Screenopathe
Signaler
Cinéma

 

Une nouvelle année commence et c'est déjà l'heure de reprendre les sorties cinéma. Le compteur est donc remis à zéro pour coller de plus près au rythme des semaines. Espérons que les sorties cinéma de 2011 auront de quoi rivaliser avec celles de 2010 qui, on le verra lors de la cérémonie des Vues-Subjectives Awards, ont été extrêmement riches. Pour l'heure, voici les sorties de la première semaine de l'année, une semaine qui n'annonce pas forcément la couleur de toute l'année, il faut l'espérer en tout cas. Alors, qu'est-ce qu'on va voir au cinéma cette semaine?

                                                                Somewhere-affiche.jpg

Somewherese révèle être le film que j'attends le plus en cette première semaine de janvier qui s'annonce tout sauf tonitruante. En effet, les fêtes sont passées, les vacances aussi et tous les films qui devaient faire leur chiffre pendant la fin de l'année sont sortis. Il reste donc peu de place pour le mois de janvier qui, bien souvent, est une période bien creuse de l'année de cinéma.
Pourtant, c'est le moment qu'a choisi la maison de distribution de
Somewhere, le nouveau film de Sofia Coppola (Lost in Translation, Virgin Suicides, Marie-Antoinette). Un choix sans doute judicieux dans la mesure où un film comme celui-ci aurait été noyé dans la masse des blockbusters de fin d'année. En sortant début janvier, un mois souvent creux au cinéma, Somewherese donne de la place pour respirer.
Somewhere, c'est l'histoire d'un père divorcé, Johnny Marco, qui travaille dans le milieu de la mode à Los Angeles et qui, pour des raisons inconnues, doit assurer la garde de sa jeune fille de onze ans, Cleo, pour une durée indéterminée. Comme vous vous en doutez, le milieu des strass et des paillettes n'est pas forcément un endroit approprié pour élever une fillette. Mais c'est pourtant une aventure qui va rapprocher les deux protagonistes.
La bande-annonce, que vous pouvez voir ci-dessous, laisse présager un film qui parlera de la relation intime qu'un père et sa fille peuvent tisser, un joli thème qui attise mon intérêt pour ce film.



Pour une fois, cet article des sorties cinéma de la semaine gravite autour d'un seul et même film. Loin de moi l'idée d'être monomaniaque, mais je me dois de vous avouer que je ne suis pas emballé par les bandes-annonce des autres films de cette semaine alors autant parler du seul film qui m'intéresse, quitte à fermer les yeux sur d'autres. Vous pouvez bien évidemment me faire part de vos échos quant à vos envies de ciné cette semaine. Quant à moi, je m'en irai voir Somewhere et vous aurez droit à une critique en bonne et due forme la semaine prochaine. D'ici là, bonne semaine cinéphile sur vues-subjectives.fr!

Et n'oubliez, pas dès demain commence la rétrospective de l'année 2010, suivie en grandes pompes de la cérémonie des Vues-Subjectives Awards!


Source vidéo et photos : Allociné

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris