The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 25/07/18 à 18h11

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Neves Reporter (Jeu vidéo)

Prête à l'emploi depuis un bon moment déjà, l'interview du n°2 de l'automobile sur Gameblog (ou alors serait-ce lui le n°1 !!??) est enfin MADC. Cherchez pas, c'est du jargon auto ; pour rester dans le ton. Mise à disposition client. Le véhicule est là, propre, clé en main, fonctionnel, assurez-vous juste de vous être acquité du loyer. Quoi qu'il en soit, après l'interview d'OliveRoiduVocal l'année avant l'année dernière, voici enfin l'heure de la réponse du berger à la bergère, le titre de Roi de la glisse étant déjà pris, celui de Roi de la casse est remis en jeu cette année, manette ou plutôt volant en mains. Vous n'aimez pas les appareils à 4 roues et à moteur, il est encore temps de passer votre chemin, même si vous raterez alors la passe d'arme du siècle ... Tant pis pour vous. Ou alors vous pouvez rester à écouter notre bon vieux Dopamine sur son gout de la vitesse et de la performance. Ranges moi ces cachets veux-tu. Pas de cette performance là. Nan mais oh. On règlera ça en Off, loin des regards mal avisés ... Y a trop de modo au mètre carré ... Combien le gramme tu dis ?



 

TRAME

 

 I                           Athlétisme                          7/2

 

 II                    Tour de France                  14/2

 

 III                      Course auto                     21/2

 

 IV                     Jeu vidéo                          28/2

 

 

"Tout ce qui nous importe, c'est votre bien."

 

 III      Vroum

 

Qui d'OliveRoiDuBocal ou toi est le meilleur sur circuit ? Et en IRL ?

Olive est dans un bocal. Je pourrais le battre les yeux fermés. Il n'est Roi qu'en son royaume (de cornichons).

La guerre est déclarée. Je lui fais la commission dans sa propre interview :D

Olive te fait des bisous (où, il n’a pas précisé). Il te trouve très bon en commentateur de course en ligne. Il dit aussi que c'est bien d'avoir des rêves. Mais qu'il faut aussi que tu lui envoies tes replays, ils te fileront des conseils gratuitement, lui et sa team (d'après ce que j'ai pu comprendre, ils sont plusieurs à vouloir t'apprendre la vie sur piste :D)

C'est un peu le souci quand on est le meilleur. Tout le monde veut votre peau, en tout cas dans le bocal d'Olive.

Pour te donner une idée, dans les championnats Forza j'étais dans les 10 meilleures divisions ce que je considère comme étant un bon niveau. Mais il y a évidemment beaucoup de joueurs bien meilleurs que moi et je suis loin du niveau et de la régularité des trois premières divisions. Il me faudrait beaucoup d'entraînement pour ça.

Si Olive me fait des bisous c'est probablement sur les fesses, puisqu'il ne peut être que derrière moi.

Tu l'as déjà rencontré IRL ?

No, mais pour redevenir sérieux 5 minutes ce serait avec grand plaisir :-)

La battle a déjà eu lieu ? Ou faut-il l'organiser à Kinshasa ?

Anytime, anywhere.

J'aimerais être aux premières loges.

A pas de souci pour un juge de paix :-)

A vrai dire, il se pourrait très bien que nous concordions nos emplois du temps pour se retrouver au lieu-dit du "Pilote Pendu" pour mettre tout ça au clair.

Moi en Buffer. Toi en Ali et Olive en Foreman. Naturellement.

/me crache dans sa main et top là.

Le sport auto, c'est vraiment du sport ?

Oh que oui, et un sport de haut niveau selon la discipline. Évidement on n’est pas soumis aux mêmes contraintes en F1, en endurance et en courses de côte. Mais les pilotes sont de véritables athlètes et le sport auto a toutes les composantes d'un sport. Que ce soit sur son côté physique, psychologique ou technique.

Qu'est-ce que t'as pu tester comme discipline ?

En compétition, rien.

T'as arrêté ou tu continues encore ?

Je n'ai jamais vraiment commencé.

Et hors compèt ? Rallye, Nascar, GT, Karting ?

Karting et Course de côté (R5 Turbo).

Qu'est-ce que la course de côte apporte de différent par rapport à un circuit plan ?

C'est selon moi ce qui est le plus proche d'un pilotage "pur". C'est sur une "vraie" route et sans qu'on puisse apprendre le circuit comme un tracé classique. Cela n’enlève rien au mérite et à l'intérêt des courses sur circuit.

La discipline auto la plus casse-cou selon toi ? Celle où l'on met un peu plus sa vie en danger que les autres ?

Statistiquement, ce sont les Baja et le Nürburgring qui sont les tracés et les épreuves les plus dangereuses en voiture. La plus impressionnante selon moi c'est Pikes Peak. Le Dakar est également une des courses les plus dangereuses. Au point qu'on peut se demander si cela vaut le coup de continuer s'il y a des morts tous les ans...

Les disciplines les plus faciles :D ?

Le Karting. C'est souvent considéré comme un écolage indispensable. Et c'est le cas. Mais rien n’est jamais facile en course auto, puisque c'est exactement comme un concours de grande école. Peu importe qu'on soit rapide ou performant. L'essentiel c'est d'être devant les autres.

Mais tu penses que la compétition ne vaut pas le coup de prendre des risques aussi importants ?

Tout dépend des priorités des gens. Le danger fait partie de la compétition, puisqu'il va de pair avec la vitesse. Mais quel est le sens d'une épreuve où les risques sont inconsidérés ? Les pilotes sont aussi parfois des pères de famille. La priorité c'est la vie selon moi, pas la mise en danger permanente, même si elle ne peut pas être totalement exclue.

Il est impossible d'aller vite en toute sécurité ? (sport auto, sport extrême, sport d'hiver)

Bourrer les bagnoles d'ADAS ?

A partir du moment où la vitesse augmente, la marge de man½uvre diminue. Quel que soit le moyen de déplacement. C'est valable également pour les trains qui sont pourtant sur des rails.

Le marché automobile vidéo ludique est en essor ou en repli ? (Forza, GT, Asseto Corsa, Project Cars en chefs de file)

Clairement, pour l'industrie, les ventes ne sont pas à la hauteur des espérances pour les jeux de voitures. Les éditeurs ne mettent d'ailleurs pas le paquet sur la communication pour leurs titres actuels. Bien sûr, il y a des efforts qui sont faits en particulier pour l'Esport et on ne peut pas dire que ces efforts soient négligeables. Mais un Forza n'est rien en face d'un Call of Duty, d'un FIFA ou d'un Halo. Une façon d'évaluer la considération d'un éditeur par rapport à son titre ? Les cashprize alloués aux compétitions Esport. Pourtant l'audience n'est pas forcément moins nombreuse sur les jeux de course.

Ceci dit, le marché est suffisamment porteur pour qu'il y ait une offre correcte et plusieurs titres avec des philosophies différentes.

Est-ce que le jeu vidéo de course, c'est comme le plateformer, c'est voué à laisser sa place de Roi pour un rôle de Vassal derrière FPS/TPS/RPG et compagnie ?

Non, la voiture est très populaire. Moins que le foot, mais assez pour être rentable.

Il y a de la place et pour Forza, et pour GT, et pour Project Cars, et pour Asseto Corsa sur console ? Vraiment ?

Je pense oui. Mais tout dépend du format. Project Cars et Asseto ont bénéficié de conversions. Les coûts de développement n'ont rien à voir avec des jeux exclusifs comme Forza ou GT.

Selon toi, qu'est ce qui coute cher dans le développement d'un jeu auto ? Le contenu plus que le moteur ou le marketing ?

Il faudrait demander cela aux développeurs eux-mêmes, je ne suis pas très bien placé pour répondre à cela. Ce qui coûte cher, ce sont les gens qui travaillent dessus :-). Les licences, les marques et les voitures, c'est également un métier à part entière maintenant. D'ailleurs il y a des équipes qui sont dédiées uniquement à cela dans le développement des jeux ; négocier avec les constructeurs quels modèles pourront être intégrés et sous quelles conditions.

La VR comme sauveur providentiel ?

Je ne crois absolument pas à la VR. Elle est vouée au même échec que le motion gaming. C'est un gadget hors de prix. En tout cas pour les applications de jeu vidéo.

Pour la simulation de vol, c'est autre chose, même s'il y a encore pas mal d'écueils.

Quid de #Driveclub VR et GT Sport en VR ?

Rien de mieux que sur un écran.

En quoi la VR, c'est gadget ?

Parce qu'on peut parfaitement s'en passer dans la plupart des situations et que c'est encore tout un binz à mettre en place. Tu vas faire quoi avec un casque sur la tête quand il faut accéder à d'autres fonctions que la conduite ? Si ta tête bouge, que tu te trouves dans une voiture et que ton corps ne reçoit aucune autre information de mouvement, tu risques de perdre tes repères et d'être moins précis, même si tu n'es pas malade à cause de ça.

Je trouve les solutions de simulation, via cockpit beaucoup plus intéressantes. Tous les switch peuvent être physiques et avec trois écrans l'immersion est déjà suffisante. En l'état la "VR" reste pour moi un gadget.

VR + cockpit, ce n'est pas viable ?

Non. On ne peut pas à la fois avoir le visage collé dans un casque de VR et accéder facilement aux fonctions de son volant et à divers boutons de réglage d'un véritable cockpit. En tout cas pas en l'état actuel à ma connaissance.

Quelles sont les prévisions pour l'année prochaine ? Le Roi Forza7 ou le Prince GT Sport ? Quid de Project Cars 2, projet souhaitable, viable ? Le salut du jeu de course, c'est le communautarisme du contenu d'un Asseto Corsa, les mods ?

Pour l'année prochaine, je suis impatient de voir ce que va devenir Forza 7, surtout avec le succès de Horizon 3. GT Sport m'a très favorablement surpris lorsque j'ai pu l'essayer à la Gamescom et j'espère qu'il va me réconcilier avec la licence dont je n'aimais plus du tout les sensations de conduite. Elles étaient excellentes en Allemagne, mais j'étais dans un baquet avec un volant et non à la manette dans mon bureau.

L'avenir des jeux de course passe obligatoirement par un support communautaire fort avec une vraie culture des sports mécaniques. Apporter régulièrement des nouveautés, mais en respectant le sport (pas des voitures juste repeintes), en amenant des informations et en apprenant des choses aux joueurs, c'est ce qui permet de faire vivre un jeu de course. L'exemple d'iracing est très parlant à ce sujet. Il n'y a pas une plateforme communautaire hyper développée, mais quand une voiture arrive, ils sont allés interviewer des pilotes qui parlent de la machine. C'est gagnant pour tout le monde. Les dev montrent qu'ils aiment le sport auto, ils apportent une plus-value et de vraies nouvelles informations sur le sujet. Les joueurs découvrent une voiture, son histoire et ont ainsi plus envie de la conduire et de la comprendre. Ils achètent la voiture et l'apprécieront d'autant plus.

A une tout autre échelle nous faisions des fiches techniques de voitures sur forzamotorsport.fr. C'était très apprécié justement parce que les lecteurs découvraient à la fois une voiture et pouvaient l'utiliser dans un jeu. Polyphony l'a également fait avec ses reportages GT concept et quelques vidéo, mais elles sentaient encore trop la promo et le marketing cousu de fil blanc.

Y a vraiment besoin d'un dossier complet pour avoir envie de rouler en Alpine ? Putain, même moi qui n'y connait pas grand-chose, j'ai été happé par ses courbes !

Mais il y a des gens qui ne la connaissent pas. Les rustres :-).

Beaucoup semblent sceptiques sur GT Sport, pas toi ?

J'ai bien aimé les sensations au volant. Cela m'a semblé assez en rupture avec la série pour que j’aie envie de l'essayer.

Qu'est ce qui a changé ?

La voiture est beaucoup moins en mode "je suis sur des rails" quand la vitesse est correcte et "je dégage dans tous les sens" quand elle est excessive.  C'est la fameuse sensation d'avoir quelque chose dans les mains.

Le report ne t'inquiète pas ?

Non, je ne suis pas pressé. J'ai plein d'autres jeux à jouer en attendant :-).

Sa tournure e-sport, tu l'accueilles comment, toi le néo-commentateur de course en ligne ?

Je l'accueille comme quelque chose d'inévitable parce que les éditeurs se sont bien rendus compte de toute l'émulation que cela pouvait générer. Tout ça, c'est de la communication gratuite ou presque et surtout, cela génère des histoires autour des jeux. Pour être tout à fait honnête au départ je suis plutôt hermétique à l'E-Sport. Je trouve les comportements souvent très puérils et on arrive à cumuler les mauvais travers du sport (la compétition pour gagner à tout prix) et les comportements immatures (en raison du jeune âge de la plupart des participants).

Si j'ai endossé ce rôle de commentateur, ce n'est pas parce que j'en avais particulièrement envie au départ. C'est surtout parce que les propositions d'autres commentateurs étaient plus basées sur une popularité Youtube que sur des gens qui connaissaient un minimum la simulation (Forza en l’occurrence) et les courses de voitures. Je me suis pris au jeu en tout cas :-).

C'est plaisant de commenter des courses et de ne plus être derrière le cuir ? En quoi ?

Je me suis pris au jeu. Parce qu'il y a une belle émulation avec les gens qui regardent. Parce qu'on peut en direct voir les questions des spectateurs, essayer de leur donner ce qu'ils veulent, de leur montrer leurs poulains. Il y avait une compagne de pilote une fois sur le tchat qui demandait à ce qu'on regarde un peu son homme rouler, nous l'avons évidemment fait dès que cela était possible en fonction de la bataille en cours. Essayer de donner vie à tout cela, de communiquer un certain enthousiasme, c'est prenant. Je me suis bien amusé avec Maxou à tailler le bout de gras sur les différentes options des pilotes à essayer de deviner leur état d'esprit.

Cette activité te prend du temps, de l'énergie ?

C'est très énergivore. Plus qu'on peut le penser avant d'avoir tenté l'expérience. Ce n'est pas forcément évident de commenter en permanence sans laisser de blanc et en même temps sans se répéter ou sortir des banalités tout le temps. Il faut essayer de bien connaître les pilotes, de gérer la réalisation en même temps que le déroulé du programme du jour, préparer les habillages (même avec l'aide de l'E-Sport League), potasser les voitures, les circuits. Rouler aussi dessus pour en comprendre les points clefs. A chaque fois, c'était tout de même trois heures de direct et je peux te dire que vers minuit une fois le rideau tombé, nous étions rincés.

Nos premières préoccupations étaient de pousser un gros ouf de soulagement, puis d'essayer de savoir si cela avait plu.

Tu parles de pilotes pour le championnat Forza. Le pilote virtuel vaut-il le pilote réel ?

Les pilotes de Forza ont participé à des challenges IRL notamment avec les Audi Endurance Expérience. Et ils ont gagné... Qualités physiques mise à part, parce que cela se travaille également à très haut niveau (c'est une évidence) je pense qu'un bon pilote virtuel a de très bonnes chances d'être un bon pilote en réel. Le challenge est le même. Amener une voiture à ses limites, la gérer en fonction des sensations de conduite. Je dirais même que c'est peut être encore plus facile, puisqu'en réel le retour d'informations est bien plus important sur le comportement de la voiture. Il me semble que les pilotes des challenges de la GT Academy ne se débrouillent pas trop mal non plus :-).

L'e-sport automobile attire les foules ?

Pour le moment nous avons été très contents de l'audience du championnat de France. En dehors des phases finales de Halo, nous étions toujours devant en termes d'audimat (dans le cadre des XBox Elite Series). Et pourtant, Halo est autrement plus populaire et implanté que Forza ! Ce qui a aussi été très positif pour nous, c'est la constance de nos spectateurs. Jeter un coup d’½il pendant quelques minutes, voir une heure c'est déjà bien. Mais pour ces retransmissions, les gens sont restés pendant TOUT le live ! Et sur des lives qui durent 3 heures c'était une sacrée belle récompense pour nous.

Quelles sont tes attentes futures concernant le jeu vidéo auto ? Les évolutions à apporter d'urgence, les éléments à abandonner, les technologies à emprunter, la séduction à opérer ?

D'une façon générale, j'aimerai que la gestion de l'usure et de l'endurance soit meilleure dans les jeux de course consoles. En particulier pour Forza dont un des soucis est de proposer des voitures très adaptées à l'endurance, mais sans gestion réaliste de l'usure des pneus ou du moteur en fonction de ce qu'on lui demande (monter trop haut dans les tours par exemple peut diminuer sa longévité). Une bonne gestion des arrêts aux stands, une gestion dynamique de la météo et de l'éclairage avec un cycle jour / nuit. La possibilité de paramétrer tout cela pour accélérer les échelles. Par exemple faire une course avec un temps qui s'écoule sur 24H en virtuel et 1H en réel. Mais laisser le contrôle au joueur pour qu'à la fois ceux qui ont envie de jouer 5 minutes et ceux qui ont envie d'y passer des heures puissent trouver satisfaction.

En fait, pour résumer, l'évolution des jeux de course doit aller exactement vers ce que fait iRacing, mais en laissant de larges ouvertures pour le grand public. Quant à la meilleure manière d'y arriver, je crois que c'est en développant l'aspect communautaire et le plus de connections possible avec le monde réel de la course auto qu'on peut faire quelque chose d'intéressant. Que le réel parle du virtuel et vice versa.

Après je n'ai évidemment pas de baguette magique et tout cela est facile à dire derrière un clavier et depuis un fauteuil de joueur.

C'est quoi "des voitures adaptées à l'endurance" ?

Des voitures qui roulent ou qui ont roulé régulièrement dans les championnats d'endurance ; ALMS, IMSA...

Avec les catégories qui vont bien ; Sport proto, GT...

Sans gestion réaliste, les dés sont pipés et la course n'a pas d'intérêt en Endurance ?

C'est surtout qu'il faudrait une vraie prise en compte de l'usure des différents éléments de la voiture. Moteur, pneus, consommation, surchauffe...

T'as pas de baguette magique mais t'as forcément une blouse blanche ! Si tu devais faire un mash-up des jeux de course pour en créer l'ultime, quelles ingrédients de quels jeux picorerais-tu ? Quelle est la recette du jeu de course parfait ?

Il n'y a pas de jeu de course parfait. Il y a le jeu qui correspond à tes attentes.

Pour moi, actuellement, le jeu de course parfait c'est iRacing. Parce qu'il se veut être une véritable simulation de conduite et qu'il a fait le choix radical de sélectionner ses joueurs par leur bourse. iRacing demande à ce que le joueur soit vraiment impliqué dans sa course et à ce qu'il fasse très attention à rouler propre. Si pour moi c'est le jeu de course parfait, je ne peux décider d'y jouer sans mettre trop de temps (et d'argent) dedans. Tout simplement parce que je ne veux pas passer à côté d'autres jeux très sympas et qui amènent de grands moments de convivialité aussi en multi.

Il faut un PC de la NASA pour le faire tourner iRacing ? C'est ça "sa sélection" ?

Non, il tourne très correctement sur un PC moyen. Sa sélection c'est qu'il faut surtout payer un abonnement mensuel pour pouvoir jouer. Ensuite, chaque voiture et chaque circuit sont également à acheter. On n’achète pas tout d'emblée, et on fait selon ses envies et ses préférences mais c'est tout de même très cher.

Et puis la moindre bêtise fait baisser le niveau de compétence du pilote et dans ce cas, il reste dans des divisions avec de "mauvais" pilotes. Il faut donc être propre. On gagne plus à rester propre tout une course en étant dernier qu'en gagnant avec plein de sorties de route.

Le modèle d'iRacing est gagnant/gagnant entre développeur et joueur ?

Si le joueur a une approche adulte de ses courses, je pense que c'est gagnant/ gagnant en effet.

Te frustres t'il par moment ou y a t'il encore des marges de man½uvre pour corriger/approfondir certains trucs ?

Il me frustre surtout parce qu'il est difficile d'y jouer avec des amis sur la même piste.

Pas de ragequit possible dans iRacing ?

Si, c'est possible et cela fait baisser grandement la note du pilote qui va rester dans des divisions peu intéressantes.

fin de la troisième partie.

2014-2018 Time Neves, c'est dans la boiteuh Réservé.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal

Je plussoie l'avis de Noiraude ! 

Noiraude
Signaler
Noiraude
Top 10... Forza... LOL (bis)
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal
TOP 10 ... Forza ..... LOL.

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

 

--------------------------------------------------

 

Il n'a rien d'un GOTY, mais surpasse sans souci ceux à qui on a donné ce titre.

 

Blacklabel, 17 Janvier 2012, critique d'inFamous 2.

 

--------------------------------------------------

 

Contrairement à ce que prétend la vindicte populaire ...

 

... Dieu ne s'est pas reposé le 7ème jour.

 

Non. Dieu créa Sony.

 

Vox Déï.

 

(Citation non datée mais retrouvée sur un parchemin daté du Monolithique.)

Archives

Favoris