La Pause du Gamer

Par Mr.B Blog créé le 28/01/16 Mis à jour le 19/09/16 à 12h05

Reviews / Coups de coeur / Débats.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Bien le bonjour Gameuses et Gamers,

Aujourd'hui j'aimerais partager avec vous une petite balade que j'ai eu l'occasion de faire au Musée des Arts Ludique (34 Quai d'Austerlitz) qui a accueilli du 25 Septembre 2015 au 06 Mars 2016 l'exposition nommée "L'art dans le J.V".

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet, dès mon arrivée, mon amie et moi sommes plutôt impressionnés par la file d'attente assez impressionante au premier abord, surtout pour une exposition présente depuis le 25 Septembre.

J'me rends compte que la quasi-totalité de la file est composée d'enfants accompagnés bien évidemment de leurs parents, pas particulièrement rassurant comme première impression si je puis dire, mais on tente quand-même le coup, l'exposition s'annonce plutôt sympa avec les affiches présentes dehors qui mettent déjà l'accent sur le MADE in FRANCE, Remember Me / Child of Light / Wakfu et autres productions ornent la façade extérieur.

 Premiers pas dans l'accueil, à gauche la sortie de l'exposition qui convoite le porte-monnaie des visiteurs avec un stand remplis de goodies (Mugs / Livres / Sac à main et j'en passe, vous connaissez la musique ...) Tout est bon pour grapiller quelques euros aux visiteurs en plus du ticket d'entrée, ticket assez cher pour une telle exposition, malgré un tarif étudiant plus abordable. Notre ticket acheté et bipé à l'entrée, c'est parti, nos premiers pas sont stoppés par une petite introduction écrite sur un mur concernant la place de l'art dans le J.V, après une courte lecture nous nous dirigeons vers les premiers artworks exposés, le nouveau bébé de Swing Swing Studios tape à l'oeil de la plupart des visiteurs, Seasons After Fall intrigue bien évidemment de par sa direction artistique singulière et son petit protagoniste tout mignon qui enchante les enfants.

Un peu plus loin, une grande salle, avec cette fois-ci des diaporamas qui diffusent diverses interviews intéressantes sur la place du J.V et des défis que représente la conception via l'art d'un univers issus du jeu-vidéo, devant nous également, une plateforme en verre nous expose des croquis et autres concepts, notamment des level-concept papiers de licences mondialement connus aujourd'hui, tel que les Lapins Crétins, ou encore Rayman de Michel Ancel, il nous est donc possible de témoigner du travail manuscrit et des multiples concepts qui ont été imaginés pour donner naissance aux personnages et aux différents niveaux.

(Par avance, veuillez m'excuser pour la qualité des images ...)

Petite surprise, à ma droite, juste avant d'entrer dans la prochaine salle, j'aperçois une petite statuette à l'air famillier, c'est en réalité un petit buste du Gobelin réalisé par Pascal Duriaux issus de la démonstration technique nommée "The Dark Sorcerer" sur PS4 faite par Quantic Dream lors de l'E3 2013 :

 La prochaine salle marque en quelques sortes le début de la fin, là où la précédente salle réussisait à proposer un contenu assez varié, là il n'est question que d'artworks exposés à la chaîne dans une successions de salles sobres à fond noir et à la luminosité qui éclaire les contours des multitudes artworks déjà vu et revus pour la plupart, parmis eux des artworks de titres tels que (Beyond Two Souls / A.C II / A.C Revelations et la Forteresse de Masyaf enneigée/ A.C III / A.C Unity / A.C Syndicate / Remember Me et son Néo-Paris / Syberia / From Dust / Life is Strange / Child of Light / Soldats de l'inconnu / Dishonored / Wakfu etc ...) Voici donc quelques photos que j'ai eu l'occasion de prendre sur place :

 (J'ai un peu halluciné en voyant ça ... Je n'ai rien contre LiS, bien au contraire (<3), mais sérieusement ... Ils auraient quand-même pu faire l'effort de trouver un artwork un peu moins connu et plus tape à l'oeil, surtout lorsqu'on sait que cette artwork fait office de jaquette officielle).

Après cette pléthore d'artworks à n'en plus finir nous arrivons donc dans une salle destinée en partie au travail de Laurent Gapaillard, dessinateur et concepteur visuel qui a par ailleurs travaillé sur le titre phare d'Arkane Studios, Dishonored, dans cette salle sont exposés des bustes au caractère prononcé et aigri, ainsi que des artworks grandeur nature qui nous rapelle à quel point le style artistique singulier de Dishonored est toujours aussi agréable à contempler, des protagonistes tels que "Hiram Burrows" sont fièrement exposés, (Sokolov en serait fier ...)

Avant-dernière salle consacrée cette fois-ci à Quantic Dream, bon je vous avoue que j'ai pas très bien compris l'intérêt, surtout que pendant plus de deux salles, du Quantic Dream vous en voulez, en voici ... Mais bon qu'importe, cette salle est composée comme toujours d'artworks, mais aussi de téléviseur qui présentent aux visiteurs le principe de la fameuse motion capture de David Cage, les visiteurs sont nombreux dans cette salle, les visages, les rides, les expressions, les détails en général fascinent. Les visages des protagonistes défilent au fur et à mesure, esquissant un petit sourire par-ci et un petit air de mécontentement par-là histoire de laisser la magie opérer.

Je prends donc mon temps pour écouter quelques mots de David Cage sur ses créations pour ensuite me diriger vers la dernière salle destinée au studio Français Ankama mais pas que ...

Nous y voici, la salle destinée aux créations du studio français Ankama, mon téléphone m'a malheureusement lâché à ce moment, faute de batterie, donc pas de photos ! Quelques croquis, quelques artworks que les plus jeunes reconnaissent dès le premier regard, au fond une petite salle annexe est amménagée, je me dit que ce doit être une petite interview sur les projets d'Ankama et son rapport à l'art, eh bien non, c'est Ubisoft qui s'est accaparé l'audience avec une idée plutôt bien trouvée, celle de laisser aux visiteurs le plaisir d'apprécier l'Ubiart Framework avec une présentation de Child of Light accompagnée de son fameux thème signé Coeur de Pirate, l'opération séduction est un succès, tant pour les enfants que pour les parents.

C'est ainsi que se clôture l'exposition, j'en ressors assez déçu car même si j'ai pu observer quelques oeuvres / croquis et bustes grandeur nature, au delà de ça, la plupart des oeuvres exposés sont déjà connu des Gamers que nous sommes, rien de très exclusif en soi, pour un prix étudiant frôlant les 13.00 / 14.00 ¤ on s'attends à quelques perles rares, nous avons plutôt le droit à une exposition disposée de façon maladroite et qui n'arrive pas à placer les différentes créations et studios sur un pied d'égalité, au final cette exposition ne satsfaira en rien votre soif de connaissance, mais elle a au moins le mérite de vous faire passer un agréable moment. 

Et vous ? Qu'en pensez vous de ce type d'expositions ? A quel public pensez-vous qu'elle s'adresse ? Y-êtes vous allés ? En êtes-vous ressorti satisfait ? Dites-moi tout ! :)

En tout cas, je vous remercie d'avoir pris le temps de lire ce petit article sur l'Art dans le J.V - L'expo, portez-vous bien, et à très bientôt !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Mr.B
Signaler
Mr.B
@Donald87 -> Merci, ça fait plaisir ! :)
Donald87
Signaler
Donald87
Tiens, j'avais loupé ce bel article ...
La Pause du Gamer

Édito

Ici on parle de tout et de rien, le tout dans la joie, la bonne humeur et le respect d'autrui.

Dans ce blog vous trouverez des posts qui proposeront des reviews, des partages de mes coups de coeurs (jeux-vidéos / animés / musiques / cinéma / livres) et bien sûr des débats à thèmes.

Des posts, qui, je l'espère vous donneront envie de rejoindre la partie et de vous exprimer !

Par avance, merci de votre participation.

Mr.B

Archives