Screenopathe
Signaler
My life as a robot

 


Les jeux vidéo, c'est ma grande passion, comme le cinéma et, chaque semaine, j'essaie de trouver du temps pour les deux. Du coup, il m'arrive de jouer le soir pour vous préparer gentiment des tests, vidéo tests et autres vidéo rien que pour vos beaux yeux. Voici un petit récapitulatif des jeux auxquels j'ai joué cette semaine.


                                          Pokemon-Version-Noire-jaquette.jpg

Vous le savez sans doute, vendredi dernier c'était la sortie du nouvel épisode tant attendu de la saga multimilliardaire
Pokémon. Les versions Noire et Blanche constituent les nouveaux épisodes RPG de la série, après les remakes Heart Goldet Soul Silver. Je ne pouvais décemment pas les manquer et me voilà donc avec un exemplaire de Pokémon version Noire qui ne quitte plus ma DS depuis vendredi.
Je cumule déjà plus d'une quinzaine d'heures de jeu. Pour entrer dans les détails, j'ai choisi le starter Eau : Moustillon, le plus mignon selon moi. J'ai déjà obtenu les cinq premiers badges et mes Pokémon avoisinent le niveau 30. Je m'en vais de ce pas parcourir la Route 6 en quête de nouvelles aventures.
Pour ce qui est de mon ressenti jusqu'ici, je trouve
Pokémon version Noire extrêmement convaincante dans son parti-pris de revenir à un Pokédex restreint mais entièrement nouveau. En effet, avant d'avoir terminé le jeu une première fois, il vous est impossible de retrouver des Pokémon habituels comme Pikachu et compagnie. Jusqu'à la fin du jeu, vous ne ferez que découvrir de nouveaux Pokémon, au nombre de 156, ce qui permet un sentiment de découverte incessant. Et, en ce sens, j'ai la jolie impression de me retrouver une dizaine d'années en arrière, lorsque je découvrais, à dix ans, le monde de Pokémon version Rouge, un sentiment que je n'avais pas ressenti depuis. Donc c'est du tout bon pour l'instant!

Et dans tout ça, je n'ai pas trouvé le temps de jouer à No More Heroes (si vous regardez mon article d'hier sur les films que j'ai vu cette semaine et que vous cumulez les quinze heures de jeu sur Pokémon, vous comprendrez aisément pourquoi...) Peut-être que la semaine prochaine je trouverais un peu de temps à consacrer à Travis Touchdown.
Voilà donc à quoi j'ai j'ai joué cette semaine. A la semaine prochaine pour un autre récapitulatif de ma semaine de jeu. D'ici là, bonne semaine et jouez bien!


PS : Notez que le titre de l'article du dimanche est passé de « Ma semaine en Succès » à « Ma semaine de jeu », tout simplement parce qu'il y a des semaines où il m'arrive de ne pas toucher à ma Xbox 360 et donc de ne pas débloquer de Succès mais ce n'est pas pour autant que je ne joue pas! La preuve cette semaine. De plus, notez que le compteur des semaines a été remis à zéro pour mieux coller au rythme des semaines!

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris