The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 12/11/17 à 10h18

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Troll Sans Frontière (Jeu vidéo)

Bon, rentrons directement dans le vif du sujet. Déjà, je sais que Boulap' n'y est pour rien mais le sous-titre de ce nouveau Zelda me fait toujours un peu peur. Souffle de Sauvagerie. Avouez qu'après Resident Evil 7, on s'inquiète du tournant dramaturgo-horrifique que pourrait cacher ce choix murement réfléchi par Aonuma et ses équipes. Heureusement, abreuvé, écrasé, noyé par très exactement 58471 vidéos ces 3 dernières années, nous pouvons légitimement évacuer cette crainte, le dernier Zelda propose une aventure, un propos plus "mature" (attention, gros mot) certes mais de là à dire qu'on va y rencontrer des zombies, des autochtones, ou pire des sauvages ... Non. Rassuré. On peut passer au test. Du test.

Bon comme d'hab', ce qui m'étonne à la lecture du test, c'est la mention "complet". Ca veut dire qu'il y a des tests incomplets ? Ca veut dire qu'un test se doit d'être complet ? Où est-ce la promesse que le test est complet et qu'en théorie, aucun pan du jeu n'est laissé inexploité ? J'y reviendrais parce que justement, je l'ai trouvé ... Comment dire ... Ah oui ... INCOMPLET ce test. Oui donc l'introduction. Pour l'espoir d'un dernier grand jeu sur WiiU, c'est vrai. On regretta la version low cost high price pour stimuler la grande émigration vers la Switch (toujours du low cost high price mais avec 300 boules à sortir de plus au passage) mais ça c'est parce que je viens à peine de dégoter une U et que je l'ai mauvaise. En dehors du fait que la série se reboote à chaque épisode, l'introduction fait ce qu'on attend d'elle. Elle introduit. Je précise que j'ai fait Saint-Cyr. Dans une autre vie.

La version WiiU ! Y a pas à dire, c'est très très rassurant. C'est tout ce que j'ai à dire. De la part d'un type qui risque fort probablement de le faire avec cette version ... Sauf si je suis prêt à attendre 5 ans, le temps que la Switch ait un catalogue de jeux conséquent. Quoi !? Si on n'a plus le droit de troller ...

On commence donc avec une remise dans le contexte nécessaire du dernier épisode de la SAGA (Africa, lol) par rapport à ses aïeuls. On oublie peut être de mentionner le parallèle évident à faire entre la pomme frippée (et non grillée) conférée par le "barbu à capuche" et le tryptique Assassin's Creed, Santa Claus et bien entendu Blanche Neige et les 7 Nains. Un barbu à capuche, ça ne trompe pas, c'est bien le Père Noël. La pomme, c'est clairement une réinterprétation de la scène meetic de la sorcière et Blanche-Neige. Et même si c'est du spoil, vous vous doutez qu'il s'agit bien de la Pomme d'Eden et que le but du jeu n'est pas de sauver Hyrule et par extension la Princesse Zelda mais de reconstituer un vidéogramme d'Adam fricotant avec Eve.

J'ai quand même des doutes sur la nécessité ou le recours à la tablette Sheika, que ceux-qui y jouent en ce moment me donne leur sentiment là-dessus parce que l'anachronisme entre un iPad maquillé en artéfact millénaire et le monde intemporelle d'Hyrule scie l'arbre sur lequel se tient la branche sur laquelle repose mon Q. Soigneusement évité parce qu'il est toujours plus sain de comparer un titre Sony (Horizon es-tu là ?) à un titre Ubi, Boulap' oublie certainement de préciser que Nintendo emprunte la sacro-sainte mécanique de révélation d'icônes sur la map cher à Yves Guillement (copyright Olff) bien connues des férus de monde ouvert québecois ; Pleur Lointain et Crédo d'Assassin en tête. C'est qu'il ne faudrait pas sâlir le nouveau-né à peine révélé au monde. On aurait aimé quelque chose de plus original que de la grimpette puis un saut de la foi mais on fera amende honorable en confessant qu'il ne s'agit que de la 478 fois qu'un jeu nous le demande ces 10 dernières années.


