Obi-Doo, la force vidéoludique.

Obi-Doo, la force vidéoludique.

Par Obi-Doo Blog créé le 25/12/14 Mis à jour le 30/04/17 à 20h59

Comme vous, je suis un joueur passionné ! Metal Gear Solid, Pokémon, GTA ou encore Pong peuvent me retenir des heures durant. Et comme vous, j'ai été à l'école jusqu'en CM2 ce qui me donne quelques compétences dans le domaine de l'écriture que je tiens à mettre à profit ici-même.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Politique)

Bonjour à toutes et à tous !

Si je reprends la plume virtuelle aujourd'hui, après plus d'un an de silence, ce n'est malheureusement pas pour vous parler de jeu vidéo, j'en ai peur...

En effet, vous le savez probablement, la période n'est pas spécialement à la fête. D'aucun me diront peut-être que ce n'est pas le lieu. Je vous répondrais bien que je suis d'accord, mais dans les catégories Gameblog, on trouve "Politique". J'ose imaginer que ce n'est pas là pour rien. Voilà, ce sera mon argument en faveur de la légitimité de mon post, nous pouvons  donc passer à l'essentiel.

J'ai souhaité ici m'adresser à vous, citoyens et citoyennes de France qui, pour le 7 mai prochain hésitez encore ou avez choisi de voter blanc, voir de ne pas voter du tout. Que les choses soient claires, je ne tente pas de jouer les politologues du dimanche et loin de moi l'idée de vous faire la morale et encore moins de militer en faveur du candidat Emmanuel Macron.

Je comprend que l'affiche qui vous est proposée n'est pas la vôtre. Elle ne vous ressemble pas. Aucun des deux candidats ne vous renvoie une image à travers laquelle vous vous retrouvez. Je vous dirais que nous n'en sommes malheureusement plus là et croyez moi, j'en suis le premier déçu...

Il me semble en effet qu'en ce deuxième tour, nous ne sommes plus face à un débat d'idée. Il n'est plus question de savoir si il convient d'accorder plus de souplesse aux entreprises, si l'on doit rembourser l'intégralité des soins dentaires ou si il faut revaloriser les retraites de nos aînés. Si vous pensez le contraire, c'est peut-être qu'à vos yeux, le Front National est devenu un parti normal, une ligne politique avec laquelle on peut discuter sur un programme. La dédiabolisation aurait-elle si bien fonctionné ?

Pour moi, politique de fond et FN sont incompatibles. Le parti de Marine Le Pen n'est pas un parti d'idée mais avant tout, un parti d'idéologie et je ne vous ferai pas l'affront de vous rappeler laquelle ni même quelles sont les racines encore bien présentes du Front National...

Ainsi, en ce 7 mai 2017, la question n'est donc plus de savoir lequel des deux finalistes a le meilleur programme, ou le moins mauvais c'est selon. Je me répète, mais je ne souhaite pas faire ici du militantisme pour le candidat d'En Marche. Pour être tout à fait franc avec vous, je ne suis moi même pas en accord total avec lui. En revanche, c'est sans honte aucune que je militerai toujours pour la démocratie. Car l'enjeu de ces élections, c'est bien cela.

On entre ici dans la partie de ce post la moins agréable pour vous lecteurs et lectrices. Elle pourait vous irriter voir vous paraître un tentinet cavalière, mais je me dois de dire les choses ainsi.

En ne donnant pas votre voix à Emmanuel Macron ce dimanche 7 mai, vous ne ferez que renforcer l'influence du Front National. Chaque bulletin est une brique que vous pouvez ajouter au mur qu'il convient de bâtir contre les idéologies racistes et le totalitarisme. Garder pour vous cette brique, c'est vous mettre peut-être en danger dans l'avenir mais aussi laisser à vos concitoyen(ne)s, à vos ami(e)s, compatriotes et aussi à vous même le soin de ce protéger seuls. 

N'imaginez pas non plus que le front républicain fera son ½uvre et qu'il n'a pas besoin de vous pour triompher. Car même si Emmanuel Macron venait à remporter l'élection dimanche prochain, un score important du FN ne serait pour eux qu'une confirmation que les Français et Françaises adhèrent en grand nombre à leurs idées. De là, Marine Le Pen obtient une légitimité politique encore plus grande qu'elle ne l'est déjà. Plus l'écart sera grand, plus nous enverrons un message clair, que nous ne voulons pas d'homophobes, de xénophobes et d'encore beaucoup d'autres adjectifs finissant en "phobe" chez nos gouvernants.

Si je n'avais qu'une façon de vous convaincre, au delà des mots pragmatiques, je dirais ceci :

Imaginez-vous dans quelques années, lorsque le Front National aura commis (car il le fera n'en doutez pas une seconde) les ignominies qu'on ne lui devine que trop aisément. Visualisez-vous face aux victimes de cette politique, homosexuels, personnes racisées, handicapés, musulmans et j'en passe, devoir leur expliquer, ainsi quà la jeune génération ce que vous avez fait ce 7 mai 2017. Voulez-vous avoir à leur dire qu'alors que vous pouviez agir et empêcher tout cela, vous avez preféré rester chez vous ou voter blanc ?

Si vous aimez la démocratie, vous vous devez de la sauver. Aujourd'hui, celle-ci est malde, mise à mal par les extrêmes et la situation difficile d'un pays déchiré. Vous avez le pouvoir de lui accorder encore une chance pour les 5 années à venir qui pourraient peut-être, allez savoir, la relancer pour l'avenir.

Voilà, ce sera tout pour moi et je me rend compte que ça fait déjà beaucoup. Que voulez-vous, quand je commence à écrire, je n'arrive plus à m'arrêter. Ça me rappelle une fois, ils avaient organisé un exposition de vieilles bicyclettes  alors je me suis dit on va voir ce qu'on va voir... Vous voyez !?

Désolé d'avoir occupé le fil des articles de blogs du site avec ce post au sujet bien éloigné des préoccupations habituelles, mais je souhaitais vraiment faire passer ce message.

Merci pour votre attention et votre compréhension !

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Commentaires

Vader_MIB
Signaler
Vader_MIB
Encore des trucs à lire où a l'impression que c'est sale de voter Macron.
Le premier tour est fait pour voter pour celui qu'on veut, le deuxième pour celui qui vaut mieux que l'autre selon ses convictions, mais en respectant le fait que c'est suivant le processus démocratique qu'on en est là.
Les 2 du second tour sont là parce que 45% des votants du premier tour le voulaient quand même. Ils sont légitimes à y être (un jour si on passe à un régime parlementaire comme dans pas mal d'autres pays, on en reparlera).
Pour moi, c'est pas sale de voter Macron. On verra déjà s'il respecte plus que les autre ses promesses, parce qu'au final, c'est quand même ça qui compte : promettre n'importe quoi pour être élu, puis ne pas tenir ses promesses, c'est plus facile que de tenir ses promesses tout court. Y a d'autres candidats du premier tour qui à mon avis se range du côté promesses en l'air (un certain JLM par exemple).
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Donald :

Lire ça sur les réseaux sociaux, à la rigueur, pourquoi pas, surtout quand les mecs sont sincères, comme Obi-Doo (même si quarante fois par jour, c'est un peu indigeste, compte tenu de la gravité de la situation, on peut comprendre).

Mais ici, on a quand même le principal intéressé qui reprend l'argument à son compte en affirmant hait et fort (ce n'est pas qu'une expression ici) : "si tu ne votes pas pour moi, tu es la honte de la France". En gros, il n'invite pas à voter POUR lui, mais contre son adversaire. Déjà, qu'il n'ait aucun scrupule à jouer cette carte tendancieuse, ça me pose un vrai problème, parce qu'il se sert du FN pour gagner des voix. Mais qu'en plus, il se pose en juge démagogue, aux yeux de qui sont "mauvais" tous ceux qui ne votent pas pour lui, moi, je le répète, ça me fiche la trouille.

S'il y a autant d’abstentionnistes ou de votant blanc, il ne faut pas oublier que c'est aussi sa faute et qu'en ce sens, lui aussi fait le jeu du FN à sa manière.
Donald87
Signaler
Donald87
"si vous ne votez pas pour moi, Le Pen passe" ... En même temps, c'est vrai ...
Pour le reste, tu as raison ... Après, oui, je suis révolté de n'avoir que ce choix ...
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Obi-Doo :

Je ne parlais que de cette vidéo.
Un mec capable de récupérer ouvertement la mouvance "si vous ne votez pas pour moi, Le Pen passe", et d'insulter tout aussi ouvertement ceux qui s'abstiendront (de voter pour lui, donc) ou ceux qui voteront blanc, comme ça, en toute impunité, alors qu'il n'est même pas encore élu, perso, ça ne me rassure pas. Si ça ne fait pas "petit dictateur opportuniste et sans morale", je ne sais pas ce qu'il te faut. Surtout quand il part dans ce genre de délires exaltés qui traduisent un manque flagrant de recul sur soi et d'ancrage dans le réel.
Et ces yeux fixes, bon sang... ces yeux fixes...

Mais à part ça, je ne peux pas comparer les conséquences d'une élection de Marine le Pen et celles d'une élection de Macron, vu que je ne peux que les imaginer, mais que je n'ai jamais vu ni l'un ni l'autre à l'oeuvre à la tête d'un pays.

Mais enfin, si je suis certain de ne pas avoir envie du FN au pouvoir, quand je lis que "Certes, la République de Macron, ce sera pas le paradis, en particulier pour les plus démunis qui risque encore de passer après les autres. La prospérité ne va peut-être pas revenir de si tôt et des emplois de fonctionnaire risquent de disparaitre", comme si c'était acceptable, comme si c'était un moindre mal et puis bof, on verra plus tard, moi, ça me révolte aussi.

A mon sens, les deux font de la politique, chacun dans son credo. Autant je vois bien la différence de positionnement entre l'un et l'autre, autant dans leur façon de mener campagne, dans leur attitude, dans leur rhétorique et dans leur but personnel, je n'en vois aucune.
Donald87
Signaler
Donald87
Euh, je suppose que je dois répondre étant plus ou moins cité ;)
Ah Liehd, je ne te savais si impressionnable et pour tout dire, je persiste et je signe.
J'ai clairement moins envie (c'est un euphémisme) de voir gagner une élection par MLP ... Quand on sait les qui sont les gens dans son arrière boutique (ceux qu'on voit peu mais très influents), on entend clairement le "bruit des bottes" ...
Une élection à l'américaine ne me fait pas rêver. C'est clair que, comme pour nous, l'affiche finale n'était pas très "sex" mais dans tous ceux qui, maintenant, sont dans les rues pour dénoncer l'arrivée au pouvoir de D. T. , combien ne sont pas allés voter ?
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo

@Gamer aux Mains Carree : Heu... Vraiment ? Genre vraiment pour de vrai ? Macron t'inspire la dictature ? Tu entends le bruit des bottes quand tu le vois ? Tu compares réellement les conséquences d'une élection de Marine le Pen à celle de Macron ?  :blink:  Pour ma part, je crois qu'on en est bien loin.

 

On peut reprocher ce qu'on veut à Macron. D'être trop flou, de conspuer les fonctionnaires, d'être parfois en colère et de perdre son self-contrôle, ses méthodes de campagne, ses mots, son passif de banquier (même si ça n'a pas de sens), etc...  Mais certainement pas d'être anti-démocrate au même titre qu'un Front National. Certainement pas d'être un petit dictateur en puissance. Ne mélangeons pas tout, il faut garder de la mesure.

 

Certes, la République de Macron, ce sera pas le paradis, en particulier pour les plus démunies qui risque encore de passer après les autres. La prospérité ne va peut-être pas revenir de si tôt et des emplois de fonctionnaire risque de disparaitre. C'est nul, et ça fait chier, c'est sûr.

 

Seulement, la menace du FN, elle va tristement bien au delà de ces préoccupations. C'est l'avenir des valeurs progressistes misent en place depuis plusieurs décennies qui est en jeu, l’intégrité du pays et la sécurité de nos concitoyens les plus stigmatisés...

 

Je ne défend en rien le programme ni les idées d'Emmanuel Macron et si tu veux on peut discuter sur le fond. Bon c'est absolument pas le but de ce post donc on va pas le faire. Mais si on devait, il me semble alors nécessaire de reconnaitre qu'il fait de la politique, de la vrai. Avec laquelle on peut ne pas être d'accord, mais de la politique quand même. Si on persiste à mettre Macron et Le Pen sur le même plan, c'est que la dédiabolisation à définitivement réussi son pari...

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

C'est vrai que Macron est un candidat rassurant, et qu'on n'entend pas du tout le bruit des bottes qui claquent quand il parle :

https://youtu.be/cM8zoc6LgKY?t=20m27s

Je ne sais pas pour vous mais moi, quand j'écoute ça, j'ai peur aussi (ce regard, bon sang. Ce regard). Sans doute moins peur que quand j'écoute Marine Le Pen, mais peur quand même. Entre le ton, l'expression du visage et le propos, franchement, il y a de quoi flipper aussi.

 

Par contre, en chanteur de Metal, il est parfait :

 



"Accepter que quelqu'un accuse une communauté d'être responsable de [...]"...

Et si on parlait des fonctionnaires ?
Alors oui, on ne les accuse pas d'être responsables de l'insécurité, mais de la ruine de la France.
C'est sûr que c'est beaucoup plus flatteur, plus intelligent, plus honnête et nettement moins stigmatisant.

 

OH WAIT.

Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo

@Donald87 : Tout à fait d'accord avec toi, c'est aussi comme ça que je pourrais résumer mon point de vu : "De deux maux le moindre.

 

@Luciole : Je suis d'accords avec toi, on a un peu le sentiment d'avoir sans cesse à faire barrage au FN. Ça bouche le débat politique et on ne peut plus discuter des problèmes de fond. La dernière fois, chez moi c'était pour les Régionales... C'est fatiguant évidemment, mais il faut maintenir la lutte au risque de les voir passer tôt au tard. Pour ça il faut voter et espérer que l'élu(e) fera en sorte de redresser la situation.

Je crois que dans l'ensemble, le vote d'extrême droite est assez bien toléré. Bien plus aujourd’hui qu'il ne l'était à l'époque de Jean-Marie Le Pen. Après, tu ne peux pas reprocher qu'on ait une image légèrement mauvaise de quelqu'un qui part soutenir un parti raciste. Le racisme, l'homophobie et autres joyeusetés ne sont pas des opinions politiques.

Accepter que quelqu'un veuille revenir sur les 35 heures - Oui

Accepter que quelqu'un remette en cause la taxe carbone - Oui

Accepter que quelqu'un accuse une communauté d'être responsable de l'insécurité - Non

 

Récemment ma sœur a pu discuter avec un député FN, et elle l'a fait parler. Grâce à ça elle a appris que lui ne voulait pas passer au second tour cette année car "La France n'est pas encore prête à une présidence FN. Mieux vaut attendre encore 5 à 10 ans de Macron". Personnellement je n'irai pas voter car je me suis rendu compte que ce qu'il a dit n'est pas idiot. Macron est aujourd'hui le choix possible pour échapper au FN, mais je pense aussi qu'il risque aussi d'être son meilleur tremplin pour 2022.

 

J'entends bien ton propos mais ne comprend pas la logique. D'abord, ce député dont tu parles, c'est son opinion à lui, son analyse. Je crois que Marine Le Pen en a une toute autre. À mon avis, elle est plus que prête.

Deuxièmement, tu n'iras pas voter parce que tu penses qu'il a raison. Dans sa réflexion admettons, mais ce n'est pas lui qui fait l'élection, il peut tout à fait se tromper. Si toutes celles et ceux qui lissaient ton témoignage décider de ne pas voter puisque manifestement, c'est déjà gagné, alors le FN l'emporte.

En effet, pour l'instant, Macron est notre seul choix possible pour échapper au FN. Mais pour qu'il y parvienne il faut déjà, et je sais que ça peut faire très mal aux convictions, lui donner sa voix.

Il pourrait être, c'est vrai, son meilleur tremplin pour 2022. Mais il "pourrait être" n'est pas "il sera". Pour l'instant difficile à dire. Qui aurait pu anticiper que la politique de François Hollande, quand bien même celle-ci n'est pas constituée que de mauvaises décisions, aurait conduit à une telle affiche 5 ans plus tard...

Luciole
Signaler
Luciole
Je rejoint les idées du gamer aux mains carrées, mais moi j'ai tendance à mettre le focus sur autre chose : bloquer le FN en 2017 c'est bien, mais après on fait quoi? On s'auto congratule comme en 2012 et on laisse la situation pourrir ensuite, comme on le fait depuis toujours?

Ça fait 20 ans qu'on applique la même technique contre le FN. C'est bon? On peut admettre que jeter des cailloux sur autrui au nom de la tolérance et de la démocratie, ça ne fonctionne pas? Quand un mec passe au FN (peu importe ses raisons), on peut arrêter de l'insulter et de lui cracher au visage pour s'assurer qu'il n'en parte jamais? Ce qui me choque vraiment c'est que les résultats sont criants mais personne ne veut admettre qu'on fait n'importe quoi. Mais tout va bien continuons ; au lieu de nous demander si le FN peut arriver au pouvoir, demandons nous plutôt quand il arrivera au pouvoir, ça sera plus pertinent, parti comme c'est.

Moi je croyais que la démocratie et la tolérance, ça consistais à accepter que les gens pensent différemment, tout en utilisant le dialogue quand un mode de pensée ne nous plait pas pour convaincre celui d'en face, ou au moins lui montrer les failles de son raisonnement.

Récemment ma sœur a pu discuter avec un député FN, et elle l'a fait parler. Grâce à ça elle a appris que lui ne voulait pas passer au second tour cette année car "La France n'est pas encore prête à une présidence FN. Mieux vaut attendre encore 5 à 10 ans de Macron". Personnellement je n'irai pas voter car je me suis rendu compte que ce qu'il a dit n'est pas idiot. Macron est aujourd'hui le choix possible pour échapper au FN, mais je pense aussi qu'il risque aussi d'être son meilleur tremplin pour 2022.
Donald87
Signaler
Donald87
Je ne vais pas ajouter d'autres arguments que ceux déjà présentés car tous peuvent sembler recevables.
Cependant, j'ajoute, quand même, que je vais appliquer le fameux "De deux maux, il faut choisir le moindre".
Je n'ai pas besoin de trop réfléchir que, à tout prendre, je préfère le bruit des billets de banque à celui des bottes ... Même si j'irai voter (et ce ne sera pas la première fois) sans gaieté de cœur.
sorento
Signaler
sorento

@moom : Je te comprends et comme toi, je ne suis absolument pas partisan de la politique très/trop libérale promise par Macron, loin de là.

 

Pour autant je crois qu'il convient de ne pas tout confondre. Certes la caricature que tu fais est tout à fais valable. Mais j'aime autant avoir à dire à mes enfants qu'un Président a un jour décidé d’assouplir de manière terrifiante les contrats de travail plutôt que d'avoir à lui expliquer pourquoi les parents de son amis Mohamed ont un jour disparue pour ne jamais revenir...

La nuance est ici. Avec Macron c'est pendant 5 ans de la politique libérale. Alors c'est pas beau, c'est même très vilain parfois, mais c'est encore de la politique et il sera toujours possible de la combattre.

Comment ? Puisqu'on l'a vu il n'y a pas si longtemps : manifestement, il ne sert à rien de manifester. C'est vrai que ça a été à peu près aussi efficace que de mettre du Coca sur une plaie. Cependant, c'est toujours possible.

 

Ne serait-ce que mon poste d'aujourd'hui. Avec le Front National au pouvoir dans quelques années ce sera chose interdite ou passible de sanctions sévères. et je ne parle même pas de défendre les idées qui sont les miennes...

 

Permet moi de douter voici mon scénario si le pen "passait"

 

-Participation faible Le Pen passe a 50.1% avec genre 6 millions de voix et peu de légitimité

-Tout les médias/partis/syndicat appelle a la grêve générale +internet (et que la ca pourrait vraiment avoir de l'effet)

-L'assemblée nationale+sénat (majorité opposition pendant 2 mois = 0 réforme)

-pas sur qu'elle gagne les legislatives car c'est en bonne partie un vote de constestation, une fois le choc passé, beaucoup de vote de "regret" facon brexit auront lieu.

-conseil constitutionnel bloquerai les tentatives trop autoriaire

-l'europe ne se laissera pas faire

-Le seul moyen de contourner = referendum mais qu'elle n'est pas sure de gagner.

-la police et l'armée pourrait ne pas lui obéir.

 

Notre cher De gaulle a concu la Vème république en retenant les leçon de la III eme qui avait permis Vichy au pouvoir ce qu'il fait que si Le Pen veut empêcher un vote dans 5 ans faut forcement voter pour empêcher le vote...

Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo

@moom : Je te comprends et comme toi, je ne suis absolument pas partisan de la politique très/trop libérale promise par Macron, loin de là.

 

Pour autant je crois qu'il convient de ne pas tout confondre. Certes la caricature que tu fais est tout à fais valable. Mais j'aime autant avoir à dire à mes enfants qu'un Président a un jour décidé d’assouplir de manière terrifiante les contrats de travail plutôt que d'avoir à lui expliquer pourquoi les parents de son amis Mohamed ont un jour disparue pour ne jamais revenir...

La nuance est ici. Avec Macron c'est pendant 5 ans de la politique libérale. Alors c'est pas beau, c'est même très vilain parfois, mais c'est encore de la politique et il sera toujours possible de la combattre.

Comment ? Puisqu'on l'a vu il n'y a pas si longtemps : manifestement, il ne sert à rien de manifester. C'est vrai que ça a été à peu près aussi efficace que de mettre du Coca sur une plaie. Cependant, c'est toujours possible.

 

Ne serait-ce que mon poste d'aujourd'hui. Avec le Front National au pouvoir dans quelques années ce sera chose interdite ou passible de sanctions sévères. et je ne parle même pas de défendre les idées qui sont les miennes...

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Mais voilà bien le problème.
Que Marine Le Pen soit ou non un danger (et c'en est un), c'est une chose. Qu'elle ait eu accès au second tour à de quoi inquiéter, interpeller, questionner, mettre en colère, légitimement. Je le conçois.

Mais ce qui m'effraie tout autant, c'est de constater que ceux qui prétendent s'opposer à elle n'ont aucun scrupule à bafouer les principes dont ils se réclament sous prétexte "que la situation l'exige". Ce qui revient à n'accepter la démocratie et ses valeurs que lorsqu'elles vont dans leur sens, et à trouver normal de les bafouer sitôt qu'ils le jugent nécessaire. Tout en criant qu'attention, "Marine Le Pen menace la démocratie et va la démanteler une fois au pouvoir". Si ces individus ne voient pas en quoi ce genre d'exception au cas-par-cas est la porte ouverte au fascisme "pour le bien commun" (revisionnons Hot Fuzz, on est en plein dedans), et en quoi la perspective est glaçante, alors il y a plus inquiétant pour l'avenir que le seul Front National.

Et puis quoi ? Il suffira demain de trouver une nouvelle cause supérieure, de la marketer convenablement, de la tweeter, la facebooker, et on réécrira la république encore, et encore, et encore, à chaque nouveau problème, comme on a fait réécrire la fin de Mass effect 3 parce qu'elle ne nous convenait pas. Qu'est-ce qui nous différencie du FN si à la moindre crise, on en fait un alibi pour trahir ce qu'il menace ? Parce que le FN aussi, il lutte "pour le bien commun". Il est comme nous. C'est juste qu'il n'a pas la même définition de "bien commun" que nous.

En d'autres termes : faut-il devenir le FN pour vaincre le FN ? Si on ne peut pas accepter la différence à notre niveau, peut-on lui reprocher de ne pas l'accepter au sien ?

Au-delà, est-ce que nous voulons vivre dans un pays entièrement peuplé de gentils fascistes d'un côté, et de méchants fascistes de l'autre ? Personnellement, je suis peut-être trop dans l'idée et pas assez dans l'idéologie - ou vice versa - mais la perspective me glace. Vraiment.
moom
Signaler
moom
@Obi-doo dsl

Pour moi Macron est tout aussi totalitaire...Quand il annonce que la reforme du code du travaille "si il est élu"passera des cet été "période ou les français ne s'occupent pas de politique, encore moins que d'habitude à vrai dire" et à coup de 49.3 si il le faut je ne vois pas trop la différence.

Et je n'irai pas jusqu’à la caricature car on peut aisément la faire dans les deux sens...J'aurai peut être du mal a expliquer a mes enfants le temps béni du CDD et du CUE 'lol' et du légendaire CDI..Des emploies uberisé à 1 euro c'est pas si mal.

Je comprends ton point de vue essaye de te mettre à ma place, votant depuis 2002 pour le fameux front commun qu'on oublie juste après les elections.
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo

@moom : Je ne vois pas exactement ce que la campagne médiatique de Macron vient faire là-dedans à vrai dire. Qu'elle te révulse je veux bien l'entendre mais est-ce une raison pour laisser passer Marine Le Pen ? "Désolé les enfants d'avoir laissé venir au pouvoir un régime totalitaire mais il faut me comprendre, l'autre Macron il faisait la couverture de Paris Match toutes les semaines ! Zut à la fin..." Bon je caricature désolé, mais je crois qu'on est au-delà de ces considérations.

 

@Le Gamer aux Mains Carrees : Je fais peut-être un peu la morale, Je veux bien l'admettre. Cela étant, il faut voir aussi ce qui nous pend au nez. Je crois que c'est suffisamment dangereux pour avoir, au moins, tenté d'expliquer pourquoi on pense qu'il faut se mobiliser dans les urnes et essayer d'en discuter. 

Ton vote, c'est ton choix et tu es ou seras un jour, seul face à ta conscience. Tu remarqueras que je ne m'adresse pas aux électeurs du Front National. Leur décision est prise et leur appartient. Ils vivront avec. La démocratie c'est aussi les laisser faire ce choix et je crois respecter cette condition.

 

Je vais me répéter mais si tu considères qu'un deuxième tour avec le Front National est encore de l'ordre d'une élection présidentielle normale, où la question est de savoir si nos emplois vont être sauvés ou si les écoles doivent ouvrir le samedi après-midi alors c'est que tu estimes peut-être que c'est un parti comme les autres, qui n'est au final pas plus dangereux que Les Républicains.

 

A mon sens, mais je peux me tromper, à partir du moment où Marine le Pen est arrivée aussi loin, alors le vote de conviction n'a plus forcement de sens car ce ne sont plus des idées qui s'opposent mais des idéologies.

 

Merci pour le compliment sur le texte au passage ! ^_^

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Après les leçons de morale sur les réseaux sociaux, les leçons de morale sur Gameblog.
Lire ce genre de texte, encore et encore et encore, me donne envie de m'abstenir ou de voter blanc.
C'est ballot.

Pourquoi ?

Pour mille raisons que je ne détaillerai pas ici parce qu'elles ne seront pas comprises, et certainement pas lues.

Simplement, je trouve contradictoire de prétendre défendre la démocratie en appelant à la court-circuiter (c'est-à-dire, en transformant ce second tour non pas en une prise de position personnelle vis-à-vis de programmes donnés, mais en un positionnement idéologique de masse - c'est-à-dire en niant le principe même de second tour et par là-même, en détournant les mécanismes électoraux de leur fonction première et en trahissant l'esprit des élections républicaines), tout comme il me paraît aberrant de prétendre lutter contre le fascisme en refusant à autrui le droit de faire un choix différent du nôtre ("oui mais pour la bonne cause") et en le culpabilisant, en l'invectivant voire en le conspuant. Comme quoi, entre le FN et nous, il n'y a pas un si grand fossé que ça, quand on gratte le vernis de bien-pensance.

D'ailleurs, pendant que les fachos font "front commun" (c'est bien le cas de le dire), nous, opposants, nous nous frittons sans fin comme des mômes à longueur de posts et de forums parce que nous ne sommes pas fichus d'accepter la divergence d'opinion. Sympa.

Comment peut-on parler de respect d'autrui, le porter haut comme une valeur primordiale de l'humanité, et ne pas respecter les convictions et les choix des abstentionnistes ou de ceux qui votent "blanc" ? En gros, il ne faut respecter que ce qui nous ressemble, ce qui ne nous dérange pas, ce que nous comprenons et ce qui nous agrée ?

Well. Bienvenue au Front National, ai-je envie de dire.



Mais joli texte, anyway, au moins sur la forme.
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo
@Sorento : Je suis d'accord avec toi, le vote blanc devrait être comptabilisé. Malheureusement en attendant, un vote blanc est un vote nul, comme tu le dis, il ne sert à rien.

Comme je le dis dans l'article je comprend qu'on ne se retrouve absolument pas ni dans l'un, ni dans l'autre. Seulement oui, aujourd'hui ne pas voter c'est effectivement jouer le jeu du Front National. Le FN risque de ce faire sa place à la tête de l’état à cause de cela.
Je trouve que c'est trop simple de refuser d'utiliser sa voix pour résister et de dire qu'au final ce sera la faute d'un système mal pensé.

Il faut voir la chose un peu comme une bataille. C'est comme si vous deviez affronter un adversaire à armes égales et que vous refusiez de vous battre parce que ce n'est pas l'épée que vous vouliez ou que vous attendiez d'en avoir une plus belle pour y aller. Ça ne vous empêchera pas de vous faire botter le c** sur le moment...
moom
Signaler
moom
Dsl on me fait le meme coup depuis 2002...La technique marketing de Macron a été celle de trop pour ma part.
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo
@moom : Les partis traditionnels et la classe politiques installées depuis plusieurs décennie sont peut-être en partie responsable de la montée du vote extrême, cependant en s'abstenant ou en votant blanc, on se rend complice de leur accès au pouvoir.
sorento
Signaler
sorento
Tout simplement le système de vote est mal fichu on peut avoir 50% des votes qu'avec 5 millions de votes "exprimés" et donc sur 60 million de français , un président très peu "légitime"

En tout conscience
Macron je n'aime son coté "imposé" par les médias et multinationale "qui au nom du principe de s'oppose au FN nous donnerai "pas le choix" , ce chantage au FN est insupportable et peu démocratique "si tu n'est pas pour nous, tu es contre nous" et comme dirait Obin Wan "seuls les siths ont une telle façon de penser"

Mais d'un coté je n'aime pas le FN non plus, son passif est trop lourd, certains soutiens douteux et exploite la misère des gens et je parle pas de certains membres très dangereux.

M'abstenir? je me le suis interdit au nom du respect de ceux qui sont mort pour ce "droit de vote" et donc la meilleure option était un vote blanc.

Mais le soucis est que ce vote blanc ne sert a rien, il n'est pas exprimé (sinon Hollande en 2012 n'aurai eu que 48%) , il est en plus très peu médiatisé (a l'inverse de l'abstention)

Je dois avouer ne pas savoir quoi faire...car mine de rien même au premier tour aucun des 11 candidats n'a vraiment été similaire a ce que j'aurai aimé....j'avais donc voté "le moins pire"et non pas pour les "idées"

Donc c'est le cœur très lourd que je pense ne pas voter du tout et crois moi que cela me peine au plus haut point alors que j'aurai voté blanc s'il avait compté.

Et si on me dit "tu fais le jeu du FN" et bah accusons ce système de vote qui oublie de compter le "nombre" de vote pour affirmer une légitimité.

Pour sauver la democratie qu'on compte un vote blanc comme quoi "aucun candidat nous plait = on propose d'autres élections avec d'autres" car je suis sur que pas mal de vote FN sont juste un "ras le bol" qu'une vrai adhésion aux idées.
Obi-Doo
Signaler
Obi-Doo
@Fachewachewa : Non effectivement, mais je crois qu'on a tellement pas la même idée sur beaucoup de choses qu'il faudrait de toute façon des kilomètres de ligne virtuelle pour en parler et ne pas être d'accord...

Je ne prétends pas que le système démocratique français est parfait, notamment dans sa proportion à représenter fidèlement l’opinion générale. En revanche, on ne peut pas lui reprocher de ne pas être transparent et honnête.
Si on en arrive si souvent à devoir la sauver cette démocratie, c'est à mon avis plutôt la faute à de nombreux facteurs (chômage, populisme...) plutôt qu'a la façon dont elle est faite.

Et si on désir un nouveau système démocratique, il faut déjà aujourd’hui sauver celui-ci. Avant la prochaine République, j'aimerai autant éviter la case dictature, perso ça m'arrangerait.
moom
Signaler
moom
Jean Lassalle a tous compris ! les Français n’ont pas assez faim...
moom
Signaler
moom
Un peu culotté de pointé du doigt les abstentionnistes et/ou insoumis etc quand ce sont les memes gouvernements depuis plus de 40 ans qui font gonflé le FN d'année en année...Les mêmes gouvernements qui ne s’intéressent au front commun que pendant présidentiel comme par pur hasard.

Dsl ça me fends l'âme mais pour ma part j'irai surement voter blanc...Je ne suis ni pour l'ultranationaliste ni pour l’ultralibéralisme...
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
"Si vous aimez la démocratie, vous vous devez de la sauver."

On doit pas avoir la même idée de la démocratie.

Si on en arrive (aussi régulièrement) au point de pas avoir le choix et de voter pour quelqu'un qui n'intéresse personne JUSTE pour éviter la fin du monde, c'est qu'il y a un problème.

Je suis pas sur que ce système mérite d'être sauvé, à vrai dire :3

Édito

SALUT À VOUS PEUPLE DE LA TERRE.

 

 

Archives

Favoris