Le Blog de Nintenboy

Le Blog de Nintenboy

Par Nintenboy Blog créé le 01/09/11 Mis à jour le 21/09/15 à 12h16

Tout sur la NX !

Ajouter aux favoris
Signaler
actualité Nintendo (Jeu vidéo)

Le successeur de Satoru Iwata aura pour tâche immense de remettre en ordre de marche ce qui apparaît aux yeux des analystes de tous bords une vieille gloire du jeu vidéo dépassée par les enjeux actuels. De quelle écurie interne émergera-t-il ? Avec quelles compétences ? Assigné à quelle(s) mission(s) ? Le site Gamasutra.com a organisé un tour de table avec une poignée d’analystes fins connaisseurs de l’industrie du jeu vidéo en général et de Nintendo en particulier. Voici leurs observations.

Son profil type

Passés les hommages de circonstance, tous pointent le peu de probabilité dans la décision du conseil d’administration de Nintendo d’élire un nouveau capitaine d’industrie étranger à l’entreprise. Le poids d’une « solide culture d’entreprise » pour Colin Sebastian de Robert W. & Co. Incorporated associé au caractère quasi « dynastique » de la gouvernance de Nintendo selon l’analyste Lewis Ward, pourraient faire dire à David Cole de DFC Intelligence que le « profil » autarcique de la société achèverait de faire douter les tenants de cette fragile hypothèse. Car d’après Lewis Ward, faire le pari audacieux d’un PDG non japonais serait le signe « qu’une réflexion décisive sur l’avenir de la société » serait courageusement engagée. Or, même au pied du mur (GameCube) Nintendo a toujours opté pour le changement dans la continuité. D’autant que les contre-exemples existent parmi les champions locaux. La nomination de l’américain Howard Stinger à la tête de Sony alors malade de sa bureaucratie n’a pas créé l’électrochoc culturel attendu.

En position minoritaire, d’autres se risquent à anticiper un appel à candidatures étendu aux sociétés japonaises bien installées dans le paysage vidéoludique domestique. Délaissant l’excès de langage qui le caractérise, l’indécrassable Michael Pachter pronostique que Nintendo pourrait piocher au sein de Konami, Square Enix, Sega (!) ou encore Capcom, un dirigeant taillé sur-mesure pour s’affairer au redressement de la société. Confortant Pachter, l’analyste Serkan Toto devine lui aussi qu’un homme providentiel issu d’un des géants du mobile de l’archipel tel que « Kazuki Morishita de GungHo Online » serait idéal.

Son domaine de compétences

Pour Serkan Toto, un prétendant au plus haut poste de pilotage de Nintendo doté d’un sens aigu des affaires lui paraît « insuffisant » tant la qualité des aptitudes professionnelles de Satoru Iwata semble irremplaçable. « Il avait cette capacité rare d’amalgamer la lucidité, le sens des affaires, le leadership, l’expérience, l’âge idéal et un coeur de joueur » appuyés par « un solide bagage technique et créatif ». For de ces acquis, le prochain dirigeant aura pour obligation de poursuivre la politique de déploiement du portefeuille de licences de Nintendo en direction de formes de divertissement alternatives (parc à thèmes, film en image de synthèse…), « du retrait progressif du marché » du couple WiiU/3DS afin de partir l’esprit libéré de cette charge à la conquête « du segment mobile ».

Lewis Ward ne dit pas autre chose si ce n’est d’insister sur « l’amour sincère » qu’Iwata a toujours porté au jeu vidéo et qui l’a suivi tout au long de sa brillante carrière professionnelle. Son successeur aura pour impératif de partager la même passion ainsi que conjuguer « gestion des entreprises et direction inspirée ». Pachter ajoute la nécessité de disposer d’une aptitude à gérer l’incertitude technique pour ainsi poursuivre le changement de modèle économique tout juste entamé par Iwata (free to play, multijoueur…).

Sa mission

En des termes différents, tous aguillent leur réflexion sur le devoir, la responsabilité du prochain dirigeant à diversifier, « à l’exemple de Disney » précise Pachter, les activités de Nintendo. Le nouvel homme fort aux commandes du constructeur devra « appréhender les changements de l’industrie du jeu vidéo à l’échelle mondiale […] amener Nintendo à aller au-delà de sa zone de confort afin d’en tirer toutes les conclusions sur ses produits et son précarré de fans » glisse David Cole.

Serkan Toto imagine le successeur amorcer les réformes structurelles – en premier lieu d’injecter plus de flexibilité – dans le but de détenir « un rôle de premier plan dans le domaine du jeu sur supports intelligents ». Pour ce faire, le nouveau pilote de Nintendo sera tenu de briser le vif attachement au passé, à en croire Lewis Ward. « Ils ont pour nécessité de révolutionner l’aspect social du jeu en ligne avec la NX, quelque chose de comparable à l’impact de la Wiimote sur l’ensemble de l’industrie ».

Nintenboy.com

 

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

Octokom
Signaler
Octokom
Non, ces infâmes ont des râleries :)
Olff
Signaler
Olff
Ces infâmes ont un avis ! :D
Octokom
Signaler
Octokom
Le problème de Gameblog, c'est qu'ils accordent du crédits aux dires de la communauté.
Je pense que dans ce genre d'histoire il y a la presse et ses professionnels et les lecteurs.
Les un rédigent des articles, en étant objectif ou pas d'ailleurs, et les autres lisent ces articles. Dans cet ordre c'est pas mal. La presse papier le faisait vachement bien même.
Mais aujourd'hui le lecteur à son mot à dire sur tout et n'importe quoi.
Pire même, on lui donne même le droit d'avoir son espace pour écrire ses articles.
Alors certains ont une analyse qui peut être intéressante, d'autres ont de belles tournures de phrases ...
Mais ils ne sont pas des professionnel et ça se sent tout de suite.
J'ai de plus en plus de mal à m'encadrer les communautés Française qui répondent aux articles de presses.
C'est la foire aux jérémiades. Tout le monde prétend avoir raison, mieux connaître le sujet que l'autre, et s'en suit des putains de débats stériles qui n'auront jamais de fin puisque chacun tente de faire valoir son avis sur celui des autres.

J'en viens à chercher des sites sur le jeu vidéo où les articles ne donnent aucune possibilité à l'expression.
Tu as ton article, tu le lis pense ce que tu veux et Ta Gueule ! Comme au bon vieux temps de la presse papier ! Putain que c'est bon de relire un magasine, même numérique.
J'ai l'impression d'être au calme.
Les professionnels sont calés à leur place et les lecteurs ne mouftent pas !

Alors je suis Premium sur Gameblog pour soutenir ce site que j'aime beaucoup...
Mais je l'aime avant tout et pour tout pour ses Podcasts.
En outre sa suites d'articles perds de plus en plus de qualité. Et ça me fait chier.
Non pas que c'est moins bon, les articles intéressants y sont toujours présent, mais ils se noient dans une masse d'infos inutiles, d'articles rédigés par des lecteurs Totalement AMATEURS.
Qu'est ce que je m'en tape de savoir que l'iphone 6S fera la mayonnaise ou que le Galaxy S7 sera fourré au Bugs comme le précédent. Je m'en fout de voir des clébards déguisés en super héros. Je m'en fout de connaitre l'avis de Warrior--97_34LLS sur l'avenir de la NX.
A vouloir faire des articles à clics, la bonne info se noie ...
Et on en vient à lire un article sur qui va reprendre la place de Iwata ... d'un point de vu Français, sans avoir mis les pieds dans les locaux de Nintendo ! ...
Quel objectivité ! Ouaw ! -___-
metaZ
Signaler
metaZ
En tout cas je pense que ce patcher ne comprend absolument rien à la politique de nintendo et ne la comprendra jamais... vous êtes incroyables de citer des types pareils qui n'ont strictement aucune influence sur l'avenir de la société. Je croyerai plus votre propre opinion que celle de ces peseudo-analystes. Ils font des réflexions erronées en se donnant des airs d'érudits.
Olff
Signaler
Olff
Nintendo a son Tim Cook, Mr Tom Nook.

Les chantiers étants déjà bien lancés, le successeur au tonton n'aura qu'à suivre le feuille de route, dans la continuité, puisque les raisons d'en changer semblent pas exister.
DemaH
Signaler
DemaH
Le choix d'un dirigeant ne se fait pas "normalement" chez Nintendo. Pour la petite histoire, il me semble que quand Yamauchi à convoqué Iwata, celui-ci pensait qu'il allait être viré. Yamauchi lui à fait un discours de 2h pour lui faire comprendre ce qu'est Nintendo et dans quel sens il faut aller avant de lui annoncer qu'il l'avait choisi pour lui succéder. Chez Nintendo, rien ne se fait comme les autres (pour ce qui est du japon en tout cas!). Ils vont certainement PAS aller cherche un dirigeant d'une autre entreprise car ça changerait complètement Nintendo, et je pense que personne ne souhaite cela.
Donald87
Signaler
Donald87
Nul doute que le successeur aura peu droit à l'erreur et sera observé ...
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
DrWong : "Ça sonnait comme un engagement qui allait au-delà de la déclaration de circonstances."

Comme les discours d'Iwata sur le marché mobile ? Rien ne doit être pris pour acquis, surtout les discours officiels.
DrWong
Signaler
DrWong
Yep: le discours de Takeda lors de l'enterrement d'Iwata était un message très clair, un engagement ferme renforcé par un esprit de compagnonnage qui est une des spécificités de Nintendo : la génération Iwata fera tout pour mener à bout la stratégie définit par leur leader/pote. Ça sonnait comme un engagement qui allait au-delà de la déclaration de circonstances.

Etce sont les analystes en question qu'il faudrait remettr en ordre de marche sur Nintendo, le papier d'origine est une collection d'enfoncage de portes ouvertes (actions déjà engagées par Nintendo) et de raccourcis (Pachter).
sopor
Signaler
sopor
Intéressant hormis ton intro à côté de la plaque puisqu'on sait déjà que la feuille de route de Nintendo à été établie pour les 5 ans à venir par Iwata. La direction que va prendre Nintendo pour le futur est déjà décidée et ne sera pas le seul fait du nouveau PDG.

Édito

 Numéro épuisé




Archives

Favoris