The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 04/12/16 à 13h52

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Je vous demande de vous arrêter (Jeu vidéo)

 

GK Team

 

Parce que j'ai été payé ? Nan, je suis trop cher. Parce qu'on me force à poursuivre l'aventure ? Nan regardez, je suis parti en vacances, je n’avais même pas internet. Parce que c'est trop nul ailleurs ? Nan c'est simplement différent. Parce que la communauté déchire ? Nan, elle est morte depuis bien longtemps. Parce qu'ils se sont améliorés en orthographe ? En traduction directlyfromgoogletrad' ? En publicités intempestives ? En news à clics ? En article en cours d'écriture ? En info gameblog basé sur un twitt déjà retwitté 5 millions de fois auparavant ? Non, non, non et non.

 

Rantan(PLAN)*

 

I                  Jeuxvideo.com

II                       Gamekult

III                       Gamekyo

IV                      Gameblog

 

Intro

 

J'ai découvert la presse jeuvidéo vers 2003 (estimation, c'est à cette date que j'ai vraiment commencer à surfer - sur le net, trop dangereux en mer à l'époque). Et jadis, le seul site de JV que je connaissais était celui de l'enseigne MICROMANIA. Il fut un temps où le site n'était pas ce qu'il est devenu  par la suite, à savoir, une plateforme de ventes par correspondance à la Amazon, FNAC, FC Porto, AS Monaco, etc. Il y avait de l'actu', chaque jour, en petite quantité par rapport à ce que j'ai ensuite découvert mais assez pour satisfaire le pourtant boulimique d'info qui sommeillait déjà en moi. Vous l'aurez compris, je n'ai pas eu le loisir, l'opportunité ni la chance de gouter aux joies de la presse papier, si ce n'est en coup de vent dans le magasin de presse ou la grande surface du coin. Faut-dire, j'étais fauché. A l'époque.

 

II   Gamekult

 

Fuyez aussi.

 

Ca va, je déconne. Même si la succursale de CBS est en procès contre le jeu vidéo depuis plus de 15 ans maintenant, il serait injuste de ne leur reprocher que ça. Parce qu'on peut reprocher à Gamekult plein d'autres choses. De bien faire son boulot, d'être éthiquement incorruptible (en tout cas nous l'en assurer) auprès des grands éditeurs, de ne pas sombrer dans la news à clic, de prendre son temps avant de pondre un test. Donc, non, il serait immoral de proférer quelques procès d'intention envers Gamekult sous prétexte qu'ils n'aiment pas le jeu vidéo. Gamekult ne se laisse pas avoir, lui; c'est différent.