Multani's Haven
  
Signaler
Dossier EVE

 

 

 

     Salutations, preux explorateurs galactiques !

 

Après les métiers à composante militaire, nous allons maintenant nous pencher sur des activités plus pacifiques, qui ne nécessiteront pas de réduire d'autres vaisseaux en poussière cosmique.

 

     Le thème du jour: le "trading". Le jeu vous permet en effet de jongler avec vos millions, tel Kerviel avec ceux de la Société générale. Attention tout de même, les risques sont à peu près les mêmes. Dépenser son argent inconsidérément peut mener à la banqueroute. Nous allons donc détailler tout ça.

 

 

     - Wall Street -

 

     L'économie dans EVE est centralisée dans le Market, où se réalise la plus grande partie des transactions du jeu. Organisé en catégories, celui-ci contient une masse impressionnante d'objets divers et variés. Les objets que vous pouvez y trouver sont en grande majorité des objets ajoutés par les joueurs eux-mêmes. Il y a très peu d'aspects de l'économie gérés par les PNJ (mis à part certains skillbooks ou schémas introuvables autrement).

 

     Cet état de fait a pour avantage de créer une économie extrêmement dynamique, fluctuante et qui laisse place à diverses manipulations. Chacun, à son niveau, peut influer sur la valeur d'une ressource particulière. La microéconomie est ainsi très poussée, et peut être très profitable.

Mais la macroéconomie est également de la partie. Le jeu fonctionnant de la même manière que l'économie réelle, on y retrouve l'ensemble des mécanismes régissant notre monde. Quoi de plus naturel, alors, que d'associer des économistes au projet ?

 


   

     C'est ainsi qu'en 2007, CCP a fait appel à un économiste confirmé, Eyjólfur Guðmundsson, dans le but d'analyser et décrypter les données financières émanant du Market. Aujourd'hui entouré d'une dizaine de confrères, celui-ci parvient à dégager des tendances générales du marché.

A quelles fins ?, vous demandez-vous probablement. Tout simplement pour permettre aux développeurs de réguler leur système financier. Ayant toute latitude pour jouer sur l'offre et la demande, ils tentent de maintenir un équilibre sur le long terme. Ils peuvent également facilement apprécier les effets de l'introduction de nouveaux objets et affiner leur valeur.

 

 

     Quoiqu'il arrive, vous serez dans l'obligation d'utiliser le Market. Il peut donc être utile d'allouer quelques skillpoints dans la catégorie Trade. Ces skills vous permettront notamment : de placer plus d'objets sur le Market, de les modifier à distance, de réduire les taxes lors de ventes, etc...

 

 

     - Trade hubs -

 

     Il faut savoir que le jeu dispose de 4 grands carrefours commerciaux (un pour chaque race). Ici encore, ce sont les joueurs, par leurs pratiques, qui ont fini par privilégier ces systèmes, rien n'a été imposé par CCP. On a donc : Jita pour les Caldari, Amarr pour les Amarr, Dodixie pour les Gallente, et enfin Rens pour les Minmatar.

Quelles sont les caractéristiques de ces "trade hubs" ?

     Tout d'abord, ce sont évidemment eux qui contiennent en permanence la plus grande valeur marchande en objets sur leur Market. C'est également là que les prix seront les plus intéressants (pour l'acheteur), et que les chances de parvenir à vendre vos objets seront les plus élevées.

Ce sont en général des systèmes de très haute sécurité (1.0 ou 0.9) plus dédiés au commerce qu'à la guerre, offrant donc une relative sécurité.

Ils sont logiquement situés à la confluence de routes fréquentées, et occupent une position centrale dans les zones de souveraineté de chaque Empire.

     En tant que nouveau pilote, vos premiers pas se feront automatiquement à proximité de ces hubs.

 

 

     - Une histoire de fenêtres -

 

     Comment est organisé le Market ?

 

     On vient de le voir, il existe des trade hubs, systèmes particulièrement actifs économiquement. Mais le Market n'est en aucun cas centralisé. En réalité, il existe un Market par région, pour un total de 64. A chaque région sa répartition de richesses, ses prix, son offre et sa demande, etc... C'est en ça que l'économie dans EVE est intéressante, et qu'elle permet des manipulations de toutes sortes.

 

Nous allons maintenant étudier en détail la fenêtre du Market, qui regorge d'informations.

 

 

 

     On constate immédiatement quelques zones d'intérêt. A gauche, les catégories. Ce sont des menus déroulants, qui permettent d'aller du plus général au plus spécifique. On note la présence d'une barre de recherche, si vous connaissez déjà le nom de ce qui vous intéresse. On remarque également un second onglet, « quickbar », qui vous permet de sauvegarder certains objets favoris pour en avoir un aperçu rapide à n'importe quel moment.

Nous allons partir d'un postulat : nous sommes ici pour acheter un vaisseau Gallente, une frégate furtive. Un vaisseau léger et rapide capable de se rendre invisible aux yeux des autres joueurs.

Nous allons donc chercher dans la catégorie Ships, puis Frigates > Advanced Frigates > Covert Ops > Gallente > Helios.

En sélectionnant le nom de l'objet, la fenêtre de droite va afficher les détails du Market concernant celui-ci. Cette fenêtre est scindée : en haut les offres de vente, en bas les offres d'achat.

Les offres de vente affichées sont celles actives dans la région concernée. Elles contiennent un certain nombre d'informations : la distance entre votre emplacement actuel et l'emplacement de l'objet en vente, la quantité en vente, le prix, et la durée de validité de l'offre. Vous pouvez évidemment organiser par colonnes, comme dans tout bon comparateur de prix. Les offres d'achat répondent aux mêmes règles.

 

     Avant de procéder à l'achat, il faut procéder à une vérification d'usage, rapide mais néanmoins importante. Cliquez sur l'onglet « Price history », et consultez le graphique généré. Celui-ci vous permettra d'apprécier la tendance d'évolution des prix concernant le Helios. Si vous constatez être dans une fourchette haute, et que les prix fluctuent régulièrement, il pourra être judicieux d'attendre quelques jours.

 

 

     Ici, on constate que l'offre à 21 millions que nous avons repérée se situe clairement en-dessous de la moyenne actuelle, qui tourne autour des 25 millions. Aucun souci donc.

Nous choisissons d'acheter le Helios le moins cher disponible dans notre région, à 21 millions d'ISK. Attention ! Une étape intermédiaire doit être effectuée. Il faut, avant d'acheter, vérifier la sûreté de cet achat. C'est la raison pour laquelle je vous conseille de cliquer-droit sur l'emplacement de l'objet et de l'entrer dans votre pilote automatique (set destination). Vous pourrez ainsi vous assurer qu'aucun système low-sec ne se trouve entre vous et le vaisseau tant convoité.

Dans le cas présent, le lieu de vente se trouve à 14 jumps. C'est un peu loin. Vous pourrez privilégier une offre d'achat différente, qui sera plus proche de vous.

Lorsque vous êtes satisfait de votre choix, vous achetez, l'objet sera retiré du Market et placé dans la station correspondante. Vous n'aurez plus qu'à aller le chercher.

 

 

     - Easy money - 

 

     Plaçons-nous maintenant dans la situation inverse. Vous voulez vendre un objet. Il vous faut tout d'abord déterminer sa valeur. Celle-ci est inscrite en bas de la fenêtre d'information lorsque vous laissez votre curseur dessus. La valeur est déterminée par... on n'en sait rien. Il s'agit probablement d'une moyenne universelle, mais CCP ne l'a jamais confirmé. Cette valeur peut donc nettement différer de la valeur raisonnable de vente de votre objet.

 

 En cliquant-droit sur l'objet dans votre inventaire, vous pouvez choisir "Sell item". Ici, premier piège : la fenêtre de vente vous proposera un prix. Ce prix correspond au BUY ORDER LE PLUS ELEVE disponible dans la région. C'est-à-dire qu'en validant la vente à ce moment-là, vous risquez de vendre votre objet à une valeur bien inférieure à sa valeur réelle. Le seul avantage de procéder de cette manière est que la vente sera instantanée.

Si votre objectif est de gagner de l'argent, il vous faudra toujours afficher les "Market details" afin de consulter les diverses offres.

 

     A ce stade, plusieurs conseils : si vous comptez vendre des objets à demande modérée ou faible, dirigez-vous toujours vers les Trade hubs, vous aurez beaucoup plus de chances de les vendre. De plus, ces hubs offrent des prix de vente très proches des réelles valeurs des objets, peu de mauvaises surprises à attendre de ce côté-là.

Concernant le prix à fixer pour votre objet, il faut savoir que dans les trade hubs, la plupart des joueurs rechignent à se déplacer, même de 2 systèmes. Vous pouvez donc caler votre prix juste sous le sell order le moins cher. Ne tenez pas compte des offres situées dans les systèmes adjacents, même si elles sont beaucoup moins élevées. Si la différence est vraiment flagrante, vous pouvez toujours les acheter et les revendre dans le hub au prix fort !

En suivant ces quelques règles, vous êtes ainsi assuré de vendre votre objet, sans risque d'un effondrement des prix de ce segment.

 

 

     - Fièvre acheteuse -

 

     On l'a vu, on peut également créer des offres d'achat. Si vous vous trouvez dans une situation où certains objets vous sont nécessaires de manière régulière, créer des buy orders vous permettra d'en acquérir automatiquement, et ce à un prix que vous aurez vous-même fixé. Lors de la création de votre offre, vous pourrez préciser : le prix désiré, la quantité, la durée de validité et la portée (en systèmes).

Si un joueur venait à vendre l'objet concerné au prix fixé, l'offre serait automatiquement appliquée. Il est ici évidemment intéressant de fixer des prix assez bas, en vue d'acquérir des biens en-dessous de leur valeur réelle.

Ce système permet également de profiter de l'inexpérience des nouveaux joueurs, qui auront tendance à simplement vendre au plus offrant, sans consulter les détails.

 

Vous savez désormais utiliser le Market de manière basique. Pour aller un peu plus loin, voici quelques exemples d'utilisation avancée.

 

 

     - Expert financier -

 

     La technique la plus évidente est d'utiliser la fragmentation des places marchandes à votre avantage. Dans l'espace Caldari, les vaisseaux Caldari sont vendus moins chers, l'offre étant pléthorique. En revanche, y vendre un vaisseau avancé Gallente vous permettra sans doute de récupérer une plus-value substantielle.

 

     Dans la même veine, jouer sur la demande peut être très rémunérateur. Dans les systèmes proches de la null-sec, certains modules PvP, voire certains vaisseaux sont très recherchés, devant être souvent remplacés. Vous pourrez vous permettre de vendre plus cher que la moyenne dans ces zones, les ventes se feront quand même.

 

     Lorsque vous serez plus riche, vous aurez les moyens de contrôler certains secteurs : acheter toutes les unités disponibles, et les remettre en vente au prix désiré. A utiliser avec parcimonie, et si vous avez les moyens. EVE ayant un serveur unique, vous serez en compétition avec les quelques 600000 autres joueurs.

 

     Il peut être judicieux de s'intéresser aux évènements intervenant dans ou en dehors du jeu. Un rééquilibrage du jeu concernant certains vaisseaux peut énormément jouer sur leur valeur. De même, un évènement en jeu tel que le Hulkageddon a eu d'énormes incidences sur la valeur des minerais et des barges minières.

     C'est ainsi que l'économie du jeu a très récemment subi un coup d'arrêt, pendant un week-end. Une horde de joueurs enragés a décidé de s'attaquer à tous les freighters passant par Jita. Les freighters sont des vaisseaux immenses, dépourvus de modules offensifs, uniquement utilisés pour convoyer des marchandises. Ils peuvent encaisser correctement des dégâts normaux, mais pas résister à de tels assauts. La population de freighters a donc brutalement chuté, en même temps que des marchandises d'une valeur totale de plusieurs centaines de milliards. L'opération, sobrement intitulée "Burn Jita !", n'est qu'une parmi tant, passées et futures, qui contribuent à rendre l'expérience d'EVE réellement incroyable.

 

 

     - Des obligations -

 

     Mais le Market n'est pas l'unique possibilité offerte aux joueurs en matière d'échanges de biens. Il existe le système de contrats, qui permet des échanges personnalisés (groupement d'objets variés, conditions de vente spécifiques, troc). Les contrats ne concernent pas seulement les actions d'achat-vente. Ils peuvent aussi concerner le transport d'objets.

 

     Les contrats permettent également de transférer des objets entre vos différents personnages. Car il n'est pas possible dans EVE d'envoyer des objets par la Poste. Est donc offerte la possibilité de créer des contrats privés, visibles uniquement par les joueurs sélectionnés. Si vous voulez alimenter un de vos personnages basés en Null-sec en skillbooks ou en modules spécifiques, vous pourrez les convoyer par le biais d'un autre personnage, et ainsi ne pas risquer la perte d'un clone de valeur.

 

     Attention néanmoins, le système de contrats est peut-être l'endroit le plus propice aux arnaques. Etant entièrement géré par les joueurs, le système pullule d'annonces mensongères (faciles à repérer) ou d'appâts (déjà plus difficiles à déjouer).

 

     En résumé, disons qu'il vaut mieux créer des contrats qu'en accepter. Vous n'aurez malheureusement pas tout le temps le choix. Il faut par exemple savoir que les Blueprints copiés sont uniquement disponibles par le biais des contrats. Si vous vous destinez donc à une carrière d'industriel, vous serez obligés de passer par là. Dans ce cas, favorisez les contrats situés dans les trade hubs.

 

 

     - Prudence est de mise -

 

     Quelques petits conseils pour terminer.

 

 

- Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

 

     Si vous comptez déplacer beaucoup d'objets vers un trade hub, ne déplacez pas tout en une seule fois. Même en très haute sécurité, certains n'hésiteront pas à vous attaquer. Vous serez beaucoup plus discret si vous déplacez vos biens par petites quantités, avec des vaisseaux différents. La solution ultime est d'utiliser un Blockade Runner. Ces vaisseaux sont immunisés au scanning, c'est-à-dire que personne ne peut savoir ce que vous transportez. Ils peuvent également utiliser le cloaking, et donc se rendre invisibles. Mais, en contrepartie, ils sont extrêmement fragiles, et n'importe qui parvenant à les intercepter pourra les détruire sans peine.

 

 

- Ne pas hésiter à faire appel à des corporations spécialisées

 

     Si vous avez de très gros volumes à déplacer, plutôt qu'effectuer de multiples allers-retours, adressez-vous à Red Frog. Red Frog est une corporation spécialisée dans le transport de marchandises. Cela vous coûtera de l'argent, mais ils sont rapides et fiables. Le système d'assurance inhérent à chaque contrat vous permettra de ne rien perdre même si le transporteur perd vos marchandises (ce qui peut arriver).

     Red Frog est en réalité un ensemble de corporations, qui comprend Red Frog (Hi-sec), Blue Frog (Hi-sec, objets de valeur) et Black Frog (Low/Null-sec).

 

 

- Eviter à tout prix la banqueroute

 

     Surveillez vos finances. Il est toujours possible de repartir de zéro dans EVE, mais devoir retourner miner par manque de liquidités alors que vous disposiez de centaines de millions d'ISK est frustrant. Guettez les bonnes affaires sur le marché, mais ne vous précipitez pas. Prendre le temps de peser le pour et le contre, ainsi qu'analyser les offres avec minutie vous évitera de tomber dans des arnaques.

 

 

Retour au sommaire

Article précédent                                                                                                                      Article suivant

Voir aussi

Jeux : 
EVE Online
Sociétés : 
CCP
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Multani's Haven

Par Multani Blog créé le 20/11/10 Mis à jour le 18/05/15 à 14h20

RPG, jeux du présent ou du passé, voire articles sans rapport avec le jeu vidéo, vous trouverez ici un peu de tout ça..

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

 

 

   -

 

 

 

 

 

I/ Présentation

 

II/ Les premiers pas

 

III/ Le système de "skills"

 

 

 

 

 

I/ Les métiers à composante militaire

 

- Mission runner

 

- Miner

 

- Bounty Hunter / Pirate

 

 

II/ Les métiers non-militaires

 

- Trader

 

- Manufacturer

 

- Explorer

 

- Planetary Industrialist

 

 

 

 

 

I/ Les corporations de joueurs

 

II/ Les flottes

 

III/ Les "wormholes" et la "Null Sec"

 

 

 

 

 

I/ Incarna

 

II/ DUST 514

 

III/ Divers

Archives

Favoris