The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 07/12/16 à 18h54

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Je vous demande de vous arrêter (Jeu vidéo)

Chièzomoto

 

Parce que j'ai été payé ? Nan, je suis trop cher. Parce qu'on me force à poursuivre l'aventure ? Nan regardez, je suis parti en vacances, je n’avais même pas internet. Parce que c'est trop nul ailleurs ? Nan c'est simplement différent. Parce que la communauté déchire ? Nan, elle est morte depuis bien longtemps. Parce qu'ils se sont améliorés en orthographe ? En traduction directlyfromgoogletrad' ? En publicités intempestives ? En news à clics ? En article en cours d'écriture ? En info gameblog basé sur un twitt déjà retwitté 5 millions de fois auparavant ? Non, non, non et non.

 

Rantan(PLAN)*

 

I                  Jeuxvideo.com

II                       Gamekult

III                       Gamekyo

IV                      Gameblog

 

Intro

 

J'ai découvert la presse jeuvidéo vers 2003 (estimation, c'est à cette date que j'ai vraiment commencer à surfer - sur le net, trop dangereux en mer à l'époque). Et le seul site de JV que je connaissais jadis, était celui de l'enseigne MICROMANIA. Il fut un temps où le site n'était pas ce qu'il est devenu  par la suite, à savoir, une plateforme de ventes par correspondance à la Amazon, FNAC, FC Porto, AS Monaco, etc. Il y avait de l'actu', chaque jour, en petite quantité par rapport à ce que j'ai ensuite découvert mais assez pour satisfaire le pourtant boulimique d'info qui sommeillait déjà en moi. Vous l'aurez compris, je n'ai pas eu le loisir, l'opportunité ni la chance de gouter aux joies de la presse papier, si ce n'est en coup de vent dans le magasin de presse ou la grande surface du coin. Faut-dire, j'étais fauché. A l'époque.

 

 III   Gamekyo

 

Je n'ai découvert Gamekyo que tardivement, sans doute vers la fin de l'année 2013 avec une activité croissante au long de 2014. Le site est devenu titulaire depuis.

 

 

           III.1 (Délit de sale) Geule du site

 

J'ai eu beaucoup de mal à me faire à la mise en page de la home. Faut dire la police d'écriture taille 5, le manque d'icône n'aidaient pas. Il était difficile de faire le distinguo - d'un coup d'oeil - entre le publieur de la news, son horodatage et le nombre de commentaires engendrés. Et puis, j'ai remarqué un truc qui m'a empêché de supprimer le site en raison d'une cosmétique qui entravait une lecture fluide : l'absence de publicité. Je ne sais pas comment fonctionne Gamekyo, le magasine social des jeux vidéo comme ils s'appellent mais le fait est qu'il est - avec Gamekult dans une moindre mesure - l'un des sites les moins pollués par les agences de Madison Avenue. Donc je suis resté. Et bien m'en a pris puisque ça fait belle lurette que je me suis habitué à la tronche du site et qu'il est désormais parfaitement lisible, efficace dans sa disposition, même si je ne me contente globalement que des news.

 

           III.2 Squadra (Azzura)

 

Cette partie va être très simple. Le site est géré par des fantômes. Des types que personnes n'a jamais vu et qui de toute façon n'existe très certainement pas. Et comme le site est vierge de contenu numérique en 60 images par seconde, on ne peut même pas espéré les entre-apercevoir dans le reflet d'une haute pression. C'est dommage mais c'est ainsi. J'imagine que c'est voulu. L'anonymat. Et c'est peut-être pas plus mal. Ayant tendance à plus faire confiance quelqu'un que je ne connais pas.

 

           III.3 (Deutsch) Qualität

 

 Parlons des défauts plutôt. En fait, ce qui m'empêche de réellement considérer Gamekyo comme un potentiel relais vis à vis de la science exacte que distille mon blog ça et là, c'est bien évidemment leur apparence. Aux blogs sur Gamekyo. C'est simple, ils sont moches, ont l'air incustomisable et ça, ça, ça n'est pas acceptable. C'est pour ça que je n'ai jamais considéré l'offre mirobolante qu'ils ne m'ont jamais faite. En dehors de ça, le site est propre, sobre, efficace, les débordements contenus et les membres ont l'air normaux. Par contre, les blogs disposés à gauche de la page ressemblent plus à l'ancien fil de statuts de Gameblog qu'à de réelles contributions - pour la plupart. Second et seuls bémols.

 

          III.4 Statut-Quo

 

Gamekyo, c'est un petit peu le James Milner du site de jeu vidéo. Il n'excelle en rien mais est bon en tout. Disons qu'il est très bien comme ça et gagne à être connu. Je ne sais pas si les mecs sont bénévoles mais en tout cas, ils ont réussis un truc.

 

 IV  Gameblog