Zelda the èrepégéïse. Ca a l'air extra-ordinaire. Ou c'est juste l'art de faire passer quelque chose de commun en quelque chose d'extra-ordinaire ? Loin de moi l'idée de faire mon Riyuzaki57 (ou si peu :) ) mais franchement, une barre de stamina et des points de compétences à dispatcher, ça vaut le foin de 2 paragraphes ? J'aurais préféré en savoir plus sur ce fameux système systémique avec l'influence de la physique sur nos actions, et si les planches de bois sont imperméables à l'épreuve de nos balles ou non ? J'avais bien aimé le truc dans Rainbow Six Siege, bon, je ne m'attends pas au même degré de destruction mais je pense que ce Zelda aurait gagné à glaner un système à la Battlefield 4 : le levolution. Genre, au lieu de faire un sanctuaire ou un palais, pouvoir le réduire en poussière, le boss d'dans y compris et ainsi s'éviter toutes ces énigmes à la con qui me font déjà bien chier dans Uncharted. Après, je reconnais que c'est un sentiment purement personnel, je m'attends pas à ce que vous aiyez le même degré d'exigence que moi. D'où les notes dythirambiques que vous vous apprêtez à lui mettre. Bande de fanboys.

Bon, déjà, j'ai pas compris le jeu de mot. "La Part de faire". Mais peut-être n'en est-ce pas un. Ah enfin, donc, on en vient au système systémique. Pour le coup, ça donne vraiment envie, ça semble pas mal fait, bien étudié et de paire avec Benoit. Putain, ça déménage quand je m'y mets. Seul les aficionados de la petite balle jaune comprend la référence. Vous augmentez d'un niveau pour la peine. Ca va de paire avec la liberté exaltée du titre. C'est clairement le genre de truc qu'il faut pousser à l'avenir dans tous ces titres en monde ouvert. Je pense à Red Dead 2 cette année. Plus compliqué à légitimus (ok, j'arrête) sur un jeu "couloir". Alors, je sais que certains vont en référer à PETA pour se plaindre de la déforestation de certains joueurs qui pour le coup auront pris le jeu pour un RTS mais je pense que ça peut le faire. Ca me fait pense à ces jeux comme Fortnite, manquerait plus qu'on puisse construire tout et n'importe quoi. Après tout, le craft pour les objets mais pourquoi ne pas Minecraftiser encore plus les prochains Zelda ? Bac à sable comme le dit Boulap'.

Zelda toujours plus RPG, épisode 2. En soi, c'est nécessaire de le mentionner, mais j'aurais aimé savoir si à l'instar de tout bon RPG à la mort moi le noeud (c'est parce que je suis sur Demon's Souls depuis 45 heures et des poussières, n'y voyez aucun rejet du genre), on doit se farcir des phases érintantes/ennuyantes/pédantes/incompétentes/tantes de farming OU PAS ? Est ce que le système systémiquement systémique se suffit à lui-même (sous réserve d'avoir le niveau d'intelligence requis, LOL) ou est-ce que la progression est bien calibrée pour ne pas avoir le sentiment du passage obligé à cette mécanique d'un autre temps ? Aucune réponse. Et déjà, là, je vois les premières bribes d'un test incomplet.

Le second paragraphe est très intéressant. Attendez, je n'ai pas fini. Pourquoi ? Parce qu'on s'attaque à la jouabilité du titre. Sans doute le terme marqué au fer rouge sur les murs des locaux de Nintendo EAD comme peut l'être EMOTION chez Quantic Dream. Et larmichette ? Donc, on revient à ce qui va faire défaut à la Switch tout au long de sa carrière : sa conception. Etriquée, son ergonomie ne ravira pas les adeptes du jeu sans concession. On ne va pas faire le procès du gamepad Switch ici qui souffre du concept même de la console qui est de vouloir tout faire - mais comme chacun sait, à vouloir tout faire, fait-on seulement une chose de bien ? - Vous rajouterez donc 80 balles pour le "vrai" pad. Par contre, le mapping des touches diligent semble être la seconde couche de peinture dont on se serait bien passé. Quitte à en passer une, autant la réserver à Splatoon 2. La question n'est pas de s'inquiéter de s'habituer aux contrôles d'un jeu. Tout titre fait passer les premières du joueur par cet apprentissage obligatoire pour qui souhaite dompter et faire corps avec la maniabilité. Toute la question est de savoir si on peut/veut s'habituer aux contrôles douteux d'un jeu. Et si les joueurs WiiU n'étaient au final pas les mieux lôtis ?

La Darksoulisasion du Jeu Vidéo comme le dit Puyo. A l'heure où j'apprécie (enfin) de souffrir dans le jeu vidéo (passer d'Assassin's Creed à un Souls, mieux qu'un Grand 8 XD), je suis plutôt ravi de découvrir un challenge exacerbé pour ce nouveau Zelda. Compensera - espérons-le - le manque de donjons de l'épisode. Pas de mention de perte de stuff cher à la série, un mal pour un bien. S'inspirer oui, copier non. Par contre, ce qui me gêne à la lecture du dernier paragraphe du test n'est pas tant le deuil à opérer de la technique. A l'instar d'un Watch Dogs, Nintendo a lors de son dernier trailer d'envergure annoncer/révéler la réelle couleur à laquelle nous serions confronté. Et dans un cas comme dans l'autre, les perspectives "autres" que la technique proposées par le jeu suffisaient amplement à chambouler mon stoïcisme d'alors. Non, ce que me turlupine, c'est la pommade passée sur certain point : quid du scénario, quid de la narration, quid de l'écriture des quêtes, quid de la musique (apparemment moins épique) ? Alors ok, dès qu'il s'agit de Zelda, le rationnel part aux 4 vents m'enfin, ne pas avoir de Raiponce sur ces points à mon sens cruciaux au vu de la tournure de ce Zelda à la fois coloré en apparence mais sombre sous ses apparats m'emmerde. Voilà, ça m'EMMERDE. Là où l'on vient directement te dire que même si Horizon est beau, son propos est classique, on laisse un voile qui ne dessine pas grand chose sur ce Zelda. A se demander si Boulap' a réellement fini le jeu avant d'écrire son billet.

La complaisance à Edgar de Zelda n'a d'égal que mon envie d'en découdre avec lui. Car oui, ce Zelda est bien le premier qui me donne envie et celui par lequel la série se fraira un chemin jusque moi. Mais là où Zelda n'est pas un petit projet de seconde zone étalé sur 10 ans comme peut l'être un FinalFantasyXV ou même un TheLastGuardian, la critique se doit d'être juste et affiné au lieu de féliciter ce soi-disant renouveau, à grand renfort d'influence de tout ce qu'on pu faire la concurrence (les occidentaux mais pas que) sur le sujet ces 10 dernières putain d'années. Le sursaut de lucidité de Boulap' dans son dernier paragraphe de conclusion abondant dans mon sens. Alors, c'est cool, on retrouve aussi bien du Adibou (la cuisine) que des Schmits (la cuisine) ou encore que du TheWitness (la cuisine, nan je déconne, le vide et cette profusion abjecte de couleur, beurk) mais cela suffit-il à porter aux nues un alignement de la série sur ce que les autres ont apportés depuis une décennie ? Il faut croire que oui. Pendant ce temps là, The Order 1886 se tappe un 4. Allez comprendre ... Ce sera 5/10 pour Boulap. Avec comparution immédiate.

2014-2017 Time Neves Si une âme sensible peut m'envoyer une Switch et le collector de Zelda dans les plus brefs délais, je retire tout ce que j'ai dit. Je vous invite même à ma prochaine fête d'anniversaire. Je m'habillerais en Zelda s'il le faut. Allez, me laisser pas comme ça ... Réservé

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Macross4175
Signaler
Macross4175
Et là je me dis que tu as du écrire ça en une bonne heure mais que tout le monde s'en fout en fait ... Je remarque quand que tu critiques un membre de gamekult ,site internet en guéguerre avec Gameblog ... haters's gonna hate ...

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris