The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 22/03/17 à 17h51

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Tueuses en (Séries TV)

C’est à l’issu d’un enfantement dans la douleur de la première saison que je lançais cette S2 de la série du moment Mr Robot. Convaincu au fil des épisodes par la teneur de la proposition de Sam Esmail - créateur, scénariste et réalisateur de la série – je l’étais moins à l’orée de la S2. Que raconter de plus ? Sauf qu’au final, j’ai adoré. Adepte de l’illusion récréative et du retournement de cerveau, le scénariste avait pour ma part fait très fort sur la grande usurpation que constituait la S1, emprisonnant l'esprit du quidam.

Je pensais jouir des codes pour désactiver l’esbroufe parfaite dans laquelle me fit tomber la S1 à l'occasion de la S2. J'avais tout faux. Mais, tout compte fait, l’essentiel n’est pas de se compromettre si facilement une nouvelle fois et apprécier la manipulation de l'esprit opéré. Non, ce qui est rassurant, c'est le propos. J'avais quelques craintes quant à l'après cyberattaque, rassuré je fus et heureux je suis. Puisque cette suite ne déroge pas aux sous-intrigues - ramenant irrémédiablement au fil narratif principal - aussi passionnantes qu’emplies de tensions dont les enjeux bousculent peu ou prou chaque personnage gravitant autour du Hack opéré lors de la S1.

 

J’avais tout faux donc. Les tribulations d’Angela Moss pour réhabiliter sa famille, la traque par le FBI des membres de la fSociety, les manigances de la matriarche de Tyrell Wellick, les rêves de grandeurs du PDG d’EvilCorp Phillip Price, les états d’âmes de Darlène, la fuite en avant des autres membres : Romero, Mobley, Trenton, la descente aux enfers du PDG d’Allsafe Guideon Goddard, les mystères temporels de Whiterose - chef de la Dark Army ... Ils sont re-tous là et les perspectives de développement sont excitantes à plus d'un titre. Et cette saison, mention spéciale à l’émergence de l’agent du FBI Dom DiPierro qui prend la tête de l’enquête sur le Hack mondial.

 

Parce que l’actrice – Grace Summer - transmet vraiment quelque chose avec son faciès là où Rami Malek finit par souler à feindre toujours la même tronche de type dans les vap’, comme s’il n’avait que celle-là en stock (j 'exagère mais la réutiliser à ce point, ça en revient à caricaturer son propre personnage). C’est d’ailleurs la double narration traqueur/traqué qui captive pour ma part le plus lors de cette S2 avec d’un côté la « plus maligne que la moyenne de ses collègues » Dom flairant très bien quelle est LA piste à suivre pour remonter jusqu’au et démasquer les hackeurs.

 

Et de l’autre, les membres de la fSociety qui ont beau avoir mis le monde à leur pied se sent d’une vulnérabilité peu recommandable avec la Dark Army qui compte bien effacer quelconque trace de liens entre les 2 organisations qui ferait remonter les autorités jusqu’à eux et donc justement le FBI. Les personnalités de ces membres que l’on avait pu qu’effleurer lors de la S1 se révèle alors totalement qu’il s’agisse de Darlène, Mobley, Romero ou encore Trenton. Un vrai petit délice pour une issue décidément incertaine.

Mais ce qui m’a marqué – en dehors du mindfuck total du scénariste vis-à-vis d’Elliot réussissant à nous faire le coup une seconde fois et toujours à notre insu sans que le moindre doute ne puisse s’élever – c’est la mise en scène d’au moins 2 situations. Toutes deux en rapport avec ma préférée : l’agent DiPierro. Je préfère prévenir, y a pas de spoil particulier. L’attaque de la rencontre américano-chinoise par la Dark Army (un groupe basé en Chine, faut-il le rappeler), délégation dont faisait partie Dom au sein du Service de Sécurité.

Deux éléments sont frappants : la réalisation et le degré d’implication des attaquants. Voir la scène du point de vue de Dom retranché derrière un comptoir et qui ne voit que très partiellement ce qui se passe sur ce qui se révèle être un court instant finalement. J’ai trouvé ce choix brillant. Finalement on ne voit que 15 à 20% de ce que la scène aurait réellement eu à offrir si elle avait été filmé selon une successions de pleins aussi conventionnels qu’Hollywoodien. Et au final, on en retire une essence que j’ai rarement ressentie d’une scène d’action.

 

Changeons de paragraphe pour respirer. Le second point marquant de cette même scène, c’est le caractère profond de l’attaque qui est commandité par un groupe certes révolutionnaires mais qui usuellement se tapi derrière des écrans et des lignes de codes. Là, le fanatisme des bras-armés qui vont jusqu’à se supprimer plutôt que de se rendre interpelle et tranche avec l’idée usuelle qu’on se fait de ces groupuscules activistes. La cause serait donc réellement plus importante que l’individu. Un second angle nouveau donc.

 

La seconde scène que j’ai trouvé d’une cohérence sans commune mesure, c’est en fait la seconde attaque/représaille de la Dark Army envers cette fois-ci le duo Dom/Darlène (FBI/fSociety) sur le sol Américain. A première vue, le choix est simple, un bête America’s Diner au centre de Time’s Square la nuit. Reste que la caméra filmant la scène est distance de l’autre côté du double 4 voies (c’est loin) et qu’elle est fixe comme posée sur le sol ou un muret. C’est ainsi sur un plan unique, sans changement de perspective ou de point d’observation que l’on assiste au mitraillage par 2 individus arrivés à motos du lieux de restauration, à la riposte de Dom, à l’arrivée de la NYPD et de la fin de cette fusillade. Brillant. A l’image de la saison.

2014-2017 Time Neves Euh, ah oui quand même Reservé.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Joniwan
Signaler
Joniwan
genre t'es pas parti toi ? :3
KanyeEast
Signaler
KanyeEast
Et Gomorra ! è_é

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris