Rêves électriques

Rêves électriques

Par Noiraude Blog créé le 17/09/10 Mis à jour le 04/09/17 à 00h15

30 ans de passion pour les jeux vidéo, le Japon et le cinéma, ça laisse forcément des traces. Vous voulez en savoir plus?

Ajouter aux favoris
Signaler
Actualités

Yop tous,

Vous avez peut-être déjà vu passer quelques articles sur le sujet, toujours est-il qu'il semble que la bande dessinée belge soit dans le colimateur de nos grands penseurs par les temps qui courent. Et pas pour de très belles raisons. Les classiques de la BD, à savoir les schtroumpfs, Astérix et Tintin sont en ligne de mire pour des raisons que je qualifierais d'emblée fallacieuses. Je m'explique.

Tout a commencé avec Tintin, et le fameux opus Tintin au Congo. Si vous l'avez lu, vous y avez certainement constaté que l'image de l'homme noir n'est guère avantageuse. De fait, Hergé avait placé son intrigue à l'époque de la colonisation et donc, selon ses propres termes dès 1975, avait indiqué avoir souhaité reproduire l'image que la société de l'époque se faisait des civilisations africaines. Mais le XXIè siècle n'est guère tendre avec ce type de représentations, au point d'en devenir stupide. En 2007, en Angleterre, la commission pour l'égalité raciale a ainsi jugé l'ouvrage "porteur de préjugés racistes abominables", au point de faire ajouter un préambule d'avertissement à l'ouvrage. De quoi susciter un frisson dans le dos.

Hergé aurait-il été facho? C'est la thèse que l'on a pu lire ici et là. Le fait que le dessinateur ait été accusé de collaboration avec l'ennemi pendant l'Occupation, durant la Deuxième Guerre mondiale, n'a sans doute pas aidé. Mais c'est oublier l'accueil que l'Afrique a réservé à l'oeuvre à l'époque. En 1969, la revue Zaïre analysait ainsi le sens de l'imagerie véhiculée par le dessinateur: «si certaines images caricaturales du peuple congolais données par Tintin au Congo font sourire les Blancs, elles font rire franchement les Congolais, parce que les Congolais y trouvent matière à se moquer de l''homme blanc qui les voyait comme cela». On y comprendra donc que l'oeuvre est avant tout fruit de son époque davantage que traduction d'intentions néfastes de l'auteur, et elle est à comprendre dans son contexte exclusivement, celui des années 1930. Et cette thèse a le mérite de rendre plus compréhensible la figure de Chang, particulièrement humaniste et sensible. Un "raciste" n'aurait jamais pu concevoir une telle amitié pour Tintin.

Depuis, les choses se sont un peu tassées, mais ceci pour reprendre de plus belle avec Peyo et ses "Schtroumpfs". En juin 2011, Antoine Bueno, maître de conférence à l'IEP de Paris et romancier, publiait le Le petit livre bleu. Et là encore, quelle image des héros de notre enfance: selon l'auteur, la société schtroumpfe serait rien moins qu'"un archétype d'utopie totalitaire empreint de stalinisme et de nazisme". Les termes sont forts, Bueno soupçonne les schtroumpfs de xénophobie et de misogynie. Pire, le sorcier Gargamel, avec son nez crochu, serait une caricature antisémite. Que d'intentions, décidément, prêtées aux petits hommes bleus. (A lire, l'entretien avec Bueno: http://www.actuabd.com/Antoine-Bueno-Le-village-des)

Evidemment, la réaction des auteurs de bandes dessinées et des fans des schtroumpfs ont été à la hauteur des attaques. N'empêche que désormais, le mal est fait. Et il me semble donc important de rappeler, tout simplement, que Peyo était tout sauf un homme engagé. Et qu'une fois encore, je trouve très dangereux de surinterpréter ce qui doit rester une oeuvre à voir avec des yeux d'enfant. D'autant que cette vision est très vraisemblablement complètement fausse, qui plus est. C'est davantage une société fondée sur le respect mutuel et l'absence totale de violence et d'agressivité que Peyo a essayé de décrire, en partant de l'imagerie d'un village traditionnel et don chef, aussi sage que vénérable. Pour faire clair: un monde idéal, et plus ouvert sur l'extérieur que semble le croire Bueno: il arrive ici et là aux petits hommes bleus de venir en aide à ceux qui sont en détresse.

Enfin, vient le dernier coup de boutoir porté aux génies de la BD belge. Depuis la mi-septembre, c'est cette fois Astérix qui fait l'objet de l'ire de quelques "grands" penseurs. En l'occurrence, le philosophe Michel Serres, sans doute tout émoustillé de se voir offrir un peu de temps à la radio, a porté une attaque sous la ceinture à l'oeuvre de Goscinny et Uderzo, qualifiant notre gaulois préféré d'"éloge du fascisme et du nazisme". Là, franchement, c'est le pompon. Et le gaillard a des arguments: les Gaulois utilisent la force pure pour se sortir des problèmes, donc c'est forcément facho. Ils baillonnent le barde? C'est que le modèle de société proposé par Astérix est anti-culturel, et ce n'est sûrement pas parce qu'Assurancetourix chante faux. Et la potion magique? "Un éloge de la drogue", estime Serre. La connerie, lui, c'est sûr, il est tombé dedans quand il était petit.

Depuis, Michel Serres est revenu sur une partie de ses propos, constatant l'émoi suscité par son analyse. Mais là encore, il vaudrait peut-être mieux, parfois, tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Cela aurait laissé le temps à cet éminent chercheur de découvrir que Goscinny était d'origine juive polonaise et qu'une partie de sa famille est morte à Auschwitz durant la Deuxième Guerre mondiale. Et cela lui aurait peut-être permis de mieux comprendre pourquoi, dans les années 1960, la figure d'Astérix était davantage considérée comme un symbole de la Résistance. Après tout, toute la Gaule est occupée. Toute? Non, car un petit village d'irréductibles Gaulois continue à résister. Moi, le sous-texte de l'intro des ouvrages me parle nettement plus clairement que les âneries proférées contre le petit guerrier.

J'imagine que cette relecture soi-disant "adulte" des oeuvres qui ont fait notre bonheur durant l'enfance ne fait que commencer. On n'a pas encore parlé de Franquin, après tout, et je suis sûr que l'un ou l'autre champion de la réflexion va bien nous trouver quelque chose pour affirmer que Gaston est un hymne à l'anarchisme et que Prunelle renvoie au rêve d'une société militaire où tout le monde marcherait droit à coups de pompes dans le cul. Mais par pitié, que ces personnes-là se rendent compte qu'elles sont en train de souiller ce qui faisait partie de l'innocence de notre enfance. Personnellement, je le vis mal. J'espère simplement que les parents et futurs parents n'en nourrirront pas quelques hésitations avant de partager ce bonheur des planches avec leurs enfants...

A lire aussi, un très bon papier résumant la situation: http://livres.fluctuat.net/blog/50494-asterix-est-il-nazi-resistant--ou-juste-gaulois-.html#

Ajouter à mes favoris Commenter (25)

Commentaires

Noiraude
Signaler
Noiraude
@ misatosan: pour ton premier commentaire, j'en prends note. Mais constate qu'Hergé a visiblement fait évoluer sa position tout au long de sa vie, ayant lu d'autres citations de sa part niant toute mauvaise intention dans son Tintin au Congo. Par ailleurs, je ne suis fondamentalement pas d'accord avec toi quand tu dis qu'il faut analyser les oeuvres d'une époque avec nos valeurs actuelles: c'est nier leur portée historique. Les expliquer en revanche, donner à comprendre le contexte d'une époque me semble bien plus pertinent que de retoucher pour conformer l'objet aux canons d'une société qui a changé. Je suis contre le révisionnisme, définitivement. Tout comme je suis contre les procès d'intentions qui reviennent cycliquement dans la bouche de nos "grands penseurs" qui veulent donner à leurs propos valeur prescriptive pour toute une société. Ces condamnations sommaires et irréfléchies me font immanquablement penser aux autodafés des heures les plus sombres de la deuxième Guerre Mondiale.
Pour ton second commentaire, je t'invite à te rappeler que Bueno, dans ce papier que j'avais également lu (je le signale au passage, hein), ne fait que se dédouaner face à la vague de contestation que son travail a suscité. Et un "exercice intellectuel potache", excuse-moi, peut essayer d'être constructif au lieu de cracher dans soupe et de faire du mal à des auteurs qui n'y peuvent rien, et à des lecteurs qui tombent dans la plus profonde incompréhension face à ces "analyses" bas de gamme.
misatosan
Signaler
misatosan
Bueno ne dis absolument pas que les Schtroumpfs sont staliniens ou nazis. Il a écrit un livre qu'il ne faut pas prendre au sérieux, le mieux est encore de le lire ici:
http://www.20minutes...aces-mort-mails

Par contre Michel Serres est assez ridicule pour le coup en effet ...
misatosan
Signaler
misatosan
Désinformation totale, Hergé lui même a reconnu que la première version de tintin au congo était raciste en déclarant
« Pour le Congo tout comme pour Tintin au pays des Soviets, il se fait que j’étais nourri des préjugés du milieu dans lequel je vivais… C’était en 1930. Je ne connaissais de ce pays que ce que les gens en racontaient à l’époque : "Les nègres sont de grands enfants, heureusement que nous sommes là !", etc. Et je les ai dessinés, ces Africains, d’après ces critères-là, dans le pur esprit paternaliste qui était celui de l’époque en Belgique.»
Ensuite il a eu l'intelligence de faire une 2e version de 'album et d'évoluer vers un message anti-colonialiste dans le Lotus Bleu par exemple. http://fr.wikipedia....Tintin_au_Congo
Heureusement qu'on analyse avec nos valeurs actuelles les oeuvres du passé tels les contes pour enfant etc, ça permet de faire le tri
Spades
Signaler
Spades
@Killyoh: remarque je serais partisan de la defenestration de Dora...
Killyoh
Signaler
Killyoh
Je me demande si Bob L'Eponge a eu droit à un autodafé.
Noiraude
Signaler
Noiraude
C'est vrai que les attaques contre les Pokemon sont assez comac! Et vous oubliez de parler du scandale Harry Potter, monté jusqu'au Vatican! :lol:
Killyoh
Signaler
Killyoh
D'ailleurs la partie sur les religions m'a fait beaucoup rire, d'un côté les extrêmistes chrétiens qui disent que c'est païen, de l'autre les musulmans qui disent que c'est un complot juif et les juifs qui disent que c'est orienté vers le nazisme :lol:

Ils doivent se sentir con aujourd'hui, où Pokémon fait presque office de remplacement aux bisounours (en plus badass quand même).
Killyoh
Signaler
Killyoh
Ouais je le savais déjà, j'ai dit ça ironiquement, d'ailleurs ça me mettait hors de moi quand j'étais petit ces conneries :D
Myu-chan
Signaler
Myu-chan
Killyoh => Pokémon à déjà été victime de tout ça depuis bien longtemps

http://fr.wikipedia....g/wiki/Pokémon à partir de "Controverses et critiques"

Ou tu le savais déjà et j'ai mal compris ton message ^^"
Noiraude
Signaler
Noiraude
Hep Snake, rien de méchant dans ce que je te répondais. Moi aussi j'aime bien le débat ^^ Sinon, je n'aurais pas posté sur un sujet de ce genre, d'ailleurs.
Maintenant, si tu veux vraiment qu'on se fritte, causons des sens cachés de Stra Wars ;o) :starwars:
@ Joniwan: on est un peu dans le même esprit, mais l'attaque n'a pas été totalement franche jusqu'ici à l'encontre du JV. RE5 s'est pris les pieds dans le tapis à cause d'un trailer qui, c'est vrai, était un peu maladroit. Maintenant, c'est vrai que le JV souffre d'un autre problème: l'apologie du bien-pensant. Les réactions face aux intros des MW sont éloquentes, tout comme celles qui accompagnent chaque sortie d'un GTA.
Joniwan
Signaler
Joniwan
Vous parlez du JV, ça l'a déjà touché : dans RE5, les premiers trailers, on dégommait que des blacks ^^' est ce qu'il n'y a que ça dans la version finale ? non, parce que ça à fait parler...
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
Oula tu passes en adresse directe en m'apostrophant. Ne nous fâchons pas hein... (j'aurai p-e pas du l'ouvrir) En ayant lu Tintin au Congo, je l'ai vu comme un produit de son époque et c'est tout. Il ne faut pas confondre les sens de lecture: Pour les schtroumpfs et Astérix, c'est de la branlette d'intello en mal de pub. Pour Hergé, il est anticolonialiste, d'accord: mais tu écris ceci: "On y comprendra donc que c'est bien une condamnation du racisme qu'entreprenait Hergé à travers ses planches, en se moquant des préjugés de l'époque."
Voila, contrairement à toi, je ne suis pas convaincu que Hergé ai fait l'effort conscient de condamner le colonialisme par le biais d'une lecture en filigrane. Auquel cas, l'oeuvre aurait été vu comme subversive à son époque. Tintin au Congo est une bd pour scout catho des années 30. Point final. Il n'entrait pas dans une démarche, à mon sens, de révolte même discrète contre l'ordre établit (ca lui viendra plus tard) Je n'enlève rien au mérite de Hergé sur tous les albums suivants.

On est tous copains, je veux me fâcher avec personne^^ mais on peut toujours débattre non?
Noiraude
Signaler
Noiraude
Snake, les analyses de Tintin au Congo ont été très compréhensives jusqu'à la fin des années 1980. Il ne s'agit pas de remettre en perspective un passé un peu trouble de l'auteur, mais de s'attarder sur le sens de ce qu'il a dessiné. Je n'ai pas parlé d'un Hergé résistant, mais d'un Hergé anticolonialiste, et c'est ce qu'on peut déduire de toutes ses interviews. Donc pour moi, il n'y a pas de doute possible.
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
Sur Astérix tu as tout à fait raison, Serres est un débile profond. Sur les schtroumpfs, j'ai toujours trouvé l'analogie avec les communistes drôle mais celle avec Gargamel est stupide aussi.
Par contre sur Tintin, je serai un peu plus mesuré. Hergé n'était pas raciste on est d'accord. Mais le curé qui bossait au Vingtième Siècle était un facho de la première heure fan de Mussolini. Il a eu une influence sur Hergé qu'il a confessé lui-même (voir Wiki). Donc je ne vois pas un Hergé resistant lors de l'écriture de Tintin au Congo comme tu le décris. Dans cet album et dans Tintin au Pays des Soviets, il subit plutôt les ordres qu'on lui donne et fait ce qu'on lui dit de faire. Mais c'est avec Tchang qu'il va s'émanciper tu as tout a fait raison.

Dans le genre de délire de cet acabit, j'avais mis ça sur mon blog: http://www.jcdardart...e-et-filiation/

Voila même Zelda en prend pour son grade...
Vilain-pabo
Signaler
Vilain-pabo
@Killyoh : ah mais il y a déjà des groupes religieux qui ont vu des connotations sataniques dans Pokémon !

Comme a très bien dit Spades, on peut voir tous les messages qu'on veut dans un image ou une oeuvre, il suffit d'être parano et hop, on voit du rascisme, du sexisme et du nazisme partout. Le pire c'est qu'il est difficile de faire taire un imbécile qui croit avoir absolument raison...
Miss V.
Signaler
Miss V.
Autan til peut être intéressant de relire certains ouvrages à différents âges car on y découvre de nouveaux sens, de nouvelles métaphores (la résistance pour Astérix ou les différents niveaux de lecture du Petit Prince), autant il ne faut pas chercher à tout prix des sens cachés là où il n'y en a pas...
Noiraude
Signaler
Noiraude
Exemple très éloquent, Spades. Mais ça ne me rassure pas sur l'état de santé général de notre société...
Killyoh
Signaler
Killyoh
Non mais ce genre de mecs, c'est l'équivalent des types qui s'improvisent Freud quand on raconte ses rêves à un pote le matin. C'est devenu facile de faire des analogies à la con depuis l'affaire Tintin au Congo alors pourquoi s'en priver? D'autant plus qu'on voit bien que les mecs n'ont jamais eu à écrire de BDs. Quand on entre dans ce genre de processus créatif, cacher des messages idéologiques dans ce genre d'ouvrage n'est vraiment pas la première chose auquel on pense.

À ce moment là, dans 10 ans, on se retrouvera avec une réintérprétation de Pokémon comme quoi c'est une éloge à la maltraitance des animaux et à la gloire du Japon conquérant et ambitieux?
Spades
Signaler
Spades
Faut pas t'inquieter, ça va toucher le jeu vidéo c'est sur...
C'est une phase cyclique ou des pseudo intellectuel ayant trop de temps a perdre, passent au crible les occupations et les outils culturel de la jeunesses a travers le prisme de leurs esprits dérangés (sérieux Asterix nazi... faut soit etre un psychopathe soit etre completement con pour sortir un truc comme ça...), le cas le plus lointain dont j'ai connaissance (sans prendre les autodafés de l'église ou des Nazis) remonte aux années 50 avec le procès des comics qui soi disant pervertissaient la jeunesse américaine et qui a donc interdit la représentation des noirs en tant que heros, la seul représentation des noir acceptable selon Wertham (l'abruti a cause de qui ce procès fut mis en place) étant en tant que faire valoir du véritable héros blanc, ou en tant que criminels... On appreciera la valeur de ce qui est bien pour la jeunesse selon Wertham (et selon la cour suprème des Etats Unis ayant validé le processus)...
Noiraude
Signaler
Noiraude
+1 Chris ^^ Vive la flemme!
Chris2TS
Signaler
Chris2TS
Par contre, si un philosophe dit des aventures de Gaston qu'il s'agit d'une éloge à la flemme, je serai obligé d'acquiescer... même si c'est avant tout l'éloge de la créativité débridée :-)
RetroBob
Signaler
RetroBob
Intéressant!
Ce genre d'analyse, on les sort un vendredi soir autour d'une bonne mousse pour balancer les plus belles conneries.
Et ces mecs sont considérés comme des intellectuels??
Skel
Signaler
Skel
A force de chercher des problemes la ou il n'y en a pas on finit par les inventer.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Clair. Mais ce qui m'inquiète à travers ces signes de détournement de la pensée, c'est qu'elle pourrait toucher n'importe quelle forme d'expression. Tu verras que le jeu vidéo en fera les frais assez rapidement.
Spades
Signaler
Spades
Dans le même registre, j'avais lu, il y a quelques années, un article d'un abruti quelconque qui insinuait que Mark Twain était un raciste vu que dans Les aventures d'HuckleBerry Fynn, il parlait du "bon nègre " Jim... personnellement il ya très longtemps que je n'ai pas lu ce roman, mais pour Jim j'avais souvenir d'un homme à la recherche de sa liberté et de sa dignité et que le livre parlait d'une amitié qui allait au dela des conventions sociales et raciales de l'époque et qui faisait l'apologie de la différence... Perso si c'est ça être raciste, je veut bien que l'on m'appelle comme ça!

Édito

Ceci n'est pas un blog.

Ceci n'est pas une pipe.

Ceci est une fenêtre sur un pré où je pais en paix.

Les vidéos de Noirdenoir sur Dailymotion  

Suivez-moi sur Twitter @Noirdenoir67

Ou sur la communauté Facebook Rêves électriques (toute jeune !)
https://www.facebook.com/noiraude67/

Le site pour les amis de l'illustre Seb le Caribou: http://seblecaribou.wordpress.com/about/

 Et si vous avez envie d'une petite partie de Mario Kart 8 avec moi : Noiraude67
 

Archives

Favoris