Rêves électriques

Rêves électriques

Par Noiraude Blog créé le 17/09/10 Mis à jour le 21/11/16 à 14h44

30 ans de passion pour les jeux vidéo, le Japon et le cinéma, ça laisse forcément des traces. Vous voulez en savoir plus?

Ajouter aux favoris
Signaler
Découverte (Musique)

Hello tous,

Les souvenirs reviennent, petit à petit. Une voix cristalline qui accompagne l'ouverture de l'anime Fruit Basket, qui vous invite à vous perdre, quelques instants, dans une sorte de rêve éveillé. Une voix pleine de douceur, de tendresse, de ces timbres rares qui vous font deviner une belle personne, comme ça, immédiatement, d'un claquement de doigts.

Cette voix, reconnaissable entre mille, c'est celle de Ritsuko Okazaki, une grande dame de la J-pop. Je l'ai retrouvée, ces derniers jours, en écoutant l'opening de Sukitte li na yo, dans le cadre d'une chronique pro que je prépare sur les romances nippones. Et avec cette petite madeleine, la mémoire est revenue. L'émotion de la nostalgie, aussi. Car cette voix, que la presse qualifiait autrefois de "voix d'un ange", cette voix s'est tue. Le 5 mai 2004, Ritsuko Okazaki s'éteignait, victime d'une septicémie contractée alors qu'elle luttait, pourtant avec succès, contre un cancer de l'estomac. C'était il y a tout juste un peu plus de dix ans. Elle avait 44 ans.

Ritsuko Okazaki laisse derrière elle le fruit d'une carrière qui aura duré un peu plus d'une décennie. La plupart d'entre vous la connaissez sans doute pour cet opening de Fruit Basket qui a fait sa notoriété. Mais l'artiste, chanteuse et compositrice, a produit pas moins d'une douzaine d'albums, dont deux pour un autre anime majeur, à savoir Love Hina, et ceci sans compter le cd sorti avec son amie Megumi Hinata, avec qui elle avait créé le groupe Melocure. Bref, il y a beaucoup à entendre d'elle, et notamment quelques compositions qui s'en vont lorgner du côté du jazz, de belle facture.

J'ai eu beau chercher sur la toile, je n'ai guère trouvé de page française évoquant la trajectoire de Ritsuko Okazaki. Il n'est pas dans mes habitudes de parler de J-pop sur ce blog, mais j'ai pensé qu'il était nécessaire de conserver une trace de cette demoiselle qui a marqué bon nombre de ceux qui ont pu écouter son travail, pour peu que l'on soit sensible au genre. Et puis, après tout, il n'est jamais trop tard pour s'en aller à la découverte de son oeuvre, c'est sans doute le plus bel hommage que vous pourrez lui rendre...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Ceci n'est pas un blog.

Ceci n'est pas une pipe.

Ceci est une fenêtre sur un pré où je pais en paix.

Les vidéos de Noirdenoir sur Dailymotion  

Suivez-moi sur Twitter @Noirdenoir67

Ou sur la communauté Facebook Rêves électriques (toute jeune !)
https://www.facebook.com/noiraude67/

 

Le site pour les amis de l'illustre Seb le Caribou: http://seblecaribou.wordpress.com/about/

 

Et si vous avez envie d'une petite partie de Mario Kart 8 avec moi : Noiraude67

 

Archives

Favoris