Rêves électriques

Rêves électriques

Par Noiraude Blog créé le 17/09/10 Mis à jour le 04/09/17 à 00h15

30 ans de passion pour les jeux vidéo, le Japon et le cinéma, ça laisse forcément des traces. Vous voulez en savoir plus?

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo

Salut à tous,

Officiellement, vous pourrez mettre la main d'ici quelques heures sur le nouvel opus de la franchise SSX. Après plusieurs années d'absence, EA Big a en effet ressuscité une licence qui fait figure de référence dans la catégorie des jeux de snowboard. Mais je dois dire, en guise de préambule, que je n'avais paradoxalement jamais été totalement convaincu par l'orientation "too much" de ces courses dans la poudreuse. Les effets visuels à tout berzingue, les figures improbables... J'y ai toujours vu beaucoup de clinquant au détriment de l'essentiel -à savoir les sensations de glisse.

C'est donc avec un brin de circonspection que je me suis lancé dans cette nouvelle itération de la franchise. Soit, j'ai craqué et lâché les 70 euros que mon habituel revendeur demandait -les ventes en avant-première, est-ce d'ailleurs bien raisonnable ? Mais pour moi, la référence reste 1080 snowboarding sur N64 -j'y ai d'ailleurs consacré un post voici quelques mois. Je vous le dis tout de go : SSX nouvelle formule ne parvient pas à détrôner le king. Pour autant, il parvient  clairement à se positionner en tête du genre sur cette génération de consoles. Pas forcément bien difficile, me direz-vous, vu la faiblesse de la concurrence. Mais quand même: EA Big a cette fois livré une copie réellement séduisante, et capable de me faire oublier quelques heures durant les charmes de mon classique préféré.

D'emblée, une déception, néanmoins : n'allez pas chercher la finesse de la jouabilité proposée par 1080°. Les différents types de revêtements -neige damée, poudreuse, rochers, bois...- n'ont pas un réel impact sur la maniabilité de la planche, et l'essentiel tient à surfer aussi vite que possible en enchaînant les sauts gargantuesques et les figures qui le sont tout autant. Mais les développeurs ont cette fois consenti une petite concession aux amateurs de réalisme: les effets visuels sont moins omniprésents, et l'on retrouve davantage le plaisir de tracer la route dans les grandes étendues glacées, avec une vraie sensation de liberté puisque les embranchements sont toujours nombreux au fil des descentes. D'ailleurs, ne croyez pas trop les critiques que j'ai déjà pu lilre ici et là : la réalisation est vraiment de bonne facture, et c'est un régal de laisser sa traces dans les cîmes enneigées.

 

Le jeu s'offre de plus un contenu assez conséquent, avec quatre à six courses par sommet visité (de la Patagonie à l'Himalaya, en passant par les Rocheuses, les Alpes ou la Sibérie, entre autres). Bonne surprise, les objectifs sont également assez variés: ici il s'agira de remporter une épreuve de vitesse, là il s'agira simplement de survivre à une descente redoutable ou d'enchaîner les tricks pour en imposer à l'adversaire. Les enjeux sont simples, limpides même, et rendent les épreuves accrocheuses. L'idée d'implémenter des équipements spécifiques est également assez lumineuse tout en rajoutant encore du challenge à l'ensemble. Il s'agira par exemple de descendre l'Everest en utilisant des bouteilles d'oxygène. Il faudra donc alterner judicieusement entre l'utilisation du turbo (R2), les tricks (qui permettent de charger ce turbo) et la prise d'oxygène (R1) à un rythme régulier pour parvenir au bout des quelque 1600 mètres de descente qui constituent l'épreuve. Coton, et c'est un euphémisme.

SSX regorge de ces petites trouvailles en déclinant les accessoires spécifiques. Les surfeurs pourront même s'offrir des petits vols plânés avec leur wingsuit. L'intro du jeu -dispo dans la version démo- est à ce titre énorme, en proposant de présenter le gameplay spécifique de ces séquences aériennes lors d'un saut en hélicoptère. Un vrai grand frisson.

Côté gameplay ? SSX mise une fois de plus sur le seul enchaînement des tricks pour forger sa marge de progression. Mais il y a de quoi faire. Une fois défini le type de jouabilité privilégié (à l'ancienne, les boutons servant à définir le trick, ou nouvelle, le stick droit remplaçant les touches), on comprend rapidement que tout le fun du titre réside dans la maîtrise des acrobaties les plus démentielles. Il est possible d'enquiller les figures, de les tweaker, de passer en mode combo pour peu que l'on soit assez performant  ou même en mode tricky, où tout devient possible, jusqu'aux figures les plus improbables. Tout est fait pour en mettre plein la vue, et je dois bien reconnaître que j'y ai pris du plaisir. Je n'y croyais pas au départ.

Bref, vous l'aurez compris: ce SSX me semble tout-à-fait recommandable, et ceci même si j'ai pu regretter quelques bugs de collision parfois rédhibitoires. Difficile de supporter, en effet, de devoir recommencer une course pour être resté coincé dans un rocher ou contre un arbre. Heureusement, la fonction "rewind" (L1) est plutôt bien trouvée et permet de pallier ce problème désagréable dans la plupart des cas. Mais n'en abusez pas, vous y perdriez toute la saveur du challenge proposé par le jeu.

Je terminerai en précisant que SSX possède un mode en ligne permettant à plusieurs joueurs de s'affronter. Pas de mode versus en écran splitté, en revanche, ce qu'on pourra regretter. Mais j'y reviendrai dès que je m'y serai frotté...

J'allais oublier : un dernier petit regret, c'est l'absence de mode replay. J'aurais bien aimé revoir mes rides. Mais peut-être s'agit-il d'une option à débloquer...

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Commentaires

Noiraude
Signaler
Noiraude
Ué, j'en parlais un peu dans le texte. La seule solution que j'ai trouvée pour pallier le souci, c'est le rewind...
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
J'ai pratiquement fini le World Tour (pas toutes les médailles mais j'y retournerai plus tard). Je ne connais que le 3ème sur PS3 et je suis convaincu par ce "reboot". Seul point négatif : une gestion des collisions catastrophique qui bloque quelques fois le personnage, au point de devoir relancer la course.
Utori
Signaler
Utori
Comme toujours dans la politique des DLC (oui, j'arrive en retard) si les gens arrêtent de les faire cartonner ils changeront. Personnellement j'achète aucun DLC. C'est simple comme cela. Si les DLC n'avaient pas cartonné, on ne se serait pas retrouvé avec un Ridge Racer Vita en kit.
Lombrik
Signaler
Lombrik
Humhum.... donc mes craintes et mes envies s'avèrent fondées. Merci à tous de me rassurer sur la réalisation, partout sur le net on a vu des critiques plutôt négatives pour rien.

Je pense que je vais ressortir SSX3, ma référence perso au niveau du fun :) Et à l'occasion je prendrai SSX, le nouveau.
Parce que oui, 1080° est une référence, mais j'considère que ce sont deux jeux pas comparables ! ( D'ailleurs, on a aussi le droit de penser qu'amped est une référence... on a tellement de droits dans ce pays !)
Noiraude
Signaler
Noiraude
Je plussoie :-)
Shinrevan
Signaler
Shinrevan
Ouai c'est vrai que le jeux et sympa, je suis peut etre nostalgique de la liberté de SSX 3, mais après j'apprécie les défis, assez relevés je dois dire. Sans doute un temps d'adaptation, héhéhé.
Bravo pour "la caméra pète une pile", trop fort!

Quand je parle de minimalisme, je voulais surtout parler des tenues: J'aimais bien changer les fringues de mon rider en fonction de mon humeur ou des épreuves, je trouvais ca fun...
Le fait que désormais chaque boards influent sur le jeu, ca c'est super!
De même que les pistes avec conditions requises: genre les piolets en sibérie.
Noiraude
Signaler
Noiraude
et montrer comment tu foires tes accents, par flemme :lol:
KiFlam
Signaler
KiFlam
...j'attends le 7 mars après je viendrai frimer...
Noiraude
Signaler
Noiraude
boarf, moi j ai un ipad...
KiFlam
Signaler
KiFlam
*j'ai un problème avec les accents moua*
KiFlam
Signaler
KiFlam
Justement le minimalisme des persos, t'oblige à bien connaître les pistes et les persos avec des aptitudes bien particulières. J'ai fait une piste avec Zoé dans le noir....ébéééé c'est dans le noir...heureusement que Mac à une frontale...des petits trucs comme ça. Après, péter un chrono avec Zoé dans le noir...chouette défi...Je suis conquis chaque perso à des avantages et des faiblesses et je trouve cela séduisant ça t'oblige à être stratégique avant d'être un bon rider...
Noiraude
Signaler
Noiraude
Shinrevan, c'est justement ce minimalisme qui m'a séduit :-)
Noiraude
Signaler
Noiraude
A ton service !
Noiraude
Signaler
Noiraude
:lol:
KiFlam
Signaler
KiFlam
Merci Noiraude d'expliciter ma pensée...j'ai pas acheté Battlefield donc c'est mon premier jeu EA...ce fut un choc ;).
Quant à le phrase "la caméra pète une pile"...toutafé et CULTE...ma phrase du jour !!!
Noiraude
Signaler
Noiraude
la caméra pète une pile quand tu te retrouves à l'arrêt. heureusement, c'est pas fréquent...
Shinrevan
Signaler
Shinrevan
J'ai dévalé les pistes hier soir, premier constat c'est fun mais ca demande beacoup de concentration parce que le jeux ne pardonne rien.
Fan de SSX 3, je suis déçu par le minimalisme de la personnalisation des riders de ce SSX nouvelle génération.
Les musiques sont supers et collent bien, les tracés sont sympas et très variés, on a de très bonnes sensations :)
C'est un bon jeu, qui peut par la difficulté de certaines pistes se révélé parfois frustrant ;)
Noiraude
Signaler
Noiraude
à cause de la politique EA du "t'en veux un peu plus? Tu raques"...
Utori
Signaler
Utori
Peur pour ME3???
KiFlam
Signaler
KiFlam
Très juste, je confirme cette impression...mais j'ai quand même râlé sur la façon de faire de EA. Quelques points négatifs pour moi, les textures en début de course quand on voit l arrivée de l'hélico, certains passages où l'on se retrouve bloqué et une caméra hasardeuse...obligeant a relancer la course. Très bon contenu, très bonne musique aussi...Mais EA.....putain...j'ai peur pour ME3. Enfin SSX est un grand jeu, une fois sur son surf c est le kiff faut le reconnaitre parce que les gars ont quand même bien bossé.

Édito

Ceci n'est pas un blog.

Ceci n'est pas une pipe.

Ceci est une fenêtre sur un pré où je pais en paix.

Les vidéos de Noirdenoir sur Dailymotion  

Suivez-moi sur Twitter @Noirdenoir67

Ou sur la communauté Facebook Rêves électriques (toute jeune !)
https://www.facebook.com/noiraude67/

Le site pour les amis de l'illustre Seb le Caribou: http://seblecaribou.wordpress.com/about/

 Et si vous avez envie d'une petite partie de Mario Kart 8 avec moi : Noiraude67
 

Archives

Favoris