Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 03/02/17 à 10h20

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris
Signaler

Cet article se veut une réponse à celui écrit par Mehdi El Kanafi, sur la définition d'un Final Fantasy. Un article avec lequel je ne suis pas vraiment d'accord.

Mon très cher Mehdi,

Je viens de lire ton article sur Final Fantasy pour la troisième fois. Je n'ai rien compris. Enfin, j'ai compris les phrases, bien sûr, même le sens parfois de certains paragraphes, mais je n'ai pas compris le but de l'article, son déroulé...et encore moins la conclusion. Aussi je me suis dit qu'une lettre ouverte serait un bon moyen de combler ce vide qui nous sépare.

Tu comprendras d'abord mon étonnement face à ton chapitrage. Devant un sujet "de fond", je m'attends en général à avoir une certaine visibilité. Bon ben, je repasserai:

Le titre : Définir un Final Fantasy

  1. Introduction
  2. Définir un final Fantasy
  3. Le cas Final Fantasy 13
  4. Un autre accusé (sur Castlevania)
  5. Conclusion

Alors, mon expérience de blogger est courte, mais des chapitres, j'en ai écrit quelques uns. Là t'avoueras quand même qu'il y a un problème. Je veux dire, tu introduis ton article par son coeur puis tu t'en vas ailleurs, mais loin loin loin? C'est en tout cas comme ça que je le ressens, moi. Mais c'est pas grave, un chapitrage inhabituel, quand c'est bien géré, ça peut être utile à amener le joueur là où il ne s'y attend pas.

Et c'est effectivement le cas de ton article. Il nous amène là où on ne s'y attend pas, pour pas dire n'importe où, au point de nous perdre dans le vaste monde des sujets mal maîtrisés pour nous enfourcher au nom de la conclusion maladroite. Oulala...mais c'est que je serais moi même touché par cette incohérence, à foncer direct sur la conclusion? Non, je dois me reprendre pour pointer avec méthode ce qui, au final (fantasy) m'a choqué.

Chapitre I : Diviser pour mieux régnier

"Cet épisode est un bon RPG, mais un mauvais Final Fantasy !" 

Ce genre de déclaration, vous l'avez déjà entendu, lu, peut-être même prononcé - personne n'est parfait ! Avant de condamner une telle opinion, nous allons commencer par tenter de définir ce qu'est véritablement un FF. 

Courte introduction, qui se veut probablement fédératrice de toute une catégorie de joueurs, qu'on aura le grand plaisir de mettre en face d'une autre catégorie. D'un côté ceux qui n'ont pas dit ou pensé cette phrase et de l'autre ... les cons. Ce qui vont en prendre plein la gueule dans cet article, mais plus tard!

Personne n'est parfait, c'est sûr. La preuve, c'est que tu commences par "fracasser" une phrase que personnellement, je n'ai jamais entendue. Non pas qu'elle n'existe pas, je ne me permettrais pas, mais je ne crois pas qu'elle soit à l'origine de ce qui se voudrait être une définition d'un Final Fantasy. Néanmoins, je la trouve vraiment intéressante, presque complimenteuse, comme pour exprimer qu'un Final Fantasy a quelque chose de plus qu'un autre RPG. Quelque chose qu'on attend d'un Final Fantasy.

On le sait, la série Final Fantasy est probablement la série de RPG japonais la mieux installée en occident. La faute au 7 probablement, au 10 aussi je pense. Deux jeux qui ont réussi à toucher le grand public, à ouvrir ce genre à de nouveux joueurs, comme aucune autre série n'a su le faire encore aujourd'hui. Alors quand on entend des critiques sur un Final Fantasy, il faut avant tout comprendre qu'elle viennent de personnes totalement différentes, avec des univers extrêmement diversifiés, avec des cultures du RPG à différents niveaux. Nombreux en effets sont ceux qui attendent le successeur de FF5, FF6, FF7, de FF8, FFTactics, de FF10...Et entre celui qui a découvert FF5 en import et celui qui a recontré la série via FF13, il y a forcément une différence d'expérience, peut être d'âge, probablement d'attente.

Alors cette phrase, "Cet épisode est un bon RPG, mais un mauvais Final Fantasy !" , peut prendre tout son sens. Un sens différent dans chaque bouche, derrière chaque écran. Parce que chacun attend quelque chose d'un Final Fantasy, en mémoire de ses aventures passées. Comme on attend de l'aventure d'un Tomb Raider ou de la nervosité d'un Call Of. Que ce soit une histoire et ses émotions, une mécanique de progression ou un ensemble, on attend de Final Fantasy qu'il fasse son boulot en tant que Final Fantasy...pas en tant que RPG lambda... tel un sceau de qualité.

Reste que je ne vois toujours pas personnellement qui se cache derrière cette phrase...

Chapitre II : Lister pour mieux endormir

Les Final Fantasy ont une certaine pate graphique, une certaine façon de présenter les choses et un amour certain pour les histoires complexes, tout ça tu le listes parfaitement bien sur des dizaines de lignes. Mais le coeur de ta définition est bien ici:

Sans une architecture narrative et mécanique solide, un RPG lasse, s'écroule sur lui-même, et les Final Fantasy n'échappent pas à cette règle...

Voilà, là on est d'accord !!!!! Moi ce que j'aime dans un FF, c'est le bon mélange entre narration et mécanique de combat/progression et...

Pour moi, on a un peu trop souvent tendance à lire "ceci ou cela n'est pas un bon Final Fantasy", comme si Square n'avait pour objectif que de se satisfaire d'une répétition ad nauseam des mêmes recettes alors qu'il tend, tout le temps, vers l'expérimentation. En fait, alors que le studio est progressiste - tout en exploitant la nostalgie de ses joueurs-consommateurs -, la plupart de ses joueurs sont, eux, conservateurs !

Ah mais non ... en fait. On est pas d'accord du tout. Jouer à Final Fantasy est un éternel recommencement. A chaque nouvel épisode, on juge à nouveau. On juge à nouveau l'histoire et à nouveau la mécanique. En fait on achète le "nouveau Final Fantasy" comme on choisirait une marque de fringue...et c'est pas pour ça qu'on a envie de toujour porter le même T-Shirt. Certains n'ayant pas joué à plus d'un épisode, ne savent peut être pas qu'on remet tout sur la table à chaque fois. D'autres attendent peut être de retrouver la vieille recette. Mais en général, on est quand même plutôt au courant du principe...

Surtout que la recette ne change quand même pas beaucoup. Les mêmes magies, les mêmes attaques, etc. Ce qui change, c'est la manière d'aborder ces mécanique et narration, en créant plus ou moins de dynamique, en donnant plus ou moins de choix dans l'évolution des personnages, en adaptant la narration aux nouvelles technologies. Et les joueurs ne seraient pas si nostalgiques si le niveau avait été conservé. Parce qu'il faudrait pas nous prendre pour des Chocobos non plus, à croire qu'on est restés coincés en 1998 avec des matérias dans le nez. Entre temps, on a joué a des dizaines de jeux à progression, à mécanique, à histoire. Notre culture n'étant pas faite que de JRPG, et on voit mieux les tares d'un Final Fantasy moderne, voire celles du "jeu de rôle japonais" dans son concept.

Chapitre III: Pas un mauvais FF...mais un mauvais jeu

Plus qu'aucun autre volet, FF XIII a été accusé de trahison. Qu'il fût un bon ou un mauvais jeu n'avait plus d'importance : du fait qu'il se détournait de ses origines, qu'il bafouait son nom, ce volet avait tout du blasphème !

...Qu'il fut un bon ou un mauvais jeu n'avait plus d'importance...Nan mais sérieux? Les joueurs sont vraiment si idiots, si convenus, si prévisibles que seul un journaliste aguérri est capable de leur servir la vérité? Final Fantasy XIII a des défauts et ces défauts n'ont pas plu au public. Dirigisme généralisé, effet de couloir sans embranchement, progression des personnages insipide, histoire incompréhensible, scènes et personnages agaçants sont autant de points argumentés qui ont été avancés, et j'avoue personnellement être assez d'accord avec ce constat, tout en ayant plus ou moins apprécié le jeu.

Mais le pompon, l'ultime trahison de ton article, c'est de nous traiter de conservateur puis de justifier le fait que FF13 est un "vrai"  Final Fantasy via une vidéo présentant le petit dernier à l'ancienne, en version 8/16 bits. Ben manquait plus que ça! Sauf que la forme n'a rien à voir avec les critiques de fond qui s'adressent surtout à la façon dont le jeu manque de modernité malgré son emballage graphique réussi.

Chapitre IV : Le hors sujet

Bon, je vais passer vite fait sur le cas de Castlevania est bien un Castlevania mais que certains ont qualifié de trahison. En effet, ce genre de réaction arrive avec chaque "suite" qui ne respecte pas les codes de la précédente. On se retrouve avec un certains pourcentage des joueurs qui rale sur le net parce qu'ils voulaient autre chose. Avouons que le cas de Castlevania n'est pas forcément bien choisi puisque les critiques du jeu sont apparues bien avant sa sortie, dès les premiers screenshots, et dès que les joueurs ont pu y toucher, la tendance s'est globalement inversée. Ce qui n'est pas du tout le cas de FF13 dont les images ont globalement impressionné. Les critiques sont apparues en deux temps, d'abord après la démo, puis après la sortie du jeu. Preuve que c'est bien sur des bases de joueurs, et non d'a priori que FF13 s'en est pris plein la tronche.

Chapitre V - Sea, secte and lol

Attention, chapitre de ouf malade que tu nous sers ici. J'avoue avoir véritablement halluciné devant cette conclusion. Aussi, c'est l'âme joueuse que je me suis permis d'en faire le tour:

Triste constat, mais il existe encore des joueurs qui ont en aversion les jeux de rôle japonais par principe ou par préjugé. 

Ca va aller vite. Je vais devant tes yeux ébahis, transformer le sens de cette phrase en un autre lieu commun:

Triste constat, mais il existe encore des joueurs qui ont en aversion les articles bâclés par principe ou par préjugé. 

Bon, ça marche avec FPS, Shmup, jeux de Quantic dream ... Pour faire simple, on appelle ça les goûts. Ce sont des sentiments personnels que l'on développe en fonction de ses expériences et de ses envies. Mais continuons plutôt le parcours de ta conclusion:

À l'image des films de Hayao Miyazaki, les Final Fantasy sont touchés par une grâce inexplicable. Quelque chose de surnaturel qui en fait des oeuvres appréciées et comprises du plus grand nombre. Elles sont pour ainsi dire universelles !

 ... et pour finir

Parce que ce sont des jeux profondément ancrés dans leur époque, honnêtes, sincères, réalisés avec amour et passion. Final Fantasy, c'est plus que des codes, des personnages ou un scénario qui se répète, c'est plus qu'une série, plus qu'une façon de penser le jeu vidéo. D'après Yoichi Wada, président de Square Enix, « Final Fantasy n'est pas une série de RPG, mais un genre », et je suis assez d'accord avec lui.

Et là je me dis que tu as confondu 2 choses. Un genre et une marque. Car ce n'est pas Final Fantasy le "genre" mais Final Fantasy®  la marque que tu décris, au même titre que Nike ou Mc Donald's...

Parce que Final Fantasy mélange ses propres essais à ceux d'autres genres. FFtactics, Crisis Core, FF14, FF Dissidia en sont des exemples flagrants. Ce sont pourtant de vrais Final Fantasy. On peut citer FF12 aussi qui emprunte au MMO de nombreuses techniques et autres ficelles.

Square Enix a choisi une voie pour sa série et en change régulièrement. Mais une telle marque n'est déjà plus gérée par ses créateurs seuls. Le marketing est dors et déjà aux commandes depuis longtemps. On fait des études de marché, on casse les idées de départ pour les adapter à la conjoncture (FF15 par exemple), à la mode, aux capacités de production...

L'honnêteté, la passion, l'amour sont de magnifiques valeurs et sentiments, que tu ressens peut être profondément pour cette série...mais qui donnent finalement le droit à d'autres d'éprouver de l'aversion, de l'indifférence, de la déception. Chacun sa nostalgie, chacun ses codes, chacun ses envies. Moi par exemple, j'assume totalement vouloir un remake du 7. Juste pour y rejouer sans que mes yeux piquent.

Chapitre VI - Finale Fantaisie

Alors soyons tout à fait honnête: je n'ai pas aimé ton article. Déjà le sujet, qui tend à mettre un jeu ou une série dans une case, ça me barbe. Si j'ai tendance à apprécier les FF, dont le 13, il ne me viendrait pas à l'idée de "prouver" que ce dernier est bien un FF à d'autres qui ne l'ont pas vu comme ça. Si tu t'y retrouves, tant mieux. S'il ne s'y retrouve pas, tant pis. A la limite, il aurait été intéressant d'avoir un contre avis. Quelqu'un qui contre balance la tendance de ton article, mettant en exergue les points où, de son point de vue, Square se trahit. Et encore...

Ensuite, je n'aime pas la construction de ton argumentation. D'abord parce qu'elle est orientée vers un avis final (Final Fantasy 13 est un bon Final Fantasy) qui n'est jamais remis en cause. Aussi parce que la conclusion finale de la fin sent la Vanille à plein nez, la niaiserie nauséabonde des amoureux, les bons sentiments décadents. Ces mêmes sentiments que j'aurais appréciés s'ils n'étaient pas précédés d'une série de décharge anti-détracteurs bien plus nauséabonds encore. Sans compter le nombre de références à côté desquelles tu passes (on parle de FF13 mais pas de sa suite alors que cet article appuie le XII-3 qui va sortir?), et sur lesquelles tu viens te poser (Castlevania... Hmmm ..... un chapitre entier...).

Bref, j'ai beau le relire, je ne m'y retrouve pas. Ni dans le clan que tu essaies de créer (The Final Fantasy Temple Defenders), ni dans les détracteurs que tu pointes. A mon sens, un Final Fantasy se juge comme un autre jeu. Au plaisir, aux sentiments, à mes propres codes. J'ai moyennement aimé FF13, j'ai adoré FF7, j'ai surkiffé FFtactics, je me suis ennuyé devant le 6, j'ai adoré Grandia 2, j'ai pas trop aimé Forza 5. Combien de personnes partagent mon avis? Je m'en fous, je n'ai pas à convaincre puisque je n'écris pas d'article sur Final Fantasy.

Bisous.

Olive Roi du Bocal.

 Notes:

  • Lire ce texte sans avoir lu l'article de départ n'a pas de sens. Foncez, c'est par ici.
  • Faire la critique d'un article est bien plus facile que faire l'article lui même...alors soyez respectueux des deux auteurs, surtout du premier, et argumentez.
  • Les Troll seront explosés à coup d'invocation de Bahamut, à moins qu'ils aient terminé 10 fois chaque jeu estampillé Final Fantasy, preuve à l'appui.
  • Comment ça je mérite qu'on me balance l'invocation dans la gueule?

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal

Tu t'es donné beaucoup de mal et tu as bien fait... mais cela valait-il tant d'énergie ?
L'article d'origine, finalement, fait ce que font tous les fanboys de la saga : poser un point de vue personnel censé exposer une "bonne parole" qui, comme par hasard, se trouve aussi être celle de l'auteur. Y'a de ces coïncidences, des fois, j'vous jure... :)

 

Mais oui ça valait tant d'énergie. C'est pas un article "sympa" mais j'avais vraiment trouvé l'article original à côté de la plaque, donc j'ai foncé. Maintenant, comme je l'ai déjà dit, c'est tellement plus facile de critiquer que de composer.

Strife
Signaler
Strife
D'ailleurs je les ai laissés "gagner", puisque dire que c'est un mauvais RPG et un jeu no-brain est une "insulte" à ceux qui l'ont apprécié.
Ma foi, chacun ses goûts et qui sommes-nous, après tout, pour juger les goûts de chiotte des autres?
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Tu t'es donné beaucoup de mal et tu as bien fait... mais cela valait-il tant d'énergie ?
L'article d'origine, finalement, fait ce que font tous les fanboys de la saga : poser un point de vue personnel censé exposer une "bonne parole" qui, comme par hasard, se trouve aussi être celle de l'auteur. Y'a de ces coïncidences, des fois, j'vous jure... :)
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal

super, comme d'hab' !! ;)

Merci :)

Retromag
Signaler
Retromag
super, comme d'hab' !! ;)
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal
Non... J'y vais de ce pas.

tu as lu mon post dans les commentaires de l'article ?

Ca y est j'ai lu. Effectivement, j'aime bien le genre de jeu que tu décris ... et FF13 en est assez loin...

Ecikk
Signaler
Ecikk
tu as lu mon post dans les commentaires de l'article ?

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris