Numericity
Signaler
Brèves

6 Days in Fallujah, c'était le projet du studio de développement de Atomic Games, un jeu de guerre. Alors que les jeux vidéo sur la guerre sont légions dans nos rayons, 6 Days in Fallujah se voulait néanmoins différent. Premièrement, il plaçait son contexte dans une actualité toujours en cours (la guerre en Iraq), plus précisément en se basant sur la bataille de Fallouja, qui se déroula en 2004. Deuxièmement, l'audace éditoriale du titre était de donner un point de vue historique au jeu, de faire participer au projet des marines et également de recueillir des témoignages d'insurgés Iraquiens. Le but : faire un « game-amentary », un jeu documentaire.

Aujourd'hui, Konami, l'éditeur japonais de ce projet, a levé le drapeau blanc. Face aux lobbies (Américains et Anglais) s'opposant à la sortie du jeu, il a suffit d'à peine trois semaines de controverse pour enterrer le projet, sans doute définitivement. Différents vétérans ou organisations, comme la Gold star Families ont aligné leur discours avec pour argument principal que la guerre, ce n'est pas un jeu (« The War Is Not a Game »), surtout avec un fait aussi récent (car nous jouons depuis longtemps à la Seconde Guerre Mondiale) et douloureux.

La révélation d'une telle affaire, outre savoir si le jeu aurait pu être digne d'intérêt ou à la hauteur de ses prétentions de jeu documentaire, c'est l'idée que le jeu vidéo ne peut toujours pas, à la vue des réactions violentes, s'emparer des problèmes actuels et développer un point de vue original propre au média. Comme s'il existait une incompatibilité fondamentale et indépassable entre la gravité du monde et le jeu vidéo, industrie du « fun ».

 

www.numericity.fr

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

upselo
Signaler
upselo
Je crois avoir lu qu'il avait tout de même été développé en fin de compte, et que le studio de développement cherchait un éditeur.
On manquait d'infos claires à son sujet, entre la volonté documentaire réaliste et les discours d'un jeu fun malgré tout, mais le projet avait l'air séduisant. Dommage qu'on n'en sache pas tellement plus aujourd'hui.
Numerimaniac
Signaler
Numerimaniac
Oui, c'est vraiment curieux. Peut-être avait-on peur que le jeu ne suive pas la pensée dominante (les Appels du Devoir ou la Medaille d'Honneur ont plus la côte).
De ce que j'ai pu lire, le jeu était loin de remplir sa prétention de "game-amentary", donc dans l'absolu, on ne perdrait rien. Néanmoins, au delà de la qualité qu'aurait pu avoir le jeu, c'est cette censure qui m'étonne car les justifications données n'en sont pas, ou alors elles devraient s'appliquer à tous les jeux de guerre moderne, ou non.
xgital
Signaler
xgital
Je comprends pas pourquoi on interdit ce jeu alors que la guerre moderne ou pas est disponible dans les rayons des magasins et sur toutes les consoles.

Numericity

Par Numerimaniac Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 11/02/12 à 21h04

N'hésitez par à venir visiter Numericity.fr, le quartier libre du jeu vidéo. Pas de tests, pas de notes, mais des réflexions, des impressions, des dossiers.

Ajouter aux favoris

Édito

Numericity.fr est un site web indépendant traitant du jeu vidéo, composé en cinq parties :

- A coeur ouvert

- Focus

- Dossier

- Blogue

- Brèves

 

A bientôt sur Numericity!

Archives

Favoris