareté qu'au désintérêt total que lui porte le grand public lequel n'a évidemment de grand que son nombre et son nombril, aussi nombreux soit il. Et comme vous le savez déjà, puisque j'ai parlé de victoire dans cette longue introduction qui date déjà pour vous de plusieurs jours, tant ce texte est purement imbuvable et commence franchement à me broyer les hangars à crevettes, comme on le dit si bien dans les pays de l'Ouest français où l'humidité n'a d'égal que l'amour que se portent ces peuples mouillés entre eux, tout égaux à mes yeux que sont les déchiqueteurs de porcs et les batteurs de lait, j'ai donc trouvé ce qui fût à mes yeux une révélation, une façon de me tourner enfin vers l'avenir, un avenir à la fois plein de souvenir et empli de sensations nouvelles. Quant à savoir de quelle façon j'ai réussi à assouvir autant de manques dans ma vie, il n'est rien de mieux que de vous présenter l'objet de mon choix, qui fut autant le second sur ma liste qu'une découverte aussi inattendue que terriblement indispensable aujourd'hui. Voici donc sous vos yeux ébahis le fameux mecha, débutant une nouvelle collection, qui en plus d'être irresistiblement magnifique, se veut d'une rareté exceptionnelle puisque créé exclusivement pour moi par deux amis communs, joyeusement nommés Jacquie et Michel, puisqu'ils décrocheront une tentative de rictus à quiconque a déjà entendu parler d'eux:

Et moi aussi j'ai trop des étagères de Geek!

Alors, Le Gamer aux mains carrées.... tu fais moins le malin là! 

T'en voulais du HOT TOY ... et ben en v'là!

:P

Bisous.

Olive Roi du Bocal.

 

 

  

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal
Je connais plein de gens à qui ça ferai plaisir ... et à qui ça ferai beaucoup de bien. :D
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Il me la faut !!!!

J'avoue que je ne suis pas encore prêt à m'asseoir sur une telle affaire. Enfin, si. Enfin non. Enfin, j'me comprends ! :lol:

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris