The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 07/12/16 à 18h54

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Ryuzaki57 (Voyage)

NevesLeaks est une organisation d'informations libres à but non lucratif. Notre but est d'apporter des informations et nouvelles scupuleusement détournées du regard du public. Nous fournissons un canal sécurisé à nos sources pour qu'elles puissent divulguer leurs informations sans possibilité de traçage par les services de renseignement des Etats impliqués (ou non) par ces dossiers. L'un de nos plus important passe-temps est de  mettre en ligne des documents orignaux en plus de nos articles afin que le monde puisse être en mesure de réellement comprendre ce qui se trame dans ces réunions "diplomatiques" organisées en comité restreint. Nous sommes légions, nous n'oublions pas, nous ne pardonnons pas, restez sur vos gardes. V pour Vodka-Bourbon*.

 

Ce qui suit est un ensemble d'extraits de pourparlers entre différents conseillers à la présidence Neves. Ces échantillons sont datées au 27 Janvier 2015 et relatent des tensions internes prévalant au sein du cabinet présidentiel. Celles-ci portant sur les mesures à adopter face à l'extrémisme dont se prévaut une partie de la communauté Est-Gameblog.

 

EXTRAIT N°1.

 

 

 

Bureau elliptique,

Washington Marvel,

Vidéolucanie Occidentale,

27 Janvier 2015.

8h35.

 

   Notre pays est en état de siège. Et vous êtes la conseillère pour la Sureté Territoriale Karen.    Franchement, votre réticence me surprend.

- Vous êtes en train de construire des batiments qui ne sont ni plus ni moins que des camps de concentration.

- Ce sont des centres de détentions. Et les critères qui déterminent les individus que l'on peut arrêter sont très raisonables ...

- Raisonable ?? Ces nouvelles propositions vous donneraient l'autorisation d'enfermer chaque citoyen vidéolucain qui prie en direction de Nintendo.

- C'est ridicule. Vous exagérez, vous le savez très bien ...

- Pour l'instant, la communauté gameplayiste vidéolucaine est notre meilleur atout. Il vous ont fournit des centaines de renseignements et pas un seul membre de cette communauté n'a été impliqué dans ces attentats.

- Jusque là.

Mr le Président, la population a de moins en moins confiance en nous pour la protéger. Nous devons nous en préoccuper immédiatement.

- Et enfermer plus de gameplayistes ne les mettra pas plus en sécurité.

- Non, Karen, mais ils se sentiront plus en sécurité.

- Que dites vous des troubles civiles que votre plan va entraîner ??

- La sécurité ...

- Ces dispositions ...

- LA sécurité a un prix.

- La liberté aussi Tom. Je ne vois vraiment pas comment je cautionnerais ça.

En prêtant serment il y a 3 mois, je me suis engagé. A préserver, protéger et défendre la narration, l'immersion et l'émotion. Mais aussi la constitution.

- Que ferez vous pour préserver, protéger et défendre le peuple vidéolucain ?

Toutes ces mesures sont légales. Blake a tout étudié avec le Ministre de la Justice, il peut en témoigner.

- Il y a un précédent monsieur. De plus nous sommes en temps de guerre. Lincoln a suspendu l'Abeas Corpus. Roosevelt a signé des décr...

- Oui Blake, je suis au courant.

Roosevelt a emprisonné plus de 2000 vidéolucains d'origine leveldesigniste, ce que la plupart des historiens considèrent comme une erreur honteuse.

- Je demanderais volontiers à ces historiens combien de vidéolucains d'origine leveldesigniesque ont été empêché de perpétrer des actes de sabotages dans notre pays ...

Je sais bien que ce que je propose est délicat et difficile mais on ne peut pas continuer à pratiquer la politique de l'autruche très longtemps.

- Monsieur le Président ...

- Encore un attentat ?

- A Corridor Springs , dans un local à balaie.

- Combien y a t'il de morts ?

- 23 pour l'instant. L'activiste anarchiste perpétratrice de l'acte Spooky54 fait parti du nombre.

- On est toujours certain que Sopor est derrière ces attentas ?

- Oui monsieur, nous confirmons qu'il est arrivé clandestinement sur notre sol 3 jours avant le premier attentat de San Sénario.

- Et n'oublions quand même pas que Hifique a appelé à la destruction des Histoires-Unis du Jeu Vidéo. Pendant ces 20 dernières années.

- Monsieur le Président, mes analystes pensent que l'organisation de Sopor ne peut pas survivre sans lui et que les attentats cesseront une fois qu'il sera mort.

- Ce qui veut dire qu'il faut absolument réussir l'opération pour éliminer la Secte ...

- La Cellule Anti-Terroriste estime pouvoir réussir à 75% ...

- Oh, estimation audacieuse ...

- Vous savez que vous me donnez l'impression de ne pas vouloir que ça réussisse ...

- Je suis tout à fait conscient que nous n'avons pas le choix, je sais bien. Mais je préfère envisager toutes les éventualités.

- C'est bien d'envisager les éventualités mais la Cellule Anti-Gameplayroriste doit éliminer Hifique. C'est la seule chose à faire.

On paie suffisamment cher le prix de sa mort ...

 

[fin de l'extrait]

 

EXTRAIT N°2.

 

 

Couloir de la Maison Etanche

Washington Marvel,

Vidéolucanie Occidentale,

27 Janvier 2015.

10h15.

 

- Je suis assez perturbé par ce qu'on a m'a dit.

- Ah, et que vous a t'on dit ?

- Que vous aviez autorisé la Garde Nationale à installer des centres de détention dans les Palais des Congrès et les complexes sportifs à Immersivine , Des Histoires et Graphiselmphie.

- Ouais, oui, c'est exact.

- Ca va à l'encontre de l'ordre du Président. J'étais présente quand il l'a donné ...

- Karen, je sais que vous étiez présente, je me tenais juste à côté de vous.

- D'après ce que je sais, cet ordre n'a pas été annulé.

- Ecoutez, vous vous méprenez. Je n'ai absolument rien mis en oeuvre, j'ai seulement mis en place.

Si le Président change d'avis et c'est, je suppose, ce qu'il fera, eh bien, nous aurons perdu moins de temps, nous serons prêt.

- Nan, je ne me méprends pas. Vous pouvez toujours faire des effets de style mais faisons simple, vous essayez de doubler le Président ...

- La simplicité ne permet pas toutes les subtilités que mon boulot exige Karen.

- Vous comptez aller jusqu'où, je peux savoir ?

La ligue des droits à toute confession vidéoludique se plaint parce qu'on a donné au NBI trop de pouvoir ...

- Et moi, je pense qu'on ne lui a pas laissé le champ assez libre. Il faut agrandir le filet et resserer les mailles.

- Et que se passera t'il quand il y aura un tas d'innocents pris dans ce filet ?

- Comme je vous l'ai dit auparavant, la sécurité, ça se paie très cher.

Il va falloir vous y habitué.

 

[fin de l'extrait]

 

EXTRAIT N°3.

 

 

Salle de Conférence (vide)

Washington Marvel,

Vidéolucanie Occidentale,

27 Janvier 2015.

11h00.

 

- Il a eu tord de dire ça ...

- Pardon ?

- Il a fait une promesse qu'il ne peut pas tenir.

Le peuple vidéolucain doit s'habituer à l'idée que ces mesures de sécurité vont faire parti de sa vie, que ce ne sont pas des mesures temporaires.

- Voilà que vous décidez de façon unilatérale Tom ...

Le Président avait pourtant clairement rejetté vos propositions.

- Excusez moi Karen, de quoi est ce que vous voulez parler au juste ??

- La Garde Nationale remplace la Police dans les grandes villes, augmentation de détentions préventives sur bases de présomption, vous avez autorisé tout cela sans l'aval du Président ...

- Vous pouvez me dire combien de fois vous compter revenir là dessus ... ??

Je ne fais que prendre des mesures pré-alables. Qui permettront au Président d'agir rapidement ... si toutefois il décide d'agir. Personne n'a autorisé quoi que ce soit.

- C'est déjà ce que vous disiez au sujet des centres de détention. Pourtant, ces mesures préalables ont donné naissance à des opérations para-militaires illégales.

- Quelque puisse être votre opinion à ce sujet, le Président a donné son accord pour ces ...

- Parce que vous avez déformé les faits, qu'est ce qu'il y a Tom ? Vous me prenez pour une espèce de gauchiste larmoyante qui défend les libertés civiques ? C'est ça ?

- Je vais vous dire ce que je crois.

La constitution est une chose formidable Karen. Seulement, à l'époque des Pères Fondateurs, les armes dont on disposait étaient de simples mousquets. Et pour les recharger, il ne fallait pas moins de trente secondes.

Akiru le fou a fait environ 12 000 victimes, en moins de temps, et sans même prendre le soin de viser.

J'aime beaucoup la constitution mais ce n'est pas sur elle que je compte me protéger de l'explosion d'une bombe sale.

- Moi aussi je suis réaliste. Et je vous ferais tout pour assurer la protection de ce pays ...

- Non, vous n'êtes pas réaliste ...

- ... mais je résonne simplement à beaucoup plus long terme. Ces arrestations arbitraires et ces centres de détention vont causer des dommages irréparables à ce pays.

- MAIS, pourquoi vous n'allez pas travailler à la Justice !!?? Vous y seriez bien plus à votre place qu'à la Sureté Territoriale ...

- Non, c'est très clair, vous vous servez de cette crise pour poursuivre un but très dangereux Tom et abuser du pouvoir présidentiel ...

- Bon ça va, j'en ai assez entendu.

- ... et je ferais tout pour vous en empêcher !

Et si vous croyez que vous pourrez m'avoir à l'usure ... je vous GARANTI que vous vous trompez lourdement.

- C'est VOUS qui aller m'avoir à l'usure ...

 

[fin de l'extrait]

 

EXTRAIT N°4.

 

 

Couloir adjacent au Hall of Brave,

Washington Marvel,

Vidéolucanie Occidentale,

27 Janvier 2015.

11h35.

 


- Je veux que Karen Hayes soit mises hors-circuit.

- Ecoutez, je dois dabord régler sa ...

- Il le faut de toute urgence. Il faut que le Président signe mes propositions. Elle n'est plus seulement une emmerdeuse, elle est devenue un obstacle.

- Elle sera bientôt partie monsieur, je vous le promet. J'attends les réponses de quelques personnes et ensuite vous pourrez agir ...

- Sachez que le travail que vous faîtes pour moi, est très apprécié.

- Merci monsieur.

 

[fin de l'extrait]

 

EXTRAIT N°5.

 

 

Couloir longeant le Bureau Trapézoîdale,

Washington Marvel,

Vidéolucanie Occidentale,

27 Janvier 2015.

11h45.

 

- Oh Karen ... il faut que je vous parle.

- Un instant.

- Ca ne peut PAS attendre.

- Faites lui signer et envoyer-le.

- Ecoutez, ce n'est plus possible, ça ne va pas, j'en ai assez de vous avoir dans les pattes en permanence.

- Quoi ??

- J'ai besoin d'avoir toute l'attention du Président et vous, vous le distrayez sans arrêts.

- Je fais mon travail Tom et je ne vais pas m'arrêter simplement parce que ça vous agace, je croyais pourtant avoir parfaitement été clair là dessus ...

- Oui ... en tout cas, vous allez remettre votre démisssion.

- (rire), ma démission, voyez vous ça ...

Je me demande bien ce que vous avez fumé ...

- Non ... la fumée, j'ai l'intention de la dissiper au contraire, je vais faire savoir à tout le monde que vous couvrez l'incompétence de votre mari.

- Je n'aime pas le ton de cette conversation. De quoi est-ce que vous parlez ?

- Du fait qu'il y a 14 mois, JFive était détenu à la cellule anti-terroriste de Seattle et Bill Buchanan a signé son accord de libération ...

- Je n'arrive pas à le croire ... Le cas que vous évoquez, si ma mémoire est bonne, impliquait une vingtaine d'autres prévenus ... Pas des prisonniers Tom. Des prévenus. Et il n'y avait pas suffisamment de preuves pour les garder à l'époque.

- Oh, en réalité, c'est un petit peu plus compliqué que ça ... Si ce que vous dîtes est vrai, comment se fait-il que cet incident ait été enterré par la Sureté Territoriale au fond d'un dossier ... ?

J'ai ici Nightmare1984, AdaMenthe, Ryuzaki57, tous au courant, tous prêts à témoigner que vous avez escamottez ce dossier pour protéger votre mari ...

- Je n'ai fais ni erreur, ni quoi que ce soit d'illégal, tous ces prévenus ont été disculpés des accusations de conspirations portés contre eux. 

- Quoi qu'il en soit, un de ces prévenu est parvenu à faire exploser une bombe nucléaire en plein milieu de Los Emocion ... Vous croyez que votre mari survivra à cette révélation ? Vous croyez que vous, vous y survivrez ?

- Vous voulez jouer avec moi Tom ? Vous aussi, vous avez des cadavres dans votre placard et je n'hésiterais pas une seconde à les en faire sortir.

- On a tous nos cadavres Karen.

Les preuves, c'est autre chose. Il se trouve que j'ai les miennes. Et vous, quand aurez vous les vôtres ?

...

...

...

- Vous n'êtes qu'un fils de pute.

- Je n'ai jamais prétendu le contraire.

Vous voyez, je n'ai rien contre vous ou votre mari personnellement. J'ai besoin d'avoir les mains libres; pour travailler.

J'attends votre démission; dans l'heure.

 

[fin de l'extrait]

 

2014-2015, Time Neves, Allrights reserved.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

Archives

Favoris