NewGameMachine
Signaler
Analyses (Jeu vidéo)

« In game ! In game ! In game ! ». Neil Druckman, directeur créatif chez Naughty Dog avait beau le répéter, la cinématique d’Uncharted 4 projetée ostensiblement sur l’écran géant qui surplombait le showfloor de Sony semblait appartenir à une autre génération. Le graphisme si généreux, l’opulence des détails ont créé le doute dans l’esprit des joueurs, échaudés par les abus de langage des professionnels de la communication marketing, prompts à embellir la réalité ludique en termes abscons. Mais Neil ne se laisse pas démonter pour autant, et en rajoute même une couche : « Ses cheveux sont poivre et sel désormais, il a même des cernes sous les yeux ». Et il ne mentionne même pas la végétation luxuriante gorgée d’une lumière évanescente. À quels fantastiques panoramas Naughty Dog nous prépare-t-il ?

En toute modestie, Corinne Yu fraîchement débauchée de chez Microsoft enchérie : « Le rendu visuel de notre bande-annonce n’est pas assez fin pour prétendre à être réalisé en CGI ». Ces deux petites minutes d’introduction auront donc fait valser beaucoup de têtes. À commencer par celles de cadres éminents du studio dont la cascade de départs il y a quelques semaines avait jeté une lumière crue sur les remous internes qui ont traversé l’élite de Sony Worldwide Studios. La brillante directrice créative Amy Hennig a quitté Naughty Dogs en mars dernier remplacé dans la foulée par Neil Druckman, secondé par Bruce Straley. Les deux têtes pensantes derrière le bouleversant The Last of Us auraient-ils eu la peau des adeptes de l’école hollywoodienne où le trop-plein de spectacle le dispute aux actions prévisibles ? Comment a été gérée cette période de flottement, poliment appelée « période de transition » par les deux nouveaux capitaines ? « Ce n’est pas à proprement parler une période de transition, corrige le coprésident Evan Wells. Nous leur avons demandé de prendre en main le projet. Ils ont été enthousiasmés à l’idée d’en prendre la responsabilité ».

Ce binôme n’est en effet pas totalement étranger à la franchise vedette de Sony. Wells et son homologue Druckmann ont travaillé sur l’épisode Drake Fortune ainsi que sur le volet Among Thieves dans leur spécialité respective. Le passage de témoin entre deux chefs d’équipe s’est donc naturellement déroulé : « Ce n’était pas une transition délicate, insiste Wells. Chacun a accepté le nouvel ordre de marche [...] le processus de réalisation s’est même accéléré. »

Toutefois, derrière la description de ce tableau enchanteur, la prise de leadership n’est jamais anodine. Chaque créatif incarne une identité de travail spécifique, un autre sens des priorités : « Des changements sont inévitables. Ils les ajusteront et feront en leur âme et conscience ce qu’ils jugent approprié pour cet opus », confirme Christophe Balestra, coprésident de ND. Avec un sens inné du politiquement correct, Evan Wells reprend son alter ego pour reformuler son intervention : « Notre studio ne repose pas sur une “philosophie d’auteur”, nos jeux sont le produit d’un effort collectif. »

Indépendamment de cette contorsion sémantique, la BA projetée au mondial du jeu vidéo offre l’esquisse d’une dramaturgie quelque peu inhabituelle, signe d’un renouveau de la trame scénaristique. À ce titre, l’heure des choix déchirants est certainement arrivée nous dits le synopsis : “Emmené par des enjeux beaucoup plus personnels, Nathan Drake se lance dans un voyage de globe-trotter [...] cette grande aventure testera ses limites physiques, éprouvera sa détermination pour finalement mettre en balance son aptitude au sacrifice”. Fini le sens de la formule humoristique face au danger imminent ? Les chargeurs que l’on vide trois fois pour mettre au bas un ennemi ? Il est évidemment trop tôt pour y répondre. Bien que quelque peu initié à la langue de bois, le doubleur Nolan North a vendu la peau de l’ours sur le devenir de la franchise. « Il n’y a rien de confirmé dans ce que je vous annonce, mais je pense que l’épisode quatre sera le dernier piloté par Naughty Dog », avance-t-il imprudemment à un journaliste du site IGN.com. Ses supérieurs apprécieront.

Dans ce cas, la franchise naissante The Last of Us deviendrait-elle le nouveau fer de lance du studio américain ? « Si vous parlez d’une suite, c’est du 50/50 pour le moment », a glissé malicieusement Neil Druckman lors d’une séance de question/réponse sur Reddit. Cependant, le succès critique (le jeu a ramassé 200 récompenses !) et commercial (plus de sept millions d’exemplaires vendus dans le monde, chiffre officiel) oriente sans surprise la réponse par l’affirmative. À cet égard, la réédition de ce hit sur PlayStation 4 peut être aisément interprétée par la volonté de créer un passage de relai entre les deux juteuses licences.

En attendant, A Thief End s’affirme également « comme un épisode autonome » avec la détermination « d’orienter l’expérience Drake hors des sentiers battus. » Il est vrai que l’insouciance du héros dépeint la culture d’entreprise qui gouverne le studio émérite, tournée essentiellement vers la prise de risque. Après avoir dompté d’une main de maître différents types d’environnements diamétralement opposés (sable, végétation, neige), l’équipe fait à présent face à une problématique de taille résumée par cette boutade publicitaire, “What else ?”. La Lune ? Irrespirable ! Plus sérieusement, a réponse s’appuie sur deux axes. D’une part, la puissance renversante de la PS4 permet de revisiter ces lieux explorés avec le modèle précédent : « Désormais, nous sommes capables d’apporter nettement plus densité aux extérieurs, se réjouit le responsable créatif. Nous allons approfondir tous les rouages du jeu. »

D’autre part, l’empathie brillamment développée dans The Last of Us : « Nous voulons avoir la certitude que vous serez émotionnellement investi », glisse Bruce Straley. Cette façon de défier la mort par une succession de pirouettes risibles a fait de Nathan Drake un héros désincarné. Pour la nouvelle équipe, ce surcroit de puissance technique leur permet de s’éloigner du profil tête brulée de Drake au profit d’un aventurier au profil marqué par la peine, la joie. L’identification, l’appropriation du destin de Nathan n’en sera que plus grande, plus prégnante.

Quant aux dispositifs ludiques, l’aventure se structure autour d’un jeu de piste, rythmée « par des phases dignes d’une montagne russe », précise Straley. Un parcours tout en nuances, aux séquences magistrales très écrites succédant à des rebondissements aux itinéraires multiples.

Un sens de la formule et de la dramaturgie formidablement mise en valeur dans leur précédente production reproduite à l’intérieur d’un univers popcorn. Se mettre à la place de est la posture de tout joueur, ce tandem le fera à partir d’un ultime artefact.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Commentaires

Kaminari
Signaler
Kaminari
"La puissance renversante de la PS4."

Mdr. Comme l'a brillamment prouvé TLOU-R, qui peine à reproduire correctement l'expérience PS3...
Minamerou-96
Signaler
Minamerou-96
Merci beaucoup pour ce merveilleux article. C'est très bien rédigé.
En ce qui concerne la qualité graphique du jeu (Uncharted 4), je ne me fais absolument pas de soucis. Naughty Dog a toujours su s'adapter aux générations et a démontrer ses talents au travers de ses merveilleux jeux. Il sont remarquables aussi en ce qui concerne la diversité des jeux qu'ils proposent. Par exemple, quand on voit The Last Of Us et Jak and Dexter c'est pas du tout le même registre et pourtant les deux envoient du lourd. Je trouve ce studio vraiment remarquable.
arleo_09
Signaler
arleo_09
Il faudrait un jour arrêter de raconter ce qu'on veut bien croire et regarder la réalité en face. Produire un jeu de cette qualité sur PC reviendrait à éliminer une GROSSE partie de la communauté, qui n'aura pas les specs PC suffisantes pour tourner le jeu de manière viable. Le problème INCONTOURNABLE du PC vient de l'hétérogénéité des config. Elles varient tout le temps, d'un user à l'autre.
A l'opposé, toutes les PS4 sont les mêmes et conservent leurs specs pendant des années. Conséquence, les meilleurs devs (1st party généralement) s'approprient la console, l'étudient de fond en comble et sont capables d'en tirer le potentiel maximum. Ce qui N'EST PAS et ne sera JAMAIS le cas avec des PCs qui présentent des caractéristiques aussi changeantes que la météo. Sur les PCs, c'est une question de puissance brute en général et non d'optimisation comme sur console.
Pour tourner TheWitcher2 correctement sur PC, même aujourd'hui il faut compter autour de 500euros. A l'époque où le jeu est sorti, fallait voir autour de 800euros. Pourtant sur X360, tu as une qualité décente sur une machine qui coûte max 300euros. Après il y a encore les "puristes" pour qui ce serait une qualité "dégueulasse" avec un 25~30 FPS....
aribacata
Signaler
aribacata
uncharted 4 pour moi n'aura aucune saveur. Des jeux bien plus consistants au niveau contenu et profondeur seront sortis d'ici la.
gibson25
Signaler
gibson25
Oui merci pour cet article ! C'est la moindre des choses de te remercier pour ton travail. Qu'est ce que ce jeu me tarde ! J'espère pouvoir voir un peu plus de Mercredi à Samedi (Gamescom). Et peut être le tester mais à mon avis, ça sera pour la prochaine Gamescom et le prochain E3. Bonne continuation
marcosolo
Signaler
marcosolo
le début du trailer c bien une cinématique cgi mais dé 1m13 c du gamplay donc quand la camera recule c du in game je pense
Ikaruga
Signaler
Ikaruga
Entre un uncharted et un last of us mon choix est tres vite fait c'est uncharted meme si last of us est excellent.
newgamemachine
Signaler
newgamemachine
Merci à tous pour vos encouragements et interventions. Cela me motive beaucoup.

En ce qui concerne le jeu, Sony a le chic pour nous émoustiller notre curiosité avec de folles promesses. Depuis que je joue sur consoles PlayStation (1995), cette promesse est la plus excitante !! :D
ayaaa
Signaler
ayaaa
Bel article. Bravo. Ça résume bien l'actualité de uncharted 4... Et ça me laisse à penser et à redouter l'épisode "commande " best of ... A voir... Mais qu'est ce que j'ai hâte !
Contra
Signaler
Contra
@Adarion Naughty Dog n'a JAMAIS dit que c'était du gameplay. C'est là tout le problème des mots sortis comme ça sans explications, et surtout le flou que laisse (volontairement) planer Sony (comment leur en vouloir). La bande-annonce de Uncharted 4 c'était du IN ENGINE et non pas IN GAME. C'est à dire qu'elle a été réalisé avec le moteur du jeu, mais ce n'est pas du gameplay.
daubovore
Signaler
daubovore
Oui uc 4 sera beau...qui en doute ? Mais a sa sortie pour fin 2015 pas sur qu'il soit si fantastique rapport a ce qui se fera au même moment...
Sinon, même s' il sera dans ma console j'avoue ne pas comprendre cette envie de participer au buzz uc4 ! Plus d' un an avant j'ai d' autres jeux en ligne de mire.

Ps : c'est bien écrit et bien plus agréable de tout avoir en un article que news par news façon gameblog...
Nirtug
Signaler
Nirtug
@Adarion29 : tu n'as peut-être pas l'habitude de voir un PC afficher ce genre de choses. Ça ne veut pas dire qu'un PC ne peut pas rendre ça. Ça peut tout simplement vouloir dire que les jeux sont nivelés par le bas à cause de nos consoles... Qu'est-ce que j'ai hâte de voir The Witcher 3 sur une config digne de ce nom...
Pros3
Signaler
Pros3
@ Adarion29

Ce n'est pas du gameplay mais une séquence qui est tiré du jeux PAR LE MOTEUR du jeux. Ce n'est pas la même chôse.
Et puis pourquoi tu n'y croirait pas !?...quand tu vois le chemin parcouru entre Uncharted 1 et le 3....et quand je vois un simple remastered de Tomb Raider qui fracasse déjà pas mal...je me dit qu'un studio qui appartient à Sony et qui travail sur la PS4 depuis bien plus de temps que les éditeurs tiers n'a pas vraiment de raison d'essayer de nous faire "gober" comme tu dis, des conneries.

Sinon bon article. Je ne suis pas d'accord sur tout mais vu que je suis en vacance avec la mer toussa (surtout l'apéro à coté de mon PC ^^) j'ai pas envie d'épiloguer.

Bon jeux les filles !
WandaNoOrchestra
Signaler
WandaNoOrchestra

@Adarion29 : Ce n'est pas du "gameplay" mais une "cinématique in-engine", et c'est tout à fait possible que la PS4 soit capable de générer un tel rendu avec le moteur de Naughty Dog. Par ailleurs, on est pas si loin des cinématiques de The Last of Us remastered, pourtant issu de la génération précédente.

Enfin, pour répondre à ton analogie PC, mon PC actuel fait tourner les différentes démos de l'Unreal Engine IV en 1080p et a plus de 140 FPS en temps réel (et je n'ai pas le PC le plus puissant EVER même si c'est un beau monstre), donc générer de beaux modèles et un bel éclairage (car on ne voit rien de plus dans le trailer d'uncharted) est amplement à la portée de la PS4 et de n'importe quel PC dit "gamer" d'ailleurs.

PS : Sinon, bravo pour la Plume. Ça se laisse boire comme du petit lait.

Glutony
Signaler
Glutony
Bah tu veras bien lors des scènes de gameplay ;)
Adarion29
Signaler
Adarion29
Sony n'arrivera jamais a me faire gober que cette bande annonce était du gameplay temps réel faut pas rêver meme le pc le plus puissant ne réussirait pas une telle prouesse graphique un peut marre de cette lamentable manière de communiquer sur les jeux
kensama
Signaler
kensama

Cela fait plusieurs fois que je lis un de tes papiers (plusieurs sur la VR si j'ai bonne mémoire) et il y a plusieurs constantes. La qualité de l'expression notamment, chose suffisamment rare pour être soulignée. Mais aussi le choix du sujet toujours intéressant et la façon de le couvrir toujours très agréable.

En un mot comme en cent : merci :)

 

 

Je rejoins Nirtug merci pour ce texte :D

Nirtug
Signaler
Nirtug
Cela fait plusieurs fois que je lis un de tes papiers (plusieurs sur la VR si j'ai bonne mémoire) et il y a plusieurs constantes. La qualité de l'expression notamment, chose suffisamment rare pour être soulignée. Mais aussi le choix du sujet toujours intéressant et la façon de le couvrir toujours très agréable.

En un mot comme en cent : merci :)

NewGameMachine

Par newgamemachine Blog créé le 06/01/12 Mis à jour le 11/09/15 à 11h19

La high-tech du jeu vidéo

Ajouter aux favoris

Édito

Blog spécialisé dans la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la projection holographique.

Bonne lecture !

 

Archives

Favoris