Screenopathe
Signaler
Mes critiques cinéma

 

Sexe entre amis affiche

En ce moment la nouvelle tendance dans les comédies romantiques c'est le sexe sans attaches, détaché de tout sentiment. Et, évidemment, les scénaristes s'évertuent à nous dire qu'un tel type de relation ne marche jamais. Les sentiments s'en mêlent toujours. On avait déjà vu Sex Friends cette année, avec Ashton Kutcher et Natalie Portman, cette semaine c'est au tour de Justin Timberlake et de Mila Kunis de tenter leur chance.

Dylan Harper est un jeune directeur artistique de sites internet recruté par le grand magazine GQ par le biais d'une chasseuse de tête, Jamie, qui réussit à le déraciner de Los Angeles pour l'emmener jusqu'à New York. Très vite, ils se rendent compte qu'ils peuvent bien s'entendre. Mais tous deux sortent d'une désillusion amoureuse et ne sont pas prêts de s'engager de nouveau. Aussi décident-ils d'entamer une relation sans attache, purement sexuelle. Au début, l'alchimie semble opérer mais au bout du compte, la relation va se compliquer. Dylan et Jamie seront-ils prêts à se laisser aller?

Comme avec Sex Friends, le film de Will Gluck ne réinvente pas la roue. Pire, ils restent clairement dans les sentiers battus. A tel point que l'on connaît déjà la fin avant de l'avoir vue. Vous allez me dire que c'est le syndrome comédie romantique. C'est vrai, mais quand on a un film comme Sexe entre Amis qui se moque ouvertement des comédies romantiques classiques, sous couvert de sa volonté de changer un peu des clichés, on se rend bien compte que l'objectif n'est absolument pas rempli.

Sexe entre Amis image 01Sexe-entre-amis-image-02.jpg

Au lieu de cela, on obtient du très classique, avec tous les rebondissements convenus d'une comédie romantique. C'est fait de manière correcte, c'est juste dommage de vouloir changer des clichés classiques de la romance et de finalement reprendre la même recette. Ambitions contradictoires donc, entre le classicisme et une volonté de modernité. Justin Timberlake plaira évidemment à ses fans, son torse rasé peut-être plus que son jeu d'acteur. Tandis que les formes de Mila Kunis raviront les hommes, malgré un personnage un tantinet vulgaire à certains moments.

Au final, Sexe entre Amis est une comédie romantique somme toute classique. Plutôt convenue, on regrettera que ses volontés de changer les dogmes du genre soient restées à l'état de projet. Le couple d'acteurs fait le boulot sans mériter pour autant d'énormes éloges. Des scènes plutôt sympa égailleront le tout sans que la sauce prenne pour autant.

Note-critique---Bobomb-mitigee.jpg

Source vidéo et photos : Allociné

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Davcio
Signaler
Davcio
Mila Kunis, donc rien que pour elle... :tv:
benbass
Signaler
benbass
Très classique ouaip , mais j'ai vraiment apprécié le film (j'n'ai pas l'habitude d'en voir).

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris