The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 07/12/16 à 18h54

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler

Laissez éclater la rage qui sommeille en vous ...

Le dernier E3 aura permis d’en apprendre plus sur les licences à venir sur PlayStation et dans cette grande frénésie de retrouver des licences perdues depuis un temps ainsi que quelques petits nouveaux, j’ai eu l’occasion ici et là de constater la crainte légitime de certains de voir le AAA occidental de chez Sony converger vers un même point. Effectivement, Days Gone fait penser à TheLastofUS pour son côté nature – zombie – post-apocalyptique, God of War fait presque penser à Horizon (dans ses premiers instants en tout cas) avec cette nature luxuriante bien loin de la Grèce Antique mais fait aussi penser aux dernières productions Naughty Dogs qui comportaient ce retour à l’expérience solo accompagné d’un proche (TLOU, U4). Justement, ND a bien souvent misé sur une aventure solo partagée avec une IA dans l’espoir de catalyser l’emphase empathique envers le personnage principal au moyen d’un sidekick, un procédé que l’on retrouve dans Jak&Daxter, dans TheLastofUs évidemment mais aussi dans Uncharted 4 ou encore ce God of War qui se préfigure. Alors les gros AAA occidentaux PlayStation tendent-ils à devenir des copies les uns des autres ? Compliqué de prophétiser ce type de jugement même si des similitudes et une convergence certaine se dégage.

Depuis son entrée dans l’Ere/aire du jeu vidéo, Sony par l’intermédiaire de sa branche nouvellement nommé Interactive Entertainment s’est évertué à construire des licences fortes, un catalogue fort. Inutile de rappeler la mouvance très jeunesse / adolescente de l’époque PlayStation, tout le monde se souvient que les grands noms de celles-ci capitalisaient sur un loisir divertissant avant tout, l’émotion étant laissée en marge. Des preuves, vous voulez des preuves ? Eh bien, tenez ! Crash Bandicoot, Ape Escape, Spyro, Medievil sont autant de titres à histoire mais à fun avant tout. Non pas que l’histoire était accessoire mais clairement, l’accent n’était pas franchement mis dessus et était surtout prétexte à sourire et à exploiter un univers avec des méchants bien identifiés et une mise en scène sommaire, épurant l’œuvre pour ne quasi garder que les phases de gameplay. Le succès de la PS1 s’est construit sur des titres forts aussi dans leur unicité dont certains mettaient en exergue un fort propos : Metal Gear Solid, Final Fantasy VII, Silent Hill ou encore Resident Evil pour ne citer que quelques cautions. Reste que certes exclusif, aucun de ces vassaux n’émanaient des partenaires et affiliés PlayStation. La volonté était au moins là de les accueillir prétendront certains.

Le succès de la PlayStation 2 se conjugue avec la volonté interne de Sony de se doter d’un catalogue encore plus divers, perpétuant certains classiques comme les plateformers ou les RPG mais aussi d’adapter son offre aux mutations de l’industrie, les studios japonais laissant de plus en plus la place de leader technique et commercial à leurs homologues occidentaux. C’est ainsi qu’on peut voir dans l’avènement de titre comme God of War, Killzone ou encore TheGetaway. Les premières tentatives de passer la seconde sur le terrain des jeux dits "matures" (en apparence tout du moins) dont l’attention est aussi fortement porté sur l'histoire, le scénario, la narration, la mise en scène. Et puis, il y a eu cette génération PS3 où la peuplade de jeux au fort accent narratif a explosé. Uncharted, Resistance, inFamous, Heavy Rain, TheLastofUs en sont les plus probants exemples. Le line-up PlayStation reste très divers – qu’il s’agisse de titres cartoon, jap’, indés, gameplay-centré, etc. – là n’est pas la question ni la vocation de cet article mais définitivement, la génération 7 par l’intermédiaire de sa PS3 a définitivement assis le catalogue d’exclusivités « matures » Sony sur les traces de l’immersion narrative par la voie cinématographique. Là non plus n’est pas la question d’ériger Sony en soliste, les tiers l’ont fait avant lui et le font très bien à côté de lui. Simplement, au sein même de ce line-up dans le line-up, on pourrait à la lecture des projets sortis et en gestation sur PS4 croire à une certaine uniformisation du milieu, en tout cas, au sein des Sony Worldwide Studios ainsi que des partenaires affiliés.

