Obi-Doo, la force vidéoludique.

Obi-Doo, la force vidéoludique.

Par Obi-Doo Blog créé le 25/12/14 Mis à jour le 30/03/19 à 01h19

Diplômé d'un Master en cinéma et grand amateur de jeu vidéo, je partage ici mon expérience de joueur, mon point de vue sur les titres, l'industrie et parfois au-delà...

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Bonjour à toutes et à tous !

Elle venait d'avoir 18 ans, elle était belle comme son écran, forte comme une SNES...

Eh oui, la (ou « le » selon votre degré de chiantitude) Game Boy Advance, communément abrégée GBA, vient d'obtenir sa majorité ! La machine est en effet sortie le 21 mars 2001 au Japon. On lui souhaite tous un joyeux anniversaire ! C'est l'occasion rêvée pour moi de revenir sur cette console portable qui, pour ne rien vous cacher, m'a laissé un souvenir particulier. Un souvenir que je qualifirais d'aigre-doux...

Mettons les choses au clair quand même, je n’ai rien contre elle, bien au contraire ! Excellente console, elle a su apporter à bon nombre de joueurs tout autour du globe, des heures de rire et d’allégresse et on ne compte plus les pépites qui ont vu le jour sur son écran 2.9 pouces, d'une résolution de 240 sur 160 pixels. Pokémon, Ace Attorney, Mario Kart, Wario WareGolden Sun et tant d'autres sont nés ou ont évolué sur cette machine, digne s½ur de la Game Boy et de la Game Boy Color.

Cependant…

 

 

Retour au début du siècle...

À sa sortie en Europe le 22 juin 2001, j’ai précisément 10 ans, 6 mois et 22 jours. Je ne vous apprends rien si je vous dis qu’à cet âge-là, la naïveté est aussi belle qu’elle est extrêmement développée. En ce début de millénaire, je joue encore sur ma sublime Game Boy Color violet translucide achetée chez Les 3 Suisses par ma môman. Ma version Argent de Pokémon a été livrée bien en retard par le trio helvétique, mais elle est maintenant là, pour mon plus grand plaisir et dépasse toutes mes attentes.

Lorsque je ne suis pas à l'école ou que je ne chasse pas les chiens légendaires (que je n'ai jamais réussi à attraper... maudits fuyards !), je passe mes journées sur Game One à regarder ce brave Marcus tenter tant bien que mal de nous présenter le premier niveau d’un jeu à venir en dépit de sa maladresse légendaire.

Alors naturellement, quand j’apprends qu'une nouvelle Game Boy survitaminée va débarquer, mon petit c½ur s’emballe !

 

Art moderne

N'est-elle pas magnifique ?

Je dois avouer une chose, j’ai toujours adoré son design ! Je la trouve tout simplement magnifique même encore aujourd’hui.

Inspirée du si adorable Ailuropoda melanoleuca (mieux connu sous le nom plus populaire de panda) sa forme toute mignonne n'a pas pris une ride, en dépit des années. Je pouvais passer des heures à la contempler dans les pages des magazines en rêvant du jour où elle serait mienne. À ce titre, bien que plus confortable pour jouer, j’ai toujours trouvé la Game Boy Advance SP plutôt laide, et même un peu vieillotte à côté de son sublime modèle.

 Certes, la machine est fonctionnelle et se range plus facilement. Mais ce design...

Mais venons-en au fait, que puis-je bien lui reprocher ?

Je pourrais évidemment vous parler de l'écran qui, s'il est véritablement plus grand et plus fin que celui de sa grande s½ur, a été à sa sortie pas mal critiquée. En cause, l'absence de rétro éclairage qui empêchait grandement de profiter de ces améliorations.

Mais pour être honnête, ça ne m'avait pas dérangé outre mesure à l'époque. Je ne connaissais alors que la GBC et ne savais même pas ce qu'était le rétro éclairage. J'avais donc déjà l'habitude de chercher le moindre rayon lumineux pour jouer, la GBA ne perturbait pas mes vieux réflexes.

Cela étant, quand on a joué sur la version SP il est très difficile, voir impossible, de revenir en arrière. C'est d'ailleurs plutôt rigolo de voir que celle-ci était équipée d'un bouton permettant de désactiver cette option, chose totalement infaisable sur les consoles portables d'aujourd'hui. Nous sommes devenus dépendants de ce petit plus technologique, avouons-le.

 

Fausse promesse

Nintendo avait annoncé que cette sublime console embarquerait avec elle un processeur 32 bits ! Et même si nous commencions de moins en moins à comparer les différentes machines sur ce critère, cela signifiait toujours quelque chose. Si les plus vieux n'ont pas tant relevé la chose, du haut des mes 10 ans, imaginez comme j'ai pu rêver à l'annonce de tant de bits !

Non, n'y pensez même pas.

Je voyais alors se dessiner devant moi un avenir fait de magnifiques jeux en 3D, capables de tenir dans la poche de mon cartable. Mon esprit fertile de petit garçon était en ébullition et je fantasmais déjà à l'idée de voir des Pokémon (presque) aussi beaux que ceux de Pokémon Stadium et peut-être même pourquoi pas, des titres ambitieux comme Driver ou Gran Turismo ! Le tout, transportable partout, à volonté !

Mais vous le savez déjà, il n'en fut rien...

La boite vantait sa puissance, mais on est loin de ce que peut donner une console de salon avec autant de bits.

 

La console des rêves brisées

À l'époque, Nintendo et moi n'avions pas tout à fait la même définition de ce que pouvait proposer une console 32 bits.

Quand je pensais jeu d'aventure sur une console 32 bits, je voyais ceci :

 

Nintendo voyait plutôt cela :

Oui parce qu'au final, la Game Boy Advance est plus proche d'une Super Nes que d'une PlayStation eu égard aux chiffres annoncés. Je sais, pas la peine de me le préciser en commentaire, le bit n'est pas un bon indicateur de la puissance d'une machine ! De plus le format cartouche, qui avait déjà en son temps handicapé la Nintendo 64, empêchait définitivement de rêver d'un rendu digne de la 32 bits de Sony.

Mais que voulez vous, quand on mesure 1m10, qu'on passe le plus gros de ses journées dans une école primaire et que Titeuf est votre héros, on se fie à ces nombres barbares.

Ne nous méprenons pas pour autant, la GBA peut se vanter d'avoir un catalogue de jeu très fournit et de très bonne qualité, si l'on omet les inévitables bouses genre titres à licence. Mais tout de même ! moi qui trépignais d'impatience à l'idée de jouer à Driver 2 confortablement installé dans mon lit, bien au chaud , que ne fus-je déçu de voir que cela ne se pourrait tout simplement pas au vu de la catastrophe qu'était son portage. Pourtant, tout mauvais qu'il soit, il est finalement ce qu'on peut obtenir de plus proche du jeu original.

Driver 2 Advance propose une 3D impressionnante pour de la GBA, mais la jouabilité laisse vraiment à désirer.

Et mon Pokémon en 3D ? Impossible malheureusement. Les développeurs n'ont pu émerveiller nos yeux de créatures évoluant dans l'axe Z. Des couleurs plus vives et une bien meilleure résolution sont tout de même au programme mais... maigre consolation, ce n'est définitivement pas la même chose... Il faudra attendre la 3DS pour voir Pikachu et cons½ur s’épanouirent dans toute les dimensions (enfin, sauf la quatrième).

 

Erratum avoué, fautum à moitié pardonnée.

Bon là j'avoue, j'en rajoute un peu beaucoup. Mais un peu de mélodrame ne fait jamais de mal. Une fois passé cette petite désillusion, je m'étais assez vite habitué et j'étais on ne peut plus satisfait de cette nouvelle machine. Même pour jouer à mes vieux jeux Game Boy, il n'était plus question pour moi d'utiliser ma GBC. La différence graphique avec celle-ci n'était peut-être pas aussi importante que je me l'imaginais, mais la console offrait tout de même de bien meilleures images.

Le plus triste dans tout ça, c'est que j'ai perdu ma GBA quelques années après l'avoir acheté... Eh ouais... je n'ai donc pas vraiment pu en profiter autant que je l'aurais voulu. Mais vous l'aurez compris, il ne s’agissait pas ici de casser du sucre sur le dos de cette bonne vieille GBA.

Je souhaitais plutôt partager avec vous les désillusions de l'enfance. Un âge où l'avenir paraît toujours plus extraordinaire ! Un âge où l'annonce d'une nouvelle machine réveille les fantasmes les plus fous, qui ne peuvent être tus que par une implacable rationalité. Celle-là même qui ne se manifestera vraiment que dans quelques années et qui nous interdira d'imaginer une seul seconde qu'une console puisse délivrer autant de puissance qu'elle le prétend (coucou PS4 Pro).

En ce dix-huitième anniversaire, rappelons-nous au bon souvenir de la Game Boy Advance, une machine tout en simplicité et d'une redoutable efficacité, puisque aucun concurrent sérieux ne viendra ne serait-ce que lui caresser l'orteil en signe de provocation...

 

Merci à tous d'avoir lu ce billet de blog ! Si la Game Boy c'est votre truc, votre dada, votre passion,. vous pouvez toujours retrouver mon article sur la Game Boy Camera, le petit appareil photo de chez Nintendo !

Un grand merci à Tihmoty pour l'image d'en-tête !!!

 

Bye ! ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Commentaires

Chris737
Signaler
Chris737
Super article très bien écrit, chapeau! Alors perso je n'ai jamais eu de GBA, je me rappel par contre très bien des articles dans les magazines qui en parlaient lors des premières rumeurs en nous faisant miroiter une machine capable de faire tourner Goldeneye 64... Bien sûr il en fût tout autre et je suis gentiment resté avec ma Game Boy jaune canarie et ma grosse Game Gear préférant garder mes maigres économies (17 ans à l'époque) pour la floppée de consoles de salon qui arrivaient… Puis la PSP arriva quelques années plus tard et je me décida à évoluer avec au passage une grande claque dans la tronche...
Mangouste
Signaler
Mangouste

Chopée day one avec Castlevania et F-Zero, l'année de seconde s'achevait, et l'été s'annonçait merveilleux !

 

Pareil, day-one et avec les 2 mêmes jeux. Bon, par contre, j'étais en première année d'unif'. :P

 

Perso, je l'ai toujours considéré comme une SuperNes boostée. Advance Wars, Golden Sun, les portages de jeux Snes, Metroid Fusion, etc. La console a quand même enchainé les gros titres et n'avait aucune concurrence au niveau portable. :)

Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo

Merci encore à tous pour vos commentaires, ça fait plaisir de voir qu'autant de gens ont des souvenirs avec cette machine !

 

@Zecchi : Je n'ai pas souvenir que le son était d'une si mauvaise qualité que ça, mais ça fait tellement longtemps aussi. Tu parles de la qualité de l'enceinte ou de ses capacités sonores ? La PSP pour le coup, techniquement c'était du très, très lourd pour l'époque. C'était une sorte de PS2 dans la poche (il fallait quand-même avoir de grandes poches) !

 

@batcrew : Ah ok ! Au temps pour moi ! En effet chacun ses goûts ^-^

 

@koforever : La Game Boy Micro est un peu à part. Elle est sortie alors que la relève (la DS) était déjà là et n'a pas révolutionné le truc comme la SP. Même si, paraît-il, c'est le meilleur modèle de GBA jamais conçu (sauf qu'elle ne lit plus les jeux Game Boy et Game Boy Color et ça c'est snif...).

 

@Nasrafr : En effet, j'ai été un peu généreux avec ma capture d'écran de Tomb Raider ^-^

L'image doit sans doute provenir d'une version PC, sur PlayStation c'était plus pixelisé...

Nasrafr
Signaler
Nasrafr
Je comprend la nostalgie pour Tomb Raider et la PS1, mais ça ressemblait plutôt à cela : https://i.ytimg.com/...M/hqdefault.jpg

Et puis, oui techniquement, la GBA c'est du 32Bits, juste dépourvue de fonctions 3D. D'ailleurs, c'est même un dual-core, avec 2 processeurs, un 32 Bits et un autre 8 Bits pour la compatibilité avec les gameboy.
koforever
Signaler
koforever

Et la/le Game Boy Micro ?

bathcrew
Signaler
bathcrew
Hello Obi Doo,
En fait je me suis mal exprimé. Contrairement à ta position, non seulement je trouve que la SP est plus pratique et a un meilleur écran, mais en plus je préfère son design.
Maintenant, les gouts et les couleurs...
Thomas Pillon
Signaler
Thomas Pillon
Chopée day one avec Castlevania et F-Zero, l'année de seconde s'achevait, et l'été s'annonçait merveilleux !
matt2905
Signaler
matt2905
Ralala que de souvenirs avec cette console.
Les golden Sun.
Les castelvania
Le seigneur des anneaux les deux tours/retours du roi.
Etc....
Zecchi
Signaler
Zecchi
J'avais 19 ans... Ouch, ça calme! Elle ne me faisait pas rêver outre-mesure car les previews et quelques articles expliquaient que malgré les 32 bit, le rendu des jeux serait plutôt à rapprocher de la SNES... Voire, car en fait les plus beaux jeux 2D étaient à rapprocher de la Saturn par exemple, résolution mise à part. Mais vu l'écran, ça n'était pas gênant. Un truc impardonnable à mon goût, c'était le son de très mauvaise qualité... Clairement le point faible de la machine!
Mon frère l'a achetée avec Golden Sun, puis me l'a donnée car il me devait... Une Game Boy explosee par ses soins 10 ans avant! J'ai eu NFS Porsche (moche mais très jouable), un jeu de rallye plutôt bien fait (était-ce Colin Mcrae, V-rally?) et l'extraordinaire Yoshi's Island. Bon, après j'ai eu la PSP qui elle m'a vraiment botté le cul!
tomgameblog
Signaler
tomgameblog
je me souvient avoir acheté un kit pour installer le retro eclairage, ça mangeait un peu les piles mais c'etait la classe avant que la sp ne sorte. mario kart, bomberman, golden sun, jet set radio et le dbz en 2d... que du bon!
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo

Merci @Xonem, une petite étourderie de ma part en effet. Je dirais même "plus vives" ^-^

 

Pour Pokémon à l'époque en voyant les images dans les magazines, je trouvais que Game Freak s'étaient contenté du strict minimum. Ça m'avait l'air tout juste plus beau et le cycle jour/nuit retiré, tout ça... Du coup, j'ai passé mon tour, et j'ai totalement raté la troisième génération. 

 

Et puis le mois dernier, ma chérie m'a offert la version Émeraude et là j'ai réalisé que... oui, y'avait du changement quand même. J'ai clairement raté quelque chose à l'époque... -_-'

Xonem
Signaler
Xonem
*Super Mario Advance 2
Xonem
Signaler
Xonem
Personnellemnt j'ai adoré les deux version, par contre dès la sortie de la Game Boy SP là j'ai foncé car le rétroéclairage viote vite j'en ai besoin, même en étant adulte à l'époque je trouvais ça inadmissiblme qu'il n'y ai pas de rétroéclairage sur la Gam Boy Advance mais comme je l'ai écrit plus haut ce furent des consoles qui envoyait du bois, quand on passe des Pokémon d'ancienne génération à ça, ben avec les musiques, l'ambiance, les couleurs, rien à redire, la rédition de Super Mario World, Super Mario Advance, excellent aussi.
Par contre tu as fait un coquille : Des couleurs plus vivent, c'est plus vive ^^.
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo

Merci à tous pour vos commentaires ! 

 

@nikolah : Comme je le dis dans l'article, à l'époque je ne m'en étais pas rendu compte. Mais avec le recule, effectivement c'était illisible ! 

 

@Semifer : Désolé ! Ne t'en fais pas, un jour ou l'autre ce sera mon tour de lire un truc comme ça et tu seras vengé ! ;)

 

@bathcrew : "Perso, je préfère également de très loin le design de la SP, qui fait moins "jouet".Je crois que tu as mal compris, au contraire, je préfère l'originale ^-^

Certes la SP fait moins jouet, mais elle manque de personnalité. Par contre l'écran oui, c'est de la balle ! 

Pour la micro, parait qu'elle dépote, mais j'ai juste un problème avec le fait que l'écran soit plus petit. Déjà que celui de la GBA est pas géant...

bathcrew
Signaler
bathcrew
La SP a tout de même considérablement changé la donne. Elle était nettement plus facile à transporter, et la qualité de écran apportait une plus valu importante. Perso, je préfère également de très loin le design de la SP, qui fait moins "jouet".
Je n'ai par contre pas possédé la micro, et ne peux pas faire la comparaison. Vue les prix actuels, c'est en plus relativement dissuasif.
Semifer
Signaler
Semifer
Tu m'a mis un coup de vieux parce qu'à l'époque où tu avais 10 ans et jouais sur GBA... J'en avais 20 et bossais pour me payer une GeForce 2 en vue de joueur à Return To Castle Wolfeinstein dans les meilleures conditions.
forzakorea
Signaler
forzakorea
Heureusement aujourd'hui on a la switch
nikolah
Signaler
nikolah
Clairement le "bluff 32bits" ne m'a jamais embêté, le vrai souci de cette machine c'est son écran complètement illisible. Même si j'adore son design et qu'elle m'a accompagné pendant de bons moment ou je n'avais accès qu'a cette console, j'aurais du prendre une SP. Le rétro éclairage c'est la vie !
Yaeck
Signaler
Yaeck
J'avoue ne jamais avoir eu de désillusion sur une console...car je ne pense pas jamais avoir eu d'illusion.
Des jeux m’ont déçu mais jamais une console. Après je concède aussi que la technique n'est pas mon dada...

Édito

Bonjour à vous peuples de la Terre !

 

Vous pouvez me rejoindre sur Twitter, ici https://twitter.com/ObiDooBenoobi. Je fais des tweets sur mes propres articles de blog, vous allez voir c'est génial, et je partage aussi des photos et vidéos de mes parties sur PS4. Ah ben y a un bouton Share, je m'en sers !

 

Archives

Favoris