La tête dans le cloud

Par nuajeux Blog créé le 16/05/19 Mis à jour le 06/02/20 à 21h35

Blog spécialisé dans le cloud gaming, la XR (VR, AR, MR), les consoles nouvelle génération et NéoRétro

Ajouter aux favoris

Édito

La nouvelle révolution ludique est en marche ! 

Archives

La tête dans le cloud
Signaler
Cloud Gaming (Jeu vidéo)

La famille Xbox s’étend avec les prochains xCloud et Xbox Scarlett. Loin de se limiter à leur précarré, chaque format profitera des spécificités de l’autre. Avec un net avantage pour le service du jeu en nuage… 

L’effet de cannibalisation est dans toutes les têtes des stratèges de la branche Xbox. En effet, comment faire coexister pacifiquement une nouvelle console de salon appelée à remplacer la bonne vieille Xbox One S (et sa déclinaison X) avec une technologie envahissante ? Première chose, contenir l’appétit insatiable du service xCloud et ses trois mille titres déjà disponibles, en limitant les exclusivités. Bien que les « pourparlers préliminaires » soient engagés avec les éditeurs tiers, évente le vice-président de la branche Gaming Cloud, Kareem Choudhry, avant d’être très vite démenti par un porte-parole, la famille Xbox évolue de concert.

« Nous avons conçu Scarlett en pensant au cloud, et dès que vous découvrirez notre famille Xbox de cette nouvelle génération, le cloud évoluera en même temps » , fait remarquer le dirigeant. Difficile d’apporter du crédit à une telle déclaration, surtout lorsque les promoteurs de Stadia avancent à grand renfort de promesses choc, les spécificités apportées par le cloud gaming (monde multijoueur large et complexe…). Scarlett a ainsi toutes les chances de devenir une simple console de transition dont la raison d’être sera d’accompagner les joueurs au jeu en nuage.

Ajouter à mes favoris Commenter (-1)

Commentaires

Neferith
Signaler
Neferith
@nuajeux :C'est surtout que Google n'est pas en état de proposer des machines local qui font le café. Mais si google stadia marche, la probabilité d'un voir débarquer une console made in google est très forte.
Neferith
Signaler
Neferith
Le cloud deviendra probablement la norme un jour... mais c'est pas sur et on en est encore loin. De plus l'affirmation que le cloud gaming apporterait des mondes multijoueurs plus complexe est totalement fausse. On peut déjà faire des jeux multijoueurs complexes (MMO et compagnie) et tout déporté sur des serveurs n'apportent pas plus de possibilités. En fait, c'est même plus simple de faire un jeu multijoueurs complexe sans streaming, car les serveurs ont besoins de beaucoup moins de puissance pour tourner.
nuajeux
Signaler
nuajeux
ce petit billet évoque de manière très général le problème de l'extinction des consoles au profit du cloud gaming. Tendance qui s'impose à tous les constructeurs. A charge pour eux de gérer cette transition à leur manière. MS a décidé d'accompagner en douceur les réfractaires au cloud, le discours officiel est de les rassurer (Game Streaming). Stadia a décidé d'anticiper cette étape car ils n'ont aucun historique console/PC. Sony est attentiste, tandis que Nintendo souffle le chaud et le froid.

Je ne parle pas d'opposition entre joueurs, ni de qui décide du marché ou des constructeurs du destin de cette industrie.
funvgame
Signaler
funvgame

Il y a plusieurs problèmes dans cet article :

  • Il évoque des choses qui n'ont aucune réalité ni justification ou preuve :

Sur quelle source s'appuie-t-il pour prétendre que "L’effet de cannibalisation est dans toutes les têtes des stratèges de la branche Xbox." ??? !!!

On a l'impression que ça sort de l'imagination fertile de son rédacteur, à laquelle je ne fais absolument pas confiance.

 

  • Il ne se base que sur une seule déclaration, démentie qui plus est !

Or MS a plusieurs fois l'inverse total de ce que prétend cet article à charge.

https://www.vg247.co...project-xcloud/

Il ont également bien répété à l'E3 devant la plus grosse audience JV de l'année que l'écosystème des consoles leur était "vital".

  • De plus, il oublie de parler de "Game Streaming".

C'est une fonctionnalité (qu'on est pas obligé d'utiliser) exclusive aux consoles Xbox qui permettra de les transformer en serveur de streaming personnel et gratuit de sorte de profiter de ses jeux partout en les streamant depuis sa console.
Autrement dit, ils ne créent pas d'opposition entre les joueurs console et les joueurs en streaming mais leur donne aux 2 les mêmes fonctionnalités avec un avantage pour ceux qui possèdent une console de pouvoir jouer en local sans connexion, et avec l'avantage pour ceux qui jouent dans le cloud de ne pas avoir à claquer 500€ de matos d'un coup.

Enfin, ce n'est pas MS qui décidera de l'avenir des jeux vidéos, mais bien les joueurs.
S'ils préfèrent aller sur console/PC alors MS proposera des consoles/PC.
S'ils préfèrent aller dans le cloud, alors MS proposera du Cloud.
Et s'ils y a toujours un public pour les 2, alors ils proposeront les 2.

Ce qui est intéressant, c'est de voir où iront les joueurs... et s'il y a un véritable marché du cloud gaming qui n'a jusqu'à présent pas brillé avec l'échec de Onlive, ou les démarrages poussifs et limités du PS Now, de Shadow, de GeForce Now, et de Stadia.