MrDim's Blog

MrDim's Blog

Par MrDim Blog créé le 21/08/16 Mis à jour le 18/10/16 à 19h44

Petit blog tranquillou d'un jeune caribou qui souhaite partager ses passions que ce soit des jeux vidéos ou des mangas ! Enjoy your reading !

Ajouter aux favoris
Signaler
Objets Geek (Geekerie)

 Keu Coa ? Comment ?

Laisser moi vous prévenir que si vous aviez entrepris d'effectuer une petite visite ce mois-ci sur Paris, ne ratez pas cet événement qui ne durera pas longtemps ! 

Pour tous les fans du Studio Ghibli mais aussi ceux qui apprécient les réalisations portant sur cet univers crée par Hayao Miyazaki, une boutique éphémère spécialement consacrée sur l'univers Ghibli ouvre ses portes à partir de 14h ce Samedi 22 Octobre.

Appelé également Pop-up Store de part sa durabilité limité, ne traîné pas trop pour y faire un petit tour, vous dégourdir également Paris mais surtout apprécié les différents produits provenant des multiples oeuvres bien connues comme "Mon voisin Totoro", "Ponyo sur la falaise", "Kiki la petite sorcière" ou encore "Le voyage de Chihiro", et j'en passe !

On retrouve alors sur la carte d'abondant goodies comme des T-Shirts, peluches, boîtes à bento, figurines et d'autres surprises encore qui, je pense, ne vous laisseront pas de tout repos à l'envie de vouloir tout emmener.

Intitulé "Le Château éphémère", celui-ci ouvrira donc ces portes à partir de ce Samedi 22 0ctobre à 14h au 03 Décembre 2016, ce qui permettra à certains d'effectuer en avance de beaux cadeaux de Nöel.

Pour rappel, l'adresse du lieu est : 26, rue Charles Beaudelaire, 75 012 Paris.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Objets Geek (Geekerie)
Hitek Box "Manga / Anime" - Septembre 2016
Pour tous les fans de manga et d'animation japonaise, Hitek s'est lancé dans une toute nouvelle box "Manga / Anime", qui comporte plusieurs univers bien connue pour notre (ou pas) plus grand plaisir ! Avec cette nouvelle box, Hitek sélectionnera divers produits variés et originaux afin de nous faire découvrir ou redécouvrir des mangas populaires et animés du Japon.
 
Le prix de cette box est de 39¤99 / mois pour une valeur marchande d'environ 80¤, où chaque mois une nouvelle box originale et sélectionnée avec au moins un t-shirt, une figurine et un manga (ou un DVD).
 
Les thèmes choisient pour ce mois-ci furent :
  • Dragon Ball Z
  • One Piece
  • Studio Ghibli
  • Magi
  • Death Note
  • Naruto
  • One Punch Man
 
En plus de cette nouveauté, Hitek n'hésite pas à proposer une gamme d'objet à collectionner sur 3 mois (Septembre, Octobre et Novembre) :
 
 
- Presentation des objets à collectioner - 
 
Maintenant, laissez moi vous presenter le contenu de cette toute nouvelle box !
 
Letsu go... for the unboxing !
 
Manga : Magi 
A la découverte d'un mélange des Mille et Une Nuit à la sauce Manga, Hitek nous propose le manga Magi avec l'un des personnages principaux en couverture du nom d'Aladin. Je connaissais uniquement ce manga de nom et pourtant, je suis bien surpris par l'univers mis au style japonais et l'énigme qui pèse sur Aladin. Hâte de savoir la suite !
 
 
- Mon souhait ? C'est que l'on soit ami -
 
Funko POP : Sangoku de Dragon Ball Z 
Belle petite surprise, pour le second goodie c'est une Funko Pop Dragon Ball Z qui nous ait offert ! Le personnage emblématique de la série, Sangoku Petit chevauchant son nuage magique portant au dos son Nyoï Bo où batôn magique dans la série TV.
 
 
- Nuaaaaaaaage magiiiiique ! -
Verre à collectioner : Death Note
Après avoir bien rempli son journal de nom, pourquoi ne pas s'asseoir et profiter d'un petit jus bien frais avec ce verre à collectionner Death Note.
 
 
- Je suis la justice -
T-Shirt : Sangoku de Dragon Ball Z
Ne perdons pas la boule de cristal du radar et continuons avec un T-Shirt que je trouve vraiment classe de Sangoku (toujours oui) accompagné de Krilin, Tortue Géniale, Piccolo, Shenron, sa transformation en Singe et quelques boules de cristal (la 1, 3, 4, 5 et 7).
 
 
- I believe there is a hero in all of us - 
Figurine : Luffy de One Piece
Prêt à recruter un nouveau compagnon de route pour parcourir les océans et mers ? Voici une figurine de celui qui veut devenir le Roi des Pirates, Luffy au chapeau de Paille du manga One Piece. Haut de ses 30cm, il y a la possibilité de pouvoir lui faire mouvoir la tête, les bras, les jambes et les pieds. 
 
 
- Je serais le roi des pirates ! -
Poster :  Saitama de One Punch Man
Mon coup de coeur de cette Box Manga / Anime, un poster de Saitama de One Punch Man en pixel art qui je trouve est très bien maîtrisé, au style des jaquettes de jeux NES. Son personnage pourrait même être repris dans Jump Super Star !
 
