Rêves électriques

Rêves électriques

Par Noiraude Blog créé le 17/09/10 Mis à jour le 22/05/16 à 12h31

30 ans de passion pour les jeux vidéo, le Japon et le cinéma, ça laisse forcément des traces. Vous voulez en savoir plus?

Ajouter aux favoris
Signaler
Humeur (Jeu vidéo)

Yop tous !

La consigne avait été donnée à mi-mots au courant de la semaine par les vendeurs de mon magasin de jeux vidéo préféré: peut-être le Street Fighter nouveau allait-il faire son apparition dans les rayons dès ce samedi, par cette belle journée printanière de février. Passionné de VS fighting depuis les années SuperNes et n'écoutant que ma furieuse envie de tâter de la bête sans attendre, je me suis donc rendu dès ce matin chez mon fournisseur de galettes préféré, ceci pour découvrir que l'heureux événement était bel et bien arrivé. Ni une, ni deux, je dégainais le portefeuille, me retrouvais dans la foulée délesté de 70 euros (sic!) et marchant d'un pas guilleret vers mon doux foyer... où m'attendaient mon fauteuil, ma console, ma manette, ma compagne et mon LCD. Pour sûr, ils allaient tous chauffer.

Quelques instants suffisant à évincer ma douce du canapé où elle avait entrepris d'attaquer un roman gros comme un pavé, je m'attelais à lancer tout ce petit monde vers le principal objectif de la journée. Et le petit temps d'installation inhérent à la PS4 enfin révolu, les récriminations de ma moitié pour le contrôle du salon enfin taries, je pouvais concrétiser. Enfin, presque: encore fallait-il télécharger d'office la mise à jour de 5Go indispensable pour profiter de Street Fighter V sans avoir à sacrifier le netplay. J'ai craqué. Une fois n'est pas coutume, j'ai choisi de zapper le téléchargement. Résultat: voici que sans crier gare, en coupant toutes les cinématiques dont je n'avais aucunement l'intention de me préoccuper, je déboulais sur un écran d'accueil assez austère que j'entreprenais immédiatement de décortiquer. Forcément, avec un enthousiasme forcené.

Quelques secondes ont suffi à le tempérer. Une fois sorti des modes multijoueurs et  d'un espace "boutique" pas encore activé mais qui annonce déjà la couleur, ne se distinguaient grosso modo que deux modes de jeu solo. Une partie histoire dont je n'allais pas tarder à découvrir qu'elle invitait à suivre les aventures de chaque personnage au fil de... trois combats chacun (et parfois moins), et un mode survival dont l'intérêt, en VS Fighting, ne m'a jamais paru franchement assuré. Heureusement, je pouvais toujours compter sur le mode arcade, évidemment. A moins que... J'ai eu beau chercher, fouiller dans les menus, les sous-menus, rien. Absolument rien. Le mode arcade avait disparu. Rayé comme ça, un beau matin, de l'environnement Street Fighter auquel il avait apporté ses lettres de noblesse voici 25 ans. La vie est ingrate.

J'avoue avoir douté, et même espéré. Après tout, la mise à jour allait peut-être tout changer. Je ressortais donc du jeu après quelques parties vite bouclées en mode histoire pour découvrir que le téléchargement s'était poursuivi tandis que je me familiarisais avec le gameplay. Bon point, je relançais immédiatement le blu-ray pour revenir sur l'écran d'accueil, toujours aussi froid mais légèrement remanié. Un mode arcade ? Que nenni. Faut pas rêver.

Certains, bien sûr, vont me demander: pourquoi donc se focaliser sur ce mode bien particulier? Parce qu'il est emblématique de ce dont je veux ici témoigner. Street Fighter V, n'ai-je pas tardé à comprendre, ne se destine pas au joueur isolé. Point d'écran de sélection du personnage flatteur pour la rétine, point de boss de fin de partie, point de crédits. Et c'est tout juste si le versus hors ligne a été implémenté - sans doute pour éviter la révolution dans les fratries qui ont acheté le jeu pour s'afffronter. En revanche, tout, dans l'interface, semble avoir été prévu pour enchaîner les parties sur le web. Avec un petit côté compétitif assumé: les développeurs privilégient nettement les parties avec un combattant spécifique, au point qu'il faut passer par le menu des options (!) pour en changer. Touche-à-tout du VS Fighting, passez votre chemin: ici, tout transpire la spécialisation à outrance sur un personnage donné.

Evidemment, je ne dirai pas que le plaisir est absent de l'expérience une fois lancé dans un match. Si le jeu ressemble davantage à un SF 4.5 qu'à un véritable cinquième opus en bonne et dûe forme pour l'instant - tant sur le plan technique qu'au niveau de la jouabilité - les parties s'enchaînent aisément, l'habitué de la saga de Capcom retrouve vite ses marques et prend encore plus rapidement la mesure des quelques avancées de gameplay proposées (notamment à travers les utiliations de la jauge "V", trigger, reversal ou skill), même si elles semblent étonnamment superficielles. Point positif également, la façon de jouer Ryu et Ken, dans la lignée du précédent opus, est de plus en plus différenciée. Avec, même, un léger avantage au second qui a un tantinet gagné en vélocité. Quand on a passé son adolescence à alterner entre les deux loulous pour enchaîner les parties gagnées contre un frangin lui aussi acquis tout entier à la cause des deux copains rivaux, c'est le genre de détails qui comptent.

Mais là où la chose se fait plus perturbante, c'est que Street Fighter V est vendu à un prix franchement élevé pour ce qu'il propose, et sans dire à aucun moment ce qu'il est réellement. La jaquette fait évidemment l'éloge du jeu en ligne, mais se contente de parler, dans un euphémisme coupable, de parties hors ligne disponibles. Le joueur peu séduit par les sirènes des matches contre d'autres compétiteurs humains prêts à tout pour gagner n'a donc aucun moyen de savoir ce qui l'attend avant de se lancer dans le jeu. Car ici, en l'état, point de salut hors du PS+: il ne faudra guère qu'une petite heure pour faire le tour des possibilités offertes sans connexion à ce réseau réservé aux abonnés. Qu'on se le dise, donc: Street Fighter V peut - et doit- se concevoir comme un jeu réclamant de verser une obole aux services en ligne payants proposés sur PS4. Sans eux, il ne présente plus guère d'intérêt.

J'ai pu lire ici et là que Capcom avait annoncé la mise à disposition de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux modes pour courant mars. Mais pour un contenu solo véritablement renforcé -le fameux mode Cinematic Story Expansion, qui sera gratuit et que Capcom annonce gargantuesque (je demande à voir) - c'est jusqu'à juin qu'il faudra patienter. D'ici là, le blu-ray risque donc fort de prendre la poussière chez tous ceux qui ne sont pas prêts à s'investir dans une expérience e-sport assumée, doublée d'un passage régulier à la caisse pour financer des DLC. Autant l'avouer: je suis déjà forfait...

Ajouter à mes favoris Commenter (49)

Commentaires

Karuga
Signaler
Karuga

:D

Noiraude
Signaler
Noiraude
En fait, Teddy c'est le mec qui a décidé chez Capcom de dégager le solo. Sa tête est mise à prix :lol:
Karuga
Signaler
Karuga

Mais non fais comme Teddy te le conseille, fallait pas prendre de ps4, achète toi un PC (uniquement) pour jouer à SFV  :thumbup:

 

Spoiler

Noiraude
Signaler
Noiraude
C'est exactement mon cas. Je ne veux pas le ps+, je suis donc niqué. Et je me marre de voir la curée des fans en colère :lol:
Karuga
Signaler
Karuga

Ca gueule de partout même sur Amazon mais se sont ceux qui voulait EGALEMENT un mode solo qui ont tort et qui n'ont rien compris  :genre: 

Le jeu est déjà disponible d'occase sur ebay.... Il est sorti aujourd'hui lol Perso' je peux comprendre. N'ayant plus d'abonnement pour le Psn, j'aurais du raquer 50 balles en plus du prix du jeu pour pouvoir y jouer sous peine de passer ma vie dans le mode survival. Il aurait surement atterri sur la Bay aussi

Donald87
Signaler
Donald87
"Le mode arcade avait disparu" ... Sans appel ... Un manque de goût flagrant ...
Sinon, good job concernant l'article :)
WhisVados
Signaler
WhisVados
Masahiko666, j'espère que tu ne fais pas référence à l'Islam dans ton reply
Choodoo
Signaler
Choodoo
Bon bah comment se faire couper l'herbes sous les pieds :'(
J'ai beau être super fan des Street, et après la grosse déception que fut l'épisode IV, j'en attendais énormément de ce cinquième opus... Bah se sera sans moi, tanpis, je resterais sur mon bon vieux 3.3 et les versions antérieurs qui resterons pour moi, au final, les meilleurs Street !
seth769
Signaler
seth769
Ce street 5 ne m’intéresse pas .je reste sur ultra street 4 sony t'aura pas mon argent pour ton ps+
glawy
Signaler
glawy
jai vu la pub sony pour sf5. elle est un poil mensongere puisquils parlent dexclu ps4 .....
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Je dois dire que je ne suis plus vraiment fan de Vs fighting, et ce, depuis le 4ième opus (enfin SF IV quoi). Il est bien, c'est indéniable, mais le fan de bourres pifs que je fut dans mon adolescence tumultueuse et extrêmement platonique est bel et bien au royaume des moult vierges promises par une certaine religion complètement abrutie par l'humanité ingrate et sans cervelle... Et puis, une mise à jour de 5 Go ? Mais, avec nos HDD de 500 points, on va vite les remplir de presque rien...
Nickie
Signaler
Nickie
Vraiment dommage qu'il n'y est pas de mode arcade clair. Mais j'ai pris le jeu quand même. En espérant que Capcom rajoute ce mode dans un futur DLC.
Noiraude
Signaler
Noiraude
POur ceux que ça intéresse, un lien vers ce classique de Capcom hélas passé inaperçu dans nos contrées: http://www.neo-arcad...ic.php?t=10418. Sur une borne, c'est un régal.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Bon, je vais clarifier une dernière fois. Une comm ne fait pas pour moi une indication sur une jaquette, il faut comprendre que tout le monde ne passe pas son temps sur les sites spécialisés pour suivre les communiqués de sire Capcom concernant son bébé. Et encore, pour ce que j'ai lu depuis, je crois surtout que l'éditeur a parlé de ce qu'il y avait dans son jeu, mais a soigneusement laissé planer le doute sur ce qu'il n'y avait pas...

Ensuite, je n'ai pas parlé de subjectivité concernant le gameplay, simplement du ressenti en fonctions d'usages qui divergent. Encore une fois, tout le monde n'a pas ton usage du jeu, et évoquer des techniques comme les footsies ou les okizeme montre bien que tu es dans une approche qui ne concerne pas 10% des joueurs. Alors oui, il y a de nouveaux coups, de nouveaux combos, des techniques enrichies à la relevée, mais tout de même, on n'est pas dans une refonte comme celle du passage du 2 au 3 puis du 3 au 4. Je dirais d'ailleurs que ce SF5, par pas mal d'aspects, me fait penser à un bon vieux 3.3 pad en main, signe de continuité plus que de véritable rupture.

Attention, ce n'est surtout pas désagréable, je trouve que ce SFV est plutôt bien balancé après les quelques heures que j'ai passées dessus (je n'avais pas eu accès à la beta) et les combos joués en cancel avec le v-skill, sur Ryu, sont franchement agréables et faciles à sortir. Cela faisait un moment que je n'avais pas vu un gameplay de VS fighting aussi ouvert au tout venant. Je crois que tu n'as pas bien saisi mon propos: j'aime l'approche de cet opus, mais je ne m'y retrouve pas en tant que joueur de solo. Et je persiste à dire qu'un BTU n'a, historiquement, jamais été conçu dans une perspective exclusive de versus. Capcom a même sorti des VS Fighting conçus pour le jeu seul face à l'IA (cf Red Earth/Warzard, clairement orienté solo). Donc contresens, pour moi.

Allez, amuse-toi bien avec le jeu, j'ai l'impression qu'il est plus taillé pour toi que pour moi ;o)
Bakaarion
Signaler
Bakaarion
Encore un jeu qui sort en cours de développement.
Franchement on peu pas dire que tout était mieux avant, mais quand on voit ce que devient le DLC, on va pas dire que rien ne l'était non plus.
Ça sent à plein nez le futur proche, où un jeu serra quasi gratuit, et il faudra payer pour faire telle action ou telle campagne, voir même débloquer tel gameplay.
Zephiranth
Signaler
Zephiranth
Je n'ai jamais dit que tu n'avais pas le droit de donner ton avis, je ne le partage pas et je donne le mien, rien de plus (concernant le contenu). Et là où à nouveau je ne suis pas d'accord avec toi, c'est à propos de l'absence d'avertissement. La communication de Capcom était claire et on avait déjà des visuels du contenu final depuis des semaines.

Quant au gameplay, il n'y a ici aucune notion de subjectivité, quoi que tu en dises. Le jeu a un système qui diffère très largement des précédents, c'est un fait, pas quelque chose qui se modifie selon le point de vue.
Ensuite, pour ce qui est de lire jusqu'au bout, je l'ai fait à vrai dire, "je me suis arrêté" était une simple formule (sans doute maladroite) pour appuyer la suite de mon propos.

J'aimerais simplement te signaler que je n'ai jamais eu l'intention de te contrarier, je respecte ton avis sur le contenu, mais à côté de ça, il est important de rester conscient que tout n'est pas forcément pertinent dans ce que tu as écrit. Et rien n'a été caché par Capcom.
Ceci dit je peux comprendre pourquoi le mode arcade te manque, moi aussi j'aurais apprécié sa présence, mais c'est un genre de jeu qui est et restera pensé en priorité pour le multijoueur par les devs. On apprécie ou pas, mais nous ne sommes plus à l'époque ou le online n'existait pas. Ça n'excuse rien, mais ça ne condamne pas non plus le jeu.

Bref, sur ce, bonne continuation.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Le 4.5, c'était surtout pour la partie technique. Quant à la jouabilité, c'est ton point de vue, je ne le partage pas. A haut niveau, il est évident que les choses varient -encore heureux, sinon ce serait vraiment du vol-, mais je crois qu'il faut arrêter de croire que tout le monde joue pour la compet sur un Street. Sans vouloir t'offenser, ton expérience de jeu n'est pas celle des autres, tu es sans doute très pointu dans ton domaine, mais fondamentalement, de mon point de vue de joueur passionné par le VS mais très moyen dans ses skills (j'ai une vie par ailleurs, et beaucoup de centres d'intérêt), les bases évoluent modérément d'un opus à l'autre. Je n'assène rien, je constate et j'évalue en fonction de mon expérience du jeu - qui passe tout de même, contrairement à ce que tu sembles penser, par une compréhension correcte des évolutions des persos historiques de la franchise et une maîtrise basique des nouveaux fondamentaux apportés par les "V". J'avoue ne pas m'être intéressé pour l'instant aux 4 nouveaux persos.

Et quand bien même, c'est un point réellement annexe dans ces quelques lignes (que tu aurais dû lire jusqu'au bout), l'enjeu revenant ici surtout à regretter l'absence d'un solo digne de ce nom. Pour ma part, j'aime découvrir un BTU en affrontant l'IA de l'arcade mode avant de me lancer dans le versus. Et il me semble que jusqu'ici, les jeux de baston dans leur immense majorité (j'ai un ou deux contre-exemples en tête) ont toujours eu une telle offre de contenu pour satisfaire ce type d'approche. Alors dire qu'acheter un BTU (pas juste un VS, l'ami, c'est justement pour ça que les développeurs proposent du contenu hors ligne depuis que le genre existe) pour son solo est une erreur, c'est un contresens grossier. De fait, je m'estime libre de dire que je n'aime pas acheter un jeu en kit, a fortiori lorsque les modes qui m'intéressent principalement sont manquants et que, sur la boite, ne figure aucun avertissement sur ce point.
Zephiranth
Signaler
Zephiranth
Acheter un jeu de VS pour le solo, c'est déjà une erreur en soi. Ce genre de jeu est avant tout destiné à être pratiqué à plusieurs (en local et en ligne).
Malgré ça, Capcom ajoutera un mode défi (Mars) et un gros complément au mode story (Juin).
Le jeu sort tôt, certes, mais du contenu gratuit sera régulièrement ajouté. Récemment, Splatoon l'a fait (quasi vide à la sortie), et personne n'a crié au scandale.
Si Capcom s'est pressé à sortir le jeu, c'est avant tout pour la compétition et les joueurs habitués à la série. Et dans ce cadre là, tout ce qui est nécessaire est bien présent.

Et très sincèrement, sans vouloir t'offenser, je me suis arrêté au passage où tu dis : "SF 4.5". Quand on a des connaissances apparemment limitées sur un sujet, on évite d'asséner de fausses affirmations de ce genre. Le système entier est inédit (V-System), le roster est très différent, l'accent est mis sur les footsies et le mind game avant tout, là où SFIV s'orientait plutôt sur les okizemes et les combos à rallonge à partir de Lights (je simplifie volontairement), etc...
SFV est un nouvel opus, et à l'instar de ce qu'il s'est toujours passé à la sortie d'un épisode inédit, il ne se joue absolument pas de la même manière que ses prédécesseurs.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Le jeu qui te fait acheter du PS+ lol
Karuga
Signaler
Karuga

Street Fighter avant il te donnait le choix. Tu ne savais pas passer 5 heures par jour en mode training, ben pas de souci tu as le solo mais plus maintenant. Le seul choix que tu as c'est de payer 70 boules pour faire les 3-4 matchs sur le solo (minable) ou faire le sac sur le mode multijoueurs parce que t'as pas assez de temps à consacrer au jeu comme d'autre le font.

 

Pour foutre un solo pareil, c'est vraiment pour justifier le fait qu'il y en ait un et faire passer le message à la CoD (maintenant notre jeu est principalement multi' c'est comme ça que ça te plaise ou non, merci au revoir. Ps : n 'oublie pas tes 50 balles à filer à Sony sinon le principal intérêt de notre jeu disparaîtra du même coup).

 

D'ailleurs faut que je reprenne un abo' ps+ donc c'est pas 70 euros que le jeu m'aurait couté mais 130 (et encore je compte pas le matos Mad Catz que je voulais me prendre, la manette à 65 euros)


@ Malvick2: Techniquement, c'est joli, mais c'est pas non plus la révolution. Regarde le gap entre chaque SF, il est bien plus réduit entre le 4 et le 5 que ce qu'on avait connu jusqu'ici.

 

mais carrément. entre chaque épisode c 'est limite jamais le même style graphique sauf que c'était tjs de la 2D

Noiraude
Signaler
Noiraude
T'es exactement dans le même cas que moi, en fait.
Karuga
Signaler
Karuga

Ben ouais je sais bien et j'étais même très content du retour du parry de 3.3 et des déclarations comme quoi le 5 serait l'épisode qui se rapprocherait le plus du 3. Mais je suis un joueur moyen et je comptais sur un solo bien balancé au niveau de la difficulté pour pouvoir passer du temps dessus parce que rien que sur la Beta, il y avait un très très violent niveau donc j'avais prévu de ne passer que très peu de temps sur le multijoueurs mais non, Capcom préfère nous la faire à la Call of' ... Sans parler du Psn qui est payant en plus maintenant 

Noiraude
Signaler
Noiraude
C'est d'autant plus chiant que le fond de jeu est vraiment sympa. Entre les crush counters, les "V" qui personnalisent à mort chaque combattant et les enchaînements permis par ces innovations, le gameplay est vraiment plaisant, je le dis d'autant plus volontiers après y avoir passé une partie de mon dimanche. En plus, pas mal de références et hommages à Street II, jusque dans les arrangements, qui sont vraiment bien balancés. Ils auraient dû attendre juin pour sortir un jeu vraiment complet.
Karuga
Signaler
Karuga
Je devais me le prendre ce we mais l'histoire du solo a réussi à me refroidir au point de ne carrément jamais l'acheter. Merci Capcom de ne penser qu'aux joueurs qui dosent le jeu à mort en mettant un solo anecdotique et se basant quasiment que sur le multijoueurs. Je me demandais comme ça se faisait qu'on ne parlait jamais des boss dans leur déclarations officielles j'ai compris pourquoi
Noiraude
Signaler
Noiraude
On a le droit de ne pas être du même avis : ; -)

Édito

Ceci n'est pas un blog.

Ceci n'est pas une pipe.

Ceci est une fenêtre sur un pré où je pais en paix.

Les vidéos de Noirdenoir sur Dailymotion  

Suivez-moi sur Twitter @Noirdenoir67

Ou sur la communauté Facebook Rêves électriques (toute jeune !)
https://www.facebook.com/noiraude67/

 

Le site pour les amis de l'illustre Seb le Caribou: http://seblecaribou.wordpress.com/about/

 

Et si vous avez envie d'une petite partie de Mario Kart 8 avec moi : Noiraude67

 

Archives

Favoris