Édito

La nouvelle révolution ludique est en marche ! 

Archives

La tête dans le cloud

Par nuajeux Blog créé le 16/05/19 Mis à jour le 03/11/20 à 23h33

Blog spécialisé dans le cloud gaming, la XR (VR, AR, MR), les consoles nouvelle génération et NéoRétro

Ajouter aux favoris
Signaler
Cloud Gaming (Jeu vidéo)

Nintendo lance sans far ni paillettes deux éditions cloud des hits Control et Hitman 3 en occident. Une divine surprise alors que le service de jeu à distance n’était jusqu’ici réservé qu’à son marché domestique. Pour autant, Daniel Ahmad, fin analyste chez Niko Partners n’entrevoit pas d’extension cloud à l’ensemble du catalogue de jeux du constructeur. Mais elle préfigure des futures ambitions de Nintendo dans ce domaine.

Moins disant sur le plan technique, certains titres triple A – gourmands en ressource hardware - sont refusés à la Switch alors que celle-ci bat des records de vente dans le monde. Une asymétrie que l’état-major du géant nippon ne pouvait plus longtemps ignorer. Ce qui n’a pas échappé à certains analystes. « Nous jugeons cette stratégie comme un moyen pour Nintendo d’étendre l’écosystème de sa console phare en l’ouvrant à des expériences interactives qui lui sont nativement interdites » , résume Daniel Ahmad.

Les dispositions du jeu en nuage semblent donc être envisagées par Nintendo comme un palliatif technique à sa politique hardware qui par essence renonce à la course à l’armement technologique. D’autant que la configuration inédite de la console vedette du japonais, synthétisant dans un seul et même format deux marchés opposés (celui du jeu en situation de mobilité et du jeu sédentarisé), offre « une expérience transparente et sans compromis » , contrairement au PC et consoles concurrentes.

En effet, grâce à cette polyvalence, « les joueurs utilisent la même plate-forme pour jouer en cloud gaming depuis le téléviseur ou en déplacement » , contrairement aux rivaux de Nintendo où « le jeu en situation de mobilité contraint de passer à un smartphone doté d’un écran réduit aux commandes tactiles ».

Au-delà du secteur vidéoludique, le fabricant associé à la société Ubitus caresse d’autres ambitions, selon l’analyste. Mais elles restent à ce stade encore hésitantes à l'image du service Quality of Life, projet différé ad vitam aeternam.  Toutefois, ce dernier anticipe préalablement l’intégration du cloud gaming comme service, plus précisément un «  portail de démos à tester instantanément sans avoir à les télécharger ». L'adoption par palier de cette haute technologie avant un déploiement mondial et exclusif lestée ou non d’une future console de salon, conditionnera l’avenir de Nintendo comme acteur majeur de cette industrie.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Miira360
Signaler
Miira360
Ubitus est un leader de plateformes Cloud Gaming, je ne connais pas la nature de sa collaboration avec Microsoft. Est ce une partie ou la totalité de son infra qui repose sur Azure ? ou est ce au niveau de la technologie Cloud gaming ?

En tous cas, Ubitus est bon choix pour Nintendo, vivement la suite.
nuajeux
Signaler
nuajeux
Ubitus est en contrat avec Microsoft pour l'utilisation de ces centres de données...
Miira360
Signaler
Miira360
Ou continuer avec Ubitus qui a démontré de la qualité avec Control.
nuajeux
Signaler
nuajeux
Microsoft ? ;-)
Miira360
Signaler
Miira360
Le fait de pouvoir utiliser la même machine pour jouer en Cloud Gaming sur Télé ou en nomade s'avère finalement un point positif pour l'avenir de l'hybride. Nintendo a là un argument de taille, reste à trouver le bon partenaire pour la plateforme et infrastructure.