The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 28/05/17 à 19h06

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Neves Reporter (Jeu vidéo)

Pas le temps de chômer ! Troisième fournée d'entretiens avec désormais le très mystérieux Zhibou qui s'y colle ! Pour ceux qui ne le connaissent toujours pas, Zhibou est certainement - sans diminuer le talent et le droit des autres - la référence CINE de la Communauté&Blog. Pour résumé la formule d'un illustre : "si le Cinéma n'éxistait pas, Zhibou l'aurait inventé !". Cela résume l'attrait qu'entretient le personnage pour le 7ème Art, véritable culte (vaudou ?) pour lui ! Cette interview a été réalisé sans trucage, sans fond vert, sans concourt de VFX ni traitement post-process et j'assure n'avoir maltraité aucun Zhibou pendant le déroulement de son tournage. La prestation de Zhibou s'est naturellement imposée suite à ma relecture de fond en comble de ses écrits sur le Nid du Zhibou. Même si le blog est - pour l'heure - en état de mort cérébrale, je recommande chaudement sa lecture pour qui de droit ne connait à peu près rien du cinéma (et même qui de droit croit tout connaître !), il y a là-bas une thèse comme une façon de pensée - inédite pour ma part - à découvrir. Il ne va sans dire que l'orientation un brin totalement orienté Cinéma risque de rebuter les âmes les plus candides. Chaud devant !

 


 

 

TRAME

 

I                 A la découverte du Zhibou                       6/04

 

II               Zhibou, supplément Cinéma                  13/04

 

III       Zhibou aime quand même un peu le JV     20/04

 

IV                     Le Nid du Zhibou                              27/04

  


 

Un Zhibou peut en cacher un autre.

 

 

 IV             Zhibou déballe tout !

 

 

Comment tu perçois les recommandations parfois loufoques pour regarder un film aux US (être accompagné d'un adulte pour certains films) dans un pays où il y a plus d'armes à feux que d'habitant ?

Le MPAA (Motion Picture Association of America) est assez fluctuant au fil des époques, et est parfois bien absurde dans ses choix de classifications (Fantômes contre fantômes classé R parce que l'on tire au fusil à pompe dans des portes). Le gore ou la violence sont plus ou moins accepté en fonction des périodes, par contre ce qui touche à la nudité et la sexualité est toujours resté problématique.

Apparemment, la prochaine mesure qui entrera en vigueur en 2017 dans certaines salles du territoire est une place achetée = une arme offerte, t'en penses quoi ?

What?!? Tu me fais marcher là, non ?

Je te fais marcher mais tu sais comment sont les ricains, ça aurait pu être vrai (d'ailleurs, t'as eu le doute ...)

Y a t'il des phénomènes du cinéma parti trop tôt pour toi et que tu regrettes amèrement (Paul Walker, Heath Ledger dernièrement)

Récemment Alan Rickman ou James Horner. Tony Scott également, pour lequel j’appréciais énormément son cinéma (parfois même plus que celui de son frère), moi qui rêvais de voir son hypothétique remake de The Warriors.

A-t-on déjà tout fait dans le cinéma ? Y a t'il encore des innovations (dans les sujets, les techniques) ?

Malgré ce que la majorité des sorties récentes laisse croire, il y a encore tout à faire. Déjà parce que la technologie évolue et apportera toujours de nouveaux outils pour raconter des histoires, comme la performance capture pour ne citer qu'elle. Ensuite, parce que le plus important derrière une idée ou un concept est son traitement, et il aura toujours milles manières de conter multiples histoires.

Placement de produit et cinéma font-il bon ménage ? (ex : Audi dans i-Robot, Aston Martin dans James Bond, Sony machin, Apple cela)

Quand c'est modéré, ça permet de donner une certaine réalité au contexte d'un film. Mais quand c'est comme dans I,Robot ou le dernier Transformers, qui mettent la trame en pause pour insérer un plan voué entièrement à faire de la pub, là oui ça pose problème.

Le cinéma, puissant vecteur de propagande ?

Ça peut l'être. Comme je l'ai déjà, tout film est politique qu'il le veuille ou non. Même le stupide et exécrable La chute de Londres (pour citer un exemple récent) suinte d'une idéologie pro-américaine et glorifie l'interventionnisme. Independance Day passe pour un film au discours subtil à côté.

Le cinéma va-t-il trop loin à tout se permettre (polémique avec la Corée du Nord à cause de L'interview) ?

Quand le cinéma va trop loin, c'est qu'il traite d'un sujet trop gratuitement sans y apporter un vrai point de vue. Mais aucun sujet ne doit être interdit, tout mérite d'être abordé.

Faut-il censurer de manière préventive ou laisser l'autocensure, certains réalisateurs sont spécialistes de la provocation/immoral. Je pense bien sûr à la récente polémique du dernier film de Gaspar Noé (Love & Amy, 2015) qui n'en est pas à son premier essai (Irresistible, 2002) ...

Ce genre de films qui font polémique alors qu'ils ne sont pas encore en projection publique, te fais-tu un devoir de les visionner en tant que curieux du phénomène, amateur ou pour la culture ? Te refuses-tu le visionnage de certains films qui sont contraire à tes principes/valeurs ou qui pourraient tout simplement te choquer ?

Les polémiques, j'essaie de ne pas y faire trop attention. Si le film m'attire pour ses propres mérites, j'irai le voir, buzz ou pas. Gaspar Noé est un des rares cinéastes français à offrir une vraie proposition de cinéma. Que cette vision puisse déplaire, soit, mais rien ne devrait s’interposer pour l’empêcher d'exister.

Ce qui m'inquiète le plus ne sont pas les polémiques liées aux films en eux-mêmes, mais plutôt le pouvoir accordé à une association comme Promouvoir qui arrive à s’immiscer dans le droit des films alors qu'elle ne devrait pas y avoir son mot à dire. Les récentes actions de censure auxquels elle a pris part ont de quoi faire hérisser le poil.

Quels sont tes films préférés all-time ?

La question compliquée par excellence... Se référer à ma liste de cinéastes favoris visibles plus hauts pour un début de réponse.

Rares sont les cinéastes à n'avoir tourné qu'un film, la liste est longue.

Tu veux dire par-là que la liste est longue comme le bras et qu'il est difficile d'en élever quelques-uns parmi la foule ?

Oui c'est ça, puis il a tellement de genres différents qu'il est difficile de placer certains films au-dessus de certains autres aussi arbitrairement.

La VR t'intéresse pour les nouvelles perspectives qu'elle donnerait au cinéma ou à l'expérience chez soi ?

Ça ne m’intéresse pas du tout. La VR restera une expérience interactive de par sa nature, on ne peut y faire du cinéma. À voir pour le jeu vidéo, même si je ne suis pas totalement convaincu qu'elle va réussir à se démocratiser. Du coup, j'anticipe peut être une question en disant ça: Non je ne compte pas investir dans les casques à venir.

As-tu ta théorie sur la NX ou tu laisses ça à d'autres ? As-tu un souhait particulier (caractéristiques techniques, fonctionnalités, controller, coloris, etc.) ?

Ce n’est pas mon truc de postuler sur une console. J'attends les premières annonces pour commenter dessus. J'espère tout de même qu'elle restera une console de salon dans le sens traditionnel du terme.

Mais le plus important: il faut un Metroid!

En parlant de Metroid, ta sensibilité t'amène vers les premiers ou les Prime (2D ou 3D) ?

Je suis en phase avec les deux. La formule 2D des Metroid-like que j'adore. L'immersion totale grâce à la multitude de petits détails (reflets sur le viseur et compagnie) dans les Prime. Immersion décuplée via les contrôles à la wiimote (les meilleurs à ma connaissance), surtout dans le 3.

Mais le tronc commun des deux, c'est une atmosphère à la fois oppressante et merveilleuse qui donne toujours l'impression d'explorer une planète inconnue.

C'est le Gamedesign qui te plait tant dans la saga ?

Oui la précision du gamedesign joue grandement dans mon appréciation, mais j'aime la saga pour le tout cohérent qu'elle forme. La musique, l'ambiance, l'équilibre entre action et exploration, le sentiment de puissance que l'on gagne au fur et à mesure d'un épisode, la narration minimaliste mais limpide avec un excellent background.

Un come-back en monde ouvert par Platinum Games ? (ce sont les modes du moment)

Pour le coup, un retour de Retro Studio sur la saga me ferait bien plaisir. Metroid sont déjà en soit des mondes ouverts, vu que la plupart du temps on explore un unique environnement, où l'on est libre de se déplacer pour peu que l'on possède les bons upgrades (Metroid Prime 3 est un peu l’exception). L’échelle de l'open world comme on l’étend aujourd'hui, pourquoi pas, mais attention à ne pas transformer ça en jeu Ubisoft avec ses marqueurs d’objectifs à tous les coins de la map.

Tu as toutes les consoles, pourquoi ?

À partir du moment où un jeu que je veux vraiment faire sort, ou est sorti, uniquement sur une console, il me faut bien la machine adéquate. C'est aussi simple que ça. 

Faut-il croire les notes d'IMDB et d'Allociné voire de la Presse en générale ?

Je ne m'y réfère jamais. Les sites de critiques que je suis ne notent pas. Les seules notes que je regarde sont celles sur SensCritique, car j'aime bien le système d'éclaireurs qui permet de faire le tri en fonction des affinités.

A quoi servent les notes finalement ?

Une note est une échelle de valeur qui reflète un ressenti. Pour peu que l'on se pose un barème qui est honnête avec soi-même, il n'est pas difficile de donner une note, et pour moi ça a surtout pour but de catégoriser soi-même les œuvres en fonction de l'appréciation que l'on en a.

Peut-on juger une œuvre objectivement comme on jugerait les performances d'un moteur Vulcain par exemple ?

L'objectivité n'existe pas. On peut aborder un oeuvre le plus cliniquement possible, mais il y aura toujours une part qui est profondément liée à notre perception de celle-ci.

Faut-il sortir de la dictature de la note où elle est nécessaire à l'audimat d'un site ?

Un bon critique devrait pouvoir se passer de notes. Mais d'un autre côté, au niveau personnel, une note c'est une balise facile à utiliser pour rapidement cataloguer la multitude d’œuvres qui nous entoure. Je note sur SensCritique pour répertorier et classer tous les films/jeux/livres/BD que j'ai vu/lu/joué, mais une note sur un site n'a jamais été pour moi un facteur décisif. D'autres sont plus obnubilé par cet aspect, je peux le comprendre, mais je ne le partage pas.

La place de la critique ciné dans l'industrie est elle aussi envahissante que pour le jeu vidéo (prime au métascore, trailer contenant citations de la presse et donc les notes) ?

Rotten Tomatoes semble être plus important que Metacritic pour le cinéma, mais remplit à peu près le même rôle auprès du public. Les citations et notes de presse s'incrustent tout autant dans les trailers et les affiches que pour le jeu vidéo. Donc en surface, ça a l'air assez similaire en termes d'exposition. Après, je ne saurais dire s'il existe des cas à la Doritos gate. Vu que je suis très sélectif dans mon choix de critiques, aucun n'est concerné par ce genre de pratiques.

Est-ce que Zhibou cautionne le piratage ? Quelle importance tient le droit d'auteur chez toi ?

Autant que possible, j'accède aux œuvres de manière légale. Mais il y a parfois des injustices (films mal distribués en salle, restrictions d’accès en dehors d'un territoire, et j'en passe), qui font que la solution "autre" est à considérer par contrainte.

L'accès à la culture doit l'emporter sur la rétribution d'un travail ?

C'est important de soutenir les auteurs, les salles de cinéma, et autres qui permettent aux œuvres d'exister. Mais quand ce qui devrait pouvoir être vu devient difficile d’accès pour des raisons arbitraires, ce n'est pas un "mal" de contourner la chose.

Tu penses que ça pirate autant qu'à la grande époque de la percée du net ou les différents services de VOD à l'unité ou par abonnement - qui sont assez pratiques (pas de temps d'attente, de virus, de clés, etc.) contribuent à cette prise de conscience et un changement de comportement ?

Je ne demande qu'aux services de ce type de se répandre le plus possible et d'offrir le plus de choix possible. Un riche catalogue, avec un large choix, et un accès aisé à la VOST est le meilleur moyen de lutter contre le téléchargement illégal.

Adhères-tu à ce type de service ?

Je suis abonné Netflix, et je suis plutôt satisfait du catalogue, et je suis avec attention les nombreux programmes exclusifs au service (les films comme Beats of no Nation, les séries tel Unbreakable Kimmy Smith).

Justement, que penses-tu de ce cloisonnement de l'offre en fonction du pays de souscription ? Apparemment, il vaut mieux être américain quand il s'agit de Netflix ...

J'aimerais qu'il saute ce cloisonnement, et qu'il n'y ai plus de barrières arbitraire entre les territoires. Le plus grand choix pour tous.

Y a t'il pour toi des acteurs enfermés (de leur propre chef ou non) dans un certain type de rôle et au contraire y en a t'il qui peuvent s’accommoder de tout tellement leur répertoire est sans fin ?

Il y a les deux, et l'un n'est pas mieux que l'autre à mon sens. Un acteur à l'aise avec un certain type de rôle peut être tout aussi impressionnant qu'un caméléon qui peut changer de registre à loisir.

Justement, t'as un ou deux noms en tête d'acteurs qui excellent dans l'une ou l'autre des catégories ?

Comme ça, je dirai bien Arnold Schwarzenegger pour la première catégorie, et Daniel Day-Lewis pour la seconde.

Un acteur/réalisateur doit-il savoir vendre ses films, est-ce que ça fait parti du job ?

Ils subissent un peu ce que la section marketing d'un film veut bien faire pour vendre un projet. Quand Disney refuse de vendre John Carter ou Tomorrowland à leur juste valeur, ceux impliqués ont bien du mal à faire le job de marketing à leur place. C'est triste de voir que le destin de certains films se joue entre les mains du bon vouloir des studios. 2015 aura été un cas d'école avec pas mal de bon, voire d'excellents, films qui n'ont pas eu le succès auquel ils pouvaient prétendre.

Et peut-on savoir quels sont ces dits-films qui ont souffert d'un marketing dilettante eu égard de leur qualité ?

Il suffit de piocher dans une bonne partie de mon top 2015: Tomorrowland. Jupiter Ascending. Crimson Peak. Blackhat. Chappie. La Bataille de la Montagne du Tigre. 

Est-ce qu'on peut dire que le cinéma de Woody Allen parle plus aux femmes ?

Vu qu'il me parle son cinéma...

Je ne dis pas qu'il ne parle pas aux hommes mais j'ai l'impression (peut-être totalement fausse) que son cinéma sentimental touche plus la sensibilité de la femme que de l'homme, après, c'est peut-être aussi parce que je n'ai pas aimé Minuit à Paris que je dis ça. 'fin bref oublie ce que j'ai dit.

Je n'aime pas faire ce distinguo homme/femme dans l'affect que l'on peut avoir avec un film ou un genre de films.

Faut-il être riche pour subvenir à sa passion ?

J'aimerais pouvoir dire non. Mais l’accès à la culture, aujourd'hui, ne se fait pas sans frais.

T'en a pas marre que je ne te pose des questions sur le cinéma ?

À toi de voir si tu considères avoir fait le tour de la question.

On y arrive, le truc c'est qu'en dehors du cinéma et du jeu vidéo qui transpire sur ton blog, il est difficile de cerner les sujets qui te tiennent à cœur.

D'autres thèmes qui me captivent autant, et pour lesquels je consacre toute mon énergie, il n'y en a pas des masses.

Est ce que Kaiser Söze existe ?

"Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas."

Il y a d'autres citations de film que tu affectionnes particulièrement ?

(Je te ferais bien un "blind test" mais je crois que c'est joué d’avance)

"Witness me!"

Tu peux le dire maintenant, c'est Mad Max ton film préféré ?

Je ne le dirais pas.

Tu le dis sans le dire là ...

"J'aurais pu en sauver plus" ?

La liste de Schindler.

"Vous ne réussirez pas à tuer mes rêves mais mes rêves vont vous tuer !"

Meurs un autre jour.

Foupoudav ?

Je suis comme un chien qui court derrière une auto. Si j'en rattrape une, je ne saurais même pas quoi en faire ! ?

Fais ou ne fais pas. Il n'y a pas d'essai. ?

Fais chier. Fais chier, fais chier, fais chier. ?

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. ?

Le bonheur n'est pas réel tant qu'il n'est pas partagé. ?

D'un côté, tu vis, de l'autre, tu meurs. ?

Je renifle ta chatte. ?

Je m'appelle Buck, ça rime avec Fuck. ?

On ne m'avait plus baisé comme ça depuis l'école primaire. ?

Houlà, faudrait se calmer niveau blind test. Je vais tenter le coup. Mais d'une je suis plus habitué aux répliques en VO, donc les françaises je les mémorise pas. Et de deux, je retiens plus les images que les dialogues, donc je n'ai pas la science infuse de la récitation de citations.

Il faut sauver le soldat Ryan

...

L'empire contre-attaque

...

Spider-man

Into the Wild

...

Le Silence des Agneaux

Kill Bill Vol.1

Fight Club

Une dernière pour la route :

"La marche des vertueux est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin, surgir l’œuvre du malin. Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la charité se fait le berger des faibles qu’il guide dans la vallée d’ombre de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. J’abattrai alors le bras d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l’éternel quand sur toi, s’abattra la vengeance du Tout-Puissant !" ?

Pulp Fiction

A ce propos, dur le sort de Marcelus Wallace non ?

Ça ne reste pas impuni:

"I'm getting medieval on your ass"

Pour les 2 que tu n'as pas trouvé :

Ocean's Thirteen

The Dark Knight 2 fois (le Joker et Double Face).

Ah d'accord, deux répliques d'un film de Nolan, pas étonnant que je ne trouve pas.

Follow the white Rabbit. ?

Matrix.

Si tu étais gamedesigner, que nous concocterais tu comme jeu ? Quel est le jeu de tes rêves ? Ou du moins, le concept/genre/orientation pas vraiment traité à ton gout par l'industrie ?

Un BTA avec le système de customisation des coups de God Hand, mais avec des armes (sabres, massues, Bō, etc...). Vaincre un ennemi et obtenir ses armes ou équipements, c'est apprendre de nouvelles capacités (un peu dans le même ordre d'idée que le système de FF IX). Mais pas des capacités comme force +2 et compagnie, à part la barre de vie qui s’allongerait, tout le reste serait de nouvelles commandes que l'on pourrait combiner à loisirs dans un arbre de moveset dédié.

Ça serait un open world sans histoire, sans dialogues, juste des situations et des lieux où tout le souffle de l'aventure passerai par le gameplay et les rencontres d'adversaires iconiques.

Un level design à la Zelda ou Metroid dont l'exploration se fait petit à petit grâce à de nouvelles compétences ou upgrades.

En termes de monde et d'univers, cela serait un melting-pot d'influences, qui brasserait les cultures traditionnelles japonaises, arabes, hindous, et autres.

Kickstarter alors ?

Il faudrait des talents derrières pour le matérialiser ce kickstarter...

Ça existe Kickstarter pour le cinéma d'ailleurs ?

Oui ça existe, la preuve: Anomalisa est un projet issu d'une campagne du site. 

Tu choppes un mec qui touche sa bille en dessin, tu fais plein d'artworks, t'exposes ton projet, tu récoltes les 100 millions, tu les prends, et tu te barres !

(Regardes Star Citizen)

Certes, mais mon jeu idéal n'existera pas pour autant. Après, aurai-je besoin de ce jeu idéal quand je siroterai du lait de coco dans un hamac? Je ne crois pas. 

Qu'est-ce que t'en penses d'ailleurs de Star Citizen qui a plus de budget avec l'argent du peuple qu'il n'en aurait jamais eu avec les banques ?

Je n’ai pas trop suivi les polémiques de Star Citizen. La simulation spatiale hardcore n'a jamais été un genre qui m'attire, et donc je n'attends pas le jeu. J'espère tout de même, pour tous ceux qui ont financé, que le rêve finira par prendre forme. 

Y a t'il une orientation qui te fait peur dans l'industrie vidéoludique ?

Ubisoft et l’uniformisation du blockbuster.

Est-ce que tu comprends que c'est aussi ce qui leur permet de faire du chiffre et d'avoir des comptes dans le vert ou tu penses que la fin ne justifie pas les moyens ?

Je comprends tout à fait. C'est mieux de remplir les tiroirs caisses que de prendre des risques et essayer de faire des jeux vraiment marquants et uniques.

C'était mieux avant ?

À l'ère des consoles 128 bits, les titres majeurs et ambitieux étaient bien plus variés dans leurs genres et approches. Les tentatives de jeux plus modestes, mais plein d'idées étaient bien plus fréquentes.

Aujourd'hui, la classe de jeux entre l'indé et le blockbusters a tendance a disparaître, les bonnes séries B n'ont plus leur place.
Donc quelque part, je ne dirai pas que c'était mieux avant, car il y a encore de merveilleux titres qui sortent qui n'auraient pas été possible avant. Je dirai plutôt qu'avant, il y avait plus de variété.

Tu te vois encore jouer à 70 ans comme AHL ?

On parle de se priver d'un pan entier de la pop culture. Pourquoi diable je ferais ça? Bien sûr que je me vois jouer encore très longtemps.

Ouaip mais comme on aura tous attrapé Parkinson entre temps, ça va être dur d'assurer niveau commande.

Surtout en matière de BTA.

Il restera les jeux one button d'Ubi ceci-dit.

Je ferais les Assasin's Creed à ce moment-là alors...

Regrettes-tu un âge d'or révolu de la C&B ?

Celle où les post de blogs avaient bien plus de visibilité, et qui voyaient leur compteur de likes (bien mérités) s’envoler.

Ça ne te dérange d'expliquer comment le "système" fonctionnait à l'époque pour les gens comme moi qui ne l'ont pas connu ... ?

Le système n’a pas vraiment changé. C'est le trafic de la communauté qui a chuté. J'aime la communauté actuelle et ses membres les plus actifs, je regrette juste une exposition moindre qui a entraîné pas mal de départs.

Les blogs étaient exposés en semaine ou le fil des derniers apparaissait en HOME par défaut ?

En fait, je ne vais jamais sur la Home, donc je ne saurais dire. Mon marque-page pointe directement sur la page de la commu, et je suis les news/test via un flux rss.

Quels membres te manquent ?

Et dans le genre un des blogs qui me manque le plus est sans doute celui de Seblecaribou.

Il revient souvent Seblecaribou (déjà 3 fois dans 3 interviews différentes) Quel est son arme de séduction ?

Il a une analyse fine du jeu vidéo. Ses textes sont très riche et complets, et permettent de bien faire partager tout le ressenti qu'il a pu avoir sur un titre donné.

A quelle confrérie adhères-tu (Avengif, DansTonU, etc.) ?

Je pense pas faire partie d'une confrérie, et me vois assez comme un électron libre. Mais je partage bien quelques tendances Platinum bitch ou Nsex.

Pourquoi tu restes alors que tout le monde s'en va ?

Tout fout le camp, non ?

Parce que j'aime bien les résistants et les arrivants plus récents. Je trouve la communauté toujours agréable à parcourir.

On veut des noms !

(C’est le moment de ne pas oublier ses amis sinon incident diplomatique)

Holala, je ne peux pas tous les citer. En voilà quelques-uns, j'espère que les autres ne m’en voudront pas trop: Donald87, Dranzer G, Sopor, KingTeddy.

Je n'ai plus de question.

68 questions... Bon on ne finit pas sur un chiffre rond, tant pis.

T’aimes pas le 69 ?

(Rhone, Lyon. Tu pensais à quoi   ?)

Puisque t'insistes pour finir rond, je poursuivrai alors 2 fois.

J'ai pu voir la reine Alien en personne au musée du cinéma de Lyon. Ce n’est pas tous les jours que l'on peut avoir un tête à tête avec la royauté.

Mais y a t-il une question que je ne t'ai pas posée et à laquelle tu brûles de répondre ?

Vu que l'on parlait un peu mythologie. Je m’attendais à: Quel est pour toi le meilleur film mythologique ?

J'aurais répondu sans hésitation : Mad Max Fury Road

Du coup, je vais juste laisser méditer sur cette affirmation.

Si tu fais les questions et les réponses, autant poser mes congés   

Ben c'est toi qui pose une question pour savoir si j'ai une question que j'aurai voulu que tu questionne. Du coup je la questionne. http://inception.davepedu.com/

Je croyais que toi et Nolan, vous n’étiez pas en bon terme ?

J'ai dû me tromper ...

Le même m'amuse, mais le film ne trouve pas grâce à mes yeux pour autant.

Qu'as-tu pensé de l'exercice sans langue de bois ?

C'était sympa de pouvoir parler en détails de certains points que je n’ai pas forcément l'occasion d’aborder.

Peut-être un peu long à mettre en place, et certaines de mes réponses ne sont plus aussi fraîches (genre au moment où j'écris ces lignes, j'ai vu Batman V Superman et donc, non seulement il ne fait plus parti de mes attentes 2016, mais il a confirmé toutes les craintes que je pouvais avoir... bref...).

À part ça j'ai bien aimé l'exercice, et c'est valorisant d'avoir été choisi.

Sans volonté de jalouser les autres, Zhibou devient le maitre-étalon en termes de réactivité quant aux réponses (qualité, cout, délai).

Après excellant sur les sujets Cinéma & Jeu Vidéo, je n'en attendais pas moins sur la haute valeur des réponses.

Les avantages du temps libre dont je profite en ce moment.

Recommandes-tu l'exercice ?Quels Gameblogeurs aimerais-tu voir se faire interviewer 

Bon, Donald87, c'est déjà fait. Sinon, j'aimerais bien voir un membre des DTU se plier à l'exercice.

C'est en cours.

Pas qu'un d'ailleurs.

Hum hum... Intriguant.

Bien l'Auvergne ?

C'est vert, c'est beau, c'est classe. 

Admettons.

Mais pourquoi ne pas vivre à Paris comme tout le monde ? Qu'est-ce qui peut être si bien au point de rester (à part Michelin) ?

Si je pouvais, je vivrais bien à Paris. Tous ces cinémas, plus de questions à se poser pour savoir si un film est dispo en VOST ou non, ou s'il y a assez de copies pour être diffusé. Le bonheur.

Le Pont de Millau, c'est chez toi ou c'est plus bas ?

Plus haut.

Pourquoi le guide Michelin, qu'est-ce que des pneus ont à voir avec de la bouffe ?

Alors là, je ne saurais te dire.

Qu'est ce qui te retient alors ?

Pas le Clermont Auvergne quand même ?

Pourquoi le "quand même", c'est quoi le souci ? ^^

3 qualités et 3 défauts de ta région ?

C'est beau et vert.

Le patrimoine.

La cuisine locale.

Isolé et mal desservi.

En retard sur les services ADLS/fibre

Loin de Paris.

Y a des évènements dans le coin ?

Le festival du court métrage à Clermont-Ferrand.

Le festival de théâtre de rue à Aurillac.

C'est quoi les spécialités culinaires à ne surtout pas manquer quand on est de passage en vacances ?

Charcuterie, aligot, truffade, les lentilles du Puy, Saint Nectaire, Cantal, Bleu d'Auvergne. Tant pis pour le régime, c'est trop bon pour s'en priver.

C'est juste pour savoir si t'es amateur de Rugby ou de sport en général ?

Aucun souci, je regarde les équipes nationales de Rugby et la finale du championnat, maintenant, si t'es plus Stade Français, mon estime montera d'un cran. Voire de 2

Désolé de ne pouvoir faire grimper ton estime de +2, mais toutes formes de sports m'ennuient profondément. Je suis bien un peu contraint de soutenir l'ASM parce que tous mes proches sont de vaillants supporters, mais ça m’indiffère totalement. Je vais parfois voir les matches dans les bars, mais c'est juste pour passer du bon temps avec mes amis en sirotant quelques bières.

Niveau patrimoine, y a t'il des lieux/demeures connus ou méconnues mais qui gagnent à l'être ?

La chaîne de volcans. Le vieux Clermont. Les différents châteaux de la région. Salers.

Tu as déjà pointé ta frimousse à ces 2 conventions ? Des anecdotes ou qu'en as-tu pensé si tel est le cas ?

Je vois les films du festival du court dans les cinémas du coin, pas vraiment de quoi en tirer des anecdotes.

Quant au théâtre de rue, je me balade au hasard dans la ville, qui devient le refuge de nombreux artistes. Je m'arrête sur les plus insolites et intéressants. Que se soit des cracheurs de flammes, ou des spectacles d'humour ou de prestidigitation.

Je ne t'ai même pas demandé à quoi ressemble le cinéma où tu as tes habitudes (un complexe ou à l'ancienne) ?

À Clermont il y a des multiplex, pas de l'envergure d'un UGC parisien, mais qui offrent un large choix avec tout de même quelques séances VOST pour les gros films.

À côté il y a deux cinémas qui offrent uniquement des films en VOST.

Du coup, t’arrive à jouer en ligne ?

Ah mais la connexion est très bonne là où je suis, même si je ne peux pas encore avoir la fibre. Je parlais en général sur l'ensemble de la région. Du coup, oui je joue à SFV sans soucis, et j'ai rarement des lags sur mes matchs.

Paris, c'est pour l'accessibilité à la culture/aux évènements ou pour le cadre ?

La culture, les événements et le ciné.

T'es plus près de Cannes pourtant ? (déjà allé ?)

Le coté strass et paillette ne m’attire pas. À vrai dire, il n'y a que le marché du film que je trouve intéressant durant le festival.

T'as bien un autre centre d'intérêt que le Cinéma & le Jeu Vidéo ?

Comics, BD, animation, livres. Tant que ça touche un tant soit peu à la pop culture.

Tes collections sont grandes ?

Je commence à méchamment manquer de place sur mes étagères.

Quels sont les principales œuvres dont tu jouis (comics, BD, livres) ?

Entre les trois, des comics surtout.

Centre d'intérêt transmis de génération en génération ?

Ah non du tout. Je ne tire ma passion de personne de ma famille. 

T’arrive à concilier tout ça ?

C'est pour ça que je regarde peu de séries. Le temps n'est pas extensible.

Y a une confrérie de la BD/comics à monter sur Gameblog

Je n'aurais pas la prétention d'en faire partie. J'adore les comics, mais je n'ai pas un savoir encyclopédique sur le sujet.

Quels œuvres notables possèdes-tu ?

Niveau comics: The Dark Knight Returns. L'intégrale Sin City. Kingdom Come. La Jeunesse de Picsou. L’intégrale de Gunm (sans compter la suite Last order).

Livres: Les différents recueils de Conan le barbare. Un peu de James Ellroy. Le héros aux mille et un visages de Joseph Campbell.

Quelles sont tes préférées ?

Quelles sont tes préférées ?

Ça revient un peu à la même question, j'ai cité les œuvres phares.

Tu lis en VO ou VOST ?

Les deux, mais je préfère la VO. Mais la VF est plus facile à obtenir en librairie.

T'as une échelle pour accéder aux parties reculées de ta bibliothèque ?

Non. Les emplacements prévus à cet effet commence à saturer, cependant.

Tu estimes à combien le nombre d’œuvres par type : BD, Comics, Livres ?

Alors là, je serais bien incapable de l’énumérer, même de manière approximative.

 Quand est-ce que tu les revendras ? Est-ce un honnête placement financier ?

Jamais, je ne peux pas me séparer d’œuvres que je pourrais avoir envie de redécouvrir. C'est inconcevable.

Je me souviens plus si on a causé des meilleures adaptations littéraires au cinéma ... ?

Non, on ne l'a pas abordé. Je ne vais pas être bien original en citant Blade Runner ou Le Seigneur des anneaux, ou Les Évadés.

Bon, là je crois qu'on a vraiment fait le tour, un dernier mot pour tes fans (dont je fais partie) qui attendent impatiemment le retour du Grand Zhibou ?

"I'll be back!"

Plus sérieusement, je veux me remettre à écrire régulièrement, reste à trouver le bon article pour me relancer.

Merci à ceux qui me lisent, j’espère que mes mots vous permettent de plonger avec moi dans cette passion qui m'anime.