Numericity
Signaler
Brèves

Sorti au mois de novembre de l'année dernière sur le Xbox Live dans la catégorie Indie Games, dark a été réalisé par l'Australien Andrew Russel dans le cadre de son premier Dream Build Play Competition en 2009, une compétition entre les développeurs utilisant le XNA (des outils pour permettre à des développeurs de sortir leurs jeux sur les plates-formes de Microsoft, de Windows à la Xbox 360 en passant par Zune) avec à la clé, une récompense sonnante et trébuchante : des sous. Ne gagnant rien (le jeu n'a pas même pas été sélectionné dans le Top 20), dark a néanmoins réussi à se forger une petite réputation grâce au système de notation des joueurs qui lui a été favorable quand son auteur s'est décidé à le mettre en vente sur le Xbox Live (80 MS, soit environ 1€) ou sur PC (gratuit).

dark est un puzzle-game relativement simple qui se décompose en quatre niveaux. Le jeu se termine en une trentaine de minutes environ. Tout le travail du jeu est de créer une atmosphère basée sur les ombres et les lumières. Ainsi, Andrew Russel a utilisé un système de jeux d'ombres appelé « Soft Shadows », c'est-à-dire des ombres qui ne s'arrêtent pas de façon nettes mais qui s'atténuent petit à petit. Il en va de même avec les éclairages. Le joueur contrôle un simple losange noir. Le jeu des lumières lui fera prendre, par illusion d'optique, des formes différentes donnant l'impression de contrôler une entité assez vaporeuse et mouvante comme un spectre (d'où la nécessité de deux yeux sur ce losange pour indiquer ou se trouve le joueur). Pareillement quelques énigmes ont pour principal attrait que des objets sont cachés dans l'ombre, mis en évidence par de la lumière, là où le joueur ne décèle au premier abord rien de particulier, si ce n'est l'obscurité.

Mais avant tout, dark est un travail d'un jeune développeur sur l'atmosphère, entre jeux de couleurs et d'ombres, où le joueur est invité à prendre autant de plaisir à avancer dans le jeu qu'à se laisser bercer par les différents effets - esthétiques - qui parsèment le chemin, sans le presser. Les quelques notes de piano installent le joueur dans une ambiance à la fois douce et mystérieuse. Et la fin arrivera même à étonner le joueur par la petite audace visuelle...


A lire :
Interview d'Andrew Russel par le site JeJeuJeux


Numerimaniac

 

Numericity.fr

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Numericity

Par Numerimaniac Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 11/02/12 à 21h04

N'hésitez par à venir visiter Numericity.fr, le quartier libre du jeu vidéo. Pas de tests, pas de notes, mais des réflexions, des impressions, des dossiers.

Ajouter aux favoris

Édito

Numericity.fr est un site web indépendant traitant du jeu vidéo, composé en cinq parties :

- A coeur ouvert

- Focus

- Dossier

- Blogue

- Brèves

 

A bientôt sur Numericity!

Archives

Favoris