The Order 1886, inFamous Second Son, Until Dawn, Uncharted 4 sont des titres dont l’histoire se veut développée, sérieuse, engageante, prenante pour l’audience qu’elle vise. Des titres très divers dans leur style, gameplay, cadre. Pourtant, il reste indéniable qu’ils ont tous la volonté de mettre en exergue une aventure solo ne se contentant pas seulement de divertir mais d’impliquer le joueur émotionnellement. Avec des émotions lourdes, et non légères comme le rire ou la joie. Non, il s’agit bien d’empathie, d’antipathie, d’inquiétude, d’attachement, des sentiments en fait. Alors est-ce que le line-up issu du genre cinématographique à venir permet de statuer catégoriquement sur une uniformisation des licences maisons ou celles-ci conservent chacune leurs spécificités ? C’est effectivement la question qu’il est légitime de se poser à la lumière du dernier E3 – édition 2016 – puisque des rapprochements sur les univers/cadres choisis sont assimilables : Days Gone/TheLastofUs prenant à leur compte le post-apocalyptique, Horizon/GodofWar/Uncharted4 très porté sur la nature, inFamous/Spiderman dépeignant des superhéros. La recette serait ainsi elle décalquée, couper puis coller avec du stick U d’un studio à un autre ? Trivialement, des similitudes ne suffisent pas à travestir une quelconque facilité de production. On ne peut pas émettre de jugement à cette encontre sinon on ne crée rien. Une autre réponse tout à fait convaincante pourrait tenir en le droit d’exploiter de manières différentes les mêmes univers. Qui se plaindra ? Certainement pas le joueur né sous X. Par contre, dans une certaine mesure, certains codes semblent choir sous le sens pour les scénaristes travaillant pour Sony. L’emphase du héros avec un sidekick en premier lieu. Pour les réalisateurs aussi. Puisque l’essentiel du catalogue narratif Sony se perçoit à la troisième personne doublé d'un souci minutieux du contrôle de la caméra lors des actions du joueur, autrement dit de la mise en scène (mouvement lors de finish move, QTE, etc.). L’occasion de développer sur une dizaine d’heure au moins une relation psychologique et un cheminement personnel à travers l’autre, permettant plus facilement d’impliquer le joueur dans l’aventure et finalement lui faire endurer l'aventure en lieu et place de l'avatar qu'il contrôle, le joueur et le joué ne faisant plus qu'un.

  • un monde à l'abandon (God of War, Horizon, TLOU, Days Gone)
  • une nature omniprésente (idem)
  • une relation psychologique forte entre 2 personnages : vous + l'I.A [God of War, TLOU, U4, inFamous SS]
  • une claque graphique [The Order, inFamous SS, TLOU, U4, tous en fait ^^]
  • du craft à gogo [TLOU, Days Gone, Horizon, GoW ??]
  • une quête personnelle, une histoire forte, un rendu cinématographique [tous]

La preuve par l'image ?

 Vous, ça vous inquiète ou ça vous enjoue ?

 

2014-2016 Time Neves, divergence de convergence Reserved.

Ajouter à mes favoris Commenter (25)

Commentaires

Arukado
Signaler
Arukado
Et après les gens viennent se moquer de Nintendo... "Ouais! C'est un scandale! On en a marre toujours les mêmes Mario/Zelda/DK/...". Et ces mêmes gens crient au génie en voyant Horizon/God of War/Days Gone, après avoir bouffé U4 et TLOU.... Notez l'impertinence!
Reppa57
Signaler
Reppa57
Ca fait maintenant quelques années que les jeux deviennent tous identique. C'est tout à fait normal que tous les jeux soit pareil. Je veux dire la vraie vie fonctionne de la même façon, peut importe ce qu'on va tenter, c'est toujours la forme humanoide qui est la plus efficace pour survivre, de la même qu'un jeu d'aventure, ou on raconte une histoire, qui est allez, 90% du jeu video actuel, va forcéement se faire via un open world. Terme que je déteste parce que aujourd'hui à part un jeu de sports, ou les final fantasy, quasi tout est open world !

Perso ca me gêne pas d'avoir un gameplay similaire, tant que les histoire raconté sont cool. Un bon jeu d'aventure !

Ce sont surtout les joueurs qui en majorité privilégient les jeux popcorn facilement jouables, compréhensibles avec deux neurones : pas du tout d'accord regarde le jeu "firewtach" c'est un monde ouvert, on fait des missions en allant du point A a B, le jeu n'a rien de pop corn, et on doit bien utiliser son cerveau pour comprendre l'histoire.

Bref rien de nouveau, à une époque c'était les fps, puis la plateforme, le jeu de course, et j'en passe !
alexhoubre
Signaler
alexhoubre
kkshisan , depuis quand God Of War est un jeu de baston , car là tu m’intéresses tu n'as pas du y jouer pour dire ça .
glawy
Signaler
glawy
bon ben moi je retourne sur banner saga 2
KENAVO
Signaler
KENAVO
Ce sont surtout les joueurs qui en majorité privilégient les jeux popcorn facilement jouables, compréhensibles avec deux neurones (le terme "profond" des commentaires du dessous me font bien marrer) et pré-mâché... Donc tout cela implique et mène à un standard de jeux pour la masse d'où cette uniformisation, cqfd!

Des jeux comme The Witcher, Alan Wake, Bioshock... Tu te forges ta propre opinion, parfois tes propres choix avec toutes les conséquences que cela peut impliquer et finalement ça te fait réfléchir... Mais c'est pas forcément pour tout le monde...

Il en faut pour tous les goûts! Le principal étant de s'amuser et de jouer!
Sforgia
Signaler
Sforgia
Renard_le 09/07/2016 - 09:35
SONY a 10 ans d'avance sur la concurrence, ça ne m'inquiète pas du tout au contraire.

10 ans d'avance sur quoi ?
Gegeleroutier
Signaler
Gegeleroutier

"Un monde à l'abandon"

 

Le monde du prochain God of War n'est pas à l'abandon, Kratos et son fils vivent juste en marge de la civilisation dans une forêt. Il n'y a pas de monde à l'abandon dans Uncharted non plus, à moins que la série ne soit devenue post apocalyptique à notre insu. Enfin on ne sait pas grand chose sur Horizon, cela très bien pourrait se dérouler sur une autre planète.

 

"Une nature omniprésente"

 

Les God of War se passant dans l'Antiquité il est normal de ne pas voir de buildings à tout bout de champs.

 

"Une relation psychologique forte entre deux personnages: vous + IA"

 

Ça existait déjà dans le jeu Ico sur PS2 en 2001. Par contre le héros de Days Gone a une relation psychologique forte avec qui ? Sa moto ou ses armes ?

 

"Une claque graphique"

 

Encore heureux puisqu'on a changé de génération de console il y a trois ans. Et puis on se prend une claque graphique au moins une fois sur chaque console depuis plus de 30 ans.

 

"Du craft à gogo"

 

Dans Days Gone ? Dans God of War ? Dans Uncharted ?

 

"Une quête personnelle, une histoire forte, un rendu cinématographique"

 

On peut dire que c'est le cas depuis Metal Gear Solid sur PS1 en 1998.

A.Z.N.Humboldt
Signaler
A.Z.N.Humboldt

Mais que fait Marcus Phoenix dans cet article ??? Pour info l'image est issue du trailer E3 de GOW4, soit Gears of war 4 Et non god of war...

 

Il y avait des légendes à la base sous les images dans la version pas home de l'article, elles sont passées ou d'ailleurs ?

 

(oui, ça expliquait la présence de Marcus, mais je me rappelle plus de ce qu'elle racontait)

Seriousseb
Signaler
Seriousseb
Ia vraiment pas de quoi tirer la sonnette d'alarme pour l'instant. God of war, détroit et the Last gardian. Trois jeux complètement opposé. Bien sûr certain jeux se ressemble comme les film ou livre.
Baron Lorenzo
Signaler
Baron Lorenzo
C'est très tiré par les cheveux ces "similitudes", sans prendre en compte tout ce qui est différent. On pourrait faire ça avec de nombreux autres titres sur d'autres support.
Vincy
Signaler
Vincy
Mais que fait Marcus Phoenix dans cet article ??? Pour info l'image est issue du trailer E3 de GOW4, soit Gears of war 4 Et non god of war...
Ryusan
Signaler
Ryusan
Des séquences histoire il y en a dans les autres god of ware, attendez donc avant de dire que ça a changé, il n'y a que la vue qui a bougé, ce que tout le monde réclamait. C'est ouf les extrapolations que vous faites. Sans déconner, les jeux creuse un peu plus, évolue et vous trouvez le moyen de trouver des défauts a un trailer qui est probablement dans les débuts de l'histoire afin de placer le contexte.. Aberrant...
kels
Signaler
kels
au fait j'ai pas capté l'image de gear of war dans la new.
kels
Signaler
kels
j'ai aussi remarqué des similitudes..fini le god of war connu il y a des années..tous les jeux AAA c'est mettre plein dans le graphisme (c'est ce que la communauté réclame), faire des TPS action/aventure..même god of war devient un tps like.perso que les nouvelles licences se ressemblent c'est grave mais transformer les anciennes licences dans le même but je trouve cela un peu dommage..ils pouvaient booster les graphismes et garder le coté beat'm all (avis perso)...les afisionados diront c'est du génie, certains seront réservés..un peu d'innovation ne ferait pas de mal (peu être avec la vr)
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Des spéculations sur des titres qui ne sont pas encore sortis. Des comparaisons rapides que n'importe qui aurait pu faire puisque justement les jeux en question ne sont pas sortis. Un discours sur la narration et les "émotions" qui semblent juste reprendre les discours maketing, sans les interroger. Quant à la preuve par l'image, on parle de jeux et on se base sur des visuels avec un angle de caméra précis pour appuyer son argumentation. Bref, rien de nouveau.
Ryusan
Signaler
Ryusan
@Minbox82 Complètement d'accord.On a les productions interne qui sont monté d'un cran significatif cette année à l'E3, ça saute à la gueule.. Chaque production à une identité bien à lui au contraire et on le verra clairement pad en main. Si elles offrent plus de narration et une approche plus cinématographique c'est loin d'être un mal.
Minbox82
Signaler
Minbox82
Étant donné le standard de qualité Sony c'est vraiment une excellente nouvelle et très bonne décision. Chacun de leurs jeux à une identité spécifique, ça serait prendre en sacré raccourcis que de penser que tout se ressemble...
The SniperWolf legacy
Signaler
The SniperWolf legacy
Bon article.
Cependant , je ne pense pas que le terme uniformisation s’applique au travail de Sony sur PS4.
Je vois plus ces ressemblances comme leur marque de fabrique.
Après tout, pour les jeux du catalogue Next-Gen, ils se basent sur des succès des versions précédentes.
Ce n'est pas qu'un simple copié-collé, quant à la nature, j'y vois un environnement propice à la découverte, l'abandon et la possibilité de tisser des liens dans un cadre qui n'est pas touché modifié par l'homme.
Ce cadre nous touche tous. Et ils savent comment le mettre en valeur.
Je pense que nous sommes entrés dans une nouvelle ère dans le jeu vidéo.
Celle où les grandes villes ne nous font pas trop rêver mais où la nature menacée revient en force.

J'espère quand même un nouveau Getaway prochainement. Avec Sidekick ou Craft peu importe!!
Cosmic
Signaler
Cosmic

J'ai aussi l'impression de voir une reproduction du même squelette depuis quelques temps.

 

Le problème c'est que ce squelette est né lors de la génération précédente, et la formule semble réutilisée pour la génération actuelle. Je pense à l'essoufflement de ce système de jeu à force, à moins que le monde ouvert (Horizon, Days Gone...) apporte une autre dimension au genre. D'ailleurs heureusement pour lui, Uncharted 4 était un minimum ouvert.

tobert0
Signaler
tobert0
Je suis pas d'accord sur quelque point, comparer les environements c'est un peut facile on peut pousser ca a d'autre licence comme tomb raider, far cry primal, zelda ... Les open world sont les jeux de la gene et les environement sont presque tous les memes. Apres je ne suis pas d'accord aussi avec tes comparaisons last of us et god war n'ont que le side kick en commun car un est un jeu d'infiltration lent et reflechis, l'autre un jeu d'action bien gore et bourin, pareille entre the last of us et days gone, il y a juste les zombies comme point commun et encore parce qu'il ne sont pas du tout gerer de la meme facon?

Je suis d'accord sur le visuel de chaque jeux il y a des point commun mais ca reste une analyse de surface et de cette facons tous ce ressemble
Ryusan
Signaler
Ryusan
En tout cas c'est avec un catalogue comme celui là que l'on choisi sa console, ça passe au-dessus des Teraflop et autres promesses technique. Des gros jeux profonds et a coté des jeux VR soit immersif soit consommable, perso il y a bien longtemps qu'une console ne m'avait pas fait autant tripé.
Ryusan
Signaler
Ryusan
Evidement quelle garde chacune leur spécificité. Bizarre cette comparaison.

Tous des claque graphique on ne va pas s'en plaindre je pense ou alors faut consulter.

Horizon un monde qui renait plus proche de la nature et du retour au source, controllé par un peuple ayant accès a des technologie..Plus proche d'un jeu d'aventure qui demandera de gérer ses attaques, lui trouvé une ressemblance avec un autre n'a pas de sens. C'est un jeu d'action rythmé.

Days Gone un monde avec des mort vivant, ils allaient pas les envoyer sur Mars, qu'il y est de la nature me semble un brin logique, surtout dans la vidéo montré qui représente un camp de bûcheron et une région très nature. On pourra utiliser le décors, un peu de craft lié au style du jeu de survie...

God Of War va surement nous faire voyager, il est primitif le kratos, il vie dans une cabane, ce n'est pas un monde abandonné mais un monde pas encore civilisé. GoW sera un jeu de baston moins bourrin dans sa façon d'être conté mais ce sera un jeu bourrin quand même.

U4 un monde classique, on voyage, on vois du pays. U4 est un TPS de du gunfight avec énigme. Très linéaire malgré une plus grande ouverture des maps.

TLOU est le monde a l'abandon le seul, et forcément Days Gone se rapproche de ça, logique.

Détroit ce déroule dans un monde futuriste où la narration et les choix seront comme d'habitude au centre du gamplay.

Pour le reste oui le jeu vidéo progresse chez Sony, plus d'histoire dans un secteur ou les jeux qui marche envoie xxxx balles à la minute on ne va pas s'en plaindre, j'espère bien qu'on va aller vers quelque chose de plus profond......

Perso je vois des jeux moderne et plus profond qui font avancer le secteur (pas trop non plus hein) mais quand même c'est bien diversifié chacun dans leur genre.
kkshisan
Signaler
kkshisan
Bonne analyse. En effet j'ai eu ce sentiment de copier coller avec GoW 4 et Gone Days. Ca ne m inquiete pas outre mesure sauf dans le cas d'un GoW4. Je salue la prise de risque mais je crains finalement qu'on aura un Last of Us bis au lieu d 'un jeu de baston
Renard_
Signaler
Renard_
SONY a 10 ans d'avance sur la concurrence, ça ne m'inquiète pas du tout au contraire.
angeP
Signaler
angeP
"Vous, ça vous inquiète ou ça vous enjoue ?"

Je dirait un peu des deux (je ne prend pas beaucoup de risque ^^)

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

Archives

Favoris