Obi-Doo, la force vidéoludique.

Obi-Doo, la force vidéoludique.

Par Obi-Doo Blog créé le 25/12/14 Mis à jour le 05/07/19 à 18h50

Diplômé d'un Master en cinéma et grand amateur de jeu vidéo, je partage ici mon expérience de joueur, mon point de vue sur les titres, l'industrie et parfois au-delà...

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Bonjour à toutes et à tous !

En 1998, alors que la prise d'image numérique en est encore à ses tout débuts, sort sur la console portable de Nintendo un jeu/accessoire au concept et à la technologie assez révolutionnaire. Cette petite cartouche à l’½il rond est l'ancêtre des fonctionnalités photographiques de la Dsi et de la 3DS, mais également l'initiatrice de la caméra comme outil ludique dans le jeu vidéo. L'Eye Toy, ou Kinect en sont les héritières.

 

Aujourd'hui, je me prends pour Donald87 et vous présente le travail de quelques artistes ayant pris cette vieille cartouche comme outil le temps d'une série de photos ! Partons à la découverte de ces ½uvres d'art au format 128x112 !

 

Mais avant toute chose, un peu d'histoire et de déballage technique. Revenons un peu sur ce gros noenoeil qui a ouvert la voie à toutes sortes d'expérimentations mêlant caméra numérique et jeu vidéo !

 

Fond de l'½il

 

Un Game Boy Camera sur un Game Boy Color vert pomme. À moins que tout ça ne doive s'écrire au féminin...

 

Si la console portable de Nintendo a connu tout une ribambelle d'accessoires plus ou moins dispensable, le Game Boy Camera reste sans conteste l'un des plus intéressants sur le plan ludique. C'est au cours de l'année 1998 qu'il se voit distribué dans le monde entier. Comme il est de coutume à l'époque, le jeu sort d'abord en février au Japon, puis en juin aux États-Unis et en Europe.

 

Esthétiquement, l'objet s'inspire des webcams d’antan. À l'époque, ce n'était pas incrusté sur l'écran, c'était tout rond, tout moche et l'image était une adorable purée de pixels qui se mouvait en 12 images par seconde ! Mais déjà, les gens du monde entier se servaient de ce merveilleux appareil pour se regarder les uns les autres en train de se déshabiller.

 

 

Osez me dire que ça servait à autre chose !

Vous vous demandez peut-être quelles étaient les caractéristiques techniques de ce Game Boy Camera ? Préparez-vous à être surpris par la bête qui embarque un appareil photo noir et blanc, disposant de seulement 4 nuances de gris, pour des images d'une résolution de 128x112 pixels ! Cela représente un appareil de 0.016 mégapixel.

Alors oui, c'est bien peu . Mais « ce n'est pas si mal si l'on considère que la plupart des appareils numériques de l'époque n'avait qu'entre 1 et 2 mégapixels pour fonctionner. » et ce n'est pas moi qui le dis, mais le magazine spécialisée HWM d'avril 2015 dans un article consacré aux accessoires vidéos dans le jeu vidéo.

L'exploit technologique tient plus de la petitesse de l’objet et de sa faible consommation électrique que du rendu de son image, qui reste malgré tout étonnamment lisible. Une telle qualité dans une si petite boite est rendue possible grâce à son capteur CMOS, une puce Mitsubishi M64282FP qui a permis au Game Boy Camera d'être à sa sortie, le plus petit appareil photo numérique du monde !

Bien que je qualifie le Game Boy Camera d'accessoire depuis tout à l'heure, il faut bien comprendre qu'il s'agit d'un jeu. L'appareil photo est en effet directement greffé dans la cartouche, qui contient d'entrée tous les minis jeux et fonctionnalités compatibles. Il ne peut donc pas être utilisé avec d'autres titres. Le jeu est en revanche compatible avec le Game Boy Printer, autre curiosité made in Nintendo qui permettait à l'époque d'imprimer des images sur du papier autocollant.

 

Mais, passons à la pratique ! Si internet nous a appris une chose sur l’humanité, c'est que même lorsque l'outil est extrêmement limité, il y a toujours quelqu'un, quelque part, qui saura en extraire plus que ce pour quoi il fut pensé.

 

Game Boy Camera Color

 

Si les images prises avec le GBCam ne sont disponibles qu'en noir et blanc, il est possible, en se donnant suffisamment de mal et en rusant un peu, d'obtenir des photographies en couleur avec le Game Boy Camera. En 2001, le photographe américain David Friedman expliquait sur son site internet comment produire des photographies couleur avec le Game Boy Camera. En 2007, il reposte celui-ci sur son blog. Voici en résumé, le procédé utilisé par Friedman.

 

Vous le savez probablement déjà, l'ensemble des couleurs visibles et reconnaissables par l’½il humain peut être reproduit en mélangeant et en dosant de la lumière bleue, rouge et verte. Le but du jeu consiste donc ici à prendre 3 photographies d'un même objet, depuis un même point avec la Game Boy Camera, en plaçant à chaque fois devant l'objectif un filtre rouge, puis un filtre vert, et enfin un filtre bleu. Un filtre de couleur par photo donc, avec également toujours un filtre contre les infrarouges, le capteur de l'appareil du Game Boy Camera y étant très sensible.

 

 Les trois photographies prises avec les filtres...

 

Les images sont ensuite transféraient sur un ordinateur à l'aide d'un accessoire produit à l'époque par la société Mad Catz que je vous laisse découvrir ici. Une fois copiées, les trois photographies sont assemblées dans le logiciel PhotoShop est...

 

 Tada ! La toute première photographie en couleur obtenue à l'aide du Game Boy Camera !

 

Après avoir réalisé d'autres clichés tout aussi convaincants (que je vous laisse découvrir par vous-mêmes sur son site), dont certains en extérieur, la curiosité et l'attrait de David Friedman pour le Game Boy Camera va s’estomper et il ne poursuivra pas plus loin ses expérimentations.

 

Impressionnant quand même hein ? Bon d'accord, la résolution est toujours aussi minable et le rendu des couleurs un peu terne, mais le résultat obtenu avec un appareil de si piètre qualité force le respect ! L’utilisation du Game Boy Camera permet ici de se rendre compte d'un phénomène physique et de constater qu'il est possible de le mettre à l'épreuve avec n'importe quel appareil photo.

 

Mais vous n'avez encore rien vu...

 

Game Boy Camera et Formule 1 !

C'est à un photographe australien que nous devons les prochaines images. Passionné de formule 1, Tim Binnion se rend en 2018 au Grand Prix de Chine accompagné d'un Nikon DSLR des plus classiques ainsi que d'un Game Boy Camera quelque peu modifié pour l'occasion !

 

Afin d'obtenir un niveau de zoom suffissant depuis les gradins  et une qualité d'image vraiment intéressants, Binnion s'est procuré un petit objectif pour smartphone d'une valeur de 8$. Il a ensuite développé et imprimé un adaptateur permettant de clipper l'engin au Game Boy Camera.

 

 La Game Boy de Tim Binnion prête à mitrailler !

Positionné au niveau du virage numéro 15, l'endroit le plus lent de la course pour éviter que les sujets ne passent trop vite devant l'objectif, le photographe a réalisé des clichés vraiment surprenant de qualité !

 

 

Cool hein ? Si Binnion avait un temps envisagé d'adapter un véritable objectif professionnel sur son Game Boy Camera avant d'y renoncer, un autre photographe va quant à lui tenter l'expérience avec succès...

 

 

Le Soleil, les oiseaux et ton Game Boy Camera

 

Si on y réfléchit bien, le Game Boy Camera, en dehors de sa forme et de son périphérique unique et original, et bien ce n'est jamais qu'un appareil photo numérique. À la forme et à la résolution particulières certes, mais dans le fond, ce n'est que ça. Dans cette optique, on peut légitimement se demander : qu'est-ce que ça donnerait si on installait un objectif professionnel sur son Game Boy Camera ? Eh bien, voilà la réponse...

 

C'est à l'artiste Bastiaan Ekeler que l'on doit cette drôle d’expérience. Le jeune photographe américain a modifié un objectif Canon EF 70-200 f/4 afin de le rendre compatible avec le Game Boy Camera. Pour cela, il a dû retirer une partie de la boule originale (la moitié avant) puis concevoir et imprimer en 3D un adaptateur permettant de placer l'imposant objectif devant le minuscule capteur.

 

La fameuse puce Mitsubishi M64282FP dont je vous parlais plus tôt est visible juste ici !

 

Vu de l'extérieur, voilà ce que ça donne...

 

Ce n'est peut-être pas très plaisant à regarder,. mais ce qui en revanche l'est beaucoup plus, ce sont les images qu'a pu obtenir Ekeler avec son impressionnant dispositif. Le photographe a emmené cette « abomination » faire un tour sur une plage de l’État de New York, et voilà le résultat...

 

 

 

 

 

Pour les connaisseurs et amateurs de photographie, l'artiste donne de nombreux détails techniques sur son site. Vous y trouverez également l'ensemble des photos prises avec son Game Boy Camera, ainsi que des images du lieu photographié avec son IPhone 6s pour voir la différence.

 

Après cet impressionant cliché de la Lune, pourquoi ne pas s'approcher encore un peu plus et pourquoi pas tourner notre Game Boy Camera vers d'autres astres...

 

 

Objectif Lune !

 

Ekeler a déjà réalisé quelques photographies de la Lune particulièrement réussies. Mais le meilleur moyen de voir les astres célestes, c'est encore d’utiliser un télescope. Alors peut-on coupler un de ces engins avec un Game Boy Camera ?

 

C'est à l’astrophotographe Alex Pietrow, de l'université de Stockholm que nous devons cette expérience pour le moins originale. Le jeune homme va coupler un Game Boy Camera avec un vieux télescopes datant de 1838, un appareil dont il peut disposer dans l'ancien observatoire de l'université de Leiden aux Pays-Bas.

 

À l'aide d'un support pour téléphone portable (vous savez, les mêmes que vous utilisez dans votre voiture pour pouvoir bien regarder l'écran en conduisant) il va fixer et aligner l'oculaire du télescope et l'objectif du Game Boy Camera.

 

Sacrée installation...

 

Petit fait amusant, Pietrow utilise une Game Boy Advance SP pour son installation, un choix judicieux pour ce qui est de l'ergonomie (c'est la seule machine compatible avec le Game Boy Camera et disposant d'un écran rétroéclairé) mais assez étonnant quand on prend en compte la disposition de la console qui n'était pas du tout adapter à la forme de la cartouche. L'oeil du Game Boy Camera se retrouve en effet la tête en bas...

 

Étrangement, le plus gros soucis de Pietrow ne fut pas le mariage improbable de ces deux appareils, mais la météo capricieux de cette région des Pays-Bas. Le ciel y est en effet souvent couvert et il est dès lors impossible d'observer la voûte céleste convenablement. Après plusieurs semaines, il pu enfin observer la Lune, et voici le résultat...

 Notre satellite naturel photographié à l'aide d'un Game Boy Camera. Les cratères caractéristiques de l'astre sont clairement visibles.

 

Mais Alex Pietrow ne s'est pas arrêté là puisque la curiosité l'a poussé à tourner son Game Boy Télescope vers un astre plus lointain, Jupiter, la plus grosse planète de notre système solaire. Et alors que nous aurions pu nous attendre à ne rien distinguer de particulier tant la résolution du Game Boy Camera est ridicule, il n'en fut rien !

 

Jupiter vu par un Game Boy Camera au travers d'un téléscope.

 

Non seulement la planète est visible (ce n'est qu'un petit point certes, mais à cette distance, avec un appareil de 0.016 megapixel, ce n'était pas gagné) mais en plus on distingue également trois de ces lunes ! Les flèches rouges sur l'image de droite vous les indiquent. Galilée aurait pu faire ses recherches avec un Game Boy Camera sans problème ! Il aurait juste fallut qu'il puisse trouver des piles...

 

Blague à part, l'image est juste stupéfiante !

 

 

Voilà un petit tour d’horizon de ce que peut faire la primitive Game Boy Camera entre les mains d'artistes ou de curieux aussi talentueux qu'inventifs ! Et encore, je ne vous ai pas parlé du caméscope, ou de la voiture téléguidée autonome...

 

 

En 1998, Nintendo, toujours précurseur dans le domaine de l’innovation vidéoludique, livrait une cartouche réellement en avance sur son temps. La technologie de numérisation de l'image n'en était qu'à ses balbutiements, et déjà la firme de Kyoto tentait l’expérience de la coupler au jeu vidéo. Plus de 20 ans après, ce bout de technologie devenu antiquité réussi encore à nous surprendre !

 

 

En tant qu'ancien possesseur du Game Boy Camera, je ne peux qu'être admiratif, et quelque peu nostalgique de cette petite cartouche, devant le travail de ces artistes...

 

Voilà ! Ce sera tout pour aujourd'hui, je me suis encore longuement étendu, mais que voulez-vous, je ne voulez vous épargner aucun détail ! Le sens du travail bien fait sans doute !

 

 

 

 

 

Je tiens à remercier tout particulièrement David Friedman, Tim Binnion, Bastiaan Ekeler et Alex Pietrow qui m'ont autorisé à publier ici leurs travaux ! Je vous enjoint à visiter leurs sites internets respectifs, ils font tous un boulot formidable !

 

Thank you guys ! ;D

 

 Quant à moi je vous dit à bientôt !

Voir aussi

Plateformes : 
Game Boy Color
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

nikolah
Signaler
nikolah
super article ! je vais ressortir le mien et voir ce que je peux en tirer :D
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo
Merci beaucoup !
Si j'ai pu faire découvrir des choses et en apprendre d'autres, l'objectif de ce post est rempli ! ;)
Bbali
Signaler
Bbali
Wah, c'est extraordinaire ce que font ces gens. La méga classe ! Merci pour ces découvertes ; grâce à ce post, j'ai appris des trucs cools.

Édito

Bonjour à vous peuples de la Terre !

 

Vous pouvez me rejoindre sur Twitter, ici https://twitter.com/ObiDooBenoobi. Je fais des tweets sur mes propres articles de blog, vous allez voir c'est génial, et je partage aussi des photos et vidéos de mes parties sur PS4. Ah ben y a un bouton Share, je m'en sers !

 

Archives

Favoris