Hologames.fr

Hologames.fr

Par nextgen Blog créé le 15/12/19 Mis à jour le 04/01/20 à 15h32

Ajouter aux favoris
Signaler
Xbox Series X (Jeu vidéo)

 

Vous croyez en avoir fini avec le jeu de dupes auquel cèdent volontiers les constructeurs à chaque nouveau cycle ? In game, in engine, real time, target render… autant d’anglicismes qui mêmes francisés se tranforment en abus de langage, et entretiennent le flou sur les premiers titres censés illustrer les capacités techniques d’une nouvelle console. Sous l’expertise des fins techniciens de Digital Foundry (DF), la bande-annonce de Senua’s Saga : Hellblade II s’appuyant sur le moteur du jeu, est débarrassée de l’esbrouffe marketing pour en révéler sa véritable nature…

Contre toute attente, Phil Spencer, responsable de la branche Xbox s’était déplacé au Game Awards les bras chargés d’une grosse surprise : la Xbox Series X (XSX). Et vers quel autre studio réputé pour la puissance artistique de ses titres, si ce n’est Ninja Theory, pouvait-il s’adresser ? En effet, cette petite pépite anglaise, fraîchement rachetée par Microsoft, est rompu à cet exercice délicat. Celui de servir de vitrine technologique, comme ce fût le cas en 2007 avec Heavenly Sword sur PlayStation 3.

L’analyse à froid entreprise par DF se présente comme non partisane, et n’est motivée par aucun a priori. L’article fait remarquer avec quelle légèreté, certains acteurs de l’industrie abusent de termes techniques fumeux pour mieux entretenir la confusion sur la réalité visuelle d’un jeu. Avancés comme in game par le fier à bras Phil Spencer, c’est-à-dire tirés du moteur du jeu, les graphismes spectaculaires de Hellblade II sont visiblement représentatifs de la puissance de la XSX. A quelques nuances près…

Selon les observations des techniciens de DF, la bande-annonce recèle des défauts visuels impropres à une cinématique en images de synthèse. Des imperfections se sont glissées dans la représentation graphique des effets de profondeur ainsi que des loupés aperçus autour de certains objets. Mais attention averti le site, une bande-annonce basée sur un moteur 3D ne signifie pas qu’elle s’exécute en temps réel. Celle de Hellblade a fait l’objet d’une retouche affirme Digital Foundry.

Les conclusions des techniciens sont sans appel. Cette BA repose sur le moteur UE4 et mise à l’œuvre sur un PC à configuration musclée. Celle-ci est projetée en 3840x1608 avec un taux de rafraîchissement évalué à 24 i/s. DF veut croire à une finalisation trop juste des processeurs de la XSX pour justifier pareille simulation caractéristique du potentiel de la console.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

DplanetHD
Signaler
DplanetHD
Merci Nirtug, assez d’accord avec toi !
Très satisfait du choix de Ms pour le format de mini tour pc destiné à permettre un excellent refroidissement (et ayant aussi un fabuleux look), je crois aussi que nous allons vers un saut de génération assez sympathique, et il le faut bien quand on voit ce que nous propose déjà le pc avec du RTX aujourd’hui, et si les 3080 Ti pointent le bout de leur nez bientôt, la fête sera complète…
Rizelxeo
Signaler
Rizelxeo
Il il avait une news comme quoi le devs de Hellblade II venait tout juste de commencer...
Plus un Target Render (un Bullshot) de ce quoi il pense se rapprocher, un peut comme le tout premier trailer de Uncharted 4.
Nirtug
Signaler
Nirtug
En fait il faut bien comprendre que "in Engine" ne signifie pas temps réel. Mais bon non plus CGI. La différence avec du temps réel est que là tu n'as pas à rendre chaque frame à 16 ou 33 millisecondes d'intervalle. Tu dois pouvoir bufferiser un minimum. Les contraintes ne sont pas les mêmes, elles sont moindres. Ça n'enlève rien à la magnificence de ce trailer et ça ne sert à rien de crier au bullshit ou au scandale (ce que tu ne fais pas ici hein ^^).
Ce qui me met le palpitant en ébullition à propos de cette future Xbox, c'est le design. Ils ont osé changé le form factor historique des consoles de salon. Et ils ne l'ont pas fait juste pour marquer une différence ou pour faire parler. Ils ont osé prendre ce pari ultra risqué (compte tenu du conservatisme exacerbé de notre communauté) afin d'avoir moins de concessions à faire au niveau des performances de la machine. J'imagine notamment en terme de fréquence d'horloge du CPU et du GPU. Ils voulaient des fréquences qui nécessitaient un refroidissement impossible à obtenir avec le format traditionnel.
Et je trouve ça terriblement excitant. Je pense que le saut qui a été un peu (ou beaucoup selon certains) décevant entre la gen PS360 et l'actuelle va nous décoiffer fin 2020. Et je ne doute pas que le gap soit du même ordre chez Sony. J'ai tellement hâte de voir ce que l'équipe de Cerny a à proposer :)

On va se décoller la rétine.

Édito

Mon blog vous parlera de toutes les consoles NextGen !

Archives