Le Blog de Mr tigrou

Par Mr tigrou Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 08/01/15 à 20h08

Ajouter aux favoris
Signaler

Voici un post « rétro », empli de nostalgie. 
Il traite des salles d'arcades à Metz...ou plutôt des salles d'arcade qui se trouvaient à Metz car aujourd'hui, comme un peu partout en France (excepté à Paris qui inverse la tendance ces derniers jours ) elles sont toutes fermées. 
Je vais essayer de me souvenir des différentes salles ouvertes dans les années 90, les années collège et lycée pour ma part, une très bonne période où je jouais beaucoup plus que je ne travaillais à l'école. 
Mon premier souvenir est le Makao rue Coetlosquet. Une salle moyenne en « L » où il n'y avait que des bornes (je ne me rappelle pas de billards, flippers ou table de hockey). J' y allais avec deux amis, des jumeaux d'origine asiatique, toujours en avance sur les nouveautés et les mangas. Ils m'avaient traînés là bas et malgré le fait que cela se soit passé alors que j'étais en 5° (donc un bail) le souvenir  reste. La salle était assez sombre, pas mal de fumée à cause des clopes qui se consumaient sur le rebord des bornes, des mecs louches, et surtout des tonnes de jeux. Je me souviens que mes potes m'avaient payé un crédit à Mortal Kombat. C'était génial. C'était un jeu incroyable à l'époque, du fait de sa réalisation mais aussi de tout la violence qui en découlé (calculé en litres d'hémoglobine). En même temps que l'on jouait, il fallait jeter un oeil autour de soi. Nous pauvres pré-adolescent, étions des proies faciles pour cette salle mal famée. D'ailleurs il y avait la technique de la poche percée, c'est à dire que la poche du jeans qui contenait les pièces de 10 francs était percé à un certain endroit. De ce fait si on voyait quelqu'un qui allait surement nous raquetait, on passait les pièces dans ce trou et elles tombaient dans la chaussure!!! Ouais je sais...Mais on était vraiment pas en sécurité dans cette salle mais en même temps ça ajoutait du piquant, un sentiment d'interdit, un acte de courage, on avait l'impression de mériter de claquer 10F sur notre jeu préféré. 
Quoiqu'il en soit, je n'ai passé énormément de temps là bas car très vite cette salle a fermée. D'ailleurs elle n'a jamais réouverte, on trouve ce local dans le même état depuis 15ans au moins et les traces de ces 5 lettres magiques qu'étaient « MAKAO ». 

Il y avait aussi le Booster qui se trouvait dans le centre St Jacques (actuellement une para pharmacie). Si je me souviens bien c'était une plus petite salle qui avait la particularité d'avoir Street Fighter Raibow Edition (je remercie au passage Mister P qui a mis un nom sur cette version, je ne m'en souvenais plus). Street Fighter était déjà légendaire mais cette version permettait de faire vraiment n'importe quoi, sortir des boules de feu en faisant un Dragon Punch, se transformait en Blanka tout en restant en lévitation...J'avoue avoir passé du bon temps sur cette borne pirate. 
Je me souviens avoir vu également la fatalité infinie de Sub Zéro dans Mortal Kombat. Mon ami asiatique connaissait la manip' afin de lancer des boules de glace infiniment après qu'ai résonné « Finish Him! ». Je me souviens également mettre des pièces de 10F afin de défier le gagnant (c'était la coutume, le gagnant restait sur la borne à défier les autres, qui débourser le crédit, jusqu'à ce qu'il perde à son tour). 

Il y avait également une salle d'arcade à la gare. Malheureusement je ne me souviens plus de celle ci, elle était excentrée du centre ville, et je n'y allais pas des masses. Avis à ceux qui se rappelle. 

Il y avait une salle dans les galeries, au « Nouvelles galeries ». Je ne me souviens plus du nom également, mais je me rappelle qu'il y avait des flippers et un gérant assez sympa. Le local n'était pas grand mais suffisant pour nous occupé. J'ai un bon souvenir (quoique...) du Flipper d'Alerte à Malibu!!! Avec un pote on était fan de flipper et on se décide à claquer une pièce là dedans. Grave erreur dès le début  on a eu le droit à la musique officielle (I'll be there...) chanté par David Hasselhoff, le flipp était nul. Résultat des courses on essayait de perdre le plus vite possible pour se sortir de là. On doit notre salut au gérant qui est venu vers nous en nous disant qu'il allait fermé et qui nous proposait de poursuivre demain. On a prétexté ne pas être du coin et du coup il nous a remboursé notre crédit! Ouf.... 

Il y avait le Megadriver juste à côté du centre St Jacques. Le méga complexe de l'arcade. Un truc incroyable, un local immense, avec des bornes géantes genre Daytona en Lan, Sega Rally,  Jeu de foot, bornes de skate, de shoot, toutes les nouveautés, flippers, billards, baby foot, table de hockey... Pas mal de monde se retrouvait là bas, l'ambiance était bonne, c'était propre, c'était le top du top des salles d'arcade. 
Combien de temps ai je passé à jouer au flipper?!!!  Combien de fois on demandait 10F à nos mères respective ? Attack from Mars, Mediaval Madness, Twister... Que du bonheur. Avec un pote on était devenu des bêtes à ces flipp là et une pièce nous tenait longtemps, longtemps...On y était fourré tout le temps. Un passage au Mc Do pour un milkshake et on était d'attaque pour passer une bonne soirée! 
Puis la fréquentation a baissé, une tentative de vente de jeux n'a pas inversé la tendance puis elle a fermé ses portes. Aujourd'hui se trouve un restaurant... 

Il y avait également des bornes au casino d'Amnéville mais ce n'était pas la même chose, pas le même charme et c'était loin!!!(surtout en scooter). 

Aujourd'hui plus rien de cela. Je passe très souvent devant les anciennes vitrines de ces salles, avec une petite pointe de nostalgie. Parfois en ville et pour tuer le temps, je regarde dans ma poche afin de voir si j'ai de la monnaie et me dis que si j'en avais la possibilité je me referais bien une petite partie... 
Le pire c'est que cette tendance s'applique également au magasin de jeux vidéo indépendant, les petites enseignes sympas (j'y reviendrai sur un autre post). 
Tout cela sont des souvenirs, mes souvenirs. Une personne assez fou ré ouvrira peut être une salle..Je garde l'espoir... 
(Keep the faith comme dirai Sanchez dans Suikoden)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

surgery
Signaler
surgery
aaahhh quelle époque formidable... le makao je l'ai pas trop connu, cette salle était réputée pour etre pas sûre, moi j'accompagnais mes potes ou plutot ceux de mes frangins et je restais dehors a contempler ces magnifiques bornes blanches, doubles, avec fauteuils...mais seulement dehors...

la petite salle sous les nouvelles galeries s'appelait "le palais des glaces" ou un truc dans ce genre, a chaque fois que j'y allais avec mon frere, j'espérais que le patron me laisse rentrer, mais non "t'es trop jeune mon p'tit gars"...du coup je m'installais le coeur en sang (n°1),dans la ptite bagnole manège juste devant la salle d'arcade et je regardais mon frangin claquer ses pièces...

après j'ai grandi...
et la le booster. ma salle favorite, le nombre de pièces de 10 balles que j'me suis fait faucher, les "grands" qui venaient me piquer mon dernier credit...les sols collants, les mecs qui braillaient comme des malades devant nba jam...même le patron m'a piqué une pièce de 10 balles: je vais pour me faire un final crash(final fight version anglaise je crois) avec mon frère avec une belle pièce de 10 que ma grand mère m'a gentiment offerte...bref je mets ma pièce dans la bête, et la rien...pas de "tudududuuu" bin merde, on va voir le boss derrière sa cabine opaque et remplie de je ne sais quoi.la le mec sors, un gros bonhomme barbu, lunettes, chemise quadrillée. il ouvre la borne, sors le gobelet qui contenait les tunes, le vide dans la poche de sa chemise, remet le gobelet en place et referme le tiroir et la dessus il me lance: "hé petit si tu veux jouer il faut mettre une pièce!" et la il retourne dans sa cabine...coeur saignant n°2 en sortant de la salle en pleurant discrètement....mais rien y fait j'y ai passé peut-etre mes plus belles heures de jeu sur sf2, the punisher, fatal fury 2 specheeuul!, kof 96...aaahh...a chaque fois que je passe devant cette para-pharmacie j'me concentre a fond pour que les murs redeviennent noirs, les vitres fumées et cette enseigne magique "BoosteR" réapparaisse...mais non j'suis pas assez fort.

et enfin le megadrivers, la aussi, des sous, des sous, des sous!!! les soirées organisées, ou tu payais une certaine somme (200 balles je crois) et on avait accès a toutes les bornes...j'allais revendre mes jeux megadrive et ps1 au megasoft, cette petite boutique ds le quartier des allemands, malheureusement fermée aujourd'hui, et hop je fonçais au st jacques pour affronter mon pote a daytonaaaaaa "genlmennn staaaart yooour engiiine" (combien de fois on chantait ca en rentrant chez nous) sur kof 97, bust a move, rail chase, un jeu de j.o. qui etait sorti sur saturn, midnight run, ridge racer et sa boite manuelle:) Un des seuls jeux que j'ai terminé en arcade c'etait dans cette salle, bomberman. ce soir la j'etais le dernier mec dans la salle, j'devais rentrer il se faisait tard, et la le gerant commence a fermer le rideau de fer...krrrrrrrrr! merde je me speede un peu, allez dernier niveau. J'avance bien, et la d'un coup toutes les bornes de la salle s'éteignent les unes apres les autres, tchak, tchak, tchak, toutes sauf la mienne :) cool :) bref, je finis le jeu, après 30 ou 40 balles, je prends même pas le temps de voir la "cinématique" de fin que je détale en courant et en faisant une belle roulade sous le rideau de fer pour sortir. a peine dehors le rideau se ferme entièrement, p****n j'etais heureux je me serais cru dans une borne en vrai...:) et un jour je passe devant et la horreur coeur qui saigne n°3, la salle est fermée....pour toujours...j'ai toujours su que d'ouvrir une boutique de jeux dans la salle était une mauvaise idée, mais bon dommage...très dommage...:(
depuis plus rien...sauf la ptite boutique pad'panic près du lycée Georges de la tour, qui avait 2 ou 3 bornes de dance...mais rien pour moi :(
SAUF QUE
j'ai appris y il y' a quelques jours que le gérant du star game (rue sainte Marie) a installé une p'tite borne Street Fighter je sais plus combien, et pour 50cts on peut jouer une partie:) c'est comme ça que ça commence hein?
allez-y ça vaut le coup mais il faut se lever tôt pour battre le patron ;)

En tous cas merci Mr Tigrou pour ces lignes qui m'ont fait voyager loin loin loin :)
Quetzal
Signaler
Quetzal
Pour avoir regarder un peu la chose, ouvrir une salle demande juste un sacré investissement, et même si des salles arrivent à rouvrir en France, cela n'est pas forcément la panacée... Toujours est-il qu'il doit y avoir qu'une dizaine de vrais salles aujourd'hui sur le territoire, exclusion faites des parcs d'attraction, des cinémas et des bowlings...

Archives

Favoris