Le 21ème siècle sera, ou ne sera pas...

Le 21ème siècle sera, ou ne sera pas...

Par neokenji Blog créé le 22/12/09 Mis à jour le 11/11/10 à 11h02

Ajouter aux favoris
Signaler
Hors-sujet

Si en ce moment il y a bien un truc qui m'éverve un petit peu et que j'entends assez souvent mine de rien dans la bouche de pas mal de joueurs, c'est bien cette expression "jouer pour la culture". Vous me direz : "mais normalement, on ne joue pas pour sa culture vidéoludique mais avant tout pour s'éclater, s'amuser, bref prendre du plaisir à jouer quoi". Loin de moi l'idée de remettre en cause cette pratique (que je pratique d'ailleurs, vu la "qualité" des J-RPG sortis récemment), néanmoins j'arrive de moins en moins à jouer "pour approfondir" ma culture et pour les raisons suivantes :

- Ce qu'il y a de bien quand on est adulte, qu'on a un boulot (et donc de la thune dans une certaine mesure), c'est qu'on a vachement moins de problèmes pour aller se procurer nos jeux (et les prix en Angleterre facilitant sensiblement la tâche) et surtout, on n'a plus besoin d'aller faire chier les parents pour aller s'acheter nos jeux. Néanmoins, on peut se retrouver assez rapidemment avec un backlog  de jeux parfois assez impressionnant à finir et surtout à ne plus savoir quoi en faire. Faute de temps, les jeux finissent par s'entasser dans un coin de l'appartement. A force de voir tous ces jeux s'empiler ça me donne plus l'impression d'avoir une pile de dossier à terminer, comme un employé de bureau quoi...

- Ensuite, jouer pour la culture d'accord mais est-ce que le joueur peut le faire dans de bonnes conditions ? Si on prend l'exemple de remakes de titres comme Dragon Quest IV, V et VI ou encore le remake de Dracula X : Rondo of Blood sur PSP, la réponse est malheureusement non. Qui aura envie aujourd'hui de se taper 2-3 H de level-up entre 2 villes dans un DQ ou de manier un 38 tonnes sur pattes dans Rondo of Blood ? Si ces remakes n'étaient pas seulement d'ordre graphique et surtout destinés à ceux qui ont connu ces titres au moment de leur sorties, j'aurais certainement prolongé l'expérience (et encore, il parait que le remake de DQ IV sur DS est moins difficile que l'opus original, ouch).

- Le problème des séries ensuite. Il se trouve que lorsqu' on a découvert une série à rallonge non pas avec le premier épisode de cette série mais avec le dernier volet sorti en date, la curiosité peut nous pousser à aller jeter un oeil sur les précédents opus, histoire de voir ce que ça vaut et de se faire une idée de l'évolution de la dite-série. Or aujourd'hui il me parait très difficile de conseiller à un joueur qui a découvert la série des Metal Gear Solid avec MGS 1 sur PSone d'aller jouer au tout premier opus sur MSX.  Ca lui ferait quelque chose à ce joueur de passer de la jouabilité de 1998 à celle de 1987, sans compter la difficulté du jeu en 1987. Et là, je me dis qu'un vrai remake du tout premier volet, avec une véritable remise à jour technique et une difficulté plus adaptée aux jeux actuels, ça pourrait le faire. Idem pour les volets pré-FF VII. Ca pourrait être intéressant de faire un remake de FF VI même si là, je me demande ce qu'apporterait un remake de FF VI, à part refaire les graphismes et virer les combats aléatoires.

-Enfin, les jeux auxquels on joue tout simplement parce que dans notre genre de prédilection, il n'y a rien à se mettre sous la dent. Actuellement, c'est un peu ce qui m'arrive. Je me mets à jouer à des titres auxquels je n'aurais certainement jamais voulu jouer si certains éditeurs japonais assuraient un minimum le coup. Je me suis par exemple mis à jouer à des titres comme GTA ou God of War, juste pour les citer. Mais en terme de plaisir, ça ne se passe pas forcément mieux. Certes, ce sont des titres de très grandes qualités pour la plupart mais quand on ne prend habituellement pas de plaisir sur ces styles de jeux , bah que voulez-vous on ne peut vraiment rien faire dans ces cas-là...

Bref, joue t-on pour la culture et/ou pour le plaisir ? Sans doute un peu des deux à la fois. Mais bon, il m'arrive quand même de ressortir des placards ces bons vieux titres qui nous ont fait passer tant de bons moments. Vous savez, les jeux  qui ne nous obligent pas à être constamment à la pointe de l'actualité comme Chrono Trigger, Secret of Mana, Super Mario 64, des titres à connaitre mais sur lesquels on prend du plaisir, assurément.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

neokenji
Signaler
neokenji
Kitsune > merci :)

Upselo > Social, voilà le mot que je cherchais ! En tout cas, oui, on en arrive à se retrouver avec des jeux auxquels on ne s'attend pas à jouer au premier abord.

Gundream > Pour le plaisir, oui c'est tout ce qui importe avant tout.
Gundream
Signaler
Gundream
Personnellement, j'achète un jeu toujours pour le plaisir avant tout, parce que je pense qu'il va me plaire. Il arrive que je me plante et que ça ne soit pas le cas (Dead Space en est le meilleur exemple), il y a alors peu de chance que je le termine.
Je n'achète jamais de jeu uniquement "pour ma culture"; par contre, en essayer un chez un pote parce qu'il est considéré comme très bon (le jeu, hein, pas le pote) alors que je sais pertinemment que ça ne me plaira pas, ça oui. J'ai ainsi essayé Left 4 Dead et God Of War, "pour ne pas mourir idiot", et les sessions d'1/4h dessus m'ont largement suffit ^_^
Ainsi, par exemple, j'ai acheté Dragon Quest IV et V, pas pour ma culture vidéo-ludique, mais parce que j'aime les RPGs old school et que je n'avais jamais eu l'occasion d'y jouer avant. Et je ne regrette pas de l'avoir fait (même si je n'ai toujours pas fini le V, étant au dernier donjon, face à des ennemis trop puissants qui nécessitent pas mal de leveling, et étant au bout du jeu, je ne suis pas motivé à le faire).
upselo
Signaler
upselo
La pression sociale peut aussi jouer, avec le fameux "quoi, t'as pas joué à ... ?"
Il a aussi les achats pour se donner bonne conscience, ou les petits plaisirs qu'on s'accorde après avoir lu quelques commentaires élogieux sur les forums. C'est comme ça qu'on se retrouve avec Half Life 2, Left 4 Dead (alors que je suis pas joueur PC) Chronicles of Riddick, Demon's Souls (qui demandent une bonne patience/investissement) ou Super Street Fighter 4 (alors que je suis pas trop jeu de combat) dans mon cas ^^.
Mais bon, je me force rarement. J'ai essayé de faire Silent Hill 2, mais j'avance lentement, alors qu'au contraire, j'ai pas eu de mal à me mettre à FF8.
kitsune
Signaler
kitsune
Je trouve ton poste très juste.

Édito

Blog provisoire d'un simple fan de jeux vidéo (surtout de RPG) et de VGM comme tant d'autres joueurs, en attendant un jour de pouvoir disposer de ma propre plate-forme indépendante. Je parlerai aussi d'animation japonaise si la flemme ne m'atteint pas.

Statut du blog : en semi-hiatus (travaux de déménagement, tout ça...)

Les endroits où je zone :

L'Antre de la Fangirl

le blog de thatgamecompany

anime-janai

le blog de squaremusic

purupururin

Le Chapelier Fou

 

 

 

Archives

Favoris