Screenopathe
Signaler
Mes critiques cinéma

Take Shelter affiche

Il a récolté beaucoup de prix critiques dans les différents festivals où il a été présenté, dont le Festival de Cannes et Deauville, Take Shelter nous arrive en salles et présente la descente obsessionnelle d'un père de famille, Michael Shannon, qui sent arriver une catastrophe. Bouleversant.

Curtis LaForche est un père de famille tout à fait normal. Il a une jolie maison à crédit, une belle femme et une jeune fille sourde qu'il espère un jour soigner. Mais sa vie bascule lorsqu'il rêve pour la première fois d'une tempête monstrueuse qui emportera tout sur son passage. Dès cet instant, l'obsession va le gagner et corrompre sa vie personnelle et sociale. Que faire de ces terreurs nocturnes qui se transforment bientôt en hallucinations? Curtis est-il en train de devenir fou ou sont-ce des messages à caractère prémonitoire?

Take Shelter vous propose de plonger au milieu de la psyché d'un homme tourmenté. Le personnage de Curtis est un homme droit, que l'on ne croirait pas capable de tels accès, et qui pourtant va sombrer dans un délire obsessionnel qui va le faire s'aliéner sa famille et ses amis. A chaque instant, le spectateur vit ce qui lui arrive comme une nouvelle avancée de sa pathologie, mais l'on garde toujours espoir qu'il aille mieux. Quand les rêves reviennent, avec toute la terreur qu'ils sont capables de provoquer, c'est tout juste si l'on ose encore respirer.

Take Shelter image 01

Le film de Jeff Nichols (Shotgun Stories) a cela de réussi qu'il rend la peur de son personnage principal presque palpable. Tout en n'étant jamais pleurnichard, Take Shelter arrive tout de même à transmettre beaucoup de pathos grâce à ce roc au coeur fragile qui tente de dissimuler ses propres problèmes. Mais, bientôt, la maladie le forcera à des actions irréfléchies et irrépressibles qui lui rendront la vie dure. On appréciera particulièrement la peur que l'on ressentira en tant que spectateur prévoyant l'arrivée prochaine d'une terreur nocturne. La mise en scène de la tempête rêvée est aussi particulièrement réussie.

Mais si le film est à ce point réussi, c'est grâce à la performance de ses deux acteurs principaux. Michael Shannon (actuellement dans Boardwalk Empire) incarne un Curtis LaForche tout en contraste, entre sa force apparente et sa fragilité intérieure, tandis que Jessica Chastain (The Tree of Life) est resplendissante en femme aimante qui n'arrive pas à nouer le contact avec son mari en difficulté.

Take-Shelter-image-02.jpg

Take Shelter fait rapidement oublier ses deux heures de pellicule en offrant un séjour tourmenté dans la tête d'un homme obsédé par la protection de sa famille. Une obsession qui finira par le ruiner personnellement et socialement. Michael Shannon est bouleversant dans ce drame aux accents fantastiques qui ne laissera certainement pas de marbre.

  3-5.png

Merci infiniment à Mikadotwix à qui je dois ces belles étoiles qui vont désormais orner mes critiques cinéma. Thanks a lot!

 

                                     Sens Critique logoVodkaster logoTwitter-logo.pngFacebook-logo.jpg

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Ouais je sais, c'était un petit troll facile ^^ J'ai pas trop aimé Black Swan mais je sais que c'est un bon film.

Juste que je me sentais pas du tout impliqué, contrairement à Take Shelter *_* (<3)
Mordraen
Signaler
Mordraen
Lol Fachewachewa. Je sais pas ce que tu reproches à Black Swan, moi je suis bien rentré dedans.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Take Shelter <3

C'est un peu comme Black Swan, mais en bien \o/

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris