Screenopathe
Signaler
Cinéma

 

      

On a l'habitude de dire que le football en Amérique Latine est devenu une véritable religion. Ainsi, aucune surprise à voir sortir Rudo et Cursi, une comédie dramatique qui ne traite pas forcément du foot à proprement parler mais de deux frères dont le talent pour ce sport va les propulser un peu trop loin, sans qu'ils ne s'en rendent compte.


Tato et Beto vivent dans un village reculé du Mexique où ils tentent de gagner leur vie en travaillant dans une exploitation de bananes. Mais les deux frères rêvent de partir à Mexico faire fortune en tant que footballeur ou encore chanteur. Ils sont remarqués par un étrange entrepreneur qui leur offre précisément tout ce dont ils ont rêvé. Seulement, c'est Tato qui emporte sa préférence et qui part à la capitale, laissant son frère plein d'espoirs déçus. Plus tard, Beto le rejoindra, lui aussi sélectionné dans un club en tant que gardien de but. Bientôt, le succès finit par dépasser les deux frères. L'un fait systématiquement la une des tabloïds sous le nom de Cursi (fleur bleue) alors que l'autre, surnommé Rudo car il n'y va pas de main morte dans sa surface de réparation, entame une course vers le record d'invincibilité des goals. Finalement, ce n'est plus tant ce qui se passe sur le terrain qui les intéresse, Beto est obnubilé par l'idée de gagner de l'argent au jeu et en perd énormément tandis que Tato cherche par tous les moyens à faire carrière dans la chanson.



Rudo et Cursi met donc en scène l'ascension sociale de ces deux frères un brin naïfs qui débarquent à Mexico pleins d'espoir. Bien évidemment, tous se serviront d'eux d'une manière ou d'une autre et ils se mettront eux-mêmes dans de sales draps, ce qui ne fera rien pour leurs affaires. On se rend vite compte que le film retrace un voyage initiatique dans la douleur, installant des rivalités entre les frères. Par ailleurs, le sujet principal du film n'est pas le foot, d'ailleurs les matches sont très peu filmés, mais ce qui se passe en dehors du terrain mais aussi et surtout ce périple familial qui est on ne peut plus sérieux.

                                    

Et c'est bien cela qui rend ce film touchant. En mettant en scène les désillusions de Tato et Beto, Carlos Cuaron réussit à montrer que l'excitation d'un fantasme devenant réalité peut vite se transformer en un déclin plus grand encore que la situation de départ si l'on n'y prête pas suffisamment attention. Et, à la fin, on ne saurait dire si les héros y ont gagné au change, si la situation a été améliorée ou non. C'est franchement bien vu.

Pour finir, Rudo et Cursi doit sans doute montrer une part de vérité sur le milieu du football au Mexique (mais sans doute pas que...) mais c'est le voyage des deux frères qui retiendra le plus notre attention en tant que spectateur. N'y allez pas en pensant ne voir que du football à l'écran, l'intérêt de ce film est dans la relation entre Beto et Tato, deux frères un peu trop jeunes pour connaître un succès aussi retentissant. Une bonne surprise en tout cas.

Source vidéo et photos : Allociné

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris