The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 21/05/17 à 10h12

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Happy Birthday (Politique)

 Un grand pouvoir implique de grande responsabilité. Ecrire un post de blog, c'est compliqué, en tout cas pour moi. Parce que je suis un peu perfectionniste sur les bords même si je médis le terme. Disons que je suis plutôt exigeant et que j'écris un article tel que j'aimerais le lire. J'aime aussi ne pas prendre le visiteur-lecteur pour le connard qu'il est (au fond) et lui donner un retour intéressant en échange de sa gratitude pour avoir cliquer sur mon article. Je conçois donc l'écriture d'un post comme le nec plus ultra de la littérature française et je concours naturellement au Prix Goncourt 2014, 2015 et 2016 (pour commencer); en ce sens.

 

en noir : propos originel écris le 24 Janvier 2015 et les jours suivants suite à l'idée de fêter comme il est de bon ton en C&B la première année de vie du Blog

en bleu : propos écris le 25 Mars 2015 et les jours suivants en guise de mise à jour avant publication imminente .

 

I      Remerciement

II      Origine            

  III        Bilan               

    IV           Perspectives

        V                Chiffres           

 

 

I Remerciement

 

 Déjà, je n'ai pas l'habitude de remercier les gens. Que ce soit dans la vraie vie, vous savez la IRL, trop swag. Ni sur la toile. Parce que je pars du principe que la personne en moi est un connard. Reste à celle-ci la tâche de me convaincre du contraire. Alors bien sûr, je fais comme tout le monde, je passe mon temps à émettre un merci faux-cul, mais courtois. Parce qu'il faut savoir donner pour recevoir et entretenir certaines relations. Alors je vais commencer la longue liste des personnes que je remercie. A commencer qui mérite le plus ...

 Tout d'abord, Sony. Mon employeur. Parce qu'être le relais au quotidien d'une politque pas forcément des plus lisibles (#Driveclub, Knack, TheOrder1886 ??) n'est pas toujours facile. Mais leur soutien indéfectible et leur rétribution rémunératrice a été d'un grand réconfort morale dans cette année de lancement où il aura fallu rattraper les sorties disons compliquées, de Knack et #Driveclub, les 1ères séries de manettes au stick/grip défectueux mais surtout le PSN toujours au top de sa forme. Ensuite vient naturellement, ceux qui ont choisi de cliquer sur le lien menant vers un des posts du Blog lors de leur largage sur la toile. La démarche Blogueste part souvent du sentiment égoïste d'avoir "besoin" de mettre sur papier ses idées, ses aspirations, ses réflexions, un peu de sa vie. Mais on se rend vite compte qu'on écrit autant pour soi, que pour le plaisir jubilatoir d'être lu, le plaisir des autres. Bien entendu, il serait criminel d'oublier celles qui ont pris la peine de cliquer sur le "j'aime" d'un article pour manifester à quel point elles me feraient litérallement l'amour si j'avais le malheur de les croiser en sortant de chez moi. Mais puisque je vous dis que je n'y suis pour rien, ELLES M'AIMENT ! Pratique (déroutante) que je tiens moi même à faire non seulement pour mes propres articles (eh oui coco) mais aussi pour ceux des autres, je pense que c'est une façon pour chacun de montrer au combien ils apprécient le travail abbatu mais aussi de signifier qu'ils en redemandent. Les cochons. Enfin, Gameblog, parce que, oui, sans eux, ceci ne serais pas possible et hors de question de faire ça sur Gamekult (y a une section Blog ? Pas au courant), Gamekyo (l'interface a l'air nul à chier), Wordpress (nan, Fred&Farid ne s'engage dans rien pour moins de 250 000 zlotys, je devrais faire organiser des évènements, développer des gooodies, etc. Nan ce serait trop de boulot). Gameblog fournit un outil ergonomique, convaincant dans le design (facteur décisionnel) et vous paye même la call-girl et la coke pour bosser dans de bonnes conditions ... et amène l'audience jusque vous. Pardon. Le luxe, une home. Bon pour cela, il faut remplir un certain nombre de requis comme lisser à mort votre article, dégommer toute touche personnel, éliminer les points de vues dérangeant (en fait c'est Ubisoft appliqué à la pensée), mais ce n'est pas le sujet.

 

II Origine

 

 Pourquoi ais-je créer un blog ? Moi qui ai mis 8 mois pour me lancer dans la grande aventure ... Un peu long à la détente. A la base inscrit pour réagir à l'actualité, j'ai trouvé mon bonheur par l'intermédiaire des blogs qui sont une superbe tribune ouverte vers des personnes aux mêmes aspirations : le partage, l'écoute, l'échange. Mais pas trop non plus, gardons les distances réglementaires, on ne sait jamais à qui on a affaire ...

 Pour ceux qui étaient de la partie pour mes 2 premiers posts de Blog, la cause de l'ouverture de ce Blog n'est pas bien difficile à deviner. Watch Dogs accentuait sa campagne de communication à l'approche de sa sortie. Ce devait être quelques jours avant l'ouverture de mon Blog, soit aux environs du 25 Mars 2014. Une nouvelle vidéo de Watch Dogs est balancée sur la toile. Jusque là, rien qui ne motive l'ouverture d'un Blog, des vidéos promotionnelles, il en existe des tonnes. Et sur des jeux tout aussi intéressants (voire plus pour les quelques trolls errant sur ce post) que celui-ci. Sauf que Watch Dogs est un GTA-like, et ça, ça n'est pas un détail pour moi. Mais il s'agit surtout de la première réelle vidéo vendant le jeu comme Rockstar vend les siens. Partition mélodieuse qui ne demande qu'à s'abandonner dans le jeu, succession de plans mettant en scène la ville, pour ensuite bifurquer sur ce qui vous attend niveau activités secondaires. Et enfin le final qui tient un mix de 30 secondes sur les moments forts du jeu, soit la trame principale. Le cocktail dure 4 minutes et forcément, je suis enfin excité sur ce jeu pour les bonnes raisons. Il y a aura un vrai second GTA sur qui compter à l'avenir (je considère Sleeping Dogs un cran en dessous niveau envergure qu'un GTA même si c'est déjà vachement bien). Ni une, ni deux, ni co dé mus (vous finissez par la connaître celle là ^^), je télécharge la version 8K, 240 fps sur Gamersyde et la matte une bonne 5-aine de fois (on est loin de l'époque pré-2011 où je me tapais 50 fois la même bande annonce DU jeu que j'attendais pour l'année civile antière - Deus Ex Human Revolution pour les plus curieux). Et à la fin de cette vidéo, il y a 10 secondes d'images défilant à la vitesse de Buzz l'Eclair. Alors, comme tout intéressé, j'arrête la vidéo, je rambobine, je souffle sur la K7 et j'essais de capter les images, différentes à chaque tentative sinon c'est pas rigolo. Et alors, je me dis mais t'es con, il faut la découper en rondelle la vidéo ! Il faut prendre toute ta panoplie de fan de Dexter, aseptiser le lieu du futur crime et BAM, on déchiquete soigneusement dans tous les sens. Alors, je télécharge Vidéomaker et je commence le boulot le Week-End du 36-37. Le 28 Mars, un Samedi, je me saoule pendant quelques heures avec ça, débutant oblige, je m'appelle pas Poufy, DESOLE. Bouffon. Et je tombe alors sur une carte du métro de Chicago. Scoop glisé dans mon porte document, je prend un taxi et tappe à la porte du Washington Post. On est Samedi, ils sont fermés. Je décide alors de poster l'image moi même sur la toile. Vient alors l'idée naturelle de bloguer le post. La mise en bouche est mise sur la toile. A peine 200 vues, je suis un brin déçu par le fruit d'une telle investigation. Celle-là même qui justifie à elle seule la mention "reporter vidéo-ludique" en en-tête du blog. Je décide alors de balancer dans un deuxième post mes trouvailles : soit 3 images intriguantes pour un jeu qui se dit réaliste en plus de la vidéo qui renferme pas mal de secrets gardés sur ce qui nous attend de l'aire du jeu. La Home, 10 0000 vues et le Prix Pulitzer plus tard, je suis reçu à l'Elysée en personne par Sarko. La suite, vous la connaissez.

 

 III Bilan

 

 Quel bilan au bout d'un an ? Il s'en est passé des choses en 12 mois d'activités. Comment à évolué le blog, quels évolutions a t'il subit ? Le bilan est-il positif ? Négatif ? Rien ne sera écarté dans cette partie. Vous saurez tout des coulisses du blog, de la génèse d'article, du ressenti de l'auteur, des tentations comme des répressions. J'ai dit TOUT. Si je vous la vend pas à mort cette partie ...

 La partie la plus difficile à écrire maintenant. Entre espoir et déception, entre aspiration et expérimentation, cette première année aura soufflé le chaud et le froid pour cette désormais grande aventure. D'abord l'excitation. Plus de 10 000 vues en 2 posts écrits rapidement mais dont le travail d'enquête préalable était aussi titanesque que celle de la comission Warren sur l'assassinat du président Walter "Wally" Sheridan en 1983. On peut dire que pour commencer, c'était la fête à la maison. (Grand silence). C'est d'ailleurs avec cette 1ère prime que j'ai pu m'acheter ma 1ère Porsche. D'occasion. Le tracteur. Fort d'un embalement de tous les instants, je check mon calendrier de l'avant et remarque que le 1er Avril est dans 2 jour. J'imagine alors la bromance entre Gameblog, Gamekult pour planter une dague en plein coeur de Jeuvidéo.com. Hamlet. Une véritable tragédie à la Bella et Edward. Apparemment déjà fait. Mon service presse n'était pas au courant. Je décide de virer au pif et au compte goutte (pour instaurer un climat de peur constante) la moitié de mes effectifs. Nous somme en Avril donc et je suis en pleine période Hostages (mais la meilleure version, 'fin la seule qui compte), la version israélienne donc d'un show sériesque dont vous pouvez encore connaitre les détails avant 2020 et l'effet de sa date d'expiration. Scotché par un tel savoir faire, je décide 2 épisodes avant la fin d'un programme qui en compte 10 d'en faire un rapport détaillé afin d'espérer que les quelques bougres qui seraient passer à côté ne refasse pas la même erreur putain. Vint Juin et la frénésie lié à l'E3, une cuvée forcément moins intéressante que THE E3 de 2013 mais qui présente son lot de jeux, annonces et one more thing intéressants. Devant le tollé que suscite le TOP Gameblog des meilleures annonces de l'E3, je mets (New York) alors une nouvelle fois mon bleu de chauf' pour rétablir la vérité; à savoir : chacun son palmarès bordel. Les vacances estivales passent et Microsoft exerce en cette période automnale son bourrage de crâne annuel, cette fois-ci sur les amateurs de vieilles mécaniques; au moyen d'un Forza Horizon 2 foutrement aléchant. Inconcevable. Le jeu phare de fin d'année sur une console américaine. Bien entendu, les internets sont raziés par des hordes d'aspirants VRP Xbox refilant leur venin sur chaque news de #Driveclub. Pour changer. Je ne vais pas vous le cacher, cette guerre de console puérile commence à sévèrement me taper sur le système. #Drivebug prend du retard, sa version 2013 faisait tout sauf envie et il est raillé pour un délai d'un an entre l'ancienne date et la nouvelle figue. Les previews ne sont pas si emballantes que ça et des types dénués de tous soupçons comme Julo se paluche dans ses previews de Horizon 2. Tokyo me somme de sauver le sort de #Driveclub, en tout cas en France. J'imagine alors un duel faussement impartial entre les 2 thèses des constructeurs sur le sujet "Automobile" où bien entendu, un seul titre peut ressortir vaincoeur, le gentil dans l'histoire. Ce post est d'ailleurs ma plus grande réussite. Pourquoi ? Parce que le post émis ne ressemble en rien à la version originale, j'ai quasi tout modifié, en tout cas le coeur du duel. Sujet sur commande, l'inspiration a mis un certain temps avant de pointer le bout de son nez et c'est avant tout pour cette raison que je suis encore extrêmement fier. Cependant, il ne s'agit pas de la seule raison, c'est aussi le billet de la maturité littéraire et structurelle avec une influence des autres blogs concernant l'introduction, la mise en place de paragraphe, l'arrêt du concept "une ligne, une phrase" , la présence de transition entre les parties, d'une conclusion et enfin de la mise en valeur des termes les plus importants parmi les paragraphes.

 Dorénavant, mes articles adoptent une nouvelle trame, une nouvelle gueule, une cure de botox bienvenue se chargeant au mieux de délivrer ma science dans toutes les chaumières. L'article est un succès. En tout cas, pour un papier qui n'a pas bénéficié de la Home, lui. Décembre arrive et je scrute au loin depuis ma ballustrade au moyen de ma longue vue la date du 3 Décembre. Ce jour-là, la PlayStation aura 20 ans au Japon. Ca tombe bien, j'ai toujours voulu graver dans la pierre mes expériences passées sur la 1ère console de Dieu Sony. Allons-y, je prends du retard, j'ai une tonne de partiels en 2 semaines (alors que je poursuis une formation en contrôle continu putain de merde) et comme l'article ne sortira que quand il sera prêt, je négocie un délai supplémentaire auprès des autorités régulatrices compétentes basées dans la capitale japonaise. Ils acceptent. Sors 17 jours après la date convenue la matérialisation d'une époque où je découvrais encore le jeu vidéo, les genres, et toutiquanti. L'article est un bide. 100 vue, et encore, la barre symbolique fut difficile à passer '-_-. Je songe comme toute personne normalement constituée et dans l'ordre chronologique de ce qui m'est venu en tête de 1/ traverser une autoroute 2x3 voies à reculons et de nuit. Et sur les mains. 2/ A faire comme tous ces pleureuses et claquer la porte du site avec la boite de Kleenex qui va bien. 3/ A poursuivre contre vents et marrées et surtout le mauvais gout équivoque du lectorat pourtant si attentionné envers mon blog jusque lors. De toute façon, je ressortirais le même article à une virgule près pour chaque anniversaire de la PlayStation donc bon ... La patience est une vertue. Et ne compter pas sur moi pour ne le faire que lors des anniversaires tout rond. C'est mal me connaître. Nouvelle année, petit four, réception mondaine, alcohol, black-out, que fait cette tigresse dans ma chambre, gueule de bois, cure de désintox, voeux, arrive enfin la sortie de mon 1er test. Ce sera Assassin's Creed. Choix en aucun cas symbolique, certainement pas anodin. J'ai fais à ce jour trois Assassin's Creed. Et à chaque fois, au moment de se remémorer les bons et les mauvais points, les ratés et les accomplissements, les forces et les faiblesses, bref, de dresser le bilan, il me vient l'envie d'écouter cette musique. Pourquoi Assassin's Creed fait tout pour se faire détester ? 'fin la question n'est pas sincère, je sais très bien pourquoi, et c'est ce qui est pour nous tous notre moteur principal dans la vie. Faire chier le monde. A moins que ce ne soit l'argent. Tu crois ? Mais peu importe, c'est pareil. Le résultat est le même. J'aurais préféré tester en 1er le jeu pour lequel j'ai déclenché l'achat de ma PS3, à savoir GTAIV mais il faut bien dire, que là comme ça, la licence qui me fait débiter des hectolitres de salives afin d'en cerner les aspects à la limite de la logique humaine est bien Assassin's Creed, le gamin insupportable. GTA, c'est le môme parfait. A ma grande surprise et même si j'ai l'idée de balancer tous les artworks du jeu en guise de sucrerie contre lecture, je suis surpris que cela fasse 15 fois plus de vue que le post sur PlayStation. Je vais essayer d'arrêter de parler de vues, on va croire que je marche au billet de 500 balles. Et même si c'est vrai, on ne sait jamais sur qui on tombe vraiment. Février, la Vita est au programme, 3 ans déjà, soit 2 ans et demi que je cogite à essayer d'expliquer pourquoi et comment les consoles portables de Sony partent avec un déficit énorme par rapport à Nintendo et sa présence sur un marché depuis ses débuts, pour simplifier. A l'heure où j'écris ces lignes, l'article n'est pas encore paru et est grosso-merdo à 80% de sa version finale. Déjà bien avancé mais pas encore prêt, plus qu'un mois avant le largage de la bombe.

 Bon, reprenons. L'article sur la Vita est en fait bien paru comme il se devait avant la date anniversaire du blog et comme convenu pour les 3 ans de la Vita. Soit le 22 Février si vous voulez vraiment savoir. Bande de petits curieux. Au fait, elle marche. Toujours pas chez moi, mais elle sait marcher. Faut dire 3 ans, il était temps, la petite. Elle ne s'exprime toujours pas par contre. Mais elle joue de la musique. Précoce. Quelque peu déçu du peu d'implication de la communauté quant au sort de la Vita 3 années après sa mise au monde, je décide de 'up' le post une semaine plus tard, afin de bénéficier d'une visibilité loin du tumulte généré par la/les polémique(s) sur TheOrder1886, titre paru 2 jours avant son troisième anniveraire. Si je raconte tout ça, c'est qu'outre le développement narcissique que je voue pour mon sacro-saint nombre de vues par post qui me fait passer pour le pire des rapiats. Mais qui ne l'est pas ? A partir du moment où on s'investit dans quelque chose, on cherche récompense. 'fin pas si on est bénévole, quoi qu'on recherche l'utilité et la gratitude des autres donc au final si, mais ça devient un brin trop philosophique pour moi et c'est pas le sujet en fait. Je reprends, c'est qu'outre (Daniel) Narcisse qui me colle au basque, cela permettait aux gens passés à côté de le retrouver au calme (car on le sait, quand l'actualité est brulante sur un sujet, on a pas vraiment envie de se donner du temps pour lire un pavé traitant de complètement autre chose). Fier de mon intro idoine (pompée graveleusement sur le film Les Choristes), j'ai pu enfin déballé ce que j'avais à dire depuis un moment sur le marché des consoles portables. Le même jour - et par surprise - paraissait un article - pas du tout prévu donc - sur TheOrder1886. Le test du test du test de TheOrder1886. Idée extrèmemement originale, comme vous pouvez le remarquer. Ne pouvant me fier aveuglément à l'assurance qualité du produit promise par un organisme individuel à priori indépendant, je me devais, pour moi mais aussi pour vous, lecteur, de qualifier la qualité latente du qualitateur qualifiant le produit lui même fraichement qualifié. Idée m'étant apparu comme une vision à la lecture du Test du test de Metal Gear Solid Ground Zeroes comme je le relate dans l'article. Réalisé en total free style, rapidement ('fin 5 heures quand même, si je me souviens bien) et publié seulement 2 jours après le test officiel et 1 après le test du test officiel lui aussi, je fus surpris (en bien) de sa réception. Mars débute et mes aspirations sont grandes pour ce moi. Contrairement à Janvier et Février qui n'auront vu que respectivement 1 article naitre et 2+1(pas prévu) articles paraitre, le planning de Mars est chargé. JE VAIS ENFIN POUVOIR RESPECTER LA SECONDE MENTION DU SITE : la parution sera enfin HEB-DO-MA-DAIRE. Soupir oufial de soulagement. Je suis rentré dans une méthode de production qui se rapproche de l'Ubisofisme. Avec moins de personnel ceci-dit. Et sur un seul site. Français en plus. Incitant à la diversité et promulguant la pluralité, je décide de commencer le mois par un bon gros n'importe quoi général qui me tenait à coeur depuis quelques semaines déjà. Ce sera les jeux de merde à suivre attentivement pour l'année en cours. Idée simple dont j'explique l'origine dans l'original, j'inaugure là un nouveau type de billet mensuel pour le blog après les j'ai quelque chose à dire et j'ai fini tel jeu et sujets de fonds; d'actualité, le WTF. Troisième grande catégorie devant montrer théoriquement sa frimousse une fois par mois. Ma critique d'inFamous premier du nom est le prochain sur la liste. Parutiant/parant/paraissant une semaine après, mon délicat pavé sur une série qui est passé de l'ignorance à l'estime perpétue mes engagements tacites afin de faire vivre le blog. Une critique par moi(s). Et même si je ne joue pas énormément par semaine (à raison de 3 à 4 heures en moyenne par semaine), j'ai largement de quoi faire avec tous les jeux PS3 que j'ai pu finir en 7 ans maintenant. 11-12 critiques par an, c'est jouable.

 Reprenant un même hommage au créateur de la rubrique Cinemax, inFamous adopte une structure de récit radicalement différente du post sur Assassin's Creed Brotherhood. Deux objectifs : 1/ casser la monotonie liée à la lecture d'un même schéma de critique avec juste un contenu différant en fonction du jeu 2/ explorer d'autres façons de donner son avis sur un jeu la dualité sentiment sur chaque parties constitutives d'un jeu & le j'aime/j'aime pas. Manque de pot pour vous, il faudra attendre pour découvrir les autres alternatives, mes 2 premières critiques se faisant l'avocat de ces 2 parties. Toujours une semaine plus tard et en respectant scrupuleusement voire même un peu trop le timing, je mets en ligne 2 articles au lieu d'un à l'orée du dernier Week-end avant la release de cet article, celui que vous lisez en ce moment, là, maintenant. Pris de cours par un lugubre évènement inter-rédactionnel mettant en scène à ma gauche Yukishiro et à ma droite Julien Chièze ( tragégie dont mes services de renseignement n'avait pas eu vent), je découvre en ce lundi de début de semaine (j'enfonce certaines portes de temps à autres, sachez le) le long billet d'humeur on va dire de Little Mac pour son compère de Gamekult. Ni une, ni deux, je pouffe, j'exclame, je me gausse, bref, une fois de plus, on ne sait vraiment jamais ce qui nous attend lorsqu'on reprend la semaine. On regrette pas trop le Week-End avec ce genre de TRUC. L'idée de parodier cette actualité hautement patogène ne me vient que tardivement dans la semaine et en accord avec mon éditeur, je négocie une p(l)age spéciale détournement pour bien commencer le Week-End. C'est décidé, Horatio Caine s'exprimera en Une dès Vendredi soir. Pour donner le ton de la parution du lendemain. Le challenge sera d'arriver à réagir à l'actualité (s'il y en a) ou à l'inventer (dans le cas contraire) chaque semaine; enfin, faire réagir des personnalités imminentes du milieu (ou non). Moi, je ne fais que rapporter ce que l'on veut bien me communiquer. Officiellement. J'hésite d'ailleurs entre plusieurs détournements pour le post précédant celui-ci, celui parut hier même si là j'écris 3 jours avant la parution donc qui paraitra en fait dans 2 jours pour moi mais que vous avez (peut-être) probablement lu hier. Ou aujourd'hui pour les retardataires. Compliqué. Bien sûr, il ne serait pas malin de dévoiler mes plans futurs, le suspence est garant de la magie du blog, mais ce sera soit foot, soi jeu vidéo et ils sont 4. Troisème post samedinical et 4ème du mois après la longue entrevue avec le personnage des Experts Miami, le billet sur DanstonUWiiU arrive en tant que nouveau challenger. Il y a 2-3 trucs ) dire sur le sujet. Déjà, sa conception date. De genre, 5 mois avant parution. Tant d'attentes pour une sortie programmée le 1er Avril pour en théorie clarifier la nature humoristique d'un post bourré de messages plus tout à fait subliminaux que ça et préparer la suite du Running Gag à venir traitant du je cite 'journal participatif de la WiiU'. Quatrième catégorie mensuelle. Dédié à DanstonWiiU, ses personnages principaux et secondaires. Mais, la lecture me fit me rendre compte que l'esprit du 1er Avril ne transpirait pas vraiment, en tout cas, pas par les pores du post. Entre-temps, j'ai imaginé autre chose pour le jour à ne pas rater de l'année, et j'ai solennellement décidé (et sans consulté mon cabinet) d'avancer la date de parution de 10 jours. Avancer et non repousser car catégorie mensuelle oblige, la suite à paraitre en Avril est déjà en cours décriture. Depuis un moment d'ailleurs. Va ptet falloir la finir d'ailleurs. Alors pourquoi DanstonUWIiU ? Parce qu'il représente un vivier inestimable pour la créativité grandguignoleresque à son sujet. Sans trahir de secrets, de tête, il y a déjà 6 articles en attente à ce sujet. Voilà qui résume l'actualité du blog sur sa première année.

 Ca, c'était pour planter le "dans les épisodes précédents". Maintenant, un bilan, ce n'est pas simplement relater des faits, il s'agit aussi de les analyser. On va faire, enfin, je vais faire dans l'ordre d'occurence des choses. Les 6 premiers mois ont été compliqués. Entre volonté d'écriture, je dois avoir des dizaines et des dizaines de sujet à traiter, et manque d'inspiration pour l'écrasante majorité d'entre eux. Entre souhait de faire de ce blog une place unique, une forteresse imperméable à la médiocrité et de fournir efficacement le support en contenu. Entre détermination à faire payer la lecture de mes humeurs et impossibilité matérielle de le faire (heureusement, le blog du médiateur est là pour ça désormais et semble très réceptif, enfin une bonne chose). Entre phase pur de développement d'article à durée illimitée et rush de peaufineage avec à la clé 2 heures de relecture pointilleuse d'un article que j'ai déjà lu à peu près 250 fois, à force de revenir dessus. Pendant ces 6 mois, j'ai en fait écrit 8 articles dont 2 cachés et toujours à paraitre, sur le football comme en atteste la rubrique Thus is Football et une recette personnelle dont je ne peux encore dévoiler la teneur. 2 articles qui sont loin d'être finis pour l'un et a réécrire totalement (mais en conservant le concept de base) pour l'autre. Mais dont le timing ne risque pas d'arriver de si tôt, bon, il faut qu'Arsenal gagne le championnat et que j'achète la WiiU. Voilà, c'est dit. A dans 5 ans, dans les 2 cas donc. Parmi les 6 autres articles, 1 seul ne traite pas de jeu vidéo et les 5 autres si. Juste un constat, j'ai pas vraiment de truc à dire sur le sujet, à part que je ne ferme la porte à aucun sujet. Sauf s'il est motif de ban. Je veux pas finir comme Ladanette. Pendant ces six mois, j'avais donc l'impression d'avoir des choses à dire (comme le dit la rubrique désormais culte de Cinémax) mais peu de temps à consacrer, et une motivation/inspiration aussi présente qu'un gramme de caviar dans ma baraque. Obama. J'avais cette sensation que je ne savais pas où j'allais, que l'identité de ce blog était encore floue, que certes, j'avais de quoi écrire en terme de sujets, j'écrivais des trucs plutôt balèze mais qu'en même temps, je ne savais pas à quoi tout ce cirque rimait. C'était surtout la période où mis à part les 2 larrons qui sont en stand-by, je planchais sur un article à la fois. Je naviguais à vue, me réperrant via l'horoscope pour savoir si ce mois-ci je devais sortir un article et si oui, sur quel thème.

 C'est alors qu'on arrive à la 2nde partie de la 1ère année du blog. C'est le post fondateur, celui sur le duel #Driveclub/Forza Horizon 2. Post qui à sa génèse reflète ma façon de bosser sur un sujet. Feuille blanche, aucune idée de comment aborder le sujet et de quoi dire, prise de stupéfiants et débittage en règle de pages et de pages tel un scribe égyptien. Et comme je le raconte un peu plus haut, mon style arrive doucement (mais surement avec un grand chambardement matérialisé par un quasi erase du parchemin original) à maturité. Il se matérialise et je commence à cerner quel type de ton je dois adopter, et quel forme fait le mieux passer ce qui me passe par la tête. Résultat, l'article est ma fierté comme s'il était mon gosse (ne vous inquiétez pas, je flippe autant à l'écriture de cette dernière phrase que vous à sa lecture). Et des sujets pour lesquels j'étais dans le coltar deviennent tout d'un coup clair comme de l'eau de roche. Il suffit de détenir le concept du post (de manière à en faire dans la mesure du possible billet ne ressemblant pas à son précédent dans sa structure, la forme quant à elle restera la trame telle le signe de reconnaissance du blog), le sujet sur lequel on veut porter réflexion et hop, le tour est joué. Pour ne pas trop vous perdre, un exemple de concept est de faire intervenir le personnage de Tyler Durden en plein milieu (aussi en début et fin pour être tout à fait juste) de l'article PlayStation. La formule magique du blogonectar est trouvée. L'inspiration n'est plus un problème, les concepts inédits se marrient avec les sujets que je souhaite exposer et ce point là n'est plus un problème, c'est une solution. Reste la motivation. On n'a pas envie d'écrire tous les jours.

 Quoi qu'il en soit, la tentative d'assassinat du Driveblur par le lâche Forza Horizon aura été le turning point du Blog. Il y a eu un avant et un après. J'ai trouvé ma voix sur les collines verdoyantes de la C&B. Le type se met à parler comme un témoin de Jéhova. La cadence de production d'articles (je ne parle pas de mise en ligne, entendons nous bien) augmente graduellement à partir de Décembre donc, le réservoir d'article en attente ne fait qu'augmenter depuis. D'ailleurs, si mes calculs sont exactes, le mois d'Avril 2016 devrait voir fleurir plus d'articles en rétention que le mois compte de jours. Simple réflexion personnelle. Mais bref, j'ai clairement atteint en Décembre 2014 une capacité court terme et moyen terme (ceux qui ont fait ou font de la méca me comprendront) supérieur à 1,33. Sauf qu'on s'éloigne de 1,33 pour aller vers les + l'infini depuis. Je commence à grave surcharger la base de données du blog. En le prenant du bon côté, il est aussi possible de se dire que le Blog vivra décemment et qu'il faut certainement arrivé à ce niveau d'inspiration pour tenir un blog sur la longueur. Oui, parce que je suis plutôt du genre à anticiper et tenir un planning plutôt que juste pondre à l'envie/l'humeur du moment. Chacun gère son blog comme il veut et ne conçoit pas la démarche de la même manière. Bref, Decembre/Janvier/Février ont été les mois de haute activité nécessaire pour lancer le blog dans sa vocation initiale : l'hebdomadariat. Non pas que je ne me sois forcé pour trouver quelque sujet que ce soit mais l'inspiration était là et ne me quitte plus depuis. Rassurant. Maintenant, j'aime bien quand les choses sont carrées . Désolé Liedh mais t'es pas le seul à avoir un relationnel étriqué avec cette forme géométrique. Mais ça n'empêche que je suis capable de boulverser les programmes en cas d'acutalité fracassante. Il n'y a pas eu de critique de jeu en Février, pas eu de sujet de fond en Mars, il y a un sujet 'Spécial' pour les 1 an du blog. J'imagine qu'il y en aura d'autres. Bref, le blog semble être sur orbite, je sais d'ores et déjà quels sont les 4 articles mensuels d'Avril et Mai, à l'instar de Mars, ces 2 mois seront pleins. J'espère qu'il en sera de même pour les autres.

 En conclusion pour cette partie bilan, la vie du Blog a été jusque là tourmentée, incertaine, avec une certaine envie de tout plaquer et de ne plus rien écrire après chaque sortie des 6 premiers articles. Le résumé de l'année 2014 en gros. Comme pour n'y revenir qu'un an plus tard comme tant de blogueurs l'ont fait, le font et le feront finalement. Quelle bande de fifous. Syndrome très prisé par delà la C&B quand on y pense. Mais comme j'ai plus de couilles qu'eux (au sens figuré hein, j'ai pas une 3ème couille qui se cache derrière les 2 autres), j'ai su faire face à cette (presque) irrépressible envie de tout plaquer tel un malpropre.

 

IV Perspectives

 

 Même si dans ce qui suit, je vais tout faire pour obtenir le rôle principal de tête à claque, je n'ambitionne rien d'autre que de tenir un blog de qualité ne régissant que selon un principe primordial. Ce qui me plaira pourra ensuite plaire aux autres, éventuellement. Je n'ai jamais compris comment on pouvait se contenter de valider un livrable dont on est même pas convaincu de la qualité juste parce que ça sera suffisant. M'enfin ... c'est sans doute ce qui différencie les grands hommes de la masse platonique sans réelle identité.

   On va une nouvelle fois me prendre pour un illuminé mais 2015 sera l'année de mon blog. Ca semble prétentieux mais ce sera juste le cas. Et c'est tout ce qui compte. Je ne plaisante absolument pas. Et vous n'en douteriez pas une seconde si vous aviez accès aux archives. L'avenir pour TheNevesTimes est grand. Et il le sera avec ou sans vous. Cependant, vous avez intérêt à être à l'heure au rendez-vous. Ce qui n'est pas mentionné dans le bilan, c'est que cela fait 5 mois maintenant que je lance plus de sujets que je n'en finis - une moyenne de 8,5 par mois - or, ils arriveront bien en temps et en heure à maturité et paraîtront au grand jour sur l'autel du jugement du lectorat. Le planning est golabement là et il y a du lourd à venir. Tiens Phil Spencer, qu'est ce que tu fous là, sors de mon corps ... En outre, j'aspire à être plus raccord avec l'actualité et en ce sens, j'espère épouser le timing de sortie de certains articles bien précis avec l'évènement en question (ex : article sur la Vita à l'occasion des 3 ans de celle-ci). Idéalement, j'aimerais balancer au moins un test par mois, un débat/reflexion par mois et un spécial par mois (ex : PlayStation appartient à cette catégorie). Pour ce qui se veut être un hebdomadaire, 3 par mois, c'est déjà pas mal. Pour le dominical, on repassera, vous en conviendrez. Je ne sais d'ailleurs toujours par ce que ce terme impie signifie. Oui, on peut le dire, 2015 sera l'année de la consécration du blog après une première année de gestation difficile. A défaut de reconaissance éternelle, je me réserve le droit de créer ma propre cérémonie de remise des prix, et au pire, je me ferais faire des macarons. Comme Serial Butcher.

 Pour résumer, finir, et pour que ce soit plus clair, le blog fonctionne comme ça :

  • une critique d'un jeu fini par mois (ex : Assassin's Creed Brotherhood)
  • un sujet d'actualité/fond par mois (ex : pourquoi Sony va gagner en Amérique)
  • un WTF par mois (ex : les jeux de merde)
  • un sujet "contre" DanstonUWiiU par mois (ex : DanstonUWiiU : géré par des Pokémon)
  • un 'spécial' sans fréquence déterminé ( ex : TNT : les 1 an)
  • une [censored content] à raison d'une fois tous les 2-3 mois

 

V Chiffres

 

 Pas la peine de lire le paragraphe sur les chiffres, il est déjà obsolète. Quoi qu'il permettra au plus courageux de noter l'évolution de l'audience sur 2 mois. Enjoy.

 Au niveau des chiffres, le post blockbuster est ma deuxième parution "Watch Dogs : les images Easter Eggs recelant nombre de mystères" avec environ 11600 vues. Dauphin, le poste du 1er Avril 2014 "Gameglob absorbé par Gamekult pour mieux contrer Jeuvidéo.com" devance de peu le détenteur de la medaille de bronze avec 560 vues au compteur. Vient donc par la suite le poste d'Octobre 2014 "L(a tentative d)'assassinat du #Driveclub par le (très) lâche Forza Horizon 2" avec 530 vues. Mon 1er test sur ce blog "J'ai (enfin) terminé Assassin's Creed Brothelhood et j'ai (effectivement) 2-3 trucs à dire" glane la médaille en chocolat avec plus de 400 vues. "L'E3 2013 Celesto-cosmic Awards #1" arrive en 5 ème roue du carrosse avec presque 390 vues. 300 vues pour le 6ème en la personne de "La carte de Watch Dogs partiellement révélée ?". Mon chiffre préféré pour mon chouchou, le seul post ne traitant pas de jeu vidéo sur la 1ère année (mis à part celui sur Assassin's Creed, effectivement; merci de me le rappeler) : "בני ערובה" qui est donc le nom de la série dans la langue d'origine, l'hébreu, soit Bnei Aruba littéralement et Hostages en anglais, débarque en 7ème position. 250 vues pour ce dernier. 8ème et dernier papier : celui où ma déception est équivalente au Mont Fuji : "PlayStation 1994-2000" avec à peine une centaine de vue. Un véritable désastre eu égard de l'investissement intellectuel, temporel et trollesque. Mais bon, Mirror's Edge a bien bidé. On est pas à un phénomène paranormal près. Au total, le blog a été vue plus de 15300 fois. En plus des 2 articles en stand-by, il y a 11 artciles en cours d'écriture avec un degré d'avancement divers, la plage s'étend de 30% pour les moins avancés à 100% pour l'un d'entre eux qui n'attend que sa date fatifique pour sortir. Enfin, dans mon bloc-note dédié aux idées de posts, j'ai un compte tout rond avec 170 threads en attente pour 6-7 de traiter. J'estime que les 40 dernières idées que j'ai eu sont les plus exploitables, démontrant que je suis plus inspiré depuis que mon blog roule des cabosses. Oui, bon, ce que vous venez de lire était vrai il y a 2 mois, voici la nouvelle situation détaillé de manière disons, moins littéraire et plus matheuse ...


 

Pour conclure et pour être sérieux au moins une fois dans l'année, très sincèrement ...

 

M. E. R. C. I.

 

2014-2015 Time Neves, AllFlights reserved.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Strife
Signaler
Strife
Oh putain c'est long! D:

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris