Édito

La nouvelle révolution ludique est en marche ! 

Archives

La tête dans le cloud

Par nuajeux Blog créé le 16/05/19 Mis à jour le 03/11/20 à 23h33

Blog spécialisé dans le cloud gaming, la XR (VR, AR, MR), les consoles nouvelle génération et NéoRétro

Ajouter aux favoris
Signaler
VR, AR, MR (Jeu vidéo)

Comme chaque année, de nombreux rapports industriels sont édités par des sociétés d’études de marché. Ils sont destinés aux professionnels, aux investisseurs avec pour vocation d’être un puissant outil d’aide à la décision. SuperData est l’une d’entre elles, appréciée notamment pour la solidité de ses enseignements des secteurs émergeants. C’est dire si son dernier état des lieux du marché de la réalité étendue (VR/AR) était très attendu par l’industrie du jeu vidéo.

Bien que dynamique, ce secteur porté par d’incessants progrès technologiques marquera une petite pause cette année (moins deux cents millions de dollars, à 6,7 Mds de $). L’effet dévastateur de la pandémie sur les chaînes d’approvisionnement a été sensible en dépit d’un temps moyen d’utilisation des dispositifs VR/AR plus importants. Toutefois, les projections à 2023 restent quant à elles positives, avec des revenus dégagés par les principaux acteurs évalués à 11,3 Mds de $.

Autre précieuse instruction, Half-Life : Alyx. Selon SuperData, ce jeu VR édité par Valve est élevé au rang de titre fondateur. A lui seul, il dépasse les revenus additionnés de tous les jeux PC VR commercialisés en 2019. C’est à ce titre et aux perfectionnements constants de la technologie XR (VR, AR, MR) que l’intérêt des investisseurs reste très élevé. Mais ces derniers « adoptent une approche plus prudente qu’auparavant » , tempère un analyste de SuperData. Avec l’adoption plus lente qu’escomptés des casques VR ainsi que les déboires très médiatisées de Magic Leap, les investisseurs sont devenus plus frileux. Les bailleurs de fonds poseront sur la table 915 millions de dollars, contre un milliards de dollars un an plus tôt.

Et ce ne sont pas les dernières déclarations de Jim Ryan, responsable de la toute puissante branche PlayStation, qui rassureront ces business angels. Dans les colonnes du Washington Post, celui-ci témoigne avec force de sa foi en cette technologie d’affichage avant-gardiste. Un sentiment partagé par l’ensemble du groupe japonais, appuie Jim Ryan..Mais ce n’est toujours pas une réalité économique. « Est-ce que ce sera cette année ? Non. Est-ce que ce sera l’année prochaine ? Non plus. Cela se produire-t-il un jour ? Nous en sommes convaincus » , plaide le haut dirigeant.

Ces déclarations d’un des principaux acteur engagé dans cette course au leadership font écho aux conclusions du cabinet SuperData. « il faudra probablement un certain temps avant que le PSVR2 n’arrive sur le marché. De plus, l’accent mis par Microsoft sur les expériences multiplateformes signifie que la réalité virtuelle ne sera vraisemblablement pas rattachée à l’écosystème Xbox » ,  souligne un analyste du cabinet d’études.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires