Screenopathe
Signaler
Mes critiques cinéma

                                          Colombiana-affiche-copie-1.jpg

Après le succès de Taken, l'an dernier, les productions Europa Corp continuent à se tourner vers l'exportation mondiale et plus particulièrement vers les Etats-Unis. Cette année, c'est au tour d'Olivier Megaton, qui signera d'ailleurs Taken 2 (le monde est tout de même petit!), de reprendre le flambeau avec Colombiana qui donne à Zoe Saldana de quoi montrer qu'elle peut être beaucoup plus que la belle Na'vi de James Cameron.

Tout commence par un drame. A dix ans, la petite Cataleya est témoin du meurtre de ses parents par des voyous menés par le malfrat Fabio. Elle réussit tant bien que mal à s'enfuir chez son oncle à Chicago avec une idée en tête : grandir et pouvoir venger ses parents dans le sang. Quinze ans plus tard, Cataleya est devenue une tueuse à gage hors pair et laisse des dizaines de morts derrière elle. Mais le FBI est derrière l'affaire et commence à rassembler bon nombre d'indices à son sujet, tout comme la bande de Fabio qui est bien décidée à porter le conflit vers Cataleya...

On est d'accord, le scénario du film ne casse pas vraiment des briques. Il est plus prétexte à voyager et à donner de nombreuses scènes d'action, comme c'est souvent le cas dans les films d'action. Si la psychologie du personnage principal est plutôt bien tournée, avec son obsession pour la protection et la solitude, on aurait aimé que l'intrigue concernant la CIA et Fabio soit un peu plus développée, qu'on ressente mieux le dégoût envers eux.

En ce qui concerne toute la partie action du film, elle apporte un vrai rythme au long métrage d'Olivier Megaton qui s'en donne à coeur joie dans le domaine de la castagne. Il faut dire que le personnage s'y prête bien, vu qu'elle passe de la discrétion à la force plus frontale. Cette évolution se ressent bien dans les scènes d'action qui nous en donnent clairement pour notre argent. Une vraie réussite.

Colombiana-image-01.jpgColombiana-image-02.jpg

De plus, Colombianaest aussi un moyen pour Zoe Saldana de montrer qu'elle sait faire autre chose que de la performance capture (le procédé utilisé pour créer les Na'vi dans Avatar) et qu'elle peut porter un film de bout en bout. Eh bien, c'est le cas. Que ce soit en termes de physique ou d'émotions, la belle Saldana prouve qu'elle peut endosser le rôle d'une femme forte pendant tout un film qui gravite autour d'elle. D'ailleurs, tant qu'on parle des acteurs, je donnerais une mention spéciale à la petite Amandla Stenberg, qui incarne Cataleya jeune avec une force rare.

Au final, Colombiana est un film d'action tout à fait correct qui montre qu'Europa Corp sait y faire. On y découvre une Zoe Saldana sous un autre jour et nul doute qu'une tonne de nouveaux scénario lui tomberont dessus dans les mois qui vont venir, car elle prouve qu'elle peut exister aisément en dehors d'Avatar. Alors, bien sûr, on est loin du coup de coeur, mais Colombianareste sympa, sans apporter non plus un film culte.

Source vidéo et photos : Allociné

L'appréciation de la Bobomb :

Note critique - Bobomb mitigée

En définitive, on peut synthétiser Colombiana a un film sympa mais sans plus. Zoe Saldana est tout à fait crédible et ce film d'action nous en donne pour notre argent. Il lui aura manqué un petit supplément d'âme pour lui octroyer une Bobomb joyeuse. Un film, donc, correct mais qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable.

 Venez soutenir vues-subjectives.fr sur la page officielle Facebook ainsi que le compte Twitter, pour ne jamais manquer quoi que ce soit de l'actualité cinéma!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris