The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 11/10/17 à 17h48

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler

Un seul pour les gouverner tous. La conférence PlayStation est celle qui a fait le plus de bruits, certes, mais vaut-elle pour autant l'abbatage médiatique que l'on a en a fait. Quelque part oui, Sony a appuyé là ou ça faisait mal même si en définitive Halo 5 : Guardians se vendra au moins 10 fois plus que TheLastGuardian. Et en même temps, 2 des 3 coups de massues ne sont pas exclusifs à la société donc ... Quoi qu'il en soit, Sony a brillamment su tenir son rang de leader et c'est déjà quelque part un exploit. Tout le monde s'attend à ce que le meneur de la bande démontre chaque jour qu'il mérite sa place par rapport aux autres qui ne démènent pour se rendre attrayants. Et il est vrai que même une fois dépassée la Sainte Trinité, il reste du beau monde pour garnir cette conférence restée dans les annales pour le retentissement causé par des jeux quand celle de 2013 avait embrasé la jeuvidéosphère lors des très exactement 3 minutes et 8 secondes d'assissat en règle de feu Microsoft. Hipon.

 
Dieu ne se reposa pas le 7ème jour. Bien au contraire, en réalité, Dieu se leva et créa Sony. Son fils. (je sais moi aussi je n'y ai pas cru. Au début.)

Révérend Neves L.King

 

0                                             Never Again

 

I                     Microsoft Games Studios

 

II                                       Electronic Arts

 

III                                                     Ubisoft

 

IV       Sony Computer Entertainment

 

V                              Bethesda Softworks

 

VI                                           Square Enix

 

euh, calmes toi ... Ceci n'est pas le classement ... Ni les notes ... C'est juste des chiffres romains et des lettres de l'alphabet latin ...

 

Contexte.

 

Sony, sony, sony. Sans cesse remis en cause. Line-up qui tarde à bomber le torse. Remaster en pagaille (même si la plupart finisse aussi sur la concurrente, comme quoi ...). Sony doit sans cesse prouver son leadership et rappeler qu'il n'est pas là sur du vent. Il doit aussi établir sa marche en avant aussi bien au niveau software qu'harware et services. Bref', Sony a la pression du premier, celui duquel on attend tout. TheOrder1886 répondait déjà à toutes les attentes des fans et Bloodborne finissa par achever les derniers restant encore debout. Mais quel programme pour la fin d'année ? Bouffer des tiers ? Non merci. On veut des jeux, des exclus, clament la bourgeoisie embourgeoisée de ces putains de bourgeois. Until Dawn ? Ca ne suffit pas. God of War III Remastered, Tearaway Unfolded, Uncharted The Nathan Drake Collection, TheTomorrow Children n'y feront rien. Les hallebardes et les fourches sont fines prêtes pour y placer la tête de Yoshida. Mais que va t'il se passer ???????????? A suivre ...

 

L'E3 est un sport relativement simple. Bethesda, Micro, Ubi, EA et Square Enix jouent à la touche-pipi. Nintendo arbitre (quand il est décidé). Et à la fin, c'est toujours Sony qui gagne.

Neves Lineker, 16 Juin 2015.

 

IV    Sony Computer Entertainment.

 

The Last Guardian.

The Last Guardian est le Big Beginning Thing de Sony et quelle BBT ! Un jeu qui se fait attendre sévèrement à chaque conf' depuis celle de 2011 et le voilà qui débarque en premier comme pour mieux nous scotcher la gueule sur place d'entrée. Excusez mon vulgularisme, je ne tiens plus en place. Là encore de la part d'un mec qui n'a ni touché à Ico ni touché à Shadow of the Colossus. Toujours emitouflé dans leur boîte, pas encore leur tour. Lorsque j'ai écouté et compris le spitch de Shaw Layden (CEO SCEA) annonçant le premier jeu de la conf', j'ai baragouiné un "tiens, ils balancent leur Uncharted dès le début, bizarre", faut dire que la description du titre en phase d'être montré correspondait à peu près à ceux-ci "on ne va pas en parler 107 ans, voici le jeu que vous attendez le plus". Oui, bah Uncharted donc. Et bah non. Dès que j'ai vu cette ***** de police d'écriture, j'ai gloussé, déglutit et je me suis retenu de crier (il était 3 heures du mat' faut dire) mon casque vissé sur les oreilles. Oh punaise, ça commence fort. Alors, certes le jeu n'a pas subit de refonte graphique, il a la même Direction Artistique que la vidéo de 2009, ça sent le portage PS4 plutôt que la refonte (après je suis pas expert, je me trompe peut-être sur toute la ligne mais c'est le sentiment d'un non-initié) mais le charme est intact. Et nous voilà parti pour une belle vidéo de gameplay alors qu'on attendait une cinématique CGi qui pétait de partout. je charrie. Fumeto Ueda pointé, que dis-je montré du doigt dans la salle puis acclamé par une assemblée conquise, le retour tant attendu du Graal par ceux qui ont toujours cru (d'ailleurs, une petite pensée pour tous ces nostradamus qui nous sortaient que ce jeu était le mythe que Sony allait utilisé pour des siècles afin de vendre 3000 PS153 de plus en l'an 3261. LOL) est enfin effective. Et surtout pour une sortie l'année prochaine, normalement, même pas de risque de report, le jeu doit être à quelques petits mois à peine du Gold. Yoshida ayant toujours assuré que l'annonce se fera désormais quand la lumière au bout du tunnel serait assez visible pour en évaluer la distance jusque la sortie officielle. Une date de sortie pour le TGS ?

Convaincu à : 90%

Déjà 2 millions de vues pour la vidéo mise en ligne par PlayStation sur Youtube, le retentissement médiatique du choix d'introduire TLG au salon qui compte plutôt qu'à domicile lors de la convention domestique qui d'année en année se consume en lambeau aura payé. Visiblement, 10 ans après les dernières aventures fomentés par Ueda, les fans se tiennent toujours près manette à la bandouillère à dégainer pour poursuivre leur rêve d'évasion. Et je serai de la partie !

 

Horizon : Zero Dawn.

Horizon est clairement un titre que j'avais dans le collimaçon depuis les leakspics en Décembre dernier, aux alentours du PS Experience. Il faut dire que la Direction Artistique était tout sauf ratée avec ses couleurs à propos , ses guerriers stylés et bien évidemment ses dinosaures de férailles. Une excitation décuplée par la matérialisation d'années de confidences (tout le monde sait que Guerilla Games a splitté son personnel en 2 équipes depuis 2011). C'est donc surtout la première fois que l'on va pouvoir découvrir un projet inédit de la part des Néerlandais et jauger/juger à quel point ils sont capables de s'émanciper de la série à succès Killzone et du genre FPS finalement puisque le titre sera un jeu d'action à la troisième personne. Pour ce qui attrait au trailer en lui même, il casse la gueule, c'est tout. Nan mais cette intro en mode gotte de Lascaux suvi d'un plantage de décors en mode retour à la préhistoire après des années de Providence suvi d'un passage seamlessnique à une phase de gameplay en mode chasseuse de gazelles de métal puis proie face à une énorme bestiole d'acier. Mais woah quoi ! L'occasion en plus d'apprécier les talents d'archère aux multiples types de munitions, les points faibles des ennemis, la capacité de mouvance de la (p)rude, des décors destructibles (le rocher vole en éclat direct ! Pas de couverture ^^) et enfin la fourniture luxuriante de cette toundra propice au camouflage. Vraiment que manquait-il à cette vidéo ? Juste hâte.

Convaincu à : 90%

Je fais partie de ceux qui ont toujours reconnu le talent du studio ( Killzone a toujours été dans l'ombre du grand Halo ) et pourtant son propos, son univers, son traitement de la guerre (dictature + campagne concentrée sur une bataille et non plusieurs aux 4 coins d'une planète) et son gameplay (pataud, inertietique) ont toujours démontré la persévérance de Guerilla en ce qu'il croyait. Et je pense que cette licence va faire du bien aussi bien aux joueurs vu comment ça part mais aussi à ces hollondais volants qui vont pouvoir démontrer qu'ils ont sous le coude en s'émmancipant de leur licence historique un peu lourde à porter.

 

Final Fantasy VII.

Alors là, moi qui me disait depuis un certain temps que j'aimerais bien joué au VII, VIII, IX mais pas en l'état, pas avec leur polygones apparents de jeux PS1 qui ont sacrément mal vieillit et me voilà servit contre toute attente ! Final Fantasy est une série dont j'ai entendu parlé pour la première fois il y a de ça 10-12 ans, à la sortie du X probablement. Je ne comprenais pas qu'est ce qu'étais ce jeu et dans la mesure où internet-balbutiement-lego-pokémon-foot tout ça, j'ai jamais été plus loin dans ma curiosité. Puis le JV est passé de gros centre d'intérêt à passion hors-norme et j'ai appris à cerner ce qu'était cette série. C'est alors que j'ai joué à FFXIII. Et j'y joue encore. J'ai appris à connaître le background de la série. Et j'ai aimé cette initation au voyage comme la découverte de ce qu'était un RPG (système de combat, d'expérience, de compétence). Bref', un genre qui ne m'a jamais intéressé jusqu'à il y a 5 ans. J'ai conscience de commencer par ce qui est jugé comme le FF le plus mauvais de tous les temps et dans la mesure où il est tout de même bon, je risque de prendre un sacré plaisir en découvrant les autres : du XV au VII en passant par le X, le XII, le VIII et le IX. Encore faut-il que Square Enix daigne ressortir leurs jeux dans une version réactualisé. J'avais donc chaleureusement (à la bougie pour ne rien vous cacher) accueilli le portage HD de FFX/X-2 Remastered et me voici plus qu'enjoué à trouver (et non retrouver puisque voilà) Cloud et Séphiroth, 2 personnages dont j'entends les patronymes - sans trop savoir qui sont-ce - depuis des années. Donc oui, je le veux. Now.

Convaincu à : 100%

Après l'énorme troll de compèt' réalisé lors du PS Exp de Décembre avec l'annonce de la sortie PS4 de la sortie PC de la sortie PS2 du jeu, Square Enix et Sony se rattrapent en matérialisant une fois pour toute le rêve déclarée de millions. La branche Third Party de l'éditeur/constructeur ne se fout donc pas de nom et travaille réellement à convaincre les éditeurs tiers d'accéder aux requêtes acharnées des fans de la première heure. Le monde deviendrait-il parfait ? On espère juste maintenant que c'est pas pour dans 107 ans.

 

Shenmue 3.

Alors lui ...Depuis le temps que j'entends parler celui-là ... Il est de retour. Je me souviens de l'excellente interview du créateur de Shenmue Yu Suzuki où j'avais appris plein de choses sur une saga que je n'ai connu qu'à titre posthume. L'aura de la saga de Sega (ça ne s'invente pas) dépasse les frontières des joueurs l'ayant fait et tout naturellement, je veux pénétrer dans cette épopée pour retrouver l'assassin du père de Ryu : Lan Di. Je me posais déjà la question à l'époque quant aux moyens à mettre en oeuvre pour faire revenir la licence, et l'option Kickstarter pour un titre dont on juge que le nombre de fans n'est pas assez important en regard du cout de développement me paraissait être l'idonie idée. Laissons parler les fans, ou plutôt impliquons les fans dans le financement pour une entreprise à risque que ne peut n'y prendre Sony ni prendre Sega (ni personne d'autres) et voyons si ça le fait. C'est très bien parti puisque le titre abbat déjà des records de rapidité et que l'engouement ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. Rendez-vous en 2020.

Convaincu à : 99,9%

Personne n'est médium et on ne peut pas prédire si le financement sera assez conséquent pour faire un bon gros truc, si le jeu sera fidèle et dans la continuité des précédents. Quoi que la gageur embarque Suzuki himself dans ses filets, il y a certainement moins de souci à se faire sur le respect d'une oeuvre dont le sieur a imaginé les évènements sur 16 tomes si je ne m'abuse. En fait, ce qui étonne le plus, c'est le silence radio total de la partie à laquelle appartient les droits de la licence, à savoir SEGA. Même pas un représentant sur scène, comme si c'était un gros "eh bien faites, démerdez vous". J'espère me tromper.

 

Street Fighter V.

Street Fighter V ... Ouaip, bof, non ... Déjà, tout comme Tomb Raider (quoi que dans une certaine mesure si mais non parce que la licence est mondialement jouée), l'exclusivité n'a aucun sens. Développez vos jeux en interne, merde. Au lieu de priver ceux à qui de droit le sont, de suites de titres qu'ils ont tous pu faire sur leur console de leur choix. (choix limitée à 2 consoles, je vous l'accorde. Mais choix quand même). En principe, avoir Street Fighter dans ses rues reste un gros morceaux. Très gros même vu les chiffres de la série. Il s'agit là même d'un avantage certain puisqu'à l'instar de TitanFall ou Dead Rising 3, l'exclu "console" est bloquée. Sauf que moi, perso', j'en ai rien à f*****. Les jeux de combats, je comprends la frénésie pour. Mais je ne la partage pas. Pourtant, j'ai joué à Tekken Tag Tournament sur PS2 et plus d'une fois. Je reconnais même le style, la classe et l'intérêt de maîtriser tous ces arts mais pas du tout mon truc. Donc à titre général, oui mais à titre personnel, non. Donc, ce sera non.

Convaincu à : 50%

Les gouts et les couleurs. On ne peut pas tout aimer. Et c'est le type qu'a acheté PlayStation All-Stars Battle Royale qui dit ça mais le genre dérive quelque peu pour titiller une sphère qui me parle. Sans doute, ceci explique cela ...

 

 Hitman.

47 revient. Et moi qui d'ordinaire m'éxclame beaucoup, donc écrit beaucoup (blog oblige); j'ai soudainement envie d'arrêter. Arrêter de causer pour du vent quand les images parlent mieux que mon blabla à la con. Le trailer - Square Enix oblige - tue la bite (sachez que je sais bien que tout le monde déteste cette expression (moi compris en plus), c'est bien pour ça que je remets le couvert). J'ai Absolution mais j'y ai pas encore gouté (pas l'envie qui manque mais #waiting-list-tyrannie). J'avais joué à BloodMoney sur PC (prêté par un pote) et c'est vrai qu'il était très bon, de la vrai infiltration. Il manquait la dimension narrative/immersive qui se conjugue souvent à l'incorporation de la cinématographie mais en dehors de ça, on s'y sentait bien, comme à la maison, à jouer de la corde à piano ou du tesson de bouteille. Hitman incarne la classe, mais surtout le seul superhéro sans pouvoir, et qu'est même pas né dans un comics. Un peu à la manière des Tomb Raider PS2, bon voire très bon mais qui n'avait pas la touche marketting pour savoir se vendre au plus grand nombre, IO Interactive permet à la série de prendre au moins son envol (une régression pour certains fans) dans la hype si cher au business désormais.

Convaincu à : 100%

Certains vont me traiter de tocards à succomber aux charmes de ce qui n'est pour eux qu'une belle cinématique CGi qui ne représente pas le jeu final. Et ils auront raison. Sauf que y a marqué 8 Décembre 2015. Et qu'il ne peut pas s'agir d'une coïncidence. Je prends. Point barre.

 

Call of Duty Black Ops III.

Que dire ... Je ne suis absolument pas hermétique à la présentation et à la figuration de CoD au briefing d'un des constructeurs. Même si je ne suis pas particulièrement client de la série, j'ai joué à chaque campagne des Morden Warfare et j'ai trouvé ça efficace. 8 heures où on en gobe plein les yeux, où la trame se délie aussi dynamiquement que possible et puis renflouage à 20 milles lieux sous les mers. Asta la vista. Pour ainsi dire, j'aimerais joué aux Black Ops que je n'ai pas fait, à Ghost et à Advanced Warfare mais j'ai du mal à les trouver à 10¤ neuf (parce que le schéma est toujours le même et que je ne touche pas au multi - même si les favelas de MW2, j'ai eu l'occasion et c'était vraiment pas mal) sur le net. Donc BO III, pourquoi pas mais c'est pas en présentant le multi dont je n'ai - je le rappelle pour la 2 milliardième fois - rien à carrer que mes attentes vont être comblés. Advanced Warfare par exemple, dévoilé à la conf' Xbox l'année dernière, ça, ça en jetait, enfin beau à tomber (techniquement et même artistiquement), Sledgehammer Games avait su remettre la série en perte de vitesse droit dans ces bottes avec un travail faisant plaisir à voir (3 ans de dev', ça aide). Mais là, rien, nada. Donc, au cachot.

Convaincu à : 0%

Mais il se peut que d'un point de vu fans, et ils sont beaucoup, le choix de montrer le multi pour une série tournant énormément autour de cette composante fut celui à faire. Toujours aussi vif, CoD ne déroge pas à sa règle et semble parer une fois de plus à faire débiter la planche à billets. Tant mieux pour eux.

 

Uncharted 4 : A Thief's End.

Déjà, avant de me traiter de SuperConnard, tu devrais apprendre à me connaitre. L'artiste. C'est d'ailleurs très mal me connaitre. Enfin, ne me connaitre que partiellement en tout cas. Uncharted et j'en ai honte, j'ai découvert ça comme trop de tout le monde en 2009 à la sortie du 2. Sauf qu'à l'inverse de ceux qui préfèrent le 2 (parce qu'ils ont commencé par lui), j'ai entamé l'épopée dans l'ordre. Et oui, Drake's Fortune est un chef d'oeuvre, la série n'a pas attendu Parmi les Voleurs pour dévoiler tout son potentiel. Alors, blah blah blah, le 2 a permis au bijou de Naughty Dog d'exprimer son plein potentiel mais en même temps, c'est l'inverse qui aurait été sacrément suspect. En définitif, je réfute totalement l'idée qu'il y a le 2 et puis les autres. Non, il y a le 1 et ensuite il y a les autres. Tout ça pour dire qu'on ne peut pas me prêter de mauvaises intentions pour Sully, Elena et consorts alors que je suis resté bouche bée en 2009 à ma lecture de l'oeuvre du studio américain géniteur de Crash et Jak&Daxter, encore faut-il le rappeler. Mais pourquoi je raconte tout ça comme si je faisais mon propre procès. Eh bien, accrochez vous. Je n'ai pas aimé ce que j'ai vu de ce 4ème épisode et autant le teaser-trailer m'avait enjoué comme c'est plus permis, autant le gameplay du PS Experience avait prouvé à tout le monde (moi compris) que le sécculaire gameplay et level-design baffouait tout ce que la série avait établie jusqu'ici ... Autant, là, bon bah, une phase en jeep à la CoD, euh ouaip mais juste non quoi. Y a rien d'époustouflant à regarder lors de cette phase, tout juste que oui, c'est un peu plus ouvert mais jusqu'à quel point ?

Convaincu à : 60%

(#sanction)

En ce sens, je trouve la transition toute trouvée entre CoD qui s'invite depuis des lustres à une présentation PlayStation et Uncharted qui se montre en une phase insipide que j'espère être la moins inspiré du jeu. Pas que je ne sache pas qu'il y a toujours une ou plusieurs phases de poursuite dans le gamedesign dans Inexploré mais putain, en 2015, ça fait encore rêvé quelqu'un ça ?? Après, ok, le terrain est grand, bondé, vivant, on entre dans les batiments aussi facilement qu'on en sort mais ça reste cloisoné, rassurez-moi ?

 

Dreams.

Enfin. Il se ne faisait plus attendre, le projo' sur lequel bosse une partie du staff de Media Molecule depuis 2011 et la sortie de LittleBigPlanet 2 (split entre Tearaway et donc Dreams). La teneur du glimpse qui nous avait été montré lors du reveal back en 2013 se voit affublé d'un bon trailer d'intention en bonne et due forme. L'occasion de mettre un point sur le genre auquel appartient le nouveau bébé de Mm : c'est un game maker. Plusieurs mondes ont été entreaperçu (Ourson vs Zombies, Shoot, vrai ourson et maman ours puis les bulles à la fin). Project Spark aurait-il damner le pion à Dreams ? Il semblerait bien que oui mais on attend confirmation par les maîtres de la création. Et surtout, à titre personnel, j'espère voir une compatibilité Morpheus parce que c'est fait pour. Mode de création à la Ari dans Heavy Rain et plus immersion à découvrir des centaines de prod' crées par les joueurs eux-mêmes, moi, ça me fait rêver !

Convaincu à : 75%

Même si j'ai totale confiance en ces british de Guilford, n'ayant plus grand chose à prouver sur la scène de la création comme du mignon de toute façon, l'adage dit qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir ... Bon, ok, de très mauvaus gout. Mais vous m'avez compris.

 

Destiny : The Taken King.

Euh ouaip ... Comment dire, je sais qu'il y a de nombreux fans de Destiny mais bon, ce genre de truc à l'E3, c'est vraiment le côté business qui ressort du choix d'incorporer ça à une conf', je ne saisis pas très bien la pertinence, ça ne colle pas vraiment au rêve qu'est censé matraquer l'évènement mais en même temps, j'imagine que nombre doivent attendre les extensions du jeu star de Bungie. J'ai cru en Destiny, j'ai cru en lui, j'ai cru qu'ils pouvaient (Activision & Bungie) damné le pion à EA et Mickey (à défaut de Lucas) en supplantant le Space-Opéra et renvoyant pleurer Star Wars dans les jupes de sa mère (ou le kilt de son père plutôt) mais en dehors de n'être qu'un Borderlands multijoueur râté pour moi, ce n'est rien. Donc, bien entendu ... Non.

Convaincu à : 0%

Je n'ai rien d'autre à ajouter pour sa défense.

 

Firewatch.

En plein dans le mille. Je l'ai déjà dit dans un autre papier, je ne supporte pas les jeux à la première personne où on ne voit rien du personnage, même pas ces mains, j'ai l'impression d'être un caméraman et pas un joueur. Déjà, gros piège évité. Un bon point pour ce Firewatch. Ensuite, techniquement, le cachet fonctionne bien. L'humour est vraiment pas mal. La complicité entre le mâle et la femelle connote d'une écriture savoureuse. Et puis cette nature et ce cliffhanger de malaaaaade à la fin. Lui aussi, je le veux. (décidément, cet E3 aura eu raison de mon carnet de chèque.)

Convaincu à : 80%

Par contre, qui s'occupe de ce jeu ? Ca a l'air indé mais who is he ? (c'te référence de fou encore une fois ...) (mais où est-ce que je vais chercher tout ça ...)

 

Rigs.

 

Ah bah merde. Y a des jeux sur Morpheus. Il y a des jeux sur Morpheus. Non, j'ai beau essayé de le dire sur plusieurs tons différents, ça semble toujours pas crédible. Et pourtant, c'est bel et bien vrai. La preuve avec le premier jeu dévoilé/dédié au Morpheus. Alors, je ne sais pas ce qu'il en pense personnellement, lui qui ait encore très occupé - comme vous le savez - avec Sion, avec la Matrice (là, par contre, référence de merde du mec tellement pas inspiré qu'il valide quand même ça à la publication #désespoir). Alors déjà, c'est une bonne nouvelle, le périphérique est supporté par son créateur (#encore-heureux) et on sait désormais que c'est sur ça que planchait Guerilla Cambridge depuis Killzone Mercenary, épisode Vita du FPS maison. On apprend que dans le futur, l'OMS (l'Organisation Mondial du Sport) a intronisé le meurtre comme l'un des siens. Sport pourtant pratiqué (et en vrai en plus, pour de meilleures sensations) depuis matuzalem/la-nuit-des-temps/wallou. Et franchement, ça se semble murement réfléchi tout ça, c'est pas fou fou niveau décor (un peu épuré blanc sur les bords) mais ça passe allègrement. Wait&See comme on dit chez vous (#mais-où-ça).

Convaincu à : 67%

L'idée en tout cas de ne pas forcément miser le gamedesign et les règles qui en découlent (je me mets à parler comme JFive tient) sur le ratio mais sur celles d'un sport comme un autre est vraiment bienvenue. Pas sûr que ce soit eux qui l'aient inauguré mais elle est bienvenu. Et puis bon, jouer avec le casque de RV en multijoueur jusque 4 localement : 1. c'était pas forcément acquis mais 2. c'est cher. On ne peut pas leur reprocher d'essayer en tout cas.

 

Deus Ex : Mankind Divided.

Deus Ex : Human Revolution fut sans doute le jeu de 2011 pour lequel je me suis le plus retrouvé dans une mauvaise position avec mes cris stidents de fillettes de 5 ans. Je n'y ai pas encore joué mais acquis à sa cause, je suis (tiens Yoda, qu'est ce tu fous là ?). Cyberpunk oblige mais surtout DA de circonstance, je ne pouvais être qu'embarqué par cet univers, ces enjeux et la classe de ses protagonistes, moi qui n'ai jamais joué à un Deus Ex. Et même en y ayant toujours pas joué, je suis content de retrouver Adam Jensen qui jouit d'un charisme et d'un doublage VO de haute voltige. Le trailer en lui même ne m'a pas paru bien fou dans la mesure où il avait l'air d'être réalisé avec le moteur du jeu ou monté avec les séquences du jeu. Le CGi annonciateur du nouvel opus m'avait donc bien plus arraché la gueule (et je récupère encore) mais, ce qu'on y voit est déjà prometteur.

Convaincu à : 75%

J'espère d'ailleurs que le jeu tiendra le bon bout techniquement car c'est l'un des points à améliorer par rapport à un Human Revolution tournant sur une version roumaine d'une version malgache d'un moteur de jeu PS3 de pré-conception. #sans-aucune-limite.

 

Devolver Digital.

Indé pixel art à l'unisson une nouvelle fois lors d'une conférence PS4. Sony ne semble pas oublié son slogan "4 the players" en pensant ces conférences pour tous les joueurs. Pas qu'il faille à tout prix avoir du bon gros pixel dans ces rangs mais au moins on oublie personne. Parlons un peu de moi, pour changer. Hotline Orlando est bien le seul représentant de la race qui m'intrigue au point de figurer depuis quelques mois sur la wishlist de mes jeux Vita. Mais pas vraiment pour sa plastique même si je conçois le charme que cela procure. Pour certains. Pas pour moi.

Convaincu à : 2%

J'aurais préféré voir Rime mais ce n'est qu'une question de gouts, bien entendu.

 

Batman Arkham Knight.

Grosse cartouche et partenariat de rigueur, le dernier opus du Chevalier Noir réalisé par Rocksteady se devait de figurer lors de E3 PS Experience. Sa sortie étant de surcroit imminente (1 semaine plus tard). Puis, si en plus, l'édition PS4 comporte des bonus dont tout le monde se fout ... Ils auraient tort de se priver. Le trailer est étonnant. Il spoile à mort le truc que tout le monde sait sans avoir jeu à Arkham City et nous place dans la peau d'un flic de Gotham déambulant dans un Arkham pacifié et vivant ses pleines heures de joie. Naturellement peu crédible. Il s'agit là en réalité de la présentation du contenu exclusif à la PS4 avec donc cette ScareCrow Nightmare Mission. Pas dégueulasse, c'est sûr. Mais je m'en fous un peu. Et ça, c'est sûr aussi.

Convaincu à : 17%

Il fait son taff. Rappelez de courir dans vos magasin le 23 pour récupérer votre copie du dernier épisode de la Chauve Souris. Avant qu'un autre studio ne reboot le tout. (#il-nous-font-la-même-avec-Uncharted.)

 

Eitr.

Eitr ou ne pas eitr, that is the question. Je ne suis pas. Et même je n'en suis pas.

Convaincu à : 0%

C'est tout simplement la suite de la grande histoire d'amour entre les indés pixel art et moi. (et c'est pas fini comme dirait cette satanée pub ...).

 

Kingdom Hearts III.

Kingdom Hearts III montre lui aussi sa frimousse lors de ce mémorable E3. Je l'avais complètement oublié, ça en dit long ... Pourtant les remasters sont sur la whichlist et la publicité tacite des fans m'aura touché en plein coeur. Même si entre nous, je t'attends le coffret Kingdom Hearts Final Remix sur PS4. A la vitesse où ils ont sorti la monture PS4 de FFX/X-2 Remastered, je m'inquiète pas trop. Mickey et Square remettent le couvert et j'ai bien aimé ce trailer. Ce style graphique si caractéristique à la série ou encore ce dynamisme vraiment entrainant avec une caméra folle dans le bon sens du terme (si si ça existe). Le seul bémol que je n'explique toujours pas et que la série se traine depuis le premier épisode : la taille 75 des shoes de Sora. Il a été shooté aux hormones des pieds ou quoi ? Bref, mis à part ça l'association des 2 mondes jap' et occidentaux promet et consitue une valeur sûre du line-up.

Convaincu à : 80%

On m'a cependant dit que Tetsya était dans les parages.

 

The Tomorrow Children.

Les Enfants de Demain n'était pas à proprement parler présent au briefing mais une vidéo est sortie donc je la mets. Toujours aussi Space, toujours aussi aguicheur, toujours aussi particulier dans son rendu graphique, le nouveau titre des créateurs des excellents PixelJunkShooter cummule les atouts pour occuper l'espace reservé aux indépendants sur PlayStation4. Il ajoute de plus une période de lancement prévue pour fin 2015. Date à laquelle le stackhanovisme refera enfin parler de lui. Après tant d'année de disette. Merci Q-Games. Allez, au boulot.

Convaincu à : 67%

Sorte de minecraft en moins poussé, je trouve que le titre reste encore très mystérieux quant à ses possibilités de craft et son contenu. Défitivement un de plus à caser dans les Attendre&Voir.

 

Godling.

Il fallait oser et ... ils l'ont fait. Ce trailer est sans doute le plus dérangeant du salon puisqu'ils vont met dans la peau d'un tortionnaire. Mais pas n'importe lequel. D'habitude dans un jeu, on tue des humains. Normal, j'ai envie de dire. Mais là d'innocentes coccinnelles, d'innocents petits insectes, d'innocentes plantes, un écosystème consumée en un rien de temps avec cris d'horreur et d'effroi qui vont avec. PT, c'est que dalle à côté. Godling célèbre le pyromane Morpheus vissé sur la tête et ça, ça ne passe pas. Immoral.

Convaincu à : 10%

Maintenant, une boite d'allumettes, ça n'a jamais fait de mal à personne. Puis faut essayer avant de dire non.

 

Battlezone.

Battlezone, le retour. Atari respire encore au fait ? Titre sorti sur borne arcade en 1980, le titre de simulation de combat de char d'assault revient 35 ans après pour la VR. La DA, c'est vraiment : on aime ou ou aime pas. J'aime bien mais c'est plus le concept qui me parle pas vraiment mais à voir, la VR peut à mon sens transcender des genres qui paraitrait désuets pour certains. J'attends. Je guette.

Convaincu à : 40%

World of Tanks, par exemple, me parle pas trop mais en démo VR, ça peut le faire. C'est un peu comme le skateboard, ça n'a pas d'intérêt mais dans le contexte immersif de la VR ... Ce sera toujours mieux que Kinect.

 

PlayStation Vita.

Vous vous souvenez d'elle ? Si, elle va sortir dans ... Quoi, comment ça ? Elle est sortie depuis 4 ans !? Ah bon. Première nouvelle. Plus sérieusement, et sans manquer de respect ni aux dev', ni à ceux qui aiment - mais je parle en mon nom donc ça devrait pas poser problème - ça fait un peu pitié cette vidéo non ? La Vita est devenu un PC portable. Rassurez moi, tout ça est disponible sur PC (mis à part les quelques jeux jap' insignifiants de la vidéo - les autres le sont aussi, rassurez vous). Mais la Vita, c'est même pas de Gravity Rush 2 à montrer, mais pas un petit portage, cette console est vraiment morte et profané ici en Occident. J'ai du mal à croire qu'on la verra à la Gamescom ... Ni ailleurs.

Convaincu à : 0%

D'autant plus énervant que quand tu vois la dynamique de la 3DS vraiment à l'arrêt et que le concurrent Nintendo n'a que peu d'arguments à propos à part des suites en veux-tu en voilà pour attirer les joueurs sur sa console mais ça marche. Si la Vita avait eu un semblant de début de dynamique, on en serait pas là et elle aurait eu un destin plus qu'honorable à la PSP. Mais les joueurs occidentaux ont été rattrapé par les smartphones et les tablettes, bien plus concurrente de la Vita que de la 3DS au vu du créneau connexe visé. Un gachi certes mais difficilement imputable à Sony tant le joueur occidental voulant acquérir spécifiquement une machine doublon voir triplet avec son combo iPhone/iPad se fait rare. Et logiquement quelque part.

 

 Ranking.

 

Sony Computer Entertainment obtient un NevesScore de 42%. A ceci, je rajouterais la note de 100% pour la qualité du Show que je justifie par la présence du line-up le plus solide depuis des lustres avec la tiercé gagnant TLG/FFVII/Shen3 qui limite eclipse un Horizon : Zero Dawn très à-propos ou encore un Firewatch bien intriguant. Rythmée, elle n'a été entachée que par l'absence de la Vita, d'un TheGetawayIII ou des GoWIV/GranTurismoVII (et aussi Gravity Rush Remastered/II, Quantic Dream, Sony Bend mais c'est pas Noël les cocos). Pondération à 50% oblige, le fond comptant autant que la forme sur l'échelle de Neves, la note finale de Sony s'élève à 71%.

 

Sony obtient donc un B !

et les félicitations du jury !

 

 2014-2015, Times Neves, Who rules the world ? Reserved.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

okami20
Signaler
okami20
bizarre tu as mis plus à she3 et ff7 que à U4, moi qui suis l'un des rare à haïr U, je suis étonné .
Glados
Signaler
Glados
wow Sony t a tappé dans l oeil sur cet E3 ^^ (en même temps, Horizon donne envie !)

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris