The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 21/06/17 à 17h34

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Neves Reporter (Jeu vidéo)

Sacré personnage que ce Ollf. A commencer par son blaze imprononçable, vous en conviendrez. D'ailleurs, j'insère mentalement un "o" entre le "l" et "f" à chaque fois que je lis son pseudonyme afin d'éviter de faire buguer le système que la Matrice m'a conféré (oui, j'y crois. Pas vous !?). Et comme le reset marche une fois sur deux, ça serait con. Olff est cru mais se déguste à point. Dôté d'un grand savoir-vivre (et savoir-être) avec ses semblables (#LOL), le Olff reste cependant une créature à ne pas trop brusquer sous peine de voir revenir le boomerang plus vite qu'il n'est parti. Testé et désapprouvé. Ce qui me frappe depuis le début de cette campagne d'interview des membres de la communauté, c'est le "cosmopolisme" des personnalités composant la diaspora Gameblog. jFive, Donald87, Zhibou, Mangouste, Himuo, Blacklabel et many more to come. Tous différents, et tous au combien intéressant. Et vous n'imaginez pas comme Olff apporte briallement sa pierre à l'édifice. Il m'a dit de dire ça. Il m'a dit que ça serait plus vendeur. Mention spéciale aux compositions musicales. Non, le RAP français n'est pas mort. Bien au contraire !

 


 

TRAME

 

 I                                                 R'offl                                                      1/2

 

  II                           La regarde et remercie Dieu                            8/2

 

  III                                          Italia, s'è desta                                     15/2

 

 IV                               Et si t'es pas content ...                             22/2

 

 

 

 II              In Nintendo, he trusts.

 

Pourtant les AAA et leur suite se vendent plus que jamais et on a régulièrement des nouveautés qui viennent tenter leur chance ... Tu trouves qu'il y a manque de prise de risque à l'heure des TheOrder1886, Ryse Son of Rome, Splatoon, Mirror's Edge Catalyst (faire revivre un four puis un succès à petit prix), Battlefield 1 (la première guerre mondiale !), Sunset Overdrive ou encore Uncharted 4 avec son grappin !? Vraiment ??

Sachant que d'un autre côté Microsoft, Sony, EA, Ubisoft se déploie pour avancer leur caution indé (plus récents pour les deux derniers sus-cités). Je te trouve un brin malfaisant voire ingrat ^^.

Mais grosso modo t'as 5 AAA qui sortent fréquemment et qui s'en sortent. Et fort logiquement, les joueurs se dirigent vers des licences qu'ils ont adoptées plus que des clones.

Prise de risque et AAA c'est antinomique. Le risque tu le prends quand t'oublies d'être ambitieux. The Order n'a rien de nouveaux, ni d'ambitieux, il s'applique à appliquer une recette ultra exploitée, le TPS-cover, et se paie le luxe de le faire en moins bien. C'est l'exemple typique de l'échec dont je parlais, c'est beau, très même, l'univers est cool, mais le gamedesign est pété ! C'est un bon exemple du problème de compréhension de son médium.

Ryse, c'est un sous-GOW, Mirror's Edge jamais touché mais je hais tellement cette connerie de parkour ^^. Splatoon c'est l'ambition de faire le "mario kart" du shoot en ligne, et c'est réussi. Battlefiled 1 c'est un Battlefield. Sunset Overdrive, c'est le jeu qui veut être cool, mais il a quoi pour lui dans le fond ? Uncharted 4 c'est le quatrième Uncharted en pas 10 ans, grappin ou pas c'est le quatrième.

Cest titres sont bons, entendons-nous bien, mais hormis Splatoon et MirrorsEdge, ils sont pas neufs, si ?

Je suis bien heureux que de grands éditeurs jouent les mécènes pour donner de l'expo à la scène indé. Mais bon la plupart des perles indés ne les attendent pas. On est dans une saine récupération, mais pas dans un grand souffle dans le dos.

A force de bouffer du caviar, on se lasserait ? O_o

Non. D'ailleurs je suis loin d'être lassé. Faut juste être exigeant avec nous tous.

Pour les ventes, le combo PS4/ONE surpasse le duo PS3/360, c'est surtout le fait de passer de la Wii à la WiiU qui plombe les résultats. Je ne parle même pas du nomade vs mobile. On sait que le snack gaming a gagné de ce côté-ci :/

C'est une masse de joueurs bien moindre. Hier les consoles faisaient jouer plus de gens. Après je suis pas d'accord sur le "snack gaming", des jeux c'est des jeux, et si l'on devait comparer les compteurs de jeux de Clash of Clans à ceux de The Order, j'pense que ce serait plutôt vertigineux comme constat.

Les joueurs jouent, avec leurs moyens, tant temporel que financier, et si les éditeurs répondent mieux à ces contraintes sur iOS que sur console, c'est leurs fautes. Les gens ont jamais autant dépenser dans leurs loisirs, si tu les captes pas, c'est que tu fais pas des bons jeux. Et des bons jeux, c'est des jeux pertinents.

J'vais prendre l'exemple Splatoon au japon. Les japs voudraient plus jouer sur console de salon, et blablihblou... Ben ils ont kiffé Splatoon et en ont fait un sacré succès là-bas, alors qu'on parle de la Wii U quoi, la console OSEF de cette génération... donc une conjoncture pas top comme terreau.

Non, ils ne sont pas neufs mais il faut de tout. Maintenant, réinventer la roue à chaque nouvelle IP, ça me semble utopique comme souhait tant sur le plan des idées que sur la confiance dans la réception du marché. Les joueurs ne se refont pas. Faut bien s'adapter.

Y'a rien d’utopique à penser qu'entre copier et réinventer, il y'a un large éventail de possibilités innovantes. C'est mon propos, faire du neuf, évoluer les formules, pas la révolution. Après qu'un Battlefield fasse du BF et qu'un Mario Kart fasse du MK, évidemment.

Par contre, je compare juste le marché du jeu mobile à celui du jeu nomade. Le fait que c'est la fin des haricots pour Sony côté console portable et le début du serrage de ceinture pour Tendo. Et tu vas pas me faire croire que l'explosion du smartphone n'a pas condamné l'avenir de ces terminaux dédiés. Les gens veulent juste patienter (aux chiottes, dans les transports, chez le médecin voire même au boulot et surtout en cours) pour les quelques centaines de millions qui ont un smartphone, ils ont leurs consoles et leurs PCs pour vraiment jouer une fois à la maison dans un cadre correct.

J'pense que la démocratisation du smartphone est un fabuleux levier de croissance pour des supports dédiés. Que l'échec de la Vita comme de la 3DS est logique vu leur paradigme bien peu contemporain.

Qu'un segment de marché ait été dézingué par qqch de nouveaux, innovants, c'est logique quand tu t'es présenté avec une formule 25 ans d'âge. De la même manière que le carton d'une Wii innovante est logique comme l'échec d'une Wii U qui nous ramenait en 2002 au paradigme Gamecube...

Mais le smartphone, c'est le premier vendeur de devices dédiés à des usages. Casques audio et enceintes, dongle façon chromecast, montre et bracelet sport, ... Et la smartphone era n'a pas 10 piges encore. Y'aura bientôt plus que le vieux continent de la console de JV qui n'a aps encore su l'adopter.

Splatoon, c'est pas non plus le jeu qui a fait envoler les scores de la WiiU. Par contre, tu me dis que Monster Hunter ou Pokémon assureront limite à eux-seuls le futur des prochaines consoles portables de Nintendo, je te crois.

J'pense que pour les 10 prochaines années, Splatoon sera plus important que Poké et MH. L'un est l'aube, les autres au crépuscule. Après console portable, console de salon, suis de ceux qui pensent que ce paradigme est mort et enterré chez Nintendo depuis trois ans, et que leur avenir dépend de leur faculté à réinventer un nouveau holisme pour une nouvelle ère de support de JV.

Tu veux nous faire croire que tu n'as jamais sauté sur un bon plan ?

Non. Ça ne m'intéresse pas, l'attrait que j'ai d'un objet, d'une ½uvre, n'est en aucun cas proportionné par son tarif. Le théorème du discount c'est dévaloriser, soit une philosophie que je ne partage pas. D'ailleurs pour louer une fois encore Nintendo la stabilité de leurs prix dans le temps m'apparait une bonne chose. Quand un jeu est vendu 3 fois moins cher six mois plus tard, ça en dit long sur les qualités du jeu... Il vaut plus rien ? C'est dommageable non ?

Quand tu dis que le "J’attends du jeu vidéo qu’il arrive à Hitchcock, à la nouvelle vague, là on est encore dans les débuts du médium, et je trouve qu’il s’essouffle. Même tous les indés sur lesquels je m’éclate, on reste dans l’ère Nintendo (Chaplin grosso modo). Faut passer un cap cette fois."

Je ne comprends pas, le cap a été passé avec Splatoon, non ? Ou alors Nintendo doit mourir pour que les autres puissent progresser ?

Splatoon c'est un jeu des années 90 avec la techno d'aujourd'hui. Dans le jeu vidéo on entend souvent parler de Citizen Kane, à mon sens ce classic du cinéma l'est plus pour son ambition que pour sa relecture du paradigme cinéma. Pour ça que je prenais plutôt comme exemple Hitch ou la nouvelle vague, car ils étaient à leur manière plutôt disruptif dans l'approche du média.

Dans le jeu vidéo -évidemment je vais grossir le trait- j'attends de nouvelles approches. Par exemple Heavy Rain veut nous faire faire des choix qui impacte directement la narration. Mais fondamentalement il propose rien d'autre qu'un vulgaire aiguillage comme on en connait depuis des lustres. J'entends tu peux pas terminer le jeu en deux heures parce que tu aurais pris une décision dramatique. Là-dessus, sur l'impact du joueur sur le jeu, son rôle, y'a beaucoup à faire. On joue déjà toujours le mec le fort du monde, toujours 1 versus 1000, toujours un mec invincible, toujours le même game over -tu meurs, tu respawn-, bref on est globalement toujours sur la même règle du jeu, dans le fond des gameplay très similaires. Le code Hays que le jeu vidéo s'est auto-imposé. 

Après d'évidence on va pas réclamer à une production grand public d'être intelligente, mais qqs prods parmi la masse ça serait pas mal quand même, surtout maintenant avec des outils comme Unity & co, vazy qu'on le peut. Mais pour vraiment le pouvoir, on en revient à l'outil critique... L'outil critique qui joue un grand rôle derrière Hitchcock et la nouvelle vague... Outil critique qui en est encore au stade du guide d'achat, de l'agenda éditeur, du contrôle technique dans le vidéo game ...

Dans une interview menée en parallèle de la tienne (Inception. Imbrication. Démultiplication), l'avis est plutôt qu'un bien culturel n'a pas de prix ... A titre personnel, je pense que le modèle économique ne peut pas figer dans le temps les prix. La preuve, les prix finissent toujours par baisser (Nintendo Selects) puis augmenter quand le bien se fait plus rare. Il faut juste être très patient avec Nintendo qui à être en décalage total dans sa consommation de leur ½uvre. Après, chacun son avis.

Un bien culturel a un coût en tout cas. Après le prix peut varier, reste que le JV est le seul à voir ses prods se périmer de la sorte. Les livres, les DVD, ont un prix "fixe" sur la durée.

Tu disais que tu saluais DTU pour la démarche entrepreneurial de créer quelque chose à sa sauce quand on estime qu'il y a à explorer en matière de mouvance. Je te pose la question : quelle est la date de parution de ta critique POST MORTEM de Splatoon ? Sur quels titres embrayeras-tu par la suite ? Si tu ne montres pas la voie, qui le fera ? QUI ?

Pas le temps/cash, sinon ce serait déjà fait. Sinon je ferais simplement les jeux dont j'estime avoir fait un bon tour. J'pourrais faire The Witness, pis je pourrais faire Journey tellement j'ai trouvé les "tests" sots à son égard... "Poétique" mais putain level collège quoi...

L'outil critique, tu en fais partie non ?

Non je n'en fais pas partie, je suis juste un commentateur de la critique. Je m'y essaierais si ça payait, mais en l'état j'aime pas assez le jeu vidéo pour accepter d'être smicard. Pis si je voulais vraiment le faire, ça demanderait de développer une plateforme digitale pour l’accueillir, parce que les blogs ou les usines à gaz comme GB, c'est pas possible pour créer de la valeur, de l'attention, de l'engagement. Faut une forme pertinente aussi.

Donc, t'as le temps de nous écrire un pavé sur la NX mais t'as pas le temps d'en écrire un sur Splatoon ?

Discrimination.

Donc le support non pertinent GB sied à la NX mais pas à Splatoon ?

Le papier NX a été écrit quand j'avais le temps -précisément un voyage. Le support GB était pertinent puisque le sujet c'était pas NX, mais la presse qui écrit du bullshit à son sujet. NX servait juste de catharsis pour me moquer.

Par rapport à HR et les affiliés (Telltale, Until Dawn mais aussi Stanley Parable), les jeux où le joueur n'est pas vraiment acteur font fausse route, les créateurs (artistes ?) ne sont pas libres de faire ce que bon leur semble sans se soucier de ce que la bienpensante dit ?

Les créateurs sont aussi libres que ceux qui trouvent que leurs jeux c'est de la merde. Et à titre personnel j'ai rien contre les desseins de ces jeux, j'aime bcp les point & click. J'suis juste critique avec des jeux comme HR qui vont moins loin et sont moins bien réalisé que des jeux qui ont plus de 20 ans.

Concrètement ça doit se retranscrire comment le scénario = gameplay ?

Tous les jeux sont illusoires et ne proposent que quelques possibilités, non ? Même pour battre n'importe quel ennemi, du trouffion au Big Boss. Jusqu'où l'illusion doit perdurer ? Es-tu d'accord avec Andrew Ryan sur le sujet ?

Concrètement y'a des milliards de possibilités, qui ont été décuplées par la technologie. C'qui est le problème que je vois, cette techno a surtout servi à upgrader les graphismes, et on se tape encore des IA en mousse ... La question c'est donc celle de nouvelles possibilités, de nouvelles approches, histoire d'avoir au moins une nouvelle illusion, celle de la nouveauté.

Donc tu confirmes bien que Blacklabel est le meilleur testeur/critique de l'univers ? Pourtant son approche est très test non ?

J'confirme que Blacklabel fait des contre-visites des tests. Contre-visites parce qu'il fait rarement un listing des choses qui vont ou pas avec un cahier des charges bien défini, mais qu'il s'attache souvent à démonter un point ou plusieurs qui l'ont interpellé. Après y'a pas de meilleure approche, y'en a plein, celle de Blacklabel en est simplement une. Une qui m'intéresse souvent, car elle pointe généralement des trucs assez cocasse dans les AAA.

Bon on parle de l'E3, et après on boucle avant que ça devienne un livre cet itw ^^?

D'où te vient cette fougue, cette vivacité et finalement cette "folie littéraire" si tu me permets l'expression ?

J’fais ça avec le sourire.

Vraiment ?

Oui, toujours.

Pourquoi es-tu à ce point-là aimé par la communauté (il suffit de voir la réception de tes articles) ?

Je ne sais pas si je suis aimé, je me pose pas vraiment la question. Des gens aiment me lire comme moi j’aime lire des gens. Après c’est de la littérature, et la littérature c’est un truc qui créé des holismes dans la tête. Perso j’aime jongler avec les références, jouer sur des écarts entre un truc très pop culture, et un truc plus confidentiel, dc qd j’écris je joue sur des images, des associations qui vont créer des petites étincelles holistiques. L’amour ça part de petites choses, d’un clin d’½il. Alors si tu places un running gag « Pour rappel Nintendo ne tient plus de conférence à l’E3 », tous les lecteurs qui se souviennent de l’insistance qu’a eue gameblog sur ce fait, ils sourient, ils aiment. Puis après la petite différence, c’est que je ne fais pas dans les références « « geeks » », ce n’est pas ma culture, je suis casual

J’pense que c’est un élément essentiel, j’ai une approche globale et pop du média jeu vidéo, et fondamentalement ce qui m’intéresse là-dedans c’est sa dimension sociale. Je considère Pokémon comme le plus grand des jeux vidéo, et quand on nous parle de « Citizen Kane » du JV, pour moi c’est Poké, parce que c’est un vrai phénomène social, un truc qui te projette en avant. Et Poké fait ça, il t’amène le genre réservé aux initiés -le rpg- à un grand niveau d’accessibilité, et il fait sortir le jeu de son support ! Avec Poké les kids étaient pas dresseur de Pokémon dans le jeu, mais en dehors, c’était conçu pour que les joueurs soient amenés à interagir « IRL », les discussions, les échanges via le câble, c’est du gameplay.

C’est presque hors-sujet, mais mon approche elle est là, en jouant avec l’imaginaire collectif du jeu vidéo, mais complètement intégré à une everyday life. Le jeu vidéo devient prétexte pour parler « lifestyle », et c’est rien d’autres que l’approche gonzo d’Hunter & cie.

Peux-tu donner une définition simple d'"holisme" (en tout cas plus simple que celle de l'internaute) ?

C’est une addition créatrice. C’est un ensemble de chose qui rassemblé font émerger un truc plus grand que la somme. Grosso modo c’est la fusion des mecs dans DBZ. Si tu mets Goku et Vegeta qui se battent ensemble contre un méchant ça fait une chose. Mais si tu ajoutes les boucles d’oreilles ou une choré qui les fait fusionner, tu donnes naissance à une nouvelle entité plus balèze que la somme ne l’était.
1+1=2
1*1=Holisme.

Comment ça, t'es un casual ? T'es pas un hardcore gamer comme tous ceux qui passent sur GB ? C'est vraiment le cas ou c'est juste pour te différencier ? Comment définis tu le terme alors ?

Je suis un joueur occasionnel, parce que j’ai un temps de jeu bien inférieur aux gros joueurs, et je joue à bcp moins de jeux que les gros joueurs. Après y’a évidemment bien plus occasionnel que moi, mais j’en reste pas moins un casual. Ca peut paraitre différenciant au milieu de gens qui ont la fierté d’avoir un gros CV, mais dans le fond c’est juste de l’honnêteté quand tu fais 5 jeux par an.

Constater le phénomène Pokémon, comment il est orchestré et digéré, ok, mais qu'est-ce que ça apporte de le faire ce constat ? Ce n’est pas juste du business (question potentiellement naïve) ? Certains ne voient en Pokémon que la plus pure expression du mercantilisme décliné jusque plus soif, ils ont tort ? En fait, ce qui me taraude, c'est pourquoi sa dimension sociale t'intéresse et qu'est-ce que t'en fait ? Étude du comportement humain ?

Je vois pas d’autre qualité à la culture que sa place dans la société. Observer Pokémon, donc sa place sociale, ça m’intéresse. Si l’un des jeux qui cartonnent le plus dans le monde a comme grosse feature l’échange, donc la rencontre entre des personnes, des joueurs, je trouve cela beau et bon, parce que ça dit des choses, ça rapproche les gens. Le phénomène COD aussi est intéressant à regarder d’un angle social. Mais surtout, y’a pas meilleure discipline pour comprendre un jeu, parce que leurs conceptions sont faites sous cet aspect, parce que dans le design tu as tjs une dimension sociale. Le rôle des objets, les trucs de Lévi-strauss, Baudrillard, tu fais des rapprochements avec le jeu vidéo assez cool en fait.

Le business, j’crois qu’on trouve difficilement pire que les joueurs pour en parler. La plupart des choses que je lis sur ces sujets dans les forums, ça transpire l’incompétence, et plus généralement  la contradiction. Quand je lis des trucs sur les forums qui touchent aux perfs commerciales, j’vois des pyramides de maslow dessiner partout… les types s’expriment en se positionnant comme des experts marketing quand ils en sont les pires victimes. Quand je lis des choses du genre « les marketeux blah blah », je ne peux m’empêcher de penser aux cellules marketing qui lisent ça et qui doivent se fendre tellement la gueule. Putain les mecs sont des archétypes, des parfaits segments, des marionnettes, mais ils sont persuadés du contraire. Après c’est mon côté nazi, mais des pellos qui nous parlent de business habillés avec du merch ou une chemise celio, c’est pas possible.
 
Bref la dimension sociale est intéressante parce qu’elle parle de nous, de notre société, et personnellement le monde dans lequel je vis, j’évolue, ça m’intéresse -comme dans un jeu vidéo.

Finalement, casual et gamer aussi sont des termes galvaudés, on les utilise plus pour distinguer les connaisseurs/impliqués/passionnés des moins regardants/jouant peut-être plus en volume mais ne s'y intéressant pas plus que les quelques titres du moment qu'ils préfèrent.

Je me trompe ?

C'est surtout le parfait symbole de la débilité ambiante du game... Divisé déjà ça l'est beaucoup, mais alors en deux... quelle misère...

Comme si d'un coté t'avais une tribu de type ultra connoisseur et de l'autre une foule de débile non-investie. J'y vois même pas un débat, une discussion, de facto c'est débile, navrant, et rabaissant. Les pires étant les gens qui se revendiquent gamer, avec cette pauvre tentative de se valoriser alors qu'ils jouent à des jeux de merde survendus...

T'as des faits, les AAA sont des blockbusters, sont des jeux vendus par millions, dès lors leurs natures ne peuvent être que "grand public". C'est pas sale, mais ça n'a rien d'un truc de connaisseur.

Bref, nique le lobby gamer ^^.

Tu es membres d'une confrérie sur Gameblog ou tu te la joues solo ?

Je me considère comme un membre de la secte. Secte qui s’est expatriée de GB par ailleurs. Après c’est ni plus ni moins qu’une bande de potes des internets, la Wii U a servi de prétexte, de fondation, mais c’est juste des joueurs divers et variés qui ont plutôt en commun un état d’esprit qu’une passion pour un jeu ou un constructeur. Pour en revenir au propos plus haut, je vois plus la secte comme des types qui ont souhaité s’extirper de la communauté d’enfants que j’évoquais plus haut. Bref une bande d’adultes qui parlent de leurs familles et de leurs plaisirs régressifs sur le dernier Mario &co.

Moi j’ai trouvé là des gens sympas pour rigoler et parler jeu vidéo tranquillement, mes potes irl jouant pas à autres choses que les classiques Fifa COD, jeux que je respecte mais qui ne me parlent pas pour chacun leurs raisons. Fifa a un gameplay de merde avec une inertie faite pour tout baser sur le duel, c’est le jeu de la génération Ronaldhinio à base de dribbles et élimination direct, mais moi je suis de l’école de la construction de la circulation de balle, comme le permettait les grands PES PS2. COD j’ai dosé MW, c’était bien cool, mais l’univers « guerre » bas du front voilà quoi ça va 5minutes. Mais c’est ce qui fait que ce soit lui qui marche plus qu’un autre, la guerre moderne étant un truc assez universel dans l’imaginaire collectif de tous, ça le rend accessible. Là où Halo te réclame déjà plus d’accointance avec la SF. Et si on avait accès à des données démographiques, je serais prêt à parier que COD a une audience plus jeune, parce que l’imagerie guerrière ça commence dans les 90’s avec la guerre du Golf qu’on télévise et ça explose après le 11 septembre (qui a été conçu comme un écho télévisuel d’ailleurs). Alors que les générations d’avant étaient exposées elles à un truc bcp plus SF qui avaient un terreau phénoménal avec la guerre froide. C’était conquête spatiale, technologie, au-delà… Y’a une vraie transition dans l’imaginaire, entre des générations qui fantasmaient l’an 2000 et ceux qui sont nés à la porte de ces années-là, et elle est criante quand tu mets Doom et COD à côté. Là encore c’est la dimension sociale du JV qui m’intéresse, il dit bcp de choses. Doom t’avait un truc punk, qui cherchait à déranger et qui dans le fond était très hédoniste, très nihiliste. COD c’est l’héroïsme, la performance, une approche hiérarchique… Pis t’as Splatoon, le goty 2015.

La Secte n'est plus ? Mais ils sont où tous ? Vont-il coloniser le cosmos et revenir avec des envahisseurs ?

La Secte a acheté son île et vit en paix. Ils colonisent rien, ils sont au calme à quelques brasses de Presley et 2Pac.

Ouaip mais ils auraient pu faire ça autour d'une PS4. Mais je comprends bien le double-enjeu. Un espace privée (comme les lotissements fermés aux US) et une voix (genre Trump en ce moment).

Non ils n’auraient pas pu, elle a pas la qualité de vilain petit canard qui ramasse qqs chèvres égarées. La Wii ou la 3DS n’ont pas eu cette capacité non plus, c’est bien la nature confidentielle de la machine, son échec commercial, qui a produit cette effet d’arche de noé. Encore une fois on en revient au produit social du jeu vidéo qui créé des effets sur la société. Et si tu regardes plus loin, pourquoi ces joueurs « DTU » ne sont pas tout simplement allés sur je ne sais quel site Nintendo pour avoir leur dose d’info et discuter de leurs Wii U ? Parce que je pense que c’est pas des joueurs qui s’affilient à Nintendo, à la Wii U, plus qu’aux autres. C’est comme ça que je le vois, et si je me regarde, j’ai jamais trainé sur un site Nintendo, parce que Nintendo en tant que tel je m’en fous, c’est le jeu vidéo qui m’intéresse, et Nintendo n’en est qu’un acteur. C’est comme une série si tu veux, tu vas être plus proche de tel personnage, mais t’aime les autres aussi, sans eux c’est un one man show sans intérêt, et dans le fond c’est l’ensemble ton intérêt.

L’espace est ouvert, suffit d’avoir l’adresse. Et c’est plutôt des voix et des oreilles, c’est ce qui permet d’avoir un forum au sens premier du terme. Je dirais même que c’est l’agora, que les membres de la secte sont des enfants d’Aristote. L’inverse de Trump.

Puisque tu parles foot, est ce que le PSG va gagner le championnat cette année ?

J’ai très peu d’accointance avec le championnat de France, donc à part regarder les dérives lolesque des investissements ridicules, j’en ai rien à foutre du PSG sorti de l’état de forme de Marco Veratti. Plutôt Calcio, c’est avec ce championnat que j’ai grandi. Je reste fan de foot, mais ça ne ressemble plus à rien aujourd’hui, c’est devenu une soupe façon star wars… tous les  joueurs se ressemblent, c’est énormément athlétique, aseptisé. J’attends qu’ils tuent ce sport avec la vidéo, et je raccrocherai.

Ok, donc tu fais de la sociologie à partir du jeu vidéo.

Non je m’intéresse à la nature des choses que j’ai dans les mains. J’ai pas de dessein particulier autour d’une discipline, mais réfléchir aux choses ça me parait juste sensé. Tu sais pourquoi il y’a tant de sortes de pâtes ? Et pourquoi les coquillettes y’en a pas en Italie ? La cuisine italienne est super intéressante, elle te montre un rapport au design assez dingue dans ce pays, et c’est le pays de De Vinci pas par hasard. Donc que ce soit Pokémon ou des pâtes, la réflexion derrière m’intéresse parce qu’elle m’apprend des choses tout simplement.

Tu comptes sortir un livre ?

C’est pas en projet, mais j’ai rien contre l’idée ^^.

(moi qui n'aime pas lire, là pour le coup, je serais intéressé.)

Lire = la vie.

La Vita aurait pu être éligible à la formation d'une Secte d'adorateur transi ?

Oui clairement, et je pense qu’elle a sa secte ! Après la console n’ayant eu aucun soutien de Sony après sa première année, ses adorateurs sont une niche de fans de jeux Jap’. C’est une bête de console aussi, tu joues à Muramasa, P4 Golden dessus, c’est magnifique. Elle a subit un problème marketing et qqs erreurs de conception, à l’instar de la Wii U, c’est deux consoles qui par rapport au public qu’elle ciblait n’ont pas su convaincre le grand public, alors que le potentiel était bien là. À mon sens les échecs commerciaux de la Wii U, de la Vita, de la 3DS, ont bcp de points commun, c’est trois consoles qui ont comme principaux concurrents le marché tablettes/smartphones, et qui dans leurs propositions sont restées trop designed sur un vieux paradigme 90’s.

D’ailleurs l’héritage Vita (portable « HD »), stream/remote play plus poussé que sur Wii U, tu verras que si tu ajoutes le sel « objets connectés » (notamment à nos smartphones), tu obtiendras la NX.

Curieux et avide de compréhension sont des termes qui peuvent te synthétiser ? Tu cherches au-delà du produit bien enrobé qu'on te soumet pour comprendre ce qui se trame derrière ou se qui s'est tramé avant voire son sens/but caché ?

Je sais pas si je saurais me synthétiser. Mais curieux ça me va, et avide d’intelligence aussi. Mais sauce face B version THC. J’dirais normal surtout, ça me parait logique d’avoir de l’esprit au sujet des ½uvres de l’esprit.

Une équipe préférée à travers les époques du Calcio ? Pourquoi le championnat italien plutôt que les autres, un choix ?

Ben petit c’était le Milan AC de la fin 80 début 90, puis la Roma de Zeman fin 90 est passée par là, Totti… Et toujours Romanista depuis. Après hormis la Juve et la Lazio que je me dois d’haïr, j’apprécie toutes les équipes italiennes. La Viola, le Napoli, la Samp, …

Le calcio c’est l’essence du foot italien, soit un truc très porté sur la tactique, l’intelligence de jeu. Ils ont toujours proposé un truc entre énormément de rigueur, bcp de technique, et tjs un peu de folie avec des fuoriclasse de génie. Du drama, de la classe, qu’est-ce tu veux de plus.

Du coup, Splatoon n'est-il pas plutôt un hommage à la science/essence italienne du football, une suite logique après le mythe du plombier italien ?

Un hommage j'sais pas, mais un écho au sport co carrément. Après chacun joue avec sa philosophie et peut voir du calcio, du foot us, du basket... parce que son core gameplay c'est du placement/déplacement, et de l'adresse pour marquer des points.

Donc tu espères voir l'Italie sacrée à l'Euro ?

Non on a une génération pétée et des blessés. Mais j'ai été voir le Italie-Espagne au SDF, on les a bien rossé les ibères.

Une belle équipe l'Italie. Franchement, comme quoi, même avec assez peu de noms reconnus, on peut faire de grandes choses avec une génération certainement moins dorée que les précédentes.

Y a du potentiel avec les 3 de la vieille garde derrière, Parolo et Eder/Pellé.

Sinon, je vois que Monsieur ne s'est rien refusé ^^.

Si je veux voir la finale au stade, je fais comment ?

Les blessés, méformes et Conte fait qu'on s'est tapé une équipe de soldat. Mais c'est une génération qui peut aligner des Verratti, Insigne, Balotelli, Romagnoli, Perin, Florenzi, De Sciglio... Bref pas si crado.

Que recherches-tu parmi la communauté de joueurs (Gameblog ou autres) ? Que t’apporte-t-elle ? Trouves tu du gens "à ta taille", qui ont des choses (sous-entendu intéressantes) à dire ?

Je pense pas qu’il y’ait une démarche de recherche communautaire. À la base tu viens sur un site comme GB pour de l’information liées aux JV, puis sous cette info tu trouves des forums et naturellement t’en viens à échanger. Après se tisse des liens et voilà. C’est comme une cour d’école, à la base t’es là pour un enseignement, et le fait de croiser des gens, des échanges se font. C’est là même chose que pour cette itw, tu me contactes, tu me demandes si je serais opé pour échanger, je dis oui (bon je pensais pas que ce serait si long ^^), et une conversation se fait, des points de vue sont partagés. L’apport c’est l’échange tout simplement, ça m’apparait de bonne nature. Et oui forcément je trouve des gens intéressants, sinon je ne serais pas là.

Tu échanges avec qui sur le site ? Tu fréquentes les formus, les news, les blogs ? As-tu fais de belles rencontres ou tu ne retiens pas les noms voguant plutôt sous le prisme des sujets ?

Sur GB ça se résume à "la secte" du topic de la Wii U. Sur les news y'a bien quelques groupies que j'ai aimé balayer (le coté petite tepu). Les forums je lis ceux du GG sur GK -mais ne participe pas- c'est des génies de la pique. Mais mes échanges JV c'est plutôt avec les potos en dehors du web. Tu vois quand dans l'échange sont éliminés les termes "gamers" "vrai jeu" "day one" "passion" "poésie", c'est de suite un peu plus riche J

Sinon j'échange avec toi ^^.

T'as de la chance d'avoir des potos fans de jeu vidéo. Fin dans le sens avec qui tu peux avoir une discussion plutôt pointue sur le sujet. Perso', en 20 ans, j'en ai pas trouvé un. Après, y en a bien dont j'entends parler des jeux vidéo qu'ils ont fait mais ce n'est pas vraiment la même qualité que ceux que j'interview et qui compose la diaspora Gameblog ^^.

On a joué ensemble depuis longtemps aussi. Coller des feuilles et taper des Mario Kart & consorts, c'est un bon socle. Après je te rassure, les 3/4 de mes potos ont jamais entendu parler de Wonderful 101.

Peut-on dire que tu as une préférence pour Nintendo ou est-ce une impression galvaudée ? Ton blog étant très orienté Nintendo ...

On peut le penser, après comme je le disais plus haut si c’était vraiment mon intérêt principal je serais sur un site dédié à Nintendo. Après je préfère Mario à Uncharted, mais j’adore Ico, MGS et GeOW plus que Kirby. Et j’ai pas joué à la moitié des jeux Nintendo. Je ne me sens pas affilié en tout cas. Après je sais que certains aiment dans leur faillite intellectuelle à vouloir placer un désaccord sous la carte du fan, mais hormis me faire sourire…

Mon blog est centré sur Nintendo parce que c’est mon point de départ discursif. Mais le fond c’est pas Nintendo, le sujet c’est pas Nintendo, c’est l’industrie tout entière. Nintendo me sert de médium pour railler Ubisoft, la presse, les joueurs & cie, mais je pourrais dire les mêmes choses en centrant le tout sur Microsoft, Sony, Steam ou n’importe quel acteur. Mais est-ce que le choix d’avoir pris Nintendo vient de mon affect ou de la facilité de prendre le topic numéro 1 du jeu vidéo ? J’laisse aux gens à penser, moi je fais le constat que c’est le pilier du jeu vidéo console, et que bcp tourne autour d’eux d’une certaine façon, en ce sens que tu les retrouves dans quasi toutes les discussions autour du jeu vidéo. Ce qui me parait pas abracadabrantesque, c’est le plus gros parc de console qui existe. Et si tu regardes, leur production est très identifiée, elle leur appartient, elle a un caractère très définie, donc forcément elle divise, amène à débattre, du coup c’est une matière très intéressante pour jouer dans un discours, cliver, schématiser. Le référent est accessible, connu de bcp, donc c’est riche dans un propos. Si je voulais faire la même chose avec Sony, ça serait plus difficile car leur production est plus protéiforme, plus hétérogène, donc a des perceptions très différentes.

Perso j’adore une partie de la prod Sony, et l’autre partie me laisse indifférente. Moi les Ueda (qui sont de sublimes échos à Nintendo soit dit en passant), LBP, Bloodborne, ça me parle, pas les Uncharted The Order ou GT. Et depuis l’époque PS1/N64, j’ai toujours eu au moins un accès à la console Nintendo et la console Sony, donc j’ai toujours pu me combler en prenant ce qui me parlait dans les catalogues respectifs.

J'ai bien fait de poser la question car tes posts donnent une fausse impression de Nintendo a compris le game et les autres, pas trop.

Alors que finalement, à l'instar des jeux Nintendo, il y a plusieurs niveaux de lecture.

Que recherches-tu dans un jeu ? Qu'y trouves-tu ?

Ca dépend, dans Zelda je recherche la carte du donjon, dans Mario des étoiles … ^^. La question est périlleuse, je pense pas avoir de réponses. Quand je choisi un livre, un film au ciné, un jeu, un disque, c’est dans une démarche de découverte, et je peux trouver plein de choses bien différentes. Je me vois plutôt comme curieux, donc je pense que mon pattern de découverte passe par là, trouver un truc qui m’interpelle.

J’pense que je peux vraiment apprécier tous les genres, si la formule m’interpelle. Même des MMO, je joue jamais à ça, mais je suis sûr que certains me plairait. Après je suis très multijoueur déjà, j’aime vraiment tout ce qui peut se jouer entre potos, offline et online, et en solo plutôt jeu portable. Les DS tu vois c’est le design d’un livre, tu l’ouvres tout ça… tu joues partout, dans le train, sur ton fauteuil, pendant que tes pâtes cuisent…

Mais si je devais vraiment mettre en avant un point dans mon rapport aux jeux, c’est les boutons tu vois, l’interaction. Tout passe par là pour moi, la mécanique de jeu c’est sur quoi repose tout le jeu, donc j’aime avoir des jeux calibrés sur ce point. Et la mécanique, ça doit pas être un truc compliqué, au contraire plus c’est simple plus c’est sophistiqué, mais quand je prends une manette  c’est pour contrôler, être acteur. Fondamentalement je suis pas contre les scènes cinématiques, elles peuvent même être cool pr le rythme, rouvrir une canette ou rallumer ton truc, mais trop souvent elles me cassent les couilles, t’as l’impression qu’on veut te piquer ta manette ! Donc si y’a un truc que je recherche vraiment dans un jeu vidéo, c’est du temps de jeu, de la qualité de jeu, dans laquelle je me sens investi comme acteur.

Après je déteste la division « école du gameplay » toussa, ça n’a pas de sens. Tu peux pas avoir de jeu sans gameplay, et le gameplay c’est tout le moelle d’un jeu. Et sa qualité n’a rien à voir avec du skill, de la complexité ou autre. Perso j’ai pas un cahier des charges d’un bon jeu, j’peux aimer pour un tas de raisons diverses à partir du moment ou en main j’apprécie.

Tu n'es pas le premier à me confidencer en interview recevoir plutôt froidement les phases d'inaction du joueur, ça m'a toujours fait blizzard parce que je n'ai jamais eu ce problème (j'aime lâcher la manette pour me reposer, couper un peu et suivre tranquillement l'évolution de l'histoire qu'on me raconte - en tout cas autrement que par la narration environnementale). Donc, les QTE dans les phases cinématiques, ça doit être un gimmick génial pour toi, t'as encore le contrôle sur le jeu !

Les QTE dans les phases cinématiques, c'est un non-sens de gamedesign. Dans le fond je suis pas contre les cinématiques, c'est juste qu'elles me rappellent la pauvreté cinéphile dans le JV. Si c'était bien écrit, bien monté... Mais on est loin de ça.

Y a trop ou pas assez de boutons sur une manette en 2016 ? (faut revenir au pad NES)

J'pense qu'il y'en a trop. Mais bon, on pallie par plus de boutons la nullité du gamedesigner.

Le pad NES est déjà revenu, et a été rebaptisé Wiimote (avec le succès qu'on lui connait).

Le jeu sur smartphone, très peu pour toi ?

Non rien contre le jeu smartphone, mais j'attends toujours celui qui m'enjaillera vraiment. Aujourd'hui le meilleur jeu iOS pour moi, c'est un jeu DS. Ghost Trick. Là y'a Poké Go qui arrive, j'attends de mettre la main dessus, mais ça pourrait être le premier grand jeu smartphone à mon sens. De ceux qui sont parfaitement designé pour le terminal.

Par rapport au gameplay, comment juges-tu ceux qui trouvent le gameplay d'un GOW superficiel et celui d'un Bayonetta riche ? Ils ont raison ? C'est une question de sensibilité ?

J'les juges comme des débiles. Bayo a un mode super easy pour celui qui veut le traversé "superficiellement". Après GOW je m'en bats, ça m'a jamais intéressé, c'est la culture occidental qui me parle bien peu. Mais si je prends les BTA de Suda, ils ont peu de profondeur, c'est pas des mécaniques à système riche, et pourtant je les surkiffe quasi-tous. Bref c'est pas les mêmes expériences, les mêmes volontés derrière. GOW je trouve ça naze, pas parce que moins "riche" que Bayo, mais parce que c'est grossier, bête et méchant. Je le trouve pas drôle, il veut m'impressionner mais ça ne prend pas.

Mais à mon sens bon gameplay c'est ni en rapport avec une quelconque richesse, ni une complexité ou quoi. Poké, Mario, Tetris, c'est trucs super easy à prendre en main, et leurs qualités c'est que tu fais corps avec la manette à ne plus vouloir la lâcher. C'est là l'immersion, la "vraie" sans artifices.

Tu participes un peu à la grande aventure DansTonU ? On les entends plus, ils attendent la NX ou quoi ?

Non, plus depuis que j'ai lancé mon propre blog GB. J'l'ai rapidement fait, mais le soucis c'est que c'est collectif, donc faut se mettre d'accord, et c'est difficile quand t'as de multiples desseins. À mon sens le blog DTU a pris un peu trop de goût de sérieux, qd un délire à la Nintendojo aurait été plus cool IMO.

Après je pense que le blog DTU s'est éteint le jour où le forum a déménagé. NX sa mère ou pas.

Quelle forme prendra la NX ?

J'en sais fichtre rien. J'espère juste un truc aux antipodes, parce que sérieux s'ils osaient faire une "GameCube2" (une PS4-like), même avec une petite feature, autant que Nintendo devienne éditeurs tiers, ça me parait plus simple.

Tu ne crains pas pour l'avenir de Nintendo sur le marché du salon s'il ne réussisse pas avec la NX, indépendamment de ce que ce sera ?

Craindre quoi aussi ? Le salon d’hier n’est déjà pas celui d’aujourd’hui, et encore moins de demain. Microsoft et Sony ont déjà bien avancé dans leurs mues, notamment via une plateforme virtuelle (PSN, XBL), ils passent à des supports itératifs pour mieux s’adapter et ne plus être prisonnier d’un modèle obsolète. NX doit amorcer la mue de Nintendo qu’on entrevoit ajd avec l’arrivée sur mobile.

Après si on recentre la question sur un support physique dans les salons, ils seront là pour les 10 prochaines années, après ça tout va vite donc j’en ai aucune idée, et aucune inquiétude qui en nait. À mon sens l’échec de la Wii U est plus un problème pour les forumeurs que pour Nintendo. Eux s’adapteront. J’entends Apple était là au début de la micro, ont quasiment disparu, puis son revenu autrement. Et peuvent redevenir confidentiel ou disparaitre un jour. SAMO pour Nintendo.

Craindre la mort. Craindre l'échec d'un business. Craindre le désengagement du public. Craindre ce qui se passe avec Sony du côté du marché de la console portable ... S'en retirer. La question ne porte pas sur la pérennité de Nintendo mais sur son implication sur le marché de la console de salon. Un marché qui évolue justement et un Nintendo qui n'évolue pas à la même vitesse que lui. Donc pas d'inquiétude sur la prudence de Nintendo à embrasser les évolutions du marché (multi en ligne, plateforme de service en ligne, DLCs, indépendants) ?

Je pense pas qu’il faille craindre, la « mort », l’échec, sont des choses relatives et logiques à une entreprise. Nintendo disparaitra un jour.
Je les trouve pas prudent. Si la Wii avait boudé la HD, elle s’est dotée d’un eShop (WiiWare) ouvert aux indépendants (avc limitations certes) dès le départ, et leurs deux plus grosses IPs multijoueurs, MK et Smash, se jouaient bien en ligne. La Wii U s’était pas la prudence, c’était un nouveau concept qui devait convaincre. S’ils l’avaient joué prudent, j’imagine qu’un GameCube 2 PS-like aurait été.

Quant au marché des consoles de salon, il est en réinvention, Nintendo y participera à sa manière, avec succès ou non. Mais je pense qu’ils leur manquent pas grand-chose pour refaire une « Wii ». Une killer app pour commencer, et une prise en compte aboutie de noS écranS.

Quels sont les éléments de cette soi-disant "réinvention" du marché des consoles de salon ?

Hier le salon se bâtissait autour du téléviseur, d’où la console de salon, qui était une console pour télévision. Aujourd’hui le salon est éclaté avec de nombreux objets connectés. Nos consoles se transforment en centrale multimédia avec la vague de services connectés, et s’évadent de la TV. J’peux jouer à la PS4 sur mon MBP en remote play. Cette réinvention va aller plus loin. Une PS4 aujourd’hui dans une piaule d’un môme de 14 ans, c’est des JV, Netflix, et un moyen de faire une recherche pour ses fiches de lecture. J’pense donc simplement que les consoles doivent se connecter encore plus, aux autres écrans, à d’autres objets.

Le multimédia intégré aux consoles, ce n'est pas nouveau, c'est le cas depuis la PS One (au moins) ^^

Pour moi, la VOD, c'est juste la suite naturelle, et j'ai bien l'impression que le jeu traditionnel s'en sort toujours bien mieux que le reste : motion gaming, 3D, VR (on verra mais 800 balles pour être équipé, ça part relativement mal), 56 écrans différents, on essaie de tout tenter mais y a pas de phénomène social comme la Wii a su en créer un monstre l'espace de 5 ans. Après, c'est peut-être moi qu'est aveugle mais le remote control et les gimmicks dont est friand Ubi, c'est mort-né nan ?

Sony a bien compris dès ses débuts dans le JV qu’une console pour exister devait venir cannibaliser d’autres marché connexes. La PS1 comme « poste CD », puis la PS2 comme lecteur DVD, c’est du génie. Des détails qui font beaucoup à la fin.

Moi je vois surtout que les mômes jouent à Minecraft sur plusieurs supports, que Pokémon GO roule sur le monde… Après je suis pas de ceux qui voit vraiment une distinction entre jeu traditionnel et des features comme le motion gaming. Splatoon est motion, dual screen, et assez traditionnel à la fois. Je parlais de holisme, t’en as un exemple avec ce jeu. Les feats c’est très bien, ça doit juste pas être une obsession, une obligation, mais ça offre des nouvelles options, mine de.

Le phénomène Wii c’est pas son hard ou ses ventes, c’est d’avoir sorti un temps le jeu vidéo de sa communauté de puants.

Je ne vois toujours pas quel phénomène change les habitudes de jeux dans le salon. La Wii l'a fait un temps, c'est indéniable mais l'asymétrie WiiUesque, au mieux, c'est marginal. Le reste, ça reste du jeu mobile (que tu te mettes dans ton canap' ou dans le métro).

Le multi-écran, connecté. La Wii n’a rien changé, elle appartenait à hier, et affirmait l’appétence des gens pour le multi offline comme hier. Puis tu as des jeux mobiles taillés pour le metro, d’autre pour les salons (les Telltale, Her Story & co, pas très matchable avec le brouah du trom).

Comment juges-tu Nintendo sur cette génération entre WiiU et 3DS (qualité de leur line-up, quantitié, communication, concept) ?

Entre fulgurance et déchéance. Le problème de Nintendo c'est qu'ils disent "le contenu est roi et fera la différence", et qu'ils y croient ces brales... Mais non, tu peux avoir le meilleur jeu du monde, mais sans marketing réussi, tu te plantes, et ça a été leur problème sur cette gen. Bon y'a 10 000 trucs à dire sur cette question, donc je vais juste me pencher sur qqs points qui me sont plus personnels.

L'incohérence de leurs deux consoles... Le plus gros problème à mon goût. J'ai une 3DS et une Wii U, deux consoles qui embrasse le très bon design Dual Screen, mais elles se disent bonjour une fois sur 10... Pas de Cross/Buy/Play/Save en 2010's... Ma 3DS peut servir de pad sur Smash Bros, mais pas sur MK, Mario et tous les jeux où elle a assez d'inputs (elle en a plus qu'une Wiimote wesh !). Elles sont déconnectées, alors qu'elles vivent ensemble, la même époque, où les écosystèmes se sont globalisées.

La 3D c'est un bon bonus, je joue très souvent avec, mais est-ce qu'un meilleur écran 2D n'aurait pas été mieux ? A posteriori, je me dis que oui. Ca reste du détail. Le gamepad, j'en reste un supporter, le OFFTV ça reste une putain de feature dans un foyer, et franchement j'espère retrouver un écran déporté dans le futur.

Personnellement le Dual Screen hérité des G&W, c'est LA marque Nintendo, c'est sur quoi j'aurais capitalisé au max. Tu peux jouer à des trucs très traditionnels genre MK & co, comme à des trucs comme Layton. Ca offre un éventail de possibilité plutôt riche.

Après les line-up, j'ai dû jouer à 1/4 des jeux, ceux qui m’intéressaient bcp, et y'a des putains de hits. Sur cette gen je les trouve assez bon, misant sur leur radicalité. Là c'est Fire Emblem, ils ont produit du Platinum Games de haute volée, le retour de Kid Icarus est assez ouf, Splatoon est dingue, le Mario Chat est chanmé. Bref moi ils ont parlé à mon appétit de joueur. Ils auraient pu dans un dessein commercial se payer des DLC exclus sur COD, mais ils ont plutôt payé un Kamiya et la suite de Bayo. Ca fait pas sens d'un pov business, mais en tant que joueur ça fait des hits. Et dans le fond je pense que cette ligne éditoriale 3DS/WiiU, sur des consoles plus en phase avec leur époque aurait connu un meilleur destin d'un pov notoriété.

Bon ils avaient possibilité de bien mieux faire à tous niveaux, y'a des réussites et des échecs, mais finalement si tu contextualises, ils s'en sortent plutôt pas mal.

Si j'avais vraiment un grief à leur faire, c'est au niveau de la scène indé, à laquelle ils se sont bien ouverts, mais ça manque d'ambition dans le soutien de ces devs et la place qu'ils pourraient prendre dans leurs catalogues.

Donner tous les outils c'est bien, mais faut aussi marketer tout ça, et là ils sont nazes.

Les années florissantes de la SNES, une console "comme les autres", sont définitivement dernière nous, Nintendo ne peut pas revenir dans la course avec les tiers ?

Moi je partage pas ce postulat au sujet des tiers, de la « course ». Ils sont toujours dans la course, et en relation avec des tiers. Pas plus, pas moins, qu’avec la SNES. Simplement y’a d’autres acteurs, des mutations ont eu lieu.
Pis la SNES c’est ni la Playstation, ni la Wii, ça n’a jamais été un phénomène, on en entend surtout parler parce que c’est la console qui correspond à la première de la génération « digital natives » qui hante les forums, mais le phénomène de Nintendo dans les 90’s il s’appelle surtout la GameBoy.

La question des tiers en plus, c’est plutôt « c’est quoi les tiers ajd ». La moitié s’est petée les dents sur la gen précédente, et l’autre moitié fait son lait sur des IPs annualisées. Quant à la question des tiers chez Nintendo, on a la réponse depuis le début, puisque sorti de qqs exceptions comme SF2 ou Just Dance, aucun n’a jamais eu bien du succès face aux IPs Nintendo. La « vérité » elle est là, si t’avais 50M de joueurs qui voulaient absolument une console avec Mario et les licences third party, tu l’aurais, et y’en aurait 50M de vendues. C’est un peu le topic débile numéro un des forums, mais elles sont où les études de marché qui font état d’une grande demande pour cette offre ? Elles sont où les données qui appuieraient cette offre ? Si je matte les top 10 de toutes les consoles Nintendo depuis le début, y’a jamais de trace de tiers, ou très moindre. Bref l’écosystème Nintendo n’a jamais été tourné vers les tiers.

Après perso en trois lignes, et grandes idées, je serais Nintendo je ferais une console pas chère, solide pour accueillir les hits first party, et la meilleure amie des indés. J’accepterais d’être l’alternative.

Les tiers ne se résument pas à la trinité Acti/Ubi/EA, il y en a une pelée qui ne sort des jeux que tous les 2/3/4/5 ans. Je dirais même que 90% des tiers ne sortent pas d'opus d'une licence à fréquence annuelle.

Les tiers, ce n'est pas seulement les jeux qui se vendent à 10 millions d'exemplaires, ce sont les dizaines de studios de développement qui viennent garnir l'offre, de Namco Bandai avec ses Tales Of annuels à 500 000 exemplaires vendus l'opus à CD-Projekt Red et ses Witcher tous les 4 ans à 6 millions d'unités. Le spectre est large en quantité de studios comme en volume de ventes.

La Gamecube avait les tiers et a fait 2 fois plus de ventes que la WiiU qui n'a que Just Dance. A trop s'entêter à concevoir une console uniquement pour ses besoins et sa vision, Nintendo ne s'est-il pas coupé de tout un pan du business, quitte à n'avoir plus qu'à compter sur lui-même ? Jusqu'où vont les limites de ce système ? Nintendo peut-il se permettre une NX au même sort que la U ?

Bien sûr que derrière les mastodontes t’as une seconde offre moins visible. Après je pense rien inventer en voyant que les moins gros ont pris une volée sur la dernière gen, et que ce qui reste est moindre. Konami, THQ, SEGA… voilà.

Mais mon propos c’est pas la qualité ou la quantité des éditeurs tiers et leurs prods, mais leur place historique sur plateforme Nintendo. J’entends, tu prends toute les consoles Nintendo, les tops 10 c’est toujours que du 1st party à qqs exceptions. Alors quand on sait que les taux d’attachement des consoles sont de 10 en moyenne, la place pour le catalogue third party est clairement plus restreint que sur un écosystème Playstation où dans les top 10 t’as 80% de jeux third party.

Moi je constate juste que les tiers sont partis massivement sur Playstation et sont peu présents sur Nintendo, car le public répond pas présent du coté N. Et je pense qu’il y’a rien à faire pour remédier à cela, y’a une "incompatibilité" éditoriale en ce sens que chez les joueurs je trouve pas de synergie Mario Kart + COD, mais un choix MK ou COD. Le seul moyen pour voir cartonner les tiers chez Nintendo, c’est qu’il n’y’ait plus d’offre à coté. Donc impossible. Je pense vraiment que l’offre Playstation est bien plus forte aux yeux du grand public AAA. C’est clair, c’est adapté aux standards occidentaux, bref c’est bien marketé. Un plombier qui saute partout, ça restera une bizarerie, Pikmin n’en parlons pas. Et à mon avis, un ressenti, les joueurs de COD ont bien plus de connivence avec un Uncharted qu'avec un Super Mario.

Pas deux fois, et à une époque où le marché console était non concurrencé par de nombreux autres devices. À quel moment ils s’entêtent ? La com° et le line up Wii U c’était « on est pote avec COD, AC… ». Ils sont coupés d’un pan, parce qu’ils ont un positionnement, une cible, une ligne éditoriale, et que ça ne répond pas à tous. Ce qui est le cas aussi pour Playstation, ils sont bien coupés d’un pan du business, sinon on verrait des jeux de plateformes cartonnés par exemple. Y’a des segments, des publics et aucun ne peut les occuper tous.

Après trop souvent on l’oublie, mais Nintendo c’est pas Sony, ni Microsoft, les ressources sont pas du tout les mêmes. Attendre d’eux qu’ils aient la même force de frappe que les deux mastodontes du multimédia, c’est fallacieux. Les limites de leurs éco-systèmes, c’est que si t’as pas LA killer app, tu cartonnes pas et tu traverses la gen sur ta fan base. Quant à leur sort, j’pense que leur réponse est là-dedans : 3DS+WiiU = PS4/VITA/XbxOne en terme de parc en 2016. La question d’NX c’est à mon sens, est-ce que Nintendo va continuer avec deux consoles distinctes, ou continuer à travers une seule ? M’est d’avis qu’avec une seule, ben toutes tes ressources internes peuvent la supporter, lui être dédiées, donc mieux vaut une forte que deux moyennes.

Pourquoi Xbox, une marque crée il y a seulement 15 ans se taille une part non négligeable des tiers, ceux-là même qui sortaient des jeux sur les consoles Nintendo les générations d'avant ?

Parce qu’ils ont un positionnement éditorial qui colle aux productions third party, et un appui financier qui leur permet de se payer les COD & co à travers des contenus exclus, des campagnes de com° dédiées… Pour vendre des Xbox ils doivent vendre des COD plus que leurs licences 1st party. Nintendo c’est une killer app et Mario Kart leur formule.

Je le répète, si les jeux third party se vendaient bien sur une console Nintendo, t’en aurais plein. C’est le public qui choisit, pas le constructeur. Puis si le paradigme 1st party Nintendo + le game des third party avait réellement un potentiel commercial immense, ne serait-il pas plus simple que Nintendo devienne un éditeur sur PS et XBox ?

Une seconde offre moins visible ? Ah bon. On classe dans quelle catégorie les Bethesda, les Square Enix, les Take Two, les Capcom, les NamcoBandai, les Blizzards, j'en passe et des meilleurs, ils n'ont pas de poids sur le succès d'une machine !? Bref, l'armada d'éditeurs tiers qui ne sortent plein de jeux non tirés de licence annuelle ? Je vais pas en faire la liste, Wikipedia est très fort pour ça.

SEGA est toujours là, THQ a sombré certes mais Atlus est toujours là, Focus Interactive est toujours là, là encore j'en passe et des meilleurs. Ce sont tous les éditeurs, petits comme géants qui font l'offre dans sa quantité, qualité et diversité et qui font l'attractivité supplémentaire des consoles Nintendo qui ne jouissent peu ou pas de ces catalogues.

Le top 10, le top 10, est-ce qu'un TheLastofUs vendu à 10 millions empêche un Dragon's Crown de se vendre, faut-il négliger les gouts disparates de la communauté capable d'acheter TLOU sans vouloir acheter aussi Dragon's Crown, de vouloir l'inverse, de vouloir les 2, de ne vouloir aucun des 2. Je trouve le raisonnement très étonnant. D'autant plus que les sorties de jeux attractifs (jugés corrects par la critique, par le public dans son ensemble) sont très espacés sur les consoles Nintendo depuis la Wii (qui s'en sortait par son caractère "phénomène de mode").

Le type qui veut MK et CoD, il a pas le choix, il prend une U et une autre plateforme, peu importe laquelle. Jusque la Cube, y avait encore une bonne palanquée de tiers même si PS a su attiré avec ses choix technologiques tels que le CD ou l'environnement de développement facilité le concourt de tiers (Konami, Namco, Square Enix pourtant chez Nintendo jusque-là) créant le phénomène PS qu'on connait. Il est indéniable que les choix de Nintendo en matière de conception de console ont poussé les tiers à investir là où les conditions et la dynamique était la plus favorable. Effet boule de neige ensuite. Comment expliquer que dans le même temps la Xbox 360 triple les ventes par rapport à son prédécesseur, grâce au tiers et à l'environnement de travail notamment !?

Enfin, Mario c'est une bizarrerie !? Pour le jeu vidéo le plus connu de la planète, même chez ceux n'ayant jamais tenu une manette entre leur main !? Et alors que le genre de jeux "plateforme" est probablement aussi le genre le plus connu et le plus simple à expliquer ... Généralement, un parent va privilégier l'achat d'un jeu "sans vraiment de violence" pour initier son enfant au jeu vidéo qu'en venir tout de suite à Doom et Quake.

A quel moment ? Le retard technologique. Faire jouer les partenaires à 2 vitesses quand on connait les couts de développement d'un jeu vidéo, difficile de casquer 2 fois pour développer quelques choses à la fois attractif sur des consoles de génération N et la console restée à la génération N-1 technologiquement parlant ... Pas étonnant dans ce cadre de voir la mascarade des portages de jeux vieux de 6 mois s'arrêter sur U ...

Nintendo, ça reste le constructeur le plus vieux, le plus expérimentée et le plus talentueux (suffit de voir les chiffres de ventes comme les idées) et je crains que la différence ne se joue pas tellement aux nombres d'employés, la santé financière de la boite étant la plus saine parmi les 3. La capitalisation comme la dotation ne constituant que quelques exemples du poids de la boite. Bien sûr qu'ils peuvent lutter. Quand on voit qu'ils possèdent les licences qui se vendent le plus et qu'il "rate" les tiers depuis quelques générations, qu'est ce que ça serait comme rouleau-compresseur !

Bien évidemment, je parle de leur sort sur salon, je n'ai pas posé la question sur le plan nomade car même si la concurrence du mobile est farouche et la chute douloureuse, les ventes de la 3DS tendent à prouver qu'il n'y a en l'état pas à s'inquiéter pour le futur de cette branche. La question reste entière pour le marché du salon. Maintenant, on verra si la NX fait les 2 en 1 ou pas.

Encore une fois, résumer le succès d'une console à la vente d'un jeu me parait un brin fort de café. CoD a lui seul est joué par une personne sur huit possédant une Xbox ou une PlayStation. En volume total de vente de jeu annuel, il reste des tonnes et des tonnes d'autres grandes et petites licences qui font la décision d'achat du client potentiel. C'est bien plus complexe que l'exclusivité d'un contenu pour 1 mois ... Halo, Gran Turismo faisait aussi bien que CoD. Si Nintendo était encore dans la course et non plus hors course, probablement que CoD serait aussi en haut de l'échelle. On aura jamais la réponse mais il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement. Nintendo ayant créé tout seul comme un grand cette situation isolationniste.

Pour que les jeux third party se vendent sur Nintendo, encore faudrait-il que leur catalogue soit identique à ce qu'il y a sur les 2 concurrents. Et pour ça, c'est sûr qu'il faut les prendre en compte lorsqu'on conçoit sa console (specs, fonctionnalités, support, capacité de stockage). Nintendo a choisit sa voie, la WiiU en est le résultat. Maintenant, je te rejoins, il sont condamnés à créer un phénomène de mode pour s'en sortir. Le motion gaming, la tablette miracle et ensuite ?

Justement, pour moi, c'est bien parce qu'ils ne peuvent compter que sur eux pour vendre des consoles que ça revêt du sens d'arrêter de dépenser des tonnes à produire des consoles pour juste développer des jeux et en retirer le max. Si les tiers avaient le même sort que sur Xbox/PS, ces 2 derniers auraient moins de poids (partage des ventes à 3 et non plus à 2) et Nintendo vendraient plus de consoles sans besoin d'un concept miracle comme l'est la Wii ou la DS, avec royalties plus importants à la clé.

Oo, c’est une question d’itw ça ? ^^

Mon propos n’est pas de dire que Final Fantasy ça ne compte pas, ou la foule de jeux tiers qui sont pas des BIGs. Simplement de parler des locomotives, càd les machine sellers, soit les jeux qui motivent la plupart des achats. Que moi et 600K autres prenions une PS4 pour Persona5, change pas que des dizaines de millions le font pour COD.

Les petits jeux (petit en terme commercial) font parti de l’écosystème, à l’instar d’un Pikmin sur une Nintendo. Juste, une console de JV historiquement voit son taux d’attachement en moyenne à 10 jeux, donc les top 10 montrent simplement les 10 jeux les plus plébiscités, donc les 10 plus gros motivateurs d’achat. Je dis rien de plus. Et comme depuis la NES les 10 jeux sont à l’immense majorité des 1st party sur console Nintendo, je pense que le public n’a jamais favorisé quelconque éclosion des tiers sur une Nintendo. L’arrivée de la Play a été un salut pour ces éditeurs, et l’est toujours.

Si la Wii U en est un exemple, puisque les tiers il y’en avait à ses premiers pas, et les COD, AC arrivaient bien à date, en version équivalente, la GC en est le parfait exemple. Avec un positionnement qui souhaite s’approcher de l’offre Play, de l’ambition avec des exclus comme RE4 (l’opus le plus important depuis le 1), une volonté éditoriale qui l’illustre (Metroid Prime, Eternal Darkness…), et le résultat que l’on lui connait. Ce résultat c’est la Wii, c’est un grand coup de barre, une volonté d’une offre unique...

C’est une analyse, pas ma volonté ou quoi. Tu évoques un rouleau compresseur s’il y’avait les tiers et la « puissance » équivalente à la voisine. Si c’était une évidence on aurait des « evidences » non ? Et bien où sont les preuves qu’une bonne partie du public souhaiterait plutôt investir dans une console offrant Mario et les tiers, que dans une avec Uncharted et les tiers ? Où est la preuve que GTA aurait autant de poids sur une console Nintendo que sur une autre ? Quelles données a-t’on pour démontrer que le holisme Mario, GTA, COD serait un "rouleau compresseur" ?

Moi je vois ces faits là. GTA exclu sur DS ? Flop. GameCube ? Flop. COD et AC sur Wii U ? Flop. Alors je veux bien qu’on cherche à minimiser avec des éléments qui font que tout n’était pas réunie pour un succès, mais on parle de sacrés flops là.

TLOU vend des consoles qui permettent à Dragon’s Crown de certainement mieux se vendre. Est-ce que le Mario permet à un tiers de mieux se vendre (qd il est présent) ou permet-il à un autre jeu Nintendo moins BIG de se vendre ? Moi je pense simplement qu’une console, c’est un positionnement, une ligne éditoriale, c’est pour cela qu’on en a plusieurs de disponible. Et ma question, c’est est-ce que la plupart des jeux tiers, j’pense notamment à ceux à succès, peuvent s’inscrire facilement dans celle des Nintendo ? J’suis pas sûr. Quand au moins "success", il guête surtout le support où il y'a le plus d'avantages pr eux en business. Hier quand la Wii cartonnait, le VanillaWare - Muramasa - sortait dessus.

À mon sens, une Nintendo trop proche éditorialement d’une Play, elle se dilue et perd en caractère, donc en adhésion du public. Pour ça que je pense que OUI, Nintendo a besoin de tiers, mais plutôt des « autres » que des multis PSXBOX. J’pense que les bribes second party qu’on a pu connaitre avec W101, Bayo2, Fatal Frame… doivent être démultipliés. Nintendo doit créer sa propre scène third party, en livrant des outils nouveaux pour produire, marketer, des jeux qui s’inscrivent dans la ligne éditoriale de Nintendo. Si Shovel Knight a cartonné sur Nintendo, c’est qu’il matche. Et cette scène que doit créer Nintendo sur ses supports, c’est une sorte de nouvelle vague, dont le prisme doit pas être les tiers PSXBOX, mais vraiment aller des Monument Valley à Team Meat en passant par LoL & consort.

Sony et MS s’affrontent sur le même marché, et c’est déjà difficile pour l'un -qui est l'une des plus grosses firmes de la planète (pas un artisan wshà. Je parle même pas des difficultés créatives, notamment liées aux coûts de prods, qui nous ont amené la génération remastered. Nintendo est trop faible sur ce marché, faut donc aller sur un autre, qui recueillerait déçus et ambitieux. Y’a une middle prod à réinventer je pense.

J’insiste sur la ligne éditoriale, parce qu’ici encore on a des données, des indices, des tendances, tout ce qu’il y’a de plus factuel. Suffit de prendre les top10/20/50, et de faire des stats sur les genres, univers, éditeurs, les plus représentés, les plus plébiscités. Il y’a très clairement des synergies éditoriales dans les publics. Pourquoi aucun jeu de plateforme ne cartonne sur Play ? Pourquoi les Mario Kart-like ont-ils si peu marché ? Et pourquoi un truc comme Eternal Darkness, du 1st party, avait été si boudé (par moi le premier) ?

Si tu veux, moi je lis comme toi sur les forums, « on veut une console « tradi » (enfin une PS-like), et les tiers, et jackpot ». Ok. Il s’est passé quoi sur les trois dernières générations Nintendo les gars ? Voilà.
-
« J’pense que leur sort dans les salons passe par la mobilité 
J »
-
Mon propos c’est rien d’autre que cela. Est-ce que le « marché » est assez gros pour trois consoles de salon au catalogue partagé (third party). Est-ce que les prods third party actuelles peuvent facilement se greffer à Mario & co, comme elles le réussissent avec GeOW et Uncharted ? Est-ce que l’idéal d’une console Nintendo avec le 1st party et un soutien clair des 3rd party, est une réalité de marché ou l’utopie d’une minorité de joueurs ?

Je partage pas l’idée du gimmick (motion gaming, manette écran…). Ce que la Wii a su proposer, et que la Wii U n’a pas su, à mon sens, c’est des jeux rafraichissants et un prix canon. Perso l’échec de la Wii U je le trouve surtout ici. Effectivement le manque de soutien 3rd party, la com pourrie, ont joué dans le bide. Mais le positionnement tarifaire, le mode de distribution des jeux, le manque de nouveaux titres, c’est le pire je pense. Splatoon et Super Mario Maker ça aurait du être là au début, les amiibo aussi, Nintendo Land ça aurait du être plein de petites attractions que tu distribues en digit comme des jeux mobiles à bas prix… et la bécane aurait jamais dû dépasser les 250boules. Parce qu’ils ont tout fait à l’envers ces idiots
^^

Les gimmicks ou features, c’est comme un logo, c’est très bien, mais y’a pas de concepts miracles, y’a du contenu attractif. Ceux qui pensent le contraire feraient bien de mettre les pieds dans un gros service marketing, et verraient qui si l’on paye des gens si bien pour réfléchir à beaucoup plus qu’un élément fort, c’est pas un hasard. Et la Play4 en est un très bon exemple, comme la Wii U en « ce qu’il ne faut pas faire ».

Banksy

 

2014-2017 Time Neves La Secte est dans la place Réservé.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
C'est vrai, ça se tient ! :D
En théorie j'fais la partie 3 ce soir, à un moment :)
Neves
Signaler
Neves
Certes, cela dit, les compteurs pour les parties 3 et 4 continuent de filer XD

T'as encore de la marge pour arriver à Xmen :)

Nan mais tout est logique, ce n'est pas moi qui les lit mes posts de blogs :D
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Bon bah voilà, je l'avais dit, quelques jours. 67 jours c'est quoi à l'échelle de l'univers franchement ?

"Après je suis pas d'accord sur le "snack gaming", des jeux c'est des jeux"
Amen

"(moi qui n'aime pas lire, là pour le coup, je serais intéressé.)"
ah bah d'accord le mec nous sort les billet de blog les plus long de l'histoire et dedans il dit qu'il aime pas lire, bravo !

"Tu vois quand dans l'échange sont éliminés les termes "gamers" "vrai jeu" "day one" "passion" "poésie", c'est de suite un peu plus riche"
Bmen

"Je le trouve pas drôle, il veut m'impressionner mais ça ne prend pas."
PAS DROLE ? Kratos qui tombe sur le type enfermé dans des branches qui te gueule "libère moiii de ma prison de petit boiiiiiiisss" c'est pas drole ?! (désolé)
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Bon vu que ça fait encore 3 romans je repasserai dans quelques jours, faites y moi penser :D
Donald87
Signaler
Donald87
Très bien comme d'habitude ... :)
Un peu long comme d'hab... ;)
J'ai eu peur pour la bande son mais ça passe (ce n'est pas ma "came") ...
"Tu veux nous faire croire que tu n'as jamais sauté sur un bon plan ?" Mais qu'est ce que c'est que cette question ? :D (Joke)

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris