Le Blog de Nintenboy

Le Blog de Nintenboy

Par Nintenboy Blog créé le 01/09/11 Mis à jour le 21/09/15 à 12h16

Tout sur la NX !

Ajouter aux favoris
Signaler
Nintenboy, le mag !

Voici de longs extraits du mook qui vous donnent l'occasion de découvrir cette publication. Voici un aperçu de l'article consacré au jeu Snatcher. Bonne lecture et si vous êtes convaincus, n'hésitez pas à le commander !

 

 

Snatcher est avant tout un pari fou de Konami mais c'est aussi une nouvelle graphique interactive développée pour le Mega-CD alors à l'agonie. Dans cette aventure visuelle cyberpunk clairement destinée à un public adolescent et adulte en raison de ses scènes violentes à connotation sexuelle, l'auteur Hideo Kojima traite son exercice de style narratif préféré, celui des dérives de nos sociétés ultra informatisées dans lesquelles l'homme s'aliène pour en définitive, ne plus s'appartenir et se déshumaniser.
 
 
Dans la grande tradition des jeux d'Hideo Kojima utilisant un genre narratif qui lui est propre pour révéler ses craintes ainsi que les dysfonctionnements de la société japonaise, Snatcher précipite un homme ordinaire dans un cauchemar insensé. Un tiers de la population mondiale a été anéanti par une mystérieuse pandémie venue de Russie. Un demi-siècle plus tard, des êtres hybrides (les bioroids communément appelés les Snatcher), parfaites imitation du genre humain, investissent la nuit la ville de Neo Kobe afin de prendre la place de personnalités de haut rang. Certains personnages sont particulièrement bien écrits, comme le protagoniste principal Gillian Seed. Il est loin du détective conforme à l'archétype du sauveur potentiel. Le joueur campe un anti-héros amnésique et à la personnalité ambigüe. Son enquête est à double tranchant. Pressé par sa hiérarchie de faire toute la lumière sur cette étrange affaire, il apprendra peu à peu sur lui-même, redoutant ce qu'il risque de découvrir...
 
 
En dehors des délires lexicaux, ce roman graphique s'attache à décrypter les liens contre nature qui se tissent entre personnages ou plus généralement entre deux mondes interconnectés. Gillian plaisantera avec son pendant Metal Gear qui lui donne excellemment le change mais aussi conversera avec son ex-femme, Jamie qu'il appellera à son bon vouloir, trahissant un attachement refoulé du fait de leur brutale séparation. Un personnage central décidément dépeint par une grande vulnérabilité, suscitant inévitablement l'empathie. Toujours prompt à utiliser le potentiel du support CD du Mega-CD (DVD avec MGS 2, Blu-ray avec MGS4), l'échantillonnage sonore se révèle d'une grande qualité et déterminante pour la constitution des profils de chaque protagoniste de l'aventure. La raison revient en un casting vocal composé essentiellement de professionnels capables de restituer une émotion par le truchement d'une intonation discordante de la voix. Entre scènes poussives et instants de vérité, les personnages se dessinent en même temps que leur souffrance et leurs travers. L'émotion qui saisit les personnages de Snatcher se transmet alors au joueur pour ne plus le quitter.
 
 
Intéressé par la puissance des consoles 32bits, Kojima arrangera une version de Snatcher exclusive aux formats PlayStation et Saturn. Expurgée des séquences sexuelles ou scènes floutées, ce Snatcher est gratifié de cinématiques CG, une première pour le jeu. Le titre ne sera pas distribué en dehors du Japon, la 3D temps réel et l'interactivité intégrale en pleine explosion sur les nouveaux supports de Sony et Sega font de Snatcher un titre passéiste qui se glisse inconfortablement dans une nouvelle ère technologique. Bien que l'histoire de l'oeuvre de Kojima s'enlise à la fin du troisième acte, probablement parce que certains mystères séduisent davantage lorsqu'ils ne sont pas résolus, l'intrigue reste ouverte à une suite que le génial game designer n'est pas près de poursuivre. L'homme a rarement l'habitude de désamorcer les histoires qu'il aime raconter.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Retrouvez tout ce que vous avez voulu savoir sur cet illustre développeur dans le mook Spécial Hideo Kojima en vente sur le site Nintenboy pour seulement 9€ !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Nintenboy
Signaler
Nintenboy
Merci Liehd² ! :D

@TTP : hélas, le succès a été très confidentiel en Europe et aux USA...
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
Je ne comprends pas pourquoi il n'y pas eu de réédition de ce jeu, avec Policenauts, après les MG HD Collection et ZOE, je pense que ça pourrait intéresser pas mal de monde (moi en tout cas ^^)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Et disons-le tout net, il faut voir la mise en page qui va avec ! <3

Édito

 Numéro épuisé




Archives

Favoris