Numericity
Signaler
Blogue

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas écrit sur le blogue de Numericity.fr sur Gameblog... depuis le 17 juin 2011. Et pour cause, il ne pouvait être alimenté sans que le site principal ne le soit, selon le principe qui était le mien : un nouvel article sur Numericity.fr a pour conséquence la publication un article un peu plus ancien sur Gameblog.fr.

 


 

Sauf que depuis, je n'ai rien publié sur Numericity.fr. Pour deux raisons. La première : un manque d'envie. La seconde, plus récente : je participe désormais à Merlanfrit.net, au sein d'une équipe que je connais depuis longtemps, qui s'est étoffée récemment et dans laquelle je me plais à évoluer. Vous pouvez même y croiser upselo, personnalité de Gameblog particulièrement appréciée pour la qualité d'analyse, à raison ! Depuis, l'envie de réécrire a repris le dessus et voilà que, désormais, je souhaite me concentrer plus spécifiquement à Merlanfrit.net et laisser Numericity.fr en pause, même si je ne compte pas fermer, pour le moment, le site. Je crois qu'il restera pour moi toujours une bouée à laquelle m'agripper dans l'océan du web.

Cependant, pour faire profiter les lecteurs éventuels d'articles que j'ai pu écrire par le passé, j'ai décidé de revoir mon principe de publication sur Gameblog.fr et de proposer, comme un chant du cygne, une publication plus régulière d'un stock d'articles qui ne demandent qu'à être lus ! S'ils sont anciens, j'ai la prétention de penser que leur lecture en vaut la peine : je choisis rarement un angle qui soit concerné de façon immédiate par l'actualité. C'est ça, l'idée de la dernière salve.

J'espère que cette démarche vous plaira et que vous donnerez à ces articles une seconde vie sur cette sorte de mini réseau social du gamer qu'est Communauté & Blogs de Gameblog.

Je devrais signer Numerimaniac. Mais comme ce pseudonyme est tout particulièrement lié à l'histoire de Numericity, c'est sous mon véritable prénom que je vous salue désormais, juste avant de vous laisser avec le communiqué de presse de Merlanfrit.net !

 

Alexis


 

Merlanfrit.net, site d'analyse sur le jeu vidéo a ouvert ses portes la semaine dernière.

Un de plus ?

Peut-être, mais Merlanfrit.net est habité par des critiques.

Des critiques ?

Curieuse créature que le critique ! La gueule pleine d'oeuvres, cette étrange bête à tête de poisson lanterne s'intéresse à tout, va fouiner dans les recoins les plus obscurs des ludothèques. Elle a parfois la dent dure, mais sait surtout que pour apprécier sa proie il s'agit de bien la mâcher. Quoique d'une gourmandise presque pathologique, le critique n'est pas prosélyte, et il sait recracher ce qui n'est pas à son goût ; il n'est pas du genre à avaler la bête toute entière, arrêtes comprises. Mais ce n'est pas pour autant un triste sire : il sait apprécier la perle sous les apparences rugueuses de l'huître. Il jette de ses yeux globuleux un regard parfois oblique, mais qui se veut toujours éclairant. Avec sa langue râpeuse, il lui arrive d'employer des mots compliqués, mais c'est parce qu'insupportable cuistre, le critique s'intéresse aussi à la littérature, au cinéma, ou aux sciences humaines.

C'est bien joli votre histoire de critique, mais qui se cache derrière ces masques de poissons ?

Nous sommes un collectif d'amateurs de jeu vidéo, formé au fil de rencontres, autour de sites vidéoludiques indépendants comme Planetjeux.net, ou bien à travers une participation aux Cahiers du jeu vidéo. Nous venons d'horizons différents : certains d'entre nous travaillent dans l'industrie vidéoludique, mais pour la plupart nous avons de toutes autres occupations, et ce n'est que le soir venu et les enfants couchés que nous enfilons notre panoplie de space marine ou de super détective pour nous cramer les yeux jusqu'à pas d'heure. Une chose est sûre : nous passons trop de temps devant notre écran, et nous avons tendance à jeter sur la réalité des yeux de merlan frit.

Et en pratique, si je daignais cliquer sur votre URL, qu'est-ce que je trouverais ?

En voilà du journalisme d'investigation de si bon matin ! Eh bien, nous avons commencé par une thématique consacrée à L.A. Noire, jeu controversé, désastre industriel, mais tout de même des plus passionnants d'un point de vue narratif. Ce lundi, nous commençons à chanter les underdogs, ces jeux de série B comme Alice : Madness Returns, Disaster : Day of Crisis, et bien d'autres, souvent mal-aimés mais qui n'en sont pas moins à défendre. A partir de début novembre, à l'occasion de la sortie de The Elder Scrolls V : Skyrim, nous consacrerons une série d'articles aux jeux d'exploration, qui nous emmènent au bord du ciel. Pour le reste, vous verrez bien.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Numericity

Par Numerimaniac Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 11/02/12 à 21h04

N'hésitez par à venir visiter Numericity.fr, le quartier libre du jeu vidéo. Pas de tests, pas de notes, mais des réflexions, des impressions, des dossiers.

Ajouter aux favoris

Édito

Numericity.fr est un site web indépendant traitant du jeu vidéo, composé en cinq parties :

- A coeur ouvert

- Focus

- Dossier

- Blogue

- Brèves

 

A bientôt sur Numericity!

Archives

Favoris