 
- Every single days !!!! -
Pins : Saitama de One Punch Man 
Pour accompagner le poster et finir en gardant le sourire lorsque tout va mal, il y a en plus du poster un pins à l'effigie de Saitama lorsqu'il a l'air totalement à l'ouest.
 
 
- Hu ?! -
Caribouclusion :
Pour une première box prenant le thème des mangas et des animations japonaises, je trouve qu'Hitek a su être à la hauteur, en proposant une sélection d'objet à collectionner qui permettra d'étoffer de superbe posters et verres, ainsi qu'une gamme de produit exclusif. De plus, cette Hitek Box nous propose pas moins de 7 licences pour bien commencer son lancement !
J'ai hâte de voir ce que l'équipe nous proposera le mois prochain.
 
Licences du prochain mois (Octobre) :
 
Les prochains thèmes pour le mois d'Octobre :
  • Dragon Ball Z
  • One Piece
  • Fullmetal Alchemist
  • Tokyo Ghoul
  • Pokémon

 

 
 
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Manga (BD-Manga-Comics)

Dodoma - Jun SHIRAISHI

Holla qué tal ? Aujourd'hui je voulais partager avec vous une petite découverte qui m'a intriguée de part son univers mais aussi la raison pour laquelle, comment tous ces évènements sont apparus au peuple de ses deux enfants mais aussi à... Oups j'allais en dire un peu trop ! Le titre a également égaillé ma curiosité sur cet ouvrage qui porte le même nom que la capitale de la Tanzani, de ce fait je me suis dit qu'il y aurait peut être un lien avec qui sait ! Mais passons plutôt à la découverte de ce manga en 3 volumes (le dernier prévu pour Décembre 2016) qui je pense, peut en intérresser certains. 

 

Synopsis :

Suivez les aventures de Mana, un petit garçon plein de vie, dynamique, agile, très serviable et maçon malgré son jeune âge qui ne rêve que d'une chose, rester auprès de son frère Shino, qui quant à lui, est plutôt de nature calme, réfléchie et décore en binôme avec son frère les habitations de runes, maintenant ainsi les vieilles traditions de leur peuple à l'intérieur de leur pays entouré de murs, Orbis.

En son centre, se dresse un Arbre de vie, qui permet de fournir aux habitants tout ce dont ils ont besoin pour survivre et espérer maintenir la paix qui y règne. Un bouleversement va complètement changer leur situation mais aussi leur destin. Autrefois habitué à recevoir des secousses sismiques, un violent séisme s'abat sur Orbis qui est littéralement attaqué par un peuple qui leur est étranger. Nos deux frères et leur peuple vont alors devoir faire face à cette nouvelle menace, une nouvelle réalité et percer les secrets que recel leur pays mais aussi le reste de leur monde.

 - Arbre de vie -

Critique du Caribou :

En l'espace de 15 pages, Dodoma réussi à faire en sorte d'informer le lecteur en ce minimum de page sur l'histoire de la création du pays, la présentation des personnages principaux, la situation dans laquelle se trouve leur peuple, un évènement inattendu et les secrets qui les entourent afin d'établir un premier contact mais aussi répondre à l'intrigue qui concerne cette histoire. 

- Première page -

Au niveau du genre, Seinen, le choix et la réalisation sont totalement respectés entre nos deux héros qui cherchent à se protéger avec le sens du sacrifice mais aussi de liens fraternels très forts qui les unis. Ils chercheront à se surpasser et faire en sorte d'atteindre leurs objetctifs qui sont la survie de leur peuple, d'Orbis mais surtout pour Mana de sauver son frère. 

Avec des scènes très dynamiques, des phases de combats qui sont de plus en plus réfléchis et travaillé, la narration mise en place réussi à très bien porter le lecteur sur la situation et les ressentis qu'ont nos héros mais aussi les habitants du pays. En grande partie structuré par de grandes phases d'action, l'auteur mélange avec subtilité et efficacité les dialogues qui ne sont pas forcément tous commentés, mais dont la lecture reste agréable et très compréhensible grâce aux expressions des personnages et la situation dans laquelle ils se trouvent.

Même si l'histoire reste classique dans l'ensemble avec des héros (Mana et Shino), une quête (trouver un endroit sauf),  des éléments ou personnes à protéger (Orbis, Shino et le peuple) et des éléments perturbateurs (séismes, envahisseurs, ennemis) qui va ainsi bouleverser le destin de nos héros. Le suspense subsiste en tout point avec l'arrivée de nouveaux personnages qui n'étaient au départ pas mis sur le devant de la scène mais qui s'avèreront être plus tard des éléments essentiels à l'évolution de nos héros pendant leur aventure. L'auteur a su garder une part de suspence avec ses personnages avec qui il s'amuse à laisser au lecteur l'imagination que peut contenir les bulles de narrations les concernants.

L'univers établit au sein de cet ouvrage est pasionnant, fascinant mais aussi intriguant dû à la découverte d'un monde stéril qui réserve de belles surprises, un conflit inter-civilisation, la présence de géants de pierres animés tel des Gundams, peut nous rappeler le Géant de fer. Au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, les habitants découvrent de manière inattendue en quoi leur "pays" est spécial et se doit de rester actif. On peut supposer que le fait de piloter cet "être vivant" comporte des risques qui nous réservent encore quelques secrets.

 - Orbis -

Concernant le détail, les dessins sont bien faits ainsi que les arrières-plans qui sont souvent bien illustrés, tout comme les scènes de combats qui sont très dynamiques et réfléchies, nous permettant de suivre avec facilité les différents angles pris sans se prendre la tête sur l'inclinaison ou la position des mouvements. On retrouve aussi auprès des personnages de très grands yeux bien expressifs, et des silhouettes humaines plutôt mince semblant presque fragiles mais qui disposent d'une certaines agilitées.

En dépit de son premier manga, l'auteur a tout de même réussi le challenge de placer le lecteur au niveau des personnages dans lesquels il pourra se retrouver pour découvrir avec eux leur situation au fil des pages. Avec de jeunes héros liés par des liens fraternels pour qui le destin n'as pas été clément et des caractères qui sont très différents,  on arrive à ressentir leurs sentiments et émotions à travers ces personnages très expressifs. 

 - Mana et Shino -

Conclustion :

Malgré un nombre de tome très minime mais des couvertures que je trouve vraiment magnifiques, Dodoma est un titre très intéressant de part ses personnages attachants, un scénario assez original qui réussit à faire en sorte de plonger le lecteur dans l'univers de Jun Shiraishi avec beaucoup de suspence sur " pourquoi du comment " leur monde en ait arrivé là. De plus, l'univers qu'emprunte Jun Shiraishi me fait grandement penser au jeu vidéo Shadow of the Colossus avec ses géants que l'on doit éliminer dans de vastes environnements afin de sauver notre bien aimé. 

 

Pour information :

Éditeur : Komikku
Titre original : Dodoma
Dessin : Jun SHIRAISHI
Scénario : Jun SHIRAISHI
Traduction : Yohan LECLERC
Prix : 7.90 ¤
Nombre de pages : 196
Date de parution : 12/05/2016

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Box Geek (Geekerie)
Wootbox "Exploration" - Septembre 2016
Qui dit « Rentrée des classes » dit exploration de nouveaux horizons pour certains dans leurs
nouveaux foyers scolaires mais aussi la découverte de nouveaux camarades, professeurs ou encore de nouvelles matières. C’est pourquoi, le thème de cette nouvelle Wootbox de ce mois de
Septembre colle totalement avec ce retour à l’enseignement et parfois l’inconnu…
" L’Exploration " !
 
 
 - Wootbox Exploration -
 
D’après le design du packaging et l’illustration affichée sur la face supérieure, vous l’aurez sans
doute remarqué qu’il s’agit du jeu de plateau le plus emblématique du cinéma, repris également en dessin animé où il passait sur France 3 (la belle époque *snif*) mais aussi en jeu vidéo, j’ai nommé… Jumanji !
 
En plus de ce retour en enfance plein de nostalgie (ou pas pour d’autre), au cas où vous ne seriez pas au courant, la suite est actuellement en cours de tournage avec comme acteur Dwayne Johnson, Kevin Hart, Jack Black et Karen Gillan où il sortira le 2 Août 2017, dont le réalisateur est Jake Kasdan qui a notamment réalisé « Bad Teacher » et « Sex Tape ».
 
Après ce petit aparté, revenons à nos petits caribous pour l’unboxing mais si jamais l’envie vous prend de discuter du film ou que vous avez des remarques sur ce sujet, je vous invite à commenter cet article :) .
 
Mais du coup que nous réserve cette petite box ?
 
Opening... Let's go !
Commençons tout d’abord avec le magazine au format pocket qui fait office de catalogue résumant les objets pouvant être acquis mais aussi une galerie de fan pris en photo avec la précédente box, un coup de c½ur de l’équipe et un indice en fin de page pour annoncer le thème de la prochaine Wootbox. Avez-vous trouvé à quoi elle faisait référence ?
 
 
- A quoi vous fait pensé cette épée ? -
 
Haut de ses 20cm… un visage charismatique un poil séducteur, une barbe fraichement rasée avec au bout du bras une mitraillette prête à être utilisée, voici « Nathan Drake d’Uncharted 4 » en figurine TITANS que je trouve assez badass !
 
 
- I'm through playing the heroes  - 
 
Viens ensuite un décor plein d’harmonie accompagné de couleurs chaudes et d’un sentiment de solitude. Nous avons là un mug aux teintes et ambiance tout droit tiré du célèbre jeu vidéo  
« Journey » sortie sur PS3 en 2012 et PS4 en 2015.
 
 
- Laissons place au mystère " -
 
Histoire de surfer sur la tendance et la nostalgie des films de l’époque qui ont su posé leur emprunte dans l’histoire du cinéma, un pin’s plutôt cool représentant l’overboard de Marty McFly dans Retour vers le Futur 2.
 
 
- Je t'emmène faire un tour ? -
 
Petit rappel encore avec le dernier livre de J.K. Rowling intitulé « Harry Potter et l’enfant maudit » sortie récemment où sa pièce de théâtre se déroule à Londres, nous pourrons également voyager et accéder à l’école de Poudlard grâce à ce porte étiquette à bagage, faisant référence au mur que nos jeunes sorcier traversaient pour atteindre leur école.
 
 
- En route vers le Chemin de Traverse - 
 
A l’effigie de la série « Doctor Who », vous pourrez maintenant vous baladez avec ce tour de cou qui lors de vos prochaines conférences de presse en mode « Hum m’voyez j’fais partie de cette team ! Oui M’sieur / M’dame ! ». Celui-ci embarque aussi la célèbre cabine au format miniature en métal.
 
 
- Un petit voyage ça vous tente ? -
 
Et pour terminer… un T-shirt inspiré de l’univers des premiers Bioshock, met en scène un Big Daddy (le protecteur des Petites S½urs) et une Petite S½ur soigneusement positionnée à ses côtés dans une situation qui les met en garde.
 
 
- Grrrr... Grrrrrr... Groarrr -
 
Caribouclusion :
Une petite box sympa qui respecte bien son thème « Exploration », même si néanmoins, d’autres licences qui reprennent et symbolisent aussi bien celles-choisi, auraient eu leurs places comme Lara Croft, Indiana Jones ou encore Portal. Sinon dans l’ensemble je suis satisfais des produits délivrés qui sont de bonnes qualités en particulier la figurine TITANS de Nathan Drake ! L’originalité comme le pin’s overboard de Marty Mcfly m’a fait plaisir à revoir et servira comme objet de collection à l’instar du T-Shirt Bioshock.
 
Design de la box : 5/5
Contenu : 4/5
Originalité : 4/5
Valeur : 5/5
 
N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette box et de ma critique personnelle sur cette box.
 
La bise !
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

  
Signaler
Objets Geek (Geekerie)

The Legend of Zelda Trading Cards

Kézako ? Aurais-je entendu qu’il y aura également un pack de jeu de cartes collectors à collectionner qui sortira le 1er Octobre en Australie ?

Les fans de la série Zelda vont enfin avoir leur jeu de carte à collectionner inspiré de la saga Zelda.

Vendu exclusivement dans le magasin EB Games Australia au prix de 20$ et les Booster à 6$ l'unité, The Legend of Zelda Trading Cards Collector’s Fun Box contiendra 4 packs de 6 cartes insérées au hasard, 1 autocollant ou 1 tatouage, 1 poster ainsi qu’1 Pin Collector sur 3 de disponible.

85 cartes sont approximativement à prévoir dans le deck de base incluant : des cartes Premium, 23 Standards, 8 cartes d’or Premium, 12 autocollants (variant 1 paquet sur 2) et 9 tatouages.

 - Les différents packs disponibles -

Les franchises disponibles seront :

 

Malgré une totale absence d’annonce évoquée jusqu’à ce jour pour une localisation en Occident, on espère que si celui-ci rencontre un franc succès, une chance d’import dans nos contrées pourraient se faire !

Mais pour le moment vous pouvez retrouver ces articles en pré-commande sur le site de EB Games :   Collector's Fun Box et Boosters.

Sources : Gamespot (Article), EB Games (Magasin)

Voir aussi

Jeux : 
The Legend of Zelda
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Objets Geek (Geekerie)

The Legend of Zelda : Hyrule Graphics est enfin disponible... au Japon !

Ça y est... le jour J est arrivé. Après nous avoir fait frissoné avec son trailer et son stand plus qu'impressionnant au salon de l'E3 pour l'annonce de Zelda : Breath of the Wild, Nintendo nous dévoile son nouvel artbook qui est sorti hier au Japon, du nom de The Legend of Zelda : Hyrule Graphics.

Uniquement disponible depuis hier au Japon, il faudra s’armer de patience jusqu’à l’année prochaine avant de voir le bout de son nez en Occident. 

De plus, Darkhorse qui est un éditeur de comics en partenariat avec Nintendo, avait annoncé la semaine dernière la parution d’un nouvel artbook de la franchise The Legend of Zelda. Cet ouvrage n’est autre que la version américaine de The Legend of Zelda : Hyrule Graphics, qui sortira le 21 Février 2017.

Le livre en question est divisé en trois parties : les deux premières concernent globalement l’artwork des différents volets de la saga, tandis que la dernière partie quant à elle présente quelques bonus.

Arborant près de 400 pages, il contient de multiples dessins, croquis, interviews exclusives avec l’équipe design, les pixels art originaux des premiers volets et même quelques artworks du tant attendu prochain Zelda sur Wii U et Nintendo NX.

Pour commander The Legend of Zelda : Hyrule Graphics, vous y accèder via : Amazon.co.jp ou bien CD Japon pour la somme de 4,298¥ soit environ 37,99¤.

Voici quelques photos du livre et de certaines illustrations ci-dessous :

 

Et pour avoir d'autres aperçus des artworks vous pouvez y accèder via les sources ci-dessous. Enjoy ! 

Sources : Dark Horse (Article), Gamer Network (Article + Photos), P-Nintendo (Article + Photo), Nintendo Everything (Article + Photos)

Voir aussi

Jeux : 
The Legend of Zelda
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
News (Jeu vidéo)

L'estimation des Pokémons fait son apparition : à quoi sert-elle ?

Depuis la dernière mise à jour parue le 22 Août 2016, les dresseurs ont l'occasion sans utiliser des applications tiers ou sites communautaires qui continuent de fâcher Niantic, d'enfin pouvoir faire : l'Évaluation des capacités de ses Pokémons ou calcul des IV (Individual Values, Valeurs Individuels en français).

Cette nouvelle fonctionnalité a pris position entre l'action "Transférer" et "Favoris" dans la fenêtre d'information du Pokémon qu'il soit déjà en votre possession ou bien fraîchement capturé.

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 - Bouton Évaluer -

L'apparition de ce nouvel outil permet d'appeler le leader de l'équipe dont vous faites partie après l'avoir choisi au niveau 5 (Team Instinct, Team Mystique ou Team Courage), afin de jauger si votre Pokémon sera taillé pour combattre dans les arènes ou s'il ne vaut mieux pas le garder bien au chaud à vos côtés.

Par différentes phrases qui sont propres à chaque équipe, leurs évaluations se font en quatre étapes, sans prendre en compte la présentation du Pokémon au début et leur phrase d'adieu à la fin.

L'évaluation portera sur les statistiques d'Attaque, de Défense, d'Endurance et de la Taille, mais ce qui nous intéresse surtout sont les trois premières caractéristiques citées.

Petit récap sur les IV

Chaque Pokémon possède des caractéristiques et compétences qui lui est propre dont la seule indication que Niantic nous donne est : la Taille, le Poids, le Type, les deux Attaques de combat et les PV.

Mais la communauté de joueurs a trouvé dans le code source du jeu, que dans chaque Pokémon, il y avait des statistiques cachées qui permettraient d'obtenir le meilleur poulain pour l'obtention ou la défense d'une arène : les IV.

Ses IV sont répartis en trois catégories : l'Attaque, la Défense et l'Endurance. Celles-ci sont notées entre 0 et 15, donc plus elles sont élevées, mieux on se rapproche du pourcentage de perfection (100%) du Pokémon.

Exemple : Un Roucool a 9/15 en Attaque, 13/15 en Défense et 11/15 en Endurance donnent un total de 33/45 soit 73,33%. 

Signification des phrases des chefs d'équipe dans l'évaluation de Pokémon

1ère phase d'analyse : Remarque sur les capacités (IV)

Dans un premier temps, le chef d'équipe évalue dans sa globalité les capacités de votre pokémon et détermine dans quelle catégorie d'IV (dissociée en quatre parties) il appartient. Tous les leaders commenceront leurs phrases par " Dans l'ensemble, ton "Nom du Pokémon" " suivie de son évaluation.

- Remarque sur le % des IV -

2ème phase d'analyse : Remarque sur la ou les meilleurs statistiques

Après une vision globale effectuée, le chef d'équipe pointera cette fois la ou les meilleurs statistiques que possède votre Pokémon. Propre à chaque Pokémon, chacun peut acquérir sa meilleure statistique en AttaqueDéfense ou PV, mais peut-être également égale avec une ou toutes les autres.

C'est-à-dire qu'un Roucool peut avoir son meilleur capital en Attaque mais qu'un autre peut quant à lui posséder ses meilleures statistiques en Attaque et également en Défense. De ce fait, le chef d'équipe commencera sa phrase par "Son meilleur atout est son capital " Attaque, Défense ou PV " et continuera sa phrase par " Son capital "Attaque, Défense ou PV " est du même calibre ! " s'il a une autre stat qui est équivalente à la première ou la seconde.

 

 - Exemple : Les PV et l'Attaque sont les meilleures statistiques -

3ème phase d'analyse : Remarque sur les statistiques de base

Le leader détermine ici une estimation des IV pour au moins une stat de base, permettant de nous faire déjà une idée du potentiel qu'a notre Pokémon.

- Remarque sur les statistiques -

4ème phase d'analyse : Remarque sur la taille du Pokémon

Le leader vous donne en fonction de la taille dont dispose votre Pokémon : XLLargeSmall ou XS, une remarque en comparaison de la taille des autres espèces du Pokémon sélectionné. Cette information n'est pas très essentielle, étant donné que nous l'avons déjà sur la fiche du pokémon avec une icône XL ou XS.

- Remarque sur le poids -

Sources : jeuxvidéo.com (Évaluation Dresseur), pokemongo.gamepress.gg (Évaluation Dresseur), jeuxvideo.com (IV)

Voir aussi

Jeux : 
Pokémon GO
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Journal de bord (Jeu vidéo)

Que m'arrive-t-il ?... Où suis-je ?... Quelle est cette brise qui effleure mon casque ? Je m'éveille sur une planète qui me semble totalement inconnue et dépourvue de toute trace de forme de vie dû à cette radioactivité que ma combinaison vient de détecter. L'initialisation de mes équipements pour pouvoir survivre continue de se mettre à jour mais je remarque que mon vaisseau n'est plus opérationnel dû à un crash que j'ai probablement eu... Est-ce la raison pour laquelle je me sens si désorienté ?

 

Pas le temps de rester là les bras croisés je dois faire en sorte de quitter cette planète au plus vite mais avant cela, il me faut un moyen de canaliser ou du moins restituer au fur et à mesure la protection que me confie ma combinaison contre cette radioactivité. Je découvre avec stupeur que je suis également équipé d’un scanner et d’un pistolet qui fait office de multi-outil, utilisé à la fois pour collecter des ressources mais aussi me défendre par la même occasion, ce qui me servira à survivre.

 

 

Un destin déjà tout tracé

 

Après avoir enfin décidé de commencer mon périple, j'aperçois tout près du vaisseau une capsule qui me semble plutôt être une balise de détresse qu'un tas de ferraille endommagé laissé à l'abandon. Celle-ci s'agite tout à coup lorsque je m’approche suffisamment d’elle, afin d'en connaître les raisons et les motivations du message qu’elle peut contenir. Une orbe mystérieuse en ressort, impossible de la fixer dû à son incroyable éclat, je ressens une présence qui m'inspecte, me connais, m'analyse et communique avec moi à travers la pensée en ne laissant qu'un bref message : " suivre la voie qu'un être nommé Atlas a tracé pour moi ".

 

 

Qu'est-ce que cela signifie ? Dois-je accepter cette requête ? De toute façon je n'ai pas d'autre choix que de suivre mon instinct et croire à l'orientation que me suggère cet Atlas dans le but d'éclaircir mes doutes et questions en suspens.

 

A la recherche d’une solution

 

Suite à l’information reçue par cette balise, je dois tout d’abord inspecter l’étendue des dégâts qui ont été causé sur le vaisseau, avant de pouvoir partir en quête d’éventuels matériaux et ressources nécessaires à son refonctionnement. La majorité des pièces sont à l’état de pièce détachées, mais je ne dois pas me laisser abattre, il me faut trouver un moyen de réparer, reprogrammer et fournir du carburant à mon vaisseau mais aussi à mon système de survie.

 

Non loin du précipice qui borde le flanc de la montagne, je peux observer en cette nuit tempérée, une terre sèche mais riche en flore, alors que le climat semble plutôt aride et désertique pour la croissance d’une plante dans un milieu tel que celui-ci.  

 

 

Contemplant la vallée depuis mon plateau, une structure inconnue gise non loin d’ici, esquissant un certain mystère et incompréhension de ma part à la signification d’un tel monument au milieu de nulle part. Face à cet édifice ressemblant à une petite stèle cylindrique où au centre, un signe est gravé et creusé, celle-ci s’illumine au contact de ma main et comme avec la balise de secours, infiltre mon esprit.

 

Un mot audible dans une langue que je ne comprends pas jaillit sur l’écran de ma combinaison avec des caractères étranges qui s’illuminent d’une lumière douce couleur lilas  pour ensuite se consumer en quelques secondes. L’instant d’après, ma combinaison m’informe que je viens d’apprendre et d’enregistrer dans ma base de données le mot " savoir " dans le dialecte de la civilisation korvax. Confus par ce qu’il vient de se produire et la fatigue gagnant chaque minute du terrain, il faut que je me repose à bord de mon appareil.

 

La nuit passée à l’abri dans le vaisseau, ma première exploration se trouve être une grotte luxuriante à proximité du camp où mon scanner détecte de nombreux minéraux que je peux extraire afin de pouvoir alimenter ma combinaison mais aussi certaines parties de l’appareil. Ayant la possibilité de pouvoir analyser chaque élément de mon environnement, je profite de cette occasion pour en apprendre plus sur sa flore en attendant de pouvoir croiser, peut-être, une créature vivante qui je l’espère, sera bienveillant et amical en ma compagnie. 

 

Les bienfaits de la planète

 

Etant le premier de mon espèce à avoir découvert certaines plantes et roches qui arborent cet antre, j’ai la possibilité de pouvoir les nommer à ma guise pour laisser une trace de ma visite sur cette planète qui au passage, je rebaptiserai surement plus tard, lorsque je serai un peu plus serein sur ma situation.

 

Je découvre avec surprise, après avoir parcouru la grotte de fond en comble, des ressources qui me sont jusque-là inconnues, comme du fer, du carbone et de l’aluminium

 

 

Activant le scanner pour en savoir davantage, celui-ci m’informe que chacune de ces ressources appartient à une catégorie qui lui est propre : les éléments " Isotopes " dont fait partie le carbone, serviront à recharger des armes, des équipements d’extractions et l’exocombinaison, les éléments de type " Oxydes " comme le fer, permettront de créer et recharger des éléments défensifs, les éléments dit " Silicate " dont je n’avais pas encore fait la découverte, sont employés à la création de composants de vaisseaux et d’exocombinaisons, tandis que les éléments de la classe " Neutre " sont principalement utilisés dans un but commercial. 

 

Rassuré par les données collectées et l’utilisation que je pourrais faire de ses matériaux, je comprends que je dois impérativement en collecter un maximum à chaque voyage que j’entreprendrai, afin d’établir un stock de réserve conséquent en cas d’urgence nécessaire.

 

Sans plus attendre, après avoir terminé ma fouille dans cette grotte, il me faut maintenant m’aventurer sur cette terre sèche à la recherche d’habitant mais aussi de potentielles autre ressources utiles.

 

Seul au monde… ou pas

 

Sous un soleil effervescent, ma combinaison indique seulement une température de dix-neuf degré sept pour une radiation avoisinant les soixante-cinq degré de toxicité. Une belle après-midi qui s’annonce, si je puis dire. Découvrant un paysage à couper le souffle malgré cette impression de solitude, le scanner détecte une balise qui se trouve non loin de ma position actuelle. Une lueur d’espoir m’envahie, pensant peut être trouver une forme de vie intelligente qui pourra répondre à mes questions, qui n’ont pas encore eu de réponses jusqu’à présent.

 

 

Mon inventaire bien rempli, mon jetpack bien harponné sur mon dos et ma résistance aux effets climatique de la planète restaurée, je suis paré pour découvrir la signification de cet étrange signal émis par cette balise. Tout en me dirigeant vers cette alerte, pendant que je continue à inspecter chaque parcelle du terrain où sillonne de multiple types de plantes et de roches, j’aperçois une créature étrange aussi grande que moi, qui se tient debout sur deux pattes griffues, munie d’une queue et d’une petite tête avec une légère crête bleue présentant un énorme bec qui ne m’inspire pas du tout confiance.

 

Après un certain temps d’observation, la créature me parait amicale et intéressée par un matériau que j’ai en ma possession. Après lui en avoir donné une certaine quantité tout en restant sur mes gardes, celle-ci émet un croassement de joie en m’indiquant par un coup de tête de la suivre l’air émerveillé.

 

 

Surpris d’un tel comportement, je la suis jusqu’à l’endroit qu’elle m’indique révélant après avoir creusé quelques secondes, une pierre rouge couleur alizarine émettant un scintillement éblouissant par les rayons du soleil qui ne cessent de la mettre en valeur. Elle contient en son sein un matériau que je n’ai encore jamais vu auparavant, un radnox, appartenant à la catégorie des éléments la plus rare de toutes, les " Précieux ".

 

Arrivé à destination

 

Ayant toujours voulu appeler mon animal de compagnie par des noms plutôt loufoques, je décide donc de la prénommer Casse-Noisette de par son énorme bec. Contente de m’avoir trouvé cette petite merveille, elle continue ses fouilles à la recherche de potentiels autres matériaux susceptibles de m’aider dans mon voyage, mais hélas je dois l’abandonner pour reprendre mon chemin vers cette balise qui m’intrigue grandement.

 

Sur le chemin, alors que ma collecte d’héridum va pour le mieux, un petit drone volant qui depuis un petit moment analysait l’environnement, se rue sur ma personne en virant son ½il du blanc au bleu tout en me scannant pour je pense, évaluer si j’enfreins une quelconque règle régissant sur cette planète. 

 

 

Je n’ai rien vu de tel auparavant ! Après un scan qui me balaye de la tête au pied, l’½il reprend sa couleur initiale et le petit engin reprend son travail d’inspection. Cette machine ressemble à n’en pas douter à une sorte de sentinelle qui occupe le poste de gardien de l’environnement et de l’équilibre sur la planète. Mieux vaut qu’en la présence de l’une d’entre elles, si elles sont plusieurs, je reste prudent et ne porte pas trop l’attention sur moi.

 

Quelques mètres plus loin après ma rencontre surprise, une station se dresse devant moi. Mon scanner ne s’est pas trompé, le signal m’indique bel et bien cet endroit. Un large bâtiment muni d’ une passerelle reliée à une plateforme rectangulaire où au centre, un socle fait office de rampe d’atterrissage pour d’éventuels vaisseaux. Sous le toit qui dépasse de quelques mètres le bâtiment en largeur, un individu muni d’un casque semble très occupé et concentré sur la tablette qu’il porte dans sa main droite.

 

 

M’ayant aperçu, l’individu me fait des gestes très rapides d’aller-retour de la main, signe de venir le voir assez rapidement. Une description s’affiche soudainement à l’écran de ma visière, décrivant l’espèce à laquelle appartient cet alien : " Les Korvaxs sont une race d’être artificiel qui mettent en avant leurs connaissances et l’apprentissage avant toute autre activité. Ils ont une confiance en eux qui les poussent à croire qu’ils sont plus intelligents que les autres races ". 

 

Alors il y a d’autres races qui peuplent les différentes planètes et galaxies ? Cela ne va pas me faciliter la tâche si certaines sont plus hostiles que d’autres en plus d’apprendre leur langage mot par mot grâce à ces stèles que l’on pourrait appeler " Pierre du Savoir ".

 

Rencontre avec un inconnu

 

Le korvax interagit dans sa langue que je ne comprends pas où même le mot " savoir " que j’ai pu apprendre auparavant ne m’est d’aucune utilité. Il pointe du doigt ma combinaison puis me montre sa tablette avec des espèces de la faune et de la flore d’une autre planète, me faisant comprendre qu’il aimerait obtenir des informations sur celle-ci que j’ai pu analyser. 

 

Deux choix se présentent : dans un premier temps lui fournir les données que j’ai collecté afin de recevoir une quelconque information ou récompense en retour, soit je les garde pour moi et lui propose un échange contre des ressources. De toute évidence, partager avec lui mes connaissances fera surement en sorte que je monte dans son estime en lui prouvant que je suis également une créature douée d’une certaine intelligence.

 

Après lui avoir donné l’autorisation de pouvoir transférer mes recherches, le korvax hoche la tête avec un roucoulement de joie qui laisse apparaitre une toute autre expression qui prend la forme d’un symbole sur son casque avant de revenir à son état initial. Son comportement confirme ma bonne prise de décision. 

 

Pour cet acte généreux, je le vois soudainement appuyer sur une touche de sa tablette. Mes connaissances technologiques se mettent à jour révélant la capacité de produire une version améliorée de mon scanner et la position d’une balise qui m’indique l’emplacement d’un observatoire se trouvant sur une autre planète.

 

Départ et fragment d’histoire

 

Satisfait, il retourne à ses occupations me laissant tranquille. La sphère flottante que je vois à ses côtés me parait bien étrange. A quoi peut-elle servir ? Un symbole représentant un bouton de marche qui clignote n’attend que mon approbation pour pouvoir l’activer. Après avoir appuyé sur l’interrupteur, un terminal s’affiche, révélant un texte qui décrit l’utilisation de cette machine : Marché galactique, achetez ou vendez à travers toute la galaxie.

 

Détenant un surplus de ressources que je devais garder sans avoir la possibilité d’en acquérir de nouvelles, dû à mon inventaire limité, c’est si je ne m’abuse, l’occasion de se faire un peu de blé. Cela tombe bien car je n’ai jusqu’à présent pas gagné un sou. Après quelques transactions bien acheminées, il me faut quitter cet endroit et retourner au campement. 

 

Lui faisant signe de la main en guise d’adieu et de remerciement, je rebrousse chemin en direction de mon épave de vaisseau qui n’attend qu’une chose, qu’on le remette sur pied. À mon retour je croise énormément de créatures, de ressources et de plantes que je n’avais pas encore eu l’occasion d’ajouter à ma bibliothèque galactique. Cependant, il m’en reste quelques unes à trouver et pour cela je vais avoir besoin de parcourir la planète à bord de mon vaisseau.

 

De retour au camp, j’effectue les réparations, l’approvisionnement du carburant et la met en marche : " Allumage des feux… OK. Propulseur de décollage… OK. Pulsoréacteur… Ok. Bouclier déflecteur… Ok. ". Maintenant que tout est opérationnel, il ne me reste plus qu’à effectuer mes dernières recherches sur les spécimens manquants, ce qui me permettra d’obtenir de l’argent. Car oui, lorsque la découverte totale de la faune est accomplie, une prime est envoyée directement à la personne qui a réussi cette prouesse.

 

Quelques heures passent, la nuit revête discrètement sa robe d’une douce teinte rougeâtre. La dernière créature analysée et la récompense obtenu, une nouvelle stèle qui n’avait rien à voir avec les autres que j’ai rencontré dernièrement se dresse devant moi. Rectangulaire avec une sphère emboitée dans un socle au sol, le même processus d’activation est nécessaire pour établir le contact.

 

 

Comme cette orbe mystérieuse, la sphère au sol se lève, le monolithe s’allume et fait valser entre ses gravures, un dégradé de bleu qui reflète en cet instant une atmosphère de tranquillité et d’harmonie. En plus de l’apprentissage de plusieurs mots, un court récit suit m’expliquant un passage sur l’histoire de la civilisation '''korvax''' qui autrefois, peuplait cette planète qui était beaucoup plus riche et saine. Le conte dévoilé, je prends non plus cette fois la route à la recherche d’un nouveau bâtiment ou plante non répertoriée à ma connaissance, mais vers les étoiles en quête de l’observatoire qui m’attend au-delà de cette planète.

 

 

---

 

Fin de transmission

 

 

Nom de la planète :  _Toxiclaque_
Galaxie :  _SRC_
Météo : Nuage de gaz
Sentinelles : Typiques
Flore : Abondant
Faune : Modéré

 

 

 7 Espèces trouvées :

 

          (reste à venir).

Voir aussi

Jeux : 
No Man's Sky
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Petit caribou d'eau douce, le monde des jeux vidéos et des mangas japonais m'ont bercé dans le tonneau depuis mes premières dents de lait ! Aujourd'hui je souhaite partager mais aussi en apprendre plus sur ces mondes qui me fascinent et me passionnent avec vous.

 

Donc n'hésitez pas à me corriger, commenter, critiquer, crier, partager et aimer si ce que j'écris vous plais (ou pas) !

 

Du coup et bien... vous trouverez pour le moment sur ce blog :

 

Journal de bord : mes journaux de bord sur différents jeux que j'aurais pu tester ;
Geek : mes trouvailles d'objets geeks ;
Bilan : des récaps de la semaine en lien avec les jeux vidéo ou les mangas ;
News : informations sur l'actualité du jeu vidéo et des mangas ;
Retro Gaming : des souvenirs sur mes tous premiers jeux ;
Box Geek : l'ouverture de mes box Geek !

 

Archives

Favoris