Comics Ovore!!!
Signaler
Ma Review, pas la tienne! (BD-Manga-Comics)

On ne croule pas sous les sorties d'Atlantic BD, et quand une sortie arrive l'on se doit d'y jeter un oeil tout de même et je vais vous parler de leur sortie de Septembre qui est certainement LA sortie de ce mois (l'article arrive avec 2 mois de retard certes), voir même LA sortie de cette fin d'année car on ne croule pas non plus sur les nouveautés et qui plus est original.

« La cité des Orphelins » est tiré de son homologue littéraire signé ... à la base, ici en un One Shot on retrouvera cette histoire proche d'un Walking Dead pour Adulescent sans le côté zombiesque, si je parle d'histoire proche c'est notamment dans le côté « Survival » de l'histoire que l'on retrouvera des similitudes.

Ces références seront non pas moins agréables, et c'est là que j'hésite avec le « autant » car la psychologie donné aux enfants du comics est impressionnante mais en même temps il n'y a pas de choix moraux aussi cornélien que dans Walking Dead, alors j'hésite et hésiterais pendant un moment c'est pour cela que je m'abstiendrais ici !

Un enfant peut devenir très vite adulte lorsqu'il est seul et qu'il n'a que d'autre moyen que la débrouille. Dans « La cité des Orphelins » on suivra l'évolution principale d'un perso mais également de tous ses accompagnants, ses rivaux, ... .

Ce qu'il faut savoir pour ne pas être Orphelin:

Scénario : OT Nelson / Dan Jolley 

Dessins : Jöelle Jones

Sortie: 2012

Editeur : Atlantic

Collection: Atlantic BD

La cite des Orphelins: UN VIRUS MORTEL A DÉCIMÉ TOUS LES ADULTES SUR TERRE, NE LAISSANT EN VIE QUE LES ENFANTS COMME NOUS, SEULS AU MONDE. Mes parents ne sont plus là, je suis donc responsable de mon petit frère, Todd. Je dois assurer notre survie.

Alone Children:

C'est un des comics à ne pas rater sur cette fin d'année, cet ouvrage pour adulescents est incroyable du début à la fin et comme je le disais précédemment on est proche d'un Walking Dead au niveau psychologie des perso, tout en étant dans un contexte différent car cela touche les enfants cette fois-ci et la violence présente entre les enfants au niveau physique ou morale reflète à mon humble avis ce que certains endurent au quotidien.

Le dessin de « La cité des Orphelins » est basique mais terriblement efficace car il arrive à faire passer quelque chose qui pousset le scénario au « plus que » premier plan et c'est le point essentiel de l'ouvrage. Je pense qu'il aurait été dommage d'avoir un dessin tape à l'oeil ici, mettre en avant l'histoire de ces orphelins était primordial.

J'ai vraiment apprécié cet ouvrage et je le recommande chaudement pour les fêtes de fin d'année car il plaira à tous, qui plus est, c'est un One Shot donc pas besoin de se lancer dans une série et autre...

P.S. : Il y a un bémol, une question en suspens selon moi et j'espère voir arriver une suite, au moins pour voir un peu plus loin

Allez, je vous la pose cette question, ceux ayant lu le comics me comprendront ! Que deviennent les enfants une fois adultes ? Et oui, si le virus décime les adultes, que vont devenir nos chers et tendres bambins ici ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)


Signaler
Ma Review, pas la tienne! (BD-Manga-Comics)

 

 

Tout commence avec un Juge se prénommant Dredd, Joseph Dredd, faisant parti de la police de sa ville : Mega-City One affilié au Corps des Juges, sa seule envie la condamnation instantanée sans foi, ni loi.

Ici on le retrouve dans une multitude d'histoires plus loufoques les unes que les autres avec un Bisley aux dessins qui s'en donne à coeur joie.

J'espère que vos tripes sont accrochées car dans ce Heavy Metal Dredd vous aller en prendre plein les yeux en bien ou en mal, je l'expliquerais ultérieurement si vous le voulez bien, mais oui plein les yeux tant niveau violence du dessin, au niveau de la colorisation également, les histoires déjantées à en pleurer de rire.

Divisé en 10 histoires courtes, il y en aura pour tous les goûts, malheureusement certaines pêcheront par rapport aux autres, soit moins bien écrite soit trop loufoques ou tout simplement trop abstraites !

On remerciera néanmoins Soleil US Comics d'avoir pris le risque d'édité cet ouvrage sur le Juge le plus connu et le plus craint de Méga-City One.

Ce qu'il faut savoir pour ne pas avoir de souci:

Scénario : John Wagner / Alan Grant

Dessin : Simon Bisley / Dean Ormston / Brendan McCarthy

Sortie: 2010

Editeur: Soleil

Collection: Soleil US Comics

Judge Dredd : Heavy Metal Dredd :   A la fois juges, jurés et bourreaux, les juges sont impitoyables face à la vermine qui infeste la cauchemardesque mégalopole américaine. Inflexible, intraitable, implacable, le visage constamment fermé, le juge Dredd, lourdement armé et chevauchant sa lawmaster, fera tout pour endiguer cette hémorragie criminelle. Il emploiera tous les moyens que lui offre la loi.

SA LOI.


Au final en relisant le résumé, j'ai pas l'impression de lire le résumé de Heavy Metal Dredd mais d'un Judge Dredd tout simplement, mais bon résumé 10 histoires sans spoil surtout quand certaines font à peine quelques pages, l'exercice d'écriture est plutôt compliqué je l'admet.

"Petite précision cet ouvrage est inédit en France"

Ce qui est marrant c'est d'avoir un collectif ayant déjà beaucoup travaillé sur la série Judge Dredd ou AD2000 et que je ne connaissais que par d'autre comics, de par ce fait j'ai été surpris de les voir ici, je pense par exemple à Alan Grant, connu selon moi pour ses Batman plutôt spéciaux mais pas dénoué d'intérêt cependant. Ou par exemple McCarthy que j'ai connu récemment avec sa couv de Jonah Ex (si je ne m'abuse) et il en est de même pour Bisley que je connaissais à l'exercice de ses fonctions sur par exemple le méconnu Bad Boy de Miller (Avis sur Bad Boy en fin d'article) ou encore sur le Graphic Novel de HALO (VideoGame) et c'est avec plaisir que je retrouve ces différents dessinateurs et auteurs.

La loi c'est moi!

L'alternance de courtes et nombreuses histoires est à la foi agréable mais aussi irritante car par exemple « The Legend of Johnny Biker » n'apporte selon moi rien de chez rien à l'ouvrage et parait même hors sujet. Néanmoins, comme je le disais, celle portant sur Toad MacFarlane (vous aurez vu la référence) est irritante car on aurait peut-être préféré plus de pages afin que l'histoire soit un brin plus développée. Tout au long de la lecture, on sera empli de plusieurs sentiments, ce qui est rare je trouve dans un comics, même agrémenté de différentes histoires.

Le collectif de dessinateurs apporte une violence inouïe mais en même temps la colorisation amène comme un plus édulcoré qui fait pâlir cette violence omniprésente. Qui plus est, le duo de scénaristes apportant un humour fou aux dix histoires, assouplit encore une fois de plus la violence de l'oeuvre.

 

Mais clairement pas tout

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)





Signaler
Ma Review, pas la tienne! (BD-Manga-Comics)

Article OUT, rendez vous là!!!

Je m'excuse d'avance de proposer à nouveau un écrit de Millar, mais je me rends compte que je suis passé à côté d'œuvres majeures du Comics car je n'aime pas tel ou tel perso ou qu'un tel autre a fait ceci, et que je n'ai pas apprécié ça.

C'est mal dit mais au final, juste à cause d'un certain nombre d'a priori, je me suis fermé. Je regrette aujourd'hui  car j'ai clairement failli ne jamais lire ceux-ci et avec le recul, et malgré la fin décevante de mon côté (j'expliquerai pourquoi plus tard), ça aurait été fortement dommage ! Je bouffe du Millar à outrance en ce moment et malgré ce dont j'avais peur, je ne sature pas, preuve que le travail de l'auteur est de bonne qualité !

Je me rends compte que je commence à choisir certaines œuvres à cause (ou grâce, si le vous préférez) à des auteurs ou dessinateurs, et je mettrai clairement dans le haut panier G. Morrisson, F. Miller, M. Millar, T. McFarlane, J. Loeb .... Et j'en passe au niveau scénar! Pour le dessin c'est équivalent dans le principe, même si j'ai clairement un style de dessin précis que j'affectionne plus que tout. Pour vous donner un ordre d'idées de ce que j'aime je citerai: A. Ross, G. Del Otto, A. Maleev, ...

Désolé de cet aparté, je reviens à présent sur le sujet.

Ce qu'il faut savoir avant d'acheter!

Scénario : Mark Millar

Dessin : Dave Johnson / Kilian Plunkett.

Sortie : 2010

Editeur : Panini Comics / Dc Comics

Collection : DC Icons

Superman : Red Son : L'histoire est racontée par Superman lui-même depuis l'époque où l'U.R.S.Sdévoile des photos à son sujet jusqu'à sa chute. Le vaisseau spatial emportant Kal-L, le futur Superman, atterrit dans l'URSS de Joseph Staline. L'enfant est élevé par ses parents adoptifs dans un  kolkhoze et est acquis à la cause du commiste. Grâce à ses super-pouvoirs il devient un symbole du régime.

Superman Communiste!

Ouais, j'admets que c'est avant tout cela qui m'a inspiré, voir l'homme d'acier sous un autre jour et pourquoi pas, le talent de Millar, rend l'histoire tout à fait plausible. Après avoir lu Superior et ce Superman, je vois pas mal de rapprochement, comme le côté plus humain du héros. Tout est très bien amené ici aussi avec le capitaliste qu'est Lex Luthor. Ce dernier veut anéantir l'idée du Communisme avec Superman et c'est là où l'on voit à quel point un pays peut être un moteur pour les autres.

Cette histoire est tellement bien contée qu'elle pourrait amener à penser autrement d'un point de vue politique.

Ici on pourra tout voir. On commencera par l'hyper patriotisme dont désire Lex Luthor avec la mort du communisme. Cela amène clairement à la Guerre Froide avec la course à l'armement, mais ici,  l'URSS est première grâce à Superman. Luthor lutte contre cela: l'héroïsme capitaliste avec Luthor et les « Green Lantern » menés par Hal Jordan, Batman restant lui-même attaché à son pays tout en étant très vindicatif, Wonder Woman amoureuse de Superman mais se rendant compte de l'impact du pouvoir sur un homme... Au final, tout est là pour faire réfléchir le lecteur.

L'oeuvre Kryptonienne par excellence

Millar signe ici clairement une « Œuvre » et cela était certainement difficile car reprendre à zéro l'histoire de l'homme d'acier, le héros le plus connu et aimé au monde, le rendant qui plus est ennemi de l'Amérique n'était pas chose aisée. Et bien cela est réussi! Après lecture vous pourriez presque être pris de remords vis-à-vis de vos votes de Mai 2012. Croyez-moi, quand Millar fait les choses, il ne les fait pas à moitié et chapeau bas l'artiste. J'ai extrêmement apprécié, Millar ou pas d'ailleurs, le fait de pouvoir voir ce héros sous un autre angle. Cela est sensationnel, et inclure de la politique tellement barbante habituellement en la rendant plus passionnante ici fut un coup de maître.

Mais (car j'aime les « mais »), je regrette juste la fin qui m'a laissé sur ma faim et c'est le cas de le dire, j'imaginais cela mais pas sous cette forme, et de ce fait, je trouve que l'histoire perd sur la dernière page même si en fin de compte on retiendra le tout et non cela. Si l'on interprète cette fin différemment, certainement comme l'auteur le voudrait, on est dans de belles origines de cette version soviétique.

Je pense que rien que pour la curiosité de voir autre chose que du comics purement américain, Superman nécessite d'être lu impérativement ! Je pense que pour tout fan de Superman, cette version est un indispensable à ne pas manquer ! Pour finir avec la cerise sur le gâteau,  je pense que les lecteurs ayant aimé d'autres œuvres de Millar l'aimeront aussi.

A lire absolument!!!

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
$ Plaisirs Comics $ (BD-Manga-Comics)

Suivant les sorties Comcis ces achats ne sont pas vraiment du jour m'enfin bon faute de temps actuellement les articles ont un peu de retard. L'important reste qu'ils soient là me semble t-il?

On commence par les sorties Urban avec pour moi Mr Présente!

Et oui puisqu'il y a eu du Grant Morrisson présente Batman 3 ainsi que Ed Brubaker présente Catwoman 2

On continue avec Delcourt, Soleil Comics et Ankama

En continuant des Séries tels que Tortue Ninja, Doggybags.

En souhaitant en découvrir de nouvelles comme le grand The Crow (que je ne connais que par les films).

Ou tout simplement en voulant redécouvrir certain oublié comme The Spirit.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
News

Pour bien commencer ce mois de Novembre, j'ai décidé de faire un page Facebook du blog, ca permettra à tout le monde de voir l'actu du blog ainsi que les prévisions et autres, en espérant que cela plaise à un maximum d'entre vous et vous facilite la tache!

ComicsOvore (Via Facebook)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Comics Ovore!!!

Par okami73 Blog créé le 09/11/11 Mis à jour le 08/05/15 à 12h18

Après une expérience enrichissante auprès du site de jeux amateur Gravitorbox (pas désagréable mais archaïque), puis devenu rédacteur chez WiiPlayXboxNow (dispo ici: http://wiiplayxboxnow.com/) pour la rubrique comics, je me retrouve seul ici afin de vous faire partager ma passion pour les comics.

Ajouter aux favoris

Édito

Pour nous suivre, on a: 

Facebook

 

Twitter

 

 

Sites Partenaires 

 

 

La Chaines Comics Ovore 

 

La boutique de Comics Ovore

Archives

Favoris