Le Blog de Nintenboy

Le Blog de Nintenboy

Par Nintenboy Blog créé le 01/09/11 Mis à jour le 21/09/15 à 12h16

Tout sur la NX !

Ajouter aux favoris
Signaler
actualité Nintendo (Jeu vidéo)

Que les reproches de Dan Adelman semblent loin maintenant ! L’ancien directeur général des relations commerciales entre développeurs et Nintendo of America appelait désespérément à la révolution des mentalités afin que le constructeur puisse saisir pleinement les enjeux stratégiques qui s’imposent à lui. Son successeur à ce poste – Damon Baker – savoure les fruits des efforts entrepris depuis plusieurs mois en dépit des difficultés internes.

En marge du PAX, NoA a orchestré dans un musée sa profonde admiration de la scène des développeurs indépendants. Avec en point d’orgue le plébiscité Shovel Knight, premier héros à bénéficier de la plastification Amiibo, « c’est la promesse de belles surprises à venir » s’enflamme Damon Baker. Nintendo ne s’est pas seulement employé à faire aussi bien que ses concurrents. Le fabricant a arraché des exclusivités permanentes aux développeurs et petits studios les plus en vue. Cette nouvelle romance entre le constructeur et ces nouveaux acteurs de l’édition que l’on croyait impossible après le désastre Wii/DSiWare, s’organise autour du programme Nindies.

Par cet outil marketing, la communication entre les différentes parties se fluidifie. Dans le même temps, les titres indés bénéficient d’une meilleure visibilité commerciale auprès des joueurs grâce notamment à la multiplication des actions de communication, telles que le Humble Nindie Bundle lancé fin mai (11 titres offerts sur l’eShop) ainsi que le Nindies @ Home dévoilé à l’occasion de l’e3 (9 démos téléchargeables de jeux à venir suivis par l’application d’un prix promotionnel).

Cette suractivité inhabituelle chez le constructeur n’est pas dictée par la pression concurrentielle : « Nous sommes restés fidèles à notre stratégie, nous avons été les premiers à promouvoir l’auto-édition sur nos plates-formes », se défend Damon Baker sur les antennes de Polygon.com. La configuration atypique de la 3DS (perspective volumétrique) et de la Wii U (gameplay asymétrique sur second écran) achèverait de convaincre cette communauté du bien-fondé inventif des consoles Nintendo : « Les développeurs prennent plus de risques, ils essayent des choses différentes ». L’acclamé Kerbal Space du studio Squad conforte les dires du responsable communication en ce sens que le Gamepad de la Wii U offre un meilleur confort de jeu grâce à la visualisation des éléments du jeu sur son écran. De même que la prolongation d’une partie sur cette manette TV éteinte « représente un appel d’air commercial extraordinaire ».

De beaux succès acquis à l’aune du lancement de la Nintendo NX dont les caractéristiques techniques tout en rupture avec la Wii U séduiront cette franche éditoriale qui ne fait plus peur à Nintendo.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Nintenboy
Signaler
Nintenboy
c'est vrai Jfive, mais c'est souvent le résultat d'accord commercial ciblé sur quelques indés. D'où la remarque justifiée de Niknikko, en matière de créativité sur Wii U, les indés font jeu égal avec les éditeurs.
jfive
Signaler
jfive
D'ailleurs des indés qui exploitent le gamepad ça existe : Scram Kitty ou Affordable Space Adventures par exemple
jfive
Signaler
jfive
@ niknikko : peut-être parce que des jeux indés exclusifs à la Wii U, il y en a extrêmement peu (c'est pareil pour les autres consoles d'ailleurs). Quand un titre est destiné à être multi-supports, les dév ne vont pas s'embêter à concevoir un gameplay adapté au gamepad
niknikko
Signaler
niknikko
"Les développeurs prennent plus de risques" Je trouve au contraire que c'est ce qui est le plus décevant sur WiiU: la non créativité des indés vis à vis des particularités du Gamepad. A part quelques exceptions, on est au niveau des éditeurs tiers de plus gros jeux.

Édito

 Numéro épuisé




Archives

Favoris