The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 11/10/17 à 17h48

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Happy Birthday

Signaler
Happy Birthday (Politique)

 

Suis-je un Youtuber papier ?

Vous vous demandez certainement : « qu’est-ce que c’est » et ensuite « pourquoi » ? J’ai décidé de prendre cette problématique à l’occasion des 3 ans du blog. D’où cette idée me vient ? Elle me vient simplement du perspicace Gamer Aux Mains Carrées qui au détour du joute verbale a décidé de m’insulter. Comme ça, sans raison. ‘fin, ça, c’est ce que je croyais au début. Après explication, j’ai compris que ce n’était en rien une insulte mais qu’il s’agissait en fait de ma race. J’aurais pu être de type psychologique, électrique ou encore d’acier (j’aurais préféré à vrai-dire) mais je dois me résoudre à être du type, de l’élément « youtubeur papier ». Ce qui est étrange vous en conviendrez. Et qui fait de moi le premier Pokémon de ce type, à présent, de ce jour. Une performance quelque part. Dont il faut se réjouir ou au contraire dont il faut tout faire pour la dissimuler ?

 

 

Sémantique

Un Youtuber, on sait ce que c’est. Il prend souvent la forme d’un pitre réalisant des vidéos narcissiques dans lesquels ils tentent vainement d’amuser son auditoire et ce, à fréquence régulière. Jusque-là, je vois le lien et ce, en dépit de l’absence de contenu vidéoludique personnifié sur mon espace d’expression. Par contre « papier », c’est plus difficile. Sans doute parce que j’écris. Mais j’aurais préféré « clavier » puisque je n’ai jamais tenu un stylo bic bille de 4 micron couleur violette de toute ma vie, je vous dis. Cette vérité m’a été balancée à la gueule au détour d’un dialogue anodin avec une figure de la communauté de Lanus et même si sur le moment, j’ai activé mes anticorps et mes globules blancs devant la menace, j’ai après explication compris que je tenais un blog pas comme les autres. Généralement, c’est à ce moment-là que je pars en vrille dans un trip mégalo mais pas 7 fois. D’affilé, ce serait trop.

 

 

TNT

Il est vrai que qu’à son ouverture, je ne savais que trop faire de cette espace d’expression personnelle qu’on appelle Blog. Tout juste venais-je d’en ouvrir pour simplement partager une découverte sur la dernière vidéo du titre Watch Dogs. Pourquoi lui spécifiquement et pas un autre ? Aucune fascination pour Ubi ou pour la licence (je n’y ai même toujours pas touché), cependant, mon genre de jeu préféré est le GTA-like et en tant qu’enfant d’Urban Chaos, GTA donc et TheGateway, je ne pouvais laisser quelques frames passées trop rapidement et recelant quelques informations/ester eggs cher à Ubi (aussi qu’un boxer s’essayant à la cuisine – avec ses gants) impunies. C’était le 29 Mars 2014. S’en est suivi de longs mois de parutions rares et clairsemées jusque fin 2014/début 2015, période où je rencontrai l’inspiration. Mon blog venait de trouver sa ligne directrice, son fil conducteur.

J’étais prêt à balancer plein de conneries d’un côté et quelques réflexions de l’autre. Tests, papiers de fonds sur le jeuvidéo et son environnement, réaction aux sujets d’actu du moment, prise de parole fictive de ponte de l’industrie, etc. La marionnette commençait à revêtir ses multiples visages, la boule de neige et son bouffon courant dessus était lancée. Programme commun et archi convenu, d’autres l’ont fait et le faisait encore avant moi, certes. Mais ma petite différenciation tenait au fréquentiel de parution. Dénotation qui subsiste encore aujourd’hui. Pondre assez souvent des pavés, parfois des billets timbres-poste au rythme d’un par semaine (voir plus si c’est le feu là-haut). Je pense qu’on tient là la raison du terme « Youtuber ». Certainement pas pour l’aspect VLOG sur un blog ou plus prosaïquement « vidéo » sur Youtube puisque je n’en ai jamais réalisé mais bien pour le rythme assidu de parution ainsi que la constitution d’un fanclub composées exclusivement de groupies/d’un auditoire. Ca, plus la façon de l’interpeller directement dans mes écrits (ou serait-ce les apartés bien lourdingues que je ne peux m’empêcher de faire). Papier à défaut de clavier, on a compris où Liehd voulait en venir. Peut-être avait-il peur que l’on me prenne pour le descendant direct de Christian Clavier. On ne le saura vraisemblablement jamais.

 

 

 

Neves

A la limite, jusque-là, c’est aussi vrai que je m’en foutesque de mon point de vue. Oui et ? Ce qui a provoqué chez moi une gêne à la lecture de cette injonction, c’est l’idée qu’une caste composé de gens que je conchis puisse quoi que ce soit à voir avec ce que je fais depuis maintenant 3 ans. Je n’ai pas attendu après Youtube et ses guignols pour faire de mon côté des choses exceptionnelles (le mec qui se sent plus) ou repris sciemment des codes en vigueur sur cette plateforme pour gamedesginer (lol) mon beulogue : TNT. Non, pour revenir encore plus loin dans la timeline, j’ai enregistré mon blaze sur Gameblog le 1er Aout 2013. Soit 8 mois avant de cliquer sur le bouton « créer votre propre putain de blog ». Et je trainais mon spectre en sous-marin depuis quelques mois (fin 2012/début 2013) sur le site après des années exclusivement jeuxvidéo.com entre 2007 et 2012. Pour ceux qui souhaitent avoir l’histoire dans sa globalité. Je n’ai d’ailleurs que vivoté parcimonieusement sur l’espace des blogs même après m’être enregistré.

Et puis quand j’ai commencé à comprendre que toutes les réflexions internes non partagées sur le milieu et que la perspective de faire de l’humour par marrant sur le jeu vidéo ( !! + °_° + 0_o + yoopi) étaient possibles et matérialisables, j’ai sauté le pas et je me suis incrusté comme un gros blédard à la fête. Et qu’est ce qui se passait en 2014 depuis déjà de nombreux mois ? Plus de Rahan, la fuite ou le ban de tout un pan de la communauté, une dynamique qui commençait à s’essouffler. Alors que je n’étais même pas encore entrer dans la danse. De moins en moins de papiers (intéressants ; et oui, c’est propre à chacun, n’y voyez pas là quelconque condescendance) à lire, un espace C&B qui se délite et se voit banni au fond de la classe, loin de la Home Sweet Home. C’est ainsi que la conjoncture du Neves qui fourmille de sujets bouillonnants sur le JV en général / qui trouver enfin l’inspiration / les catégories / la forme de ces différents types de posts vers fin 2014 et le fameux « sois le changement que tu veux voir naitre (dans l’espace des blogs) » (c’est du Gandhi repris de MissV ou l’inverse) est né le Youtuber Papier. Donc plutôt que balancer 4 posts par jour pendant 3 jours puis plus rien pendant 6 mois, je compile mes idées, avance mes pions et pratique la rétention de papier fini (ou à moitié fini ou fini à la pisse aussi) jusque le jour J. Ce qui fait qu’effectivement, avec un peu/beaucoup d’organisation, je parviens à alimenter périodiquement et fréquemment TNT. Le Dimanche parce que généralement personne ne publie donc le trafic est fluide.

Est-ce incompatible avec l’exercice très ethno-central limite journalintimesque d’un blog, il me semble que non. Il suffit juste de prévoir/se retenir de tout publier dans la foulée et s’en tenir à un ensemble de thématique diverses et variées qui nous tiens. Alors oui, le rythme de parution infernal tend à penser qu’à l’instar d’un Youtubeur, le contentement de son auditoire passe et surclasse l’honnêteté/l’authenticité derrière un billet pour rentrer dans une mécanique déviante d’offre et demande causant une baisse en terme de qualité de la production m’enfin, y a pas marqué Ubi sur la devanture de la façade !? Si ?? Allons … Et si cela fait de moi un Youtuber papier, ainsi soit-il. Voilà vous savez tout. Mais Liehd sait mieux/c’est mieux. C’est tout. :p

 

 

2014-2017 Time Neves Je suis fini Réservé

Ajouter à mes favoris Commenter (3)