NewGameMachine
Signaler
Dernières infos et rumeurs (Jeu vidéo)
 
Il aura fallu patienter jusqu'à ce que Yamauchi est atteint la limite d'âge pour que Satoru Iwata soit propulsé au plus haut poste de gouvernance de Nintendo. L'homme sans charisme particulier, à la personnalité effacée et parfois risible dans ses tentatives un peu gauche de présenter de manière décontractée les Nintendo Direct, est devenu en l'espace de quelques années l'homme providentiel qui sous son impulsion aura remis sur pieds un Nintendo chancelant.
 
C'est un capitaine d'industrie à la stratégie audacieuse et aux réformes structurelles nécessaires qui a dépoussiéré et décongestionné une société sclérosée par la gouvernance confisquée d'un dirigeant finissant, cumulant les accidents industriels (VBoy, GC...) et non sens historique (conservation du port cartouche pour la N64 à l'heure du CD-Rom triomphant sur 32bits). Iwata aurait décidé d'engager de profondes réorganisations internes dans le courant de l'année 2013. En chef de chantier visionnaire, c'est sous son autorité qu'une vaste restructuration a été entreprise en 2002. Il n'hésitera pas à dissoudre les légendaires pôles de créativité Nintendo R&D 1 et 2 afin de renforcer l'autorité du département Nintendo EAD. Ce grand chambardement interne avait pour dessein de moderniser la vieillissante Nintendo, bousculée par des concurrents bien plus dynamiques.
 
En décembre 2012, Iwata lancera de nouvelles réformes au périmètre flou. Peu de choses auront transpiré dans la presse si ce n'est que la branche Recherche & Développement gagne en autonomie. Auparavant, les bureaux du prestigieux R&D étaient séparés entre le siège et l'ancien Kyoto Research Institute. Désormais, ce pôle d'excellence intègrera un bâtiment flambant neuf à Kyoto dans lequel travaille dans le plus grand secret près de 1200 développeurs. Cette recomposition avait pour objectif d'imprimer une nouvelle dynamique créative afin d'améliorer son efficacité. Cependant, le président de Nintendo a souhaité conserver des bureaux du R&D mais de taille très modeste à Tokyo. La position géographique du bureau d'information de cette prestigieuse branche n'est pas fortuite. Elle profite de sa proximité avec le bouillonnement inventif de brillants cadres (Sega, Konami, Epoch...) par nature très volatiles et qui gravitent par habitude professionnelle dans la capitale. Capter cette force vive représente une ressource non négligeable pour Nintendo.
 
 
Ses états d'âme avaient alerté l'opinion et affolés les stratèges en communication de Nintendo quant à l'expression d'une lassitude larvée que ressent Shigeru Miyamoto dans son métier de créatif. The Wired s'était fait l'écho d'un certain embarras de cette figure maintes fois distinguées, à se sentir peu à peu déposséder de sa création et de son désir manifeste de revenir à des productions plus personnels qui soient le reflet de son identité à l'intérieur d'une unité de production à dimension humaine. Il semble que cette détresse soit entendue par l'austère et impassible Iwata.
 
Miyamoto devrait ainsi quitter le département EAD et abandonner ses fonctions de directeur général dans le courant de l'année 2013. Une nouvelle structure de développement serait spécialement aménagée afin de répondre à ses aspirations de vétéran du jeu vidéo dont le principal souci est la transmission de son savoir-faire à une jeune génération de développeurs remarquée pour son talent naissant. Pêle-mêle, d'autres changements majeurs devraient toucher plusieurs branches. Takash Tezuka remplacerait Miyamoto à la tête du pôle EAD, trois pôles R&D seraient réorganisés à Kyoto.
 
Iwata est devenu en l'espace de 10 ans l'architecte d'une rénovation réussie des fondements historiques de Nintendo, d'une répartition plus équilibrée des pouvoirs de décision au sein des différents centres décisionnaires. Cette détermination n'a eu cesse de se renforcer au vu des résultats obtenus. Bien que Nintendo remet à nouveau en jeu son titre de numéro un mondial avec la Wii U, le président Iwata garde le cap des réformes justes. C'est à ce prix qu'il achète la paix sociale et l'adhésion de tous au renouveau de Nintendo.
 
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

newgamemachine
Signaler
newgamemachine
je crois que c'est son plus gros challenge, le renouvellement de ses élites.
Donald87
Signaler
Donald87
J'ai l'impression que cela va dans le bon sens ... Croisons les doigts ;)
sorento
Signaler
sorento
Apparament Miyamoto ne dirigera plus la team "mario 3d" mais une team de jeune dev qu'il va former.

Dans un sens cela me rassure qu'il pense a former ces succeseurs

Il y a pas que miyamoto qui s'approche de la retraite chez nintendo.

en fait la wiiU et la 3ds sont les premieres vrai console qu'iwata a controlé de A à Z le dev.

La wii et la DS ont été faite pour rattraper l'ère N64 et gamecube niveau vente.

En un sens je m'en doutait vu les millions que nintendo depensait depuis quelques années, il pouvait pas les utliser que pour la recherche et dev de console ca faisait bien trop.

On est a tournant le marché mobile, le cloud, la 3D, la puissance qui va stagner (bah oui on peut pas faire mieux que 4ghz a cause des limites de la physique), personne ne sait ou va aller le jeu vidéo.

J'aimerai garder une console comme boite qui fait les tourner les jeux car avec mon 1 mega de debit j'ai très peur du cloud.
newgamemachine
Signaler
newgamemachine
oui, j'ai l'impression que c'est l'avenir de Nintendo qui se joue ici. Est-ce que la jeune génération incarnera la culture d'entreprise des plus anciens ? Si oui dans qu'elle mesure ?
Omake
Signaler
Omake
Le nouveau bâtiment actuellement en construction et qui remplacera le terrain d'entraînement de golf va nous réserver de belles surprises. ^^
Mais comme tu le signales très justement, les vétérans de Nintendo ont très bientôt atteint l'âge de la retraire et nouveau bâtiment ou pas, il est certain que de nombreuses restructurations d'équipes ne vont plus tarder. :)
newgamemachine
Signaler
newgamemachine
Merci LordSinclair et oui, la WiiU incarne cette nouvelle idée du jeu vidéo insufler par Iwata ! :D
LordSinclair
Signaler
LordSinclair
L'histoire montre que Iwata se trompe rarement et sait prendre des risques quand il le faut... Bel article en tous cas, qui montre que Nintendo ne reste pas forcément sur ses acquis, même si NSMB2 se le joue plutôt conservateur.
Je suis très impatient de voir la Wii U et sa réception !

NewGameMachine

Par newgamemachine Blog créé le 06/01/12 Mis à jour le 11/09/15 à 11h19

La high-tech du jeu vidéo

Ajouter aux favoris

Édito

Blog spécialisé dans la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la projection holographique.

Bonne lecture !

 

Archives

Favoris