Screenopathe
Signaler
Mes critiques cinéma

                                   Harry Potter 7 partie 2 affiche

C'est un peu le film que personne ne veut rater cet été, la deuxième partie de Harry Potter et les Reliques de la Mort, chapitre final de la saga écrite par J.K. Rowling et portée à l'écran depuis 2001 par des réalisateurs variés. La décision de scinder le dernier tome en deux avait beaucoup surpris au départ mais était finalement tombé sous le sens à la sortie de la première partie en novembre dernier, un film vraiment intéressant. Il est désormais temps de refermer le grand livre Harry Potter avec l'affrontement final que la planète entière attend.

Une fois de plus, inutile de lire ce paragraphe consacré au scénario de ce film si vous n'avez pas au moins vu les sept précédents films puisque je vais irrémédiablement spoiler : passez directement au paragraphe suivant. On retrouve Harry Potter et ses amis en quête des derniers Horcruxes, ces artefacts qui contiennent une partie de l'âme de Voldemort et qu'il faut détruire avant de pouvoir mettre hors d'état de nuire le Seigneur des Ténèbres. Pendant ce temps, les Mangemorts prennent le pouvoir un peu partout et il ne reste que peu d'endroits où les sorciers sont libres. La quête de Harry l'amènera jusqu'à Poudlard où sera livrée sa dernière bataille, celle qui décidera de l'avenir de tous, qu'ils soient sorciers ou Moldus.

Harry-Potter-7-2-image-01.jpgHarry-Potter-7-2-image-04.jpg

Une des choses qui n'a pas cessé d'être répétée tout au long de la promotion du film c'est l'idée de « partir en beauté » et de ne surtout pas décevoir les fans par rapport à la conclusion de ce périple d'une dizaine d'année (de près de quinze ans si on compte depuis les livres, d'ailleurs). Et pour ce qui est du bouquet final, je dois dire que le fan service marche à plein régime. On retrouve tous les personnages que l'on voulait voir et certains se voient même offrir des scènes d'anthologie. La bataille de Poudlard est bien gérée. Heureusement, ça fait tellement longtemps qu'on l'attendait. Il est toutefois dommage qu'une bonne partie de cette séquence se passe finalement dans l'expectative et non dans l'affrontement direct. Côté effets spéciaux, il y en a partout et ils sont tous à la hauteur, comme d'habitude. On reprochera toutefois le fait que certaines scènes auraient pu être rallongées afin de mieux faire naître le sentiment épique.

Je dois bien vous l'avouer, je n'avais pas aimé ce que David Yates avait fait du sixième livre mais il m'avait fait une très bonne impression avec la première partie des Reliques de la Mort, avec un film qui prenait le temps d'avancer, de mettre en place une ambiance plus profonde et noire qu'à l'accoutumée. Certains passages étaient vraiment chargés d'émotion et c'est bien pour ça que j'avais aimé le film. J'attendais donc la même chose de cette seconde partie. Et c'est peut-être là que j'ai été le plus déçu par cette deuxième partie qui, pourtant, devrait être tout aussi chargée d'émotion que la première. Là encore, faute de leur consacrer du temps, certaines scènes où l'on aurait volontiers verser notre petite larme se voient reléguées à un simple plan furtif qui nous empêche complètement de ressentir l'émotion voulue. Dommage...

Harry-Potter-7-2-image-02.jpgHarry-Potter-7-2-image-03.jpg

En ce qui concerne l'ambiance, on reste évidemment dans le très sombre avec un design toujours au top, comme le précédent épisode, mais la relative absence de grosse scène émotion me fait dire que cette seconde partie aurait pu être mieux exploitée à ce niveau là. Cependant, il faut bien avouer que tout est fait pour plaire au fan et, là-dessus, ils ne se sont pas ratés puisque c'est avec un plaisir énorme que l'on revoit pour la dernière fois tous ces personnages qui ont fait partie de la saga pendant toutes ces années. Dommage, encore une fois, que certains passent carrément à la trappe.

Pour ce qui est de la version française, elle reste potable mais je ne peux que vous encourager à aller voir le film en version originale, surtout que le casting est presque entièrement britannique (on entend tellement peu leurs merveilleux accents ces derniers temps que ça serait dommage de rater la seule licence qui propose tant de variété dans la langue) et de haute volée pour ce qui est des acteurs émérites engagés tout au long de la série. De plus, la 3D relief n'est pas gênante, même si on lui reprochera les trois quarts du temps de ne pas vraiment apporter quoi que ce soit. La conversion reste bien faite, cependant.

Finalement, Harry Potter et les Reliques de la Mort, deuxième partie est bel et bien le feu d'artifice final annoncé. Une petite demi heure de plus ne lui aurait clairement pas fait de mal afin de se mettre au niveau de la première partie qui restera le meilleur film de la série à mes yeux. En effet, certaines scènes où l'émotion devraient être à son comble ratent un peu le coche du fait de leur rapidité. Toutefois, le fan service bat son plein et tout bon fan qui se respecte sera heureux de clôturer la série de la sorte. Reste un léger sentiment que le tout aurait pu être un peu plus enlevé. Mais, au total, ce huitième et dernier film remplit tout à fait son cahier des charges et, finalement, c'est bien tout ce qu'on lui demande.

Source vidéo et photos : Allociné

L'appréciation de la Bobomb :

     Note critique - Bobomb joyeuse

Personnellement, j'attendais ce dernier film avec une impatience de petit garçon, surtout après la réussite de la première partie. Je n'ai pas été spécialement déçu, d'autant qu'il est vrai qu'on a le droit à un bouquet final. Toutefois, je ne peux m'empêcher de penser que tout aurait pu être plus poussé. Que ce soit l'action ou l'émotion, un film un peu plus long aurait été bénéfique sur tous les plans afin de mieux gérer la tension chez le spectateur. Ca ne fait pas de Harry Potter et les Reliques de la Mort, deuxième partie un mauvais film pour autant, entendons nous bien, juste un bon film qui aurait pu être parfait si certaines choses avaient eu le temps d'être développées.

 

Venez soutenir vues-subjectives.fr sur la page officielle Facebook ainsi que le compte Twitter, pour ne jamais manquer quoi que ce soit de l'actualité cinéma